Location de voitures à Tenerife

Louer une voiture à Tenerife est la meilleure solution pour découvrir l’île du nord au sud. Vous pourrez ainsi circuler librement et explorer les différents points d’intérêts de l’île à votre rythme. Cependant, il n’est pas toujours évident de conduire une voiture à l’étranger. Vous avez peut-être de nombreuses questions en tête quant aux règles de conduite, au prix de l’essence ou encore aux limites de vitesse sur les îles Canaries. Pour vous aider, voici une sélection de conseils sur la conduite à Tenerife. Cela vous permettra de débuter votre voyage aux Canaries sereinement en ayant toutes les informations nécessaires pour votre location de voiture à Tenerife.

Conditions pour louer un véhicule

Pour louer une voiture à Tenerife, vous devrez avoir au minimum 21 ans. Cependant, les jeunes conducteurs paient généralement un supplément, jusqu’à 25 ans.
Si vous ne prenez pas d’assurance particulière lors de la location, faites bien inscrire sur votre contrat toutes les marques présentes sur le véhicule que vous louerez. En effet, la location de voiture est souvent peu onéreuse à Tenerife, mais on peut vous facturer très cher une rayure en fin de location. Une carte de crédit vous sera demandée afin de bloquer le montant de la caution. Depuis peu, sachez qu’une assurance supplémentaire vous sera facturée si vous disposez seulement d’une carte de débit.

Quel type de véhicule louer ?

Si vous souhaitez circuler facilement à Tenerife, il est préférable de louer une voiture citadine. Il n’est pas nécessaire de prendre un 4x4 comme voiture de location à Tenerife, car toutes les routes sont goudronnées et en bon état, même dans le parc national de Teide ou à l’ouest de l’île. Un véhicule de petite taille vous permettra de vous garer facilement en ville.
Voiture de location

Réseau routier

Réseau routier
Les routes à Tenerife sont en très bon état. Une autoroute gratuite (TF-1), de construction récente vous permet de circuler tout autour de l’île, de Los Gigantes à Puerto de la Cruz. Vous devrez cependant emprunter des routes sinueuses pour vous rendre au parc national du Teide ou à Masca, à l’ouest de l’île. Il n’existe pas de péages sur l’île. Vous trouverez de nombreuses places de parkings gratuites dans la plupart des villes, sauf en bord de mer.

Règles de conduite

À Tenerife, la conduite se fait à droite comme en France. La signalisation est presque identique à la nôtre. Parmi les originalités, vous trouverez avant un passage piéton, une bande linéaire, identique à celle d’un stop. Cela signifie que vous devez vous arrêter en présence de piétons. En dehors de cela, il est assez facile de conduire en Espagne et encore plus à Tenerife, où l’on retrouve peu de circulation en dehors des stations balnéaires.

Règles de conduite

Sécurité

Sécurité
Le taux d’alcoolémie toléré au volant à Tenerife est de 0,5g/L de sang soit le même qu’en France. Il est, par contre, de 0.1g/ L pour les jeunes conducteurs.
Le port du casque en moto est obligatoire. La ceinture de sécurité doit être attachée pour tous les passagers du véhicule. De plus, les enfants de moins de 12 ans doivent être à l’arrière. Comme en France, l’usage du téléphone portable est interdit au volant.

Essence

Vous trouverez de nombreuses stations essence sur l’île de Tenerife, surtout à proximité des grandes villes. Quand vous louez votre voiture, pensez à vérifier que le choix du carburant est indiqué sur la clé du véhicule ou sur le réservoir. Attention à la confusion possible entre « gasoleo » qui signifie diesel et « gasolina » qui signifie essence en espagnol.
Les îles Canaries étant détaxées, l’essence y coûte moins cher qu’en France et en Espagne. Vous pouvez payer aux stations en espèces ou par carte bancaire.
station essence

Vitesse sur les routes

vitesse
Les limitations de vitesse à Tenerife sont les mêmes qu’en Espagne. Il existe quelques radars sur l’île et les patrouilles de police sont fréquentes. Voici les limitations à respecter :
- Vitesse en agglomération : 50 km/h
- Vitesse hors agglomération : 90 km/h à 100km/h sur une route à double voie
- Vitesse sur autoroute : 120km/h

Nos 6 conseils et pièges à éviter

1. Sachez que vous réservez une catégorie et non un modèle

- Selon la catégorie choisie, c’est le loueur qui vous attribuera un modèle précis en fonction des disponibilités des véhicules.
- Vérifiez que le coffre peut contenir toutes vos valises.
- L'écart de prix entre deux catégories peut être très faible, comparez.

2. Choisissez bien l'emplacement de l’agence de location

- Pour gagner du temps : préférez les agences accessibles à pied depuis le terminal de l'aéroport.
- Pour économiser : comparez les prix avec les agences plus excentrées voire en centre ville.

3. Vérifiez les frais cachés

- Conducteur supplémentaire : attention aux coûts additionnels journaliers.
- Jeune conducteur : vérifier le montant du surcoût la plupart du temps pratiqué.
- Frais d’annulation : bien s’assurer que les frais d’annulation sont gratuits, on ne sait jamais en cas d’imprévu de dernière minute.
- Kilométrage illimité : rouler librement sans coût supplémentaire, mais doit être inclus dans votre contrat.
- GPS : Avant de prendre l'option GPS vérifiez si votre forfait téléphonique permet d'utiliser le GPS de votre téléphone sans surcoût.

4. Soyez vigilants sur les assurances, franchises et garanties supplémentaires

La majorité des loueurs inclut dans leur forfait : l’assurance au tiers, l’assurance tous risques et vol. Le problème est qu’en général, la franchise est souvent exorbitante. Celle-ci peut- être réduite grâce à une assurance supplémentaire.
- Vérifiez quelles assurances sont comprises avec votre carte bancaire.
- Si vous prenez l'assurance supplémentaire directement chez l’agence de location lors de la prise de véhicule, cela sera plus facile à gérer en cas d’incident que de passer par un tiers.
- Si vous prenez l'assurance sur la plateforme en ligne, elle sera sûrement moins chère.
- Ayez une carte de crédit avec autorisation pour débiter la caution (plafond).
- La majorité des opérateurs exigent le paiement de la location par carte de crédit.

5. A checker lors de la prise en charge et la restitution

- Prise en charge du véhicule : contrôlez le niveau de carburant, prendre en photo extérieur et intérieur du véhicule.
- Restitution : Reprendre des photos du véhicule. Vérifiez l’heure de retour stipulée dans le contrat, faire le plein, nettoyer rapidement intérieur et extérieur, restituez GPS et autres options.

6. Utilisez un comparateur pour trouver le meilleur prix

- Les agences et offres sont nombreuses. Notre comparateur permet de trouver l'offre la moins chère en comparant toutes les caractéristiques: options, avis client, emplacement de l'agence, frais...
- Réservez à l’avance : les tarifs sont souvent plus avantageux.
- Prenez de la marge sur les horaires de prise et de restitution du véhicule, en général les prix sont à la journée quelles que soit les heures de prise du véhicule, mais les retards peuvent être facturés...
- Méfiez-vous des prix trop attractifs en vérifiant les frais cachés. En cas de doute privilégiez les grandes enseignes.

Comparateur