Que voir, que faire au Cambodge ?

Nastasya, Rédactrice voyages
Nastasya, Rédactrice voyages

Le Cambodge fait partie de ces rares pays d’Asie du sud-est qui ne se dévoilent pas au premier coup d’œil. C’est un pays qui… se mérite davantage, et c’est justement ce qui fait tout le sel de cette destination ! Entre le passé glorieux de l’empire khmer à l’époque angkorienne et les stigmates d’une histoire récente beaucoup plus dramatique, une chose est sûre, cette destination ne vous laissera pas de marbre.
Impossible de ne pas mentionner les temples d’Angkor qui, à eux seuls, valent un voyage au Cambodge. Ce complexe regroupant des milliers de temples dégage une atmosphère mystique qui va vous emporter ! Mais le Cambodge réserve bien d’autres surprises, souvent moins connues du grand public. Parmi de nombreuses expériences uniques à vivre, on pense à une expédition en bateau sur le lac du Tonlé Sap, à la recherche de villages flottants, à des balades en toute quiétude dans les ruelles aux maisons coloniales de Siem Reap, Battabamg ou Phnom Penh. Où même à des treks en pleine nature dans les régions sauvages du Ratanakiri et Kaoh Kong, où vous croiserez plus de gibbons que de touristes ! Sans oublier une fin de séjour sur l’une des plages de rêve de Sihanoukville ou Kampot. Bref, il y a de quoi faire et il est grand temps de vous partager nos plus gros coups de cœur au Cambodge :

Voir plus

Notre sélection de lieux en vidéo

Notre sélection de lieux à voir

Les temples d’Angkor
Temps de visite : 1 à 3 jours
carte

Les temples d’Angkor note 3

Difficile de voyager au Cambodge sans aller voir les fameux temples d’Angkor, sublimes vestiges quasi-millénaires témoignant du faste de la grande époque khmère dans le pays. Angkor Wat est le plus grand temple du complexe d'Angkor, celui que tout le monde connaît pour l’avoir vu sur des cartes postales et brochures touristiques. Il représente l'architecture typique khmère, et sa grandeur en a fait le symbole du drapeau national cambodgien. La richesse de ses bas-reliefs, autant que sa forme imposante et son importance du point de vue spirituel le font classer au patrimoine mondial de l'UNESCO. Mais ne vous y trompez pas. Angkor conserve des milliers d’autres temples, plus ou moins perdu dans la jungle ! Ne manquez donc pas non plus de visiter le magnifique temple du Bayon et sa terrasse aux éléphants, à quelques centaines de mètres de là, ni Ta Prohm, l’un des plus beaux temples avec son immense arbre fromager dont les racines dégoulinent du toit jusqu’au sol ! Quoi que vous visitiez, on est certain que vous tomberez sous le charme de ces ruines progressivement envahies par Dame nature, et qui confère à l’ensemble un charme d’un autre temps… !

Le conseil de Nastasya : Que vous découvriez les temples à vélo ou à bord d’un tuk-tuk, on vous conseille une chose, effectuez le circuit de visite dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Commencez par Ta Prohm, Neak Pean et Preah Khan, avant de revenir vers le Bayon et Angkor Wat en fin d’après-midi. La plupart des touristes commencent par ces deux derniers. Vous serez plus tranquilles en faisant l’inverse !
Vous aimerez Les temples d’Angkor pour :
Monuments Patrimoine mondial de l'Unesco Architecture Patrimoine Site archéologique

Siem Reap & le Tonlé Sap
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Siem Reap & le Tonlé Sap note 3

Porte d'accès pour visiter le site d'Angkor, la ville de Siem Reap affiche son caractère typiquement cambodgien, sans renier l'héritage de la colonisation. Même si l’attrait des temples sera le plus fort, essayez de passer une petite journée dans cette ville où la douceur de vivre est relativement bien préservée, malgré l’afflux du tourisme. La ville vaut largement une escale, ne serait-ce que pour apprécier son architecture coloniale et ses petites terrasses de café, faire quelques achats au vieux marché central, et voir un spectacle de danseuses Apsara le soir venu.

Le conseil de Nastasya : Profitez que vous êtes à Siem Reap pour faire une excursion à bord d’un petit bateau à moteur et voguer sur le Tonlé Sap, le plus grand lac du Cambodge. Vous pourrez y admirer de nombreux villages flottants, dont les bicoques en bois sont accrochées les unes aux autres par des passerelles de fortune, c’est d’un charme fou !
Vous aimerez Siem Reap & le Tonlé Sap pour :
Monuments Architecture Tradition Lacs

Beng Mealea
Temps de visite : 2h
carte

Beng Mealea note 2

Beng Mealea est un temple hindouiste, construit au XIIème siècle et situé à environ 60 kilomètres de Siem Reap. Le site archéologique n'a jamais été précisément daté et son commanditaire reste inconnu. Sous le règne de Suryavarman II, des éléments architecturaux ont été ajoutés. Aujourd’hui, le site en ruines est envahi par la végétation, ce qui fait toute la magie du lieu !

Vous aimerez Beng Mealea pour :
Monuments Patrimoine Site archéologique

Preah Vihear
Temps de visite : 2h
carte

Preah Vihear note 2

Le village de Choam Khsant est un point d'accès au temple de Preah Vihear, ancien temple hindou construit sous l'Empire Khmer. La frontière entre le Cambodge et la Thaïlande passant sur le site, il fut une source de litige avant d'être jugé propriété cambodgienne. Le temple mesure 800 mètres de long et on y entre par cinq entrées, nommées gopuras. Perché sur les monts Dangrek, il offre une vue grandiose sur la plaine cambodgienne. Erigé sous l'Empire khmer au 11ème siècle, il aura fallu près de 200 ans pour le construire ! Dédié au dieu hindou Shiva, c'est aujourd'hui un temple bouddhiste.

Vous aimerez Preah Vihear pour :
Monuments Patrimoine Site archéologique

La région du Ratanakiri
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

La région du Ratanakiri note 2

On arrive ici dans l’un des coins les plus reculés du pays, à la pointe Est du pays et proche de la frontière avec le Vietnam. Le point névralgique est la ville de Banlung, point de départ pour les différentes excursions. C’est la région idéale pour les amateurs de treks, loin des sites touristiques bondés. La spécificité de la région, c’est que la terre est de couleur ocre. Le contraste avec la jungle environnante y est donc magnifique ! Autre point d’intérêt pour ceux qui aimeraient les baignades dans des cascades sauvages, la région autour de Banlung en est pleine ! Munissez-vous donc d’un scooter et partez à la chasse aux chutes d’eau, comme celles de Kachang ou Katieng.

Le conseil de Nastasya : La région peut être assez envahie de sangsues lorsque vous marchez dans la jungle ! Munissez-vous donc de pantalon long et de chaussettes pour limiter la casse. Et aspergez-vous de produits anti-moustiques. C’est un conseil donné par les guides locaux, qui fait souvent son effet.
Vous aimerez La région du Ratanakiri pour :
Nature Rando Chutes d'eau

La province de Kaoh Kong
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

La province de Kaoh Kong note 2

Kaoh Kong est une province côtière encore très peu visitée et superbement préservée, avec des paysages sauvages comprenant reliefs montagneux et forêts de mangrove. Elle renferme la chaîne des Cardamomes par exemple, abritant l’une des plus grandes forêts tropicales vierges d’Asie, c’est pour dire ! Un incontournable reste de faire un trek de deux jours avec un guide dans sa végétation sauvage, pour observer gibbons, toucans et autres oiseaux exotiques… et parfois quelques araignées géantes... Les randonnées peuvent être ponctuées de baignades dans des chutes d’eau, ou même d’une excursion en canyoning ! Le tout, avant de se rendre sur la magnifique île de Koh Kong, un véritable petit coin de paradis avec ses plages de sable blanc et ses eaux turquoise.

Le conseil de Nastasya : Profitez de venir sur l’île de Koh Kong pour visiter le parc national des mangroves de Peam Krasop. Une association a créé ce parc, afin que les fonds provenant du tourisme soutiennent la préservation de cet écosystème fragile, qui fait vivre les locaux grâce à la pêche.
Vous aimerez La province de Kaoh Kong pour :
Île Plages Mer Rando Nature

Sihanoukville & la côte Sud
Temps de visite : 1 à 3 jours
carte

Sihanoukville & la côte Sud note 2

Sihanoukville est une station balnéaire cambodgienne réputée, car c'est là que vous y trouverez les plus belles plages du pays : Victory Beach, Otres Beach, Serendipity Beach, Independence Beach et bien d'autres plages magnifiques. Vous pourrez également y pratiquer tous vos sports nautiques préférés. Sans oublier l'île de Koh Rong Samloem, petite île paradisiaque peu fréquentée qui vaut vraiment le détour. Pendant que vous êtes dans le coin, profitez-en pour pousser la découverte plus au Sud, dans les petites villes de pêcheurs de Kampot et Kep. Vous pourrez aussi vous y prélasser sur de magnifiques plages paradisiaques et relativement sauvages. Sans parler des marchés, où déguster du poisson frais grillé pour une poignée de dollars, avis aux amateurs de coquillages et crustacés !

Le conseil de Nastasya : Au cas où vous n’auriez pas fait le rapprochement, le poivre de Kampot… vient bien de Kampot au Cambodge ! Il est d’une grande qualité, grâce à un savoir-faire ancien et des conditions particulièrement propices à sa culture. Saisissez donc l’occasion d’en acheter dans les marchés pour faire le plein à votre retour !
Vous aimerez Sihanoukville & la côte Sud pour :
Station balnéaire Plages Mer Détente Sports nautiques

Phnom Penh
Temps de visite : Une journée
carte

Phnom Penh note 1

Capitale du Cambodge, Phnom Penh est une ville à taille humaine en pleine métamorphose, avec des gratte-ciels qui commencent à s’élever. Ville attachante ayant conservé ses traditions et un fort héritage colonial, Phnom Penh se visite facilement et il est assez aisé de se déplacer de quartiers en quartiers. Le Palais Royal, résidence officielle du roi, est un des incontournables de la capitale avec son architecture khmère et ses toits dorés. Ne manquez pas le marché central, dans un superbe bâtiment art-déco et le marché russe, pour vous imprégner de la vie locale et pourquoi pas, faire de bonnes affaires. Le musée National, ainsi que le musée du Génocide sont à découvrir, même si la visite peut être bouleversante ; elle permet de comprendre l’ampleur de la tragédie que les Cambodgiens ont pu subir sous le régime Pol Pot.

Le conseil de Nastasya : En fin de journée, pour se détendre, rendez-vous sur le quai Sisowath, qui longe la rivière Tonlé. C’est rempli de bateaux, de cafés branchés et de petits restaurants locaux qui servent des spécialités à manger sur le pouce, comme des cocktails et des plats plus raffinés. Un bon moyen de s’immerger dans une ambiance plus moderne et festive de la capitale.
Vous aimerez Phnom Penh pour :
Monuments Architecture Patrimoine Musées Marché

Battambang
Temps de visite : Une journée
carte

Battambang note 1

Grande ville paisible, Battambang a su garder son caractère provinciale, avec des bâtiments coloniaux et des habitations traditionnelles cambodgiennes. Comme dans la plupart des villes d’Asie, la vie se trouve au marché ! Un grand marché typique a lieu le matin, où les marchands vendent des produits locaux. Visitez le magnifique temple de Wat Ek Phnom, regroupant à la fois un vieux temple khmer datant du 11e siècle et un temple bouddhiste plus récent, dont les peintures au plafond détaillent la vie de Bouddha. À 20 km au sud de la ville, vous pourrez également découvrir Wat Banan, un sublime vestige de temple de l’époque khmère. Sans oublier la possibilité d’aller observer les oiseaux dans la réserve ornithologique de Prek Toal.

Le conseil de Nastasya : Testez le « bambou train », également appelé Norrie par les locaux. Cet ancien petit train de marchandises tout simple fut, au départ, construit pour ramener les récoltes des champs à la ville. Il est aujourd’hui devenu une attraction familiale ludique. Embarquez donc et partez visiter la campagne cambodgienne environnante à bord d’une des charrettes.
Vous aimerez Battambang pour :
Monuments Patrimoine Art et culture Tradition

Conseiller où partir
Nastasya,
Rédactrice voyages

L'avis de Nastasya

J’ai visité le Cambodge au cours d’un périple en Asie passant également par la Thaïlande, le Laos et le Vietnam. Une chose est sûre, le Cambodge est un pays à part. On y retrouve bien sûr, l’identité qui fait tout le charme des pays d’Asie du Sud-Est, les temples d’une rare beauté, les marchés pétillants et un patrimoine mondial qu’on n’a même plus besoin de présenter. Clairement, j’ai été absolument époustouflée par la visite des temples d’Angkor, et je garderai certains moments gravés dans ma mémoire. Notamment cette fin de journée, assise sur une pierre dans le temple de Preah Khan, où le temps s’arrête, tellement tous les éléments, la lumière, la chaleur, le vent, le bruit des oiseaux, touchent à la perfection. Je n’oublierai jamais !
Après, il faut savoir qu’on est vite rattrapé par une réalité. Car, bien au-delà des sublimes vestiges de l’empire khmer, dont la grandeur transpire dans chaque pierre des temples d’Angkor, le Cambodge est aussi un pays qui a connu l’un des plus gros génocides de l’histoire de l’humanité il y a seulement 40 ans de cela, et qui se relève progressivement de ses traumas. Difficile donc, de passer à côté de certains lieux participants au devoir de mémoire, comme la prison S21 à Phnom Penh, les champs de la mort ou d’autres sites retraçant les pratiques et tortures vécues par les locaux en ce temps-là. C’est horrifiant, disons-le. Mais édifiant pour mieux comprendre le pays actuel et les Cambodgiens.
Vous verrez que la plupart sont, de prime abord, un peu plus froid que dans les autres pays voisins. On comprend mieux par la suite. Le passé est lourd, récent et le rapport à l’autre, compliqué. Mais une fois la glace brisée, ce sont des gens charmants, en témoigne mon conducteur de tuk-tuk qui m’a conduit dans les temples deux jours durant, et qui était d’une gentillesse rare !
Vous comprendrez aussi peut-être mieux pourquoi la pauvreté et plus évidente ici. Le Cambodge est un pays beaucoup moins pauvre que le Laos par exemple, mais la misère s’y fait davantage sentir. Les enfants qui font la manche sont monnaie courante. Veillez d’ailleurs bien aux messages du gouvernement, qui visent à sensibiliser les touristes, précisant bien qu’il est très important de ne rien leur donner, pour favoriser l’éducation et l’envoi des jeunes enfants à l’école.
Bref, clairement, certains aspects sont encore en demi-teinte. Mais la beauté du pays et la grandeur de son patrimoine lui donnent un potentiel éclatant. À vous de vous laisser éblouir !

Carte interactive des lieux à visiter