Vacances sur la Côte d'Azur

Entre mer et montagne, plages magnifiques et cités balnéaires réputées, la Côte d’Azur offre un large panel d’activités, d’attractions et de loisirs pour les vacanciers en quête de soleil.
Saint-Tropez, Cannes et sa célèbre croisette aux nombreux palaces, Antibes et ses remparts, Monaco et son musée Océanographique, Nice, ses vieilles maisons de couleur ocre, sa promenade et sa plage de galets, sont des lieux incontournables. Mais la Côte d’Azur regorge de nombreux autres trésors, architecturaux ou naturels, à découvrir dans l’arrière-pays ou sur le littoral.
De magnifiques villages au charme provençal se nichent dans des cadres féériques, comme Saint-Paul-de-Vence, avec ses ruelles pavées et ses remparts, Gorbio, village médiéval près de Menton, Saint-Agnès, village le plus haut d’Europe, ainsi que tant d’autres villages pittoresques perchés à flanc de montagne, dans l’arrière-pays niçois.
En dehors des plages où il fait bon se prélasser, la Côte d’Azur est riche en sites naturels remarquables. Le massif de l’Esterel, grand espace naturel de montagnes se jetant dans la mer, du côté de Saint-Raphaël, est à découvrir avec ses roches rouges d’origine volcanique et ses nombreux chemins de randonnée. Les îles d’Hyères raviront les amateurs de plage et de nature avec leur aspect sauvage et leurs eaux limpides. Les Gorges du Verdon, plus grand canyon d’Europe aux eaux translucides, époustouflantes de beauté, se découvrent à pied, en voiture ou en canoë-kayak.
Destination culturelle d’exception, la Côte d’Azur regorge de sites et de monuments qui témoignent de son riche passé. Forts, citadelles, châteaux médiévaux, bâtiments baroques ou de style ″Belle Époque″, monastères et abbayes, vestiges Antiques, nombreux musées, tout est là pour satisfaire les amateurs de vieilles pierres.
Entre soleil, plages, farniente, nature sauvage et sites prestigieux, la Côte d’Azur recèle de nombreux trésors que vous aurez plaisir à découvrir.

ALPES MARITIMES

La baie de Cannes de Miramar, Mandelieu-la-Napoule on y a un panorama éblouissant sur l’Esterel, la baie de Cannes et les îles de Lérins ; on peut se baigner et pratiquer le ski nautique ou la plongée à Théoule-sur-mer.

CANNES, ce nom évoque la Croisette, promenade de bord de mer plantée de palmiers, les somptueux palaces comme le Carlton, son casino et sa vie nocturne, ses yachts, voitures de luxe et la montée des marches du festival de cinéma. Mais Cannes c’est aussi une vieille ville pittoresque, des clubs et des spots de plongée.

Le Cannet, agréable ville « aux 7 collines » surplombant Cannes, avec un beau centre ancien, de somptueux panoramas, parmi les mimosas, orangers et olivier du parc le musée P. Bonnard ,890m° , inauguré en 2011, par Ferrero Rosi qui a ajouté une partie moderne à une villa Belle Epoque possède de riches collections de l’œuvre de cet artiste qui a vécu 20 ans ici.

Les îles de Lérins : Ste Marguerite, couverte de forêt, avec son musée de la mer et son fort Royal et ses petites criques pour se baigner ; St Honorat est occupé par un monastère fortifié entouré de vignes et de lavande.

Mougins ce village–jardin fortifié, perché sur une colline jouit d’un panorama splendide, beaucoup de galeries de peintures y sont ouvertes ; le beau musée d’art classique présente des œuvres antiques et contemporaines.

Villeneuve Loubet : village perché sur une colline sur les rives du Loup, s’étire jusqu’à la mer, Marina Baie des Anges avec ses 4 pyramides de béton et les 1500 appartements et leurs vastes terrasses-jardins sinueuses construites par Minangoy est exemplaire de l’architecture des années 1960.

Gourdon sur son éperon rocheux, avec son château fortifié est classé parmi les plus beaux villages de France.

Vence, la ville médiévale, avec son château, sa cathédrale, et la chapelle Matisse toute blanche excepté les vitraux colorés ont beaucoup de charme.

St Paul de Vence, village fortifié, on peut y voir la chapelle décorée par Folon. La fondation Maeght avec son bâtiment de béton blanc et de brique rose au milieu d’un parc où l’on admire les sculptures et fontaines de couleurs vives de Miro.

De belles randonnées sont possibles dans l’arrière pays dans les gorges du Loup et sur le plateau aride de Caussols, percé de grottes calcaires.

Cagnes sur mer : le village des hauts de Cagnes est pittoresque, avec ses passages voûtés et ruelles, son château musée ; le front de mer y est plus banal mais il y a une grande plage ; les jardins du domaine des Collettes sont agréables, à voir également le musée Renoir.

Biot, le village perché sur son éperon rocheux a beaucoup de charme avec ses arcades et ruelles en calades , il est connu pour ses souffleries de verre et le musée Fernand Léger qui expose 400 œuvres de l’artiste, au milieu d’un beau parc, il présente sur sa façade des mosaïques, et des vitraux.

Grasse : c’est la capitale de la parfumerie, elle a un musée international de la parfumerie et l’on peut visiter de nombreux ateliers de création, Molinard, Fragonard : à la fois nom du peintre – dont on peut visiter le musée- et du parfumeur – dont on peut visiter l’usine, et vieille ville médiévale qui a beaucoup de charme.

Vallauris entourée de collines, est une ville consacrée traditionnellement et depuis que Picasso y vécut, à la poterie et à la céramique. Le musée de la céramique présente de riches collections, l’espace Jean Marais présente des œuvres de peinture et sculpture de cet acteur.

Golfe Juan possède de belles plages, un port, un club de plongée et un cadre très agréable.

Juan les Pins, cette station balnéaire est célèbre pour son festival de jazz fin juillet, dès 1925 Armstrong et Erroll Garner Sidney Bechet ont joué au casino et des palaces comme le Provençal étaient fréquentés par des célébrités, la vie nocturne est donc très animée ici. On peut se rafraichir à la plage ou dans les jardins méditerranéens du parc Exflora.

Le Cap d’Antibes est une presqu’île superbe, avec ses pins et mimosas, la splendide plage de la Salis, de somptueuses villas y sont construites.

Antibes ville fortifiée autour de son château Grimaldi et de sa tour sarrasine, maintenant musée Picasso aux riches collections, elle a une belle promenade de front de mer. On peut y voir la villa cubique blanche du peintre et architecte Hartung Les enfants apprécieront l’aquarium et les spectacles d’orques, dauphins et otaries à Marineland.

Le Comté de Nice, avec la Riviera et ses villages perchés jusqu’au Mercantour, qui a fait partie de la maison de Savoie, a été rattaché à la France en 1860.

NICE

Capitale de la côte d’azur, 347.100 habitants, 5ème ville de France, Nice est une ville dynamique, une ville aux racines grecques, romaines, piémontaises, une ville balnéaire : 8km de plages, théâtrale aussi, qui descend de la verte colline de Cimiez jusqu’à la Méditerranée, avec la mythique promenade des anglais, du carnaval et des palaces comme le Negresco, construite le long de la baie des Anges, flâner dans le dédale des ruelles ocres italo-médiévales du vieux Nice, dans les marchés aux fleurs du cours Saleya, admirer les palais, se régaler dans les nombreux restaurants ou paresser aux terrasses des grandes places majestueuses est un régal. Nice est aussi une ville riche en musées, aux riches collections et à l’architecture remarquable, au milieu d’un immense parc de 3 ha, on peut découvrir les arènes, le musée archéologique, le musée Matisse et le musée Chagall, le centre d’art dans la villa Arson, en ville l’exceptionnel musée d’art moderne et contemporain MAMAC, le musée des Beaux Arts avec ses riches collections. On peut aussi, ce qui de surcroît a l’avantage d’éviter les encombrements automobiles, découvrir Nice et sa baie par la mer, des promenades en bateau sont proposées jusqu’aux îles de Lerins, St Tropez et Monaco ; à moins d’embarquer pour la Corse ; des spots de plongée permettent de découvrir des grottes de corail ou de gorgones.

Autre moyen pour éviter la conduite automobile et profiter des vues vertigineuses depuis les viaducs, les gorges, le train des pignes est un tortillard qui relie Nice à Digne les Bains à travers des gorges, torrents et les paysages fabuleux de la vallée du Var, de nombreuses randonnées pédestres sont possibles à partir de ce trajet.

le train des Merveilles  de Nice à Tende, la frontière italienne, 70km de TER, 1000 mètres de dénivelé dans des paysages superbes depuis la mer jusqu’aux sommets à 3000 mètres du Mercantour, le long de la route du sel avec de superbes villages perchés : Saorge et son monastère, Sospel et sa cathédrale, Tende et le musée des Merveilles ; des guides peuvent vous emmener en randonnée découvrir les 36.000 gravures rupestres de cette vallée au pied du mont Bego, montagne sacrée pour ses occupants 3000 ans av J.C.


Le Mercantour, parc national, possède de magnifiques sapinières et forêts de mélèzes, on y voit gentianes, rhododendrons et myrtilles. Il héberge des loups (visibles au parc Alpha), bouquetins, aigles, marmottes ; le paysage autour du lac glaciaire d’Allos ( 50 ha) à 2228 mètres d’altitude est magnifique en hiver ; la Vésubie a un paysage nordique qu’on peut parcourir en raquettes ; les Alpes Maritimes comptent des stations de sport d’hiver où l'on peut pratiquer le ski, le snowboard, la luge et les raquettes : Valberg (1430-2066), Isola 2000 (1810-2603), Gréolières les Neiges (1400-1800), Auron, la Colmiane …

En empruntant au départ de Nice la route de la corniche, puis à pied le sentier des douaniers, le long des rochers, ou en cabotant le long des presqu’îles et caps Martin, d’Ail, Saint Jean Cap Ferrat entre Menton et Villefranche-sur-Mer (vieille ville et petit port niché au creux d’une magnifique rade) vous pourrez découvrir à la fois la splendeur du littoral, des criques sauvages et de somptueuses villas Belle Epoque ou modernes, cachées dans une végétation luxuriante. La villa Kérylos bâtie au début du XXème qui reconstitue une demeure de la Grèce antique et la villa Ephrussi de Rothschild hispano-mauresque et son superbe jardin de 7 ha, la villa Santo Sospir dont les murs ont été peints par J.Cocteau se visitent, à Roquebrune Cap Martin, près d’une splendide plage on peut aussi visiter le cabanon en rondins, au milieu d’acanthes et d’eucalyptus, conçu et habité par Le Corbusier.

La route de la corniche permet aussi de visiter le splendide village perché et fortifié de Eze avec ses maisons médiévales ; du jardin botanique, on jouit d’une vue vertigineuse sur la côte.

Menton est apprécié pour la douceur de son climat et la transparence de sa lumière qui permet les activités nautiques et la fête des citrons au mois de février, ses jardins parfumés et fabuleux (Val Rameh avec ses plantes exotiques, jardin du Pian, Maria Serena, Fontana Rosa, domaine des Colombières..), les montagnes qui tombent dans la mer, ses palaces au charme désuet, la vieille ville médiévale aux maisons ocres et églises baroques, le musée Jean Cocteau construit par Rudy Ricciotti, face au marché couvert en bordure de mer expose 2OOO œuvres sur 2700m2.

Aux environs de Menton deux villages sont classés parmi les plus beaux de France : Ste Agnès , village vertigineusement accroché au flanc d’un pic en surplomb sur la mer, et Coaraze village médiéval au milieu de cyprès et d’oliviers, avec des jardins en terrasses et une vue sur le sommet de Rocca Sierra.

MONACO

Ce n’est pas seulement un paradis fiscal et une principauté d’opérette, cette enclave de 2KM2 a aussi une authenticité et des paysages exceptionnels avec sa vieille ville juchée sur son rocher. Enchâssé dans la falaise, dominant la Méditerranée de 85 mètres le palais en pierre de taille est le siège de l’institut océanographique qui possède un splendide aquarium de 90 bassins et un lagon aux requins. Le jardin exotique avec sa grotte et ses immenses cactées, en fleurs l’hiver, est superbe ; on peut aussi visiter les appartements princiers et assister (si l’on ne craint pas la foule) à la relève de la garde. Bien sûr le port abrite de somptueux yachts, le front de mer des palaces comme l’Hermitage avec la coupole en verrière de son jardin d’hiver.

Monte Carlo est connu pour son casino mauresque, son opéra construit par Garnier, ses palaces, les 7000M° du jardin japonais sont aussi très intéressants à visiter.

Le VAR

TOULON, 1° arsenal naval français possède une rade magnifique que l’on peut admirer du haut du mont Faron (584mètres) grâce à un téléphérique ou en prenant un bateau-bus, avec une visite commentée, le musée national de la marine est très intéressant ainsi que la vieille ville avec ses lacis de ruelles, placettes et fontaines, la ville haute avec son opéra Garnier et ses musées, un musée des arts asiatiques sur la corniche ; les plages du Mourillon, le sentier des douaniers et l’anse Méjean permettent d’allier baignade et promenade dans de superbes paysages .

HYERES, avec ses palmiers est une très ancienne station balnéaire, la ville médiévale avec sa rue couverte et les belles villas Belle Epoque ou Art Nouveau comme la villa Noailles construite en 1930 par Mallet Stevens en font le caractère, ses vingt kilomètres de plages jusqu’à la presqu’île de Giens, la plage de l’Almanarre est le spot de funboard le plus connu de la côte, où ont lieu les étapes de la coupe du monde ; de l’autre côté, plus abrité, ce sont des plages familiales. La presqu’île de Giens avec les salins et les flamants roses ressemble à la Camargue.

LES ILES D’HYERES : PORQUEROLLES, PORT CROS ET LE LEVANT

Porquerolles est la plus vaste, longue de 7km, très fréquentée en été, on peut la parcourir à pied ou à vélo et s’y baigner sur de belles plages de sable blanc. Des spots de plongée réputés, sur l’île ou à Hyères et au Lavandou proposent des sorties découvertes et aussi des initiations pour les enfants.

Port Cros, très escarpé, est un parc national terrestre et sous marin (un sentier sous marin est aménagé pour l’explorer avec palmes, masque et tuba), qui abrite une faune et une flore variées ; on peut en faire le tour en une journée et se baigner dans de petites criques à l’eau transparente.

L’île du Levant est la plus sauvage, elle possède une belle végétation et accueille un camp de nudistes.

L’ARRIERE PAYS VAROIS - LE MASSIF DES MAURES

De belles randonnées (GR49) dans les garrigues ou forêts de chênes, châtaigniers ou de pins, permettent de découvrir de superbes panoramas et de beaux villages perchés avec leurs ruelles en calades : Fayence, centre de vol à voile, près du lac de St Cassien : 430ha, dans lequel on peut se baigner et pratiquer des sports nautiques ; Collobrières au milieu de forêts de chênes-lièges ; Tourtour ,village d’artistes ; Seillans, Bargème à 1094 mètres d’altitude : le plus haut village du Var, tous trois classés parmi les plus beaux villages de France.

LA CORNICHE DES MAURES DE BORMES A ST TROPEZ

Bormes les Mimosas, beau village perché, fleuri et coquet, a beaucoup de charme, Le Lavandou station balnéaire possède 12 belles plages de sable, les jardins méditerranéens du domaine du Rayol à Canadel sur Mer sont un enchantement en toutes saisons, Cavalaire –sur-mer station balnéaire familiale a des clubs et spots de plongées intéressants : la roche Quairolle, le Prophète, le Rubis.

La presqu’île et le golfe de Saint Tropez  : situé dans une admirable baie, ce petit port de pêche typique est devenu mythique depuis que certaines vedettes et la jet-set s’en sont entichés ; les yachts attirent les badauds. Cependant hors saison, la balade dans la ville, et la citadelle, la visite du beau musée de l’Annonciade, les randonnées autour de la presqu’île jusqu’aux plages, avec les massifs des Maures et de l’Esterel en arrière plan, tout cela est un régal.

Ramatuelle, au-dessus des vignes, à flanc de collin,e ce village médiéval a beaucoup de charme ; la plage de Pampelonne malgré ses 5km de long est assez fréquentée l’été, d’autres criques accessibles seulement à pied sont plus confidentielles.

Gassin, classé parmi les plus beaux villages de France, offre de surcroît un magnifique panorama sur la baie de St Tropez.

Port-Grimaud, au fond du golfe a été entièrement construit en 1966 sur un marais , se présente comme une bourgade méditerranéenne.

DE Ste MAXIME A CANNES

Ste Maxime : station balnéaire familiale a de belles plages. Des promenades sont possibles vers le rocher rouge de Roquebrune sur Argens par le GR51.

Fréjus possède des monuments romains : arènes et aqueduc, un baptistère des plus anciens du IVème siècle, une cathédrale et un beau cloître, une grande plage et une marina.

St Raphaël station balnéaire, avec une belle promenade en front de mer et de somptueuses villas, possède de très beaux spots de plongée.

La corniche avec les rochers rouges de porphyre déchiquetés dominant de superbes criques offre des panoramas et des randonnées splendides sur le cap Dramont, par exemple.

Vous aimerez la Côte d'Azur pour
PAYSAGE
FAMILLE
MER
SPORT
FETE
NOS OFFRES PRÉFÉRÉES
1

Réponses à vos questions les plus fréquentes

La région Provence-Alpes-Côte-d’Azur faisant partie des destinations les plus prisées des touristes en France, vous n’échapperez pas à la foule durant la saison estivale. Pour vous faire une idée, 11 millions de vacanciers se sont rendus sur la Côte d’Azur en 2017, dont plus de la moitié venue d’Europe et du reste du monde. La fréquentation semble d’ailleurs augmenter car elle a connu une progression de presque 6% de 2016 à 2017. C’est particulièrement autour du littoral et dans les stations balnéaires que l’on trouve le plus de touristes lors des mois de juillet et d’août.

La solution la plus évidente semble être de venir hors saison. Le climat sur la Côte d’Azur est si clément que s’y rendre durant la saison hivernale est loin d’être une hérésie. Si vous tenez absolument à vous baigner, privilégiez mai-juin et septembre pour éviter la période des vacances scolaires. Si vous n’avez pas le choix sur la date de vos vacances, il existe tout de même des moyens d’éviter la foule. Tout d’abord, fuyez les événements comme le Festival de Cannes en mai et le Grand Prix de Formule 1 à Monaco en juin. Ensuite, réservez un hébergement dans l’arrière-pays, bien moins fréquenté. Le charme de la Provence ne vous fera pas regretter l’atmosphère surpeuplée des stations balnéaires. Enfin, il existe de magnifiques plages secrètes, bien moins fréquentées que leurs consœurs plus populaires.

Impossible de ne pas trouver son bonheur sur la Côte d’Azur étant donné le nombre de plages. Parmi les plus belles plages de Côte d’Azur, on peut citer la plage de Pampelonne, près de Saint-Tropez, popularisée par le film « Et Dieu… créa la femme » avec Brigitte Bardot en vedette. L’île de Porquerolles regorge de plages magnifiques comme celle de Notre-Dame, une des plus photogéniques d’Europe avec ses pinèdes et son eau turquoise. Les amateurs de beaux panoramas se rendront à la plage du Cap Taillat, à Ramatuelle pour voir son étonnante presqu’île battue par la brise marine. La plage de l’Estagnol à Bormes-les-Mimosas promet de belles baignades et de longues balades sur son sable fin. Impossible de ne pas citer la calanque d’En-Vau, non loin de Cassis, et sa petite crique adorable. On aime aussi la plage de la Mala au Cap d’Ail pour son eau cristalline et ses falaises.

Nul besoin de devoir affronter la foule durant la saison estivale, il est possible de profiter de la quiétude de petites plages isolées. Parmi les plus jolies, la plage de l’Eléphant, au Lavandou, est un secret bien gardé. Après avoir descendu un escalier d’une centaine de marches, on accède à une crique de sable blanc. Les îles de Lérins abritent de nombreuses plages mais la moins connue (à tort) est probablement celle de la crique Portet, sur l’île Sainte-Marguerite. À Monaco, vous pouvez poser votre serviette à la crique des Pêcheurs, connue uniquement des connaisseurs. Même Nice possède une plage un peu moins fréquentée que les autres : il s’agit de la Réserve, non loin du port.

Pour faire la fête sur la Côte d’Azur, tout dépend de votre budget. Ceux qui sont prêts à dépenser de l’argent doivent absolument se rendre à Saint-Tropez, incontournable de la jet-set et des folles soirées. Les fêtards y abusent du champagne dans les bars et les boîtes qui bordent le port, mais aussi directement sur les bateaux. Rendez-vous aussi à Monaco où les deux institutions du monde de la nuit sont le Jimmy’s et le Buddha Bar. Un peu moins chère, Juan-les-Pins vit au rythme de la musique le soir venu durant toute la saison estivale. Les discothèques, les soirées sur la plage, les bars à whisky et les concerts attirent une population de fêtards plutôt jeune. Pour une ambiance plus décontractée, sortez dans le Vieux Nice et mêlez-vous aux noctambules de l’Akathor, du Wayne’s ou encore des Distilleries Idéales. Si l’envie vous prend de finir la nuit en boîte de nuit, vous pourrez toujours faire un saut au High Club à Nice ou à la Siesta à Antibes.

On pense bien évidemment tout de suite au célébrissime Festival de Cannes en mai, mais plein d’autres festivals valent le coup sur la Côte d’Azur. Les amateurs de musique ne manqueront pas le Nice Jazz Festival et le festival international de « Jazz à Juan », tous les deux en juillet. Deux autres festivals de jazz ont lieu en août à Ramatuelle et à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Plutôt musique électro ? Les fêtards se rejoignent en août à Cannes pour les Plages Electroniques et en juillet à Nice pour le Crossover Festival. Les Nuits Carrées en juin à Antibes et les Nuits du Sud à Vence en juillet accueillent des groupes de musique plus calmes. Enfin, le mois de février est assurément le plus festif sur la Côte d’Azur grâce au réputé Carnaval de Nice, à la Fête du Citron à Menton et à la Fête du Mimosa à Mandelieu-la-Napoule. Les traditions provençales sont aussi à l’honneur lors de la Fête des Mai à Nice.

Le Festival de Cannes est précédé par sa réputation mondiale : chaque année au mois de mai, toute la Côte d’Azur vit à son rythme. Mais il peut entraîner beaucoup de frustration pour ceux qui ne font pas partie du gratin people… En vérité, si vous n’avez pas le fameux laissez-passer, vous n’aurez aucune chance d’assister aux projections. Les chasseurs d’autographes et de photos de stars apprécieront toutefois de se presser à proximité du tapis rouge pour voir les célébrités. Ils auront d’ailleurs toutes les chances d’en croiser durant tout le mois dans la ville de Cannes, pas forcément seulement au Palais des Festivals. L’ambiance est très festive durant le Festival de Cannes : les amateurs de jet-set et de soirées clinquantes y trouveront leur compte. Si vous êtes passionné de 7ème art, ne tournez pas tout de suite les talons. Même si vous ne pourrez pas être présent lors des projections officielles, vous pourrez profiter de manifestations en marge des festivités pour voir de nombreux films. La Quinzaine des Réalisateurs, la Semaine des Critiques et le Cinéma à la Plage sont en effet ouverts aux cinéphiles.

Les plus beaux villages de la Côte d’Azur sont sans conteste Èze et Saint-Paul-de-Vence, perchés tous deux sur un promontoire rocheux. Il fait bon se perdre dans les ruelles médiévales d’ Èze avant d’atteindre le jardin exotique et d’admirer les superbes statues du parc de La Chèvre d’Or. Saint-Paul-de-Vence est quant à lui le village des artistes : galeries d’art, artisans et grand musée d’art moderne s’y disputent l’attention des visiteurs. Coup de cœur aussi pour Ramatuelle, dans le Var, niché au cœur des vignobles. Il suscite la curiosité grâce à ses échoppes et boutiques installés dans des cavités creusées à même la roche. Le village de Mougins vaut aussi le détour pour ses délicieux restaurants et pour l’aura qui s’en dégage ; de nombreuses personnalités politiques et artistiques y ont élu domicile au cours des années. Retrouvez tous les incontournables de Côte d'Azur à voir.

Bonne nouvelle pour les gourmets, la Côte d’Azur regorge de délicieuses spécialités culinaires. Sans donner une liste exhaustive, on peut citer la socca, cette galette de farine de pois chiches à déguster sur le pouce dans le Vieux Nice. À emporter, on aime aussi les beignets de fleurs de courgette, la pissaladière, une tarte aux oignons et anchois, et l’incontournable pan-bagnat, ce sandwich rond au thon et aux crudités arrosé d’huile d’olive. Attablé à un restaurant, vous pourrez commander une daube niçoise (ragoût de bœuf au vin rouge et à la tomate), une soupe au pistou (légumes d’été assaisonnés avec huile d’olive, ail et basilic), une ratatouille (courgettes, aubergines, tomates, poivrons et oignons) ou bien sûr une salade niçoise (thon, œufs durs, anchois, olives et tomates). Autour d’un verre de vin à l’apéritif, vous picorerez des tartines de tapenade (olives, anchois, câpres et huile d’olive) ou d’aïoli (ail, huile d’olive, citron et jaune d’œuf).

Les boutiques de souvenirs sont légion sur la Côte d’Azur et vous y trouverez forcément votre bonheur. Parmi les produits gastronomiques, les olives et l’huile d’olive, symboles de la Méditerranée, font partie des incontournables. Vous pouvez aussi ramener du miel de fleurs, de la confiture ou des herbes de Provence. De bons vins du coin, comme ceux regroupés sous l’appellation Côtes de Provence, sont une excellente idée de cadeau. Côté décoration, les céramiques du Sud, le linge de maison aux couleurs provençales et les petites bourses de lavande parfumées sont vendus partout dans le Vieux Nice. Vous y trouverez aussi les fameuses cigales décoratives qui chantent lorsqu’on passe devant, un objet un peu kitsch mais qui rappelle la Provence ! Si vous allez faire un tour à Grasse, n’hésitez pas non plus à acheter une eau de toilette, un savon ou une bougie parfumée, spécialités de cette ville dédiée aux odeurs.

Aperçu du pays