Location de voitures en Ecosse

Pour un voyage en Écosse, le road trip reste sans conteste, l’un des meilleurs moyens de découvrir le pays et ses paysages sauvages en toute liberté. Les règles de conduite ne sont pas très compliquées, à part quelques petites différences majeures, comme la conduite à gauche. On vous résume tout ce qu’il faut savoir ici !

Conditions pour louer un véhicule

Les plus grands loueurs sont présents en Écosse, vous n’aurez donc que l’embarras du choix. Vous n’aurez besoin que de votre permis pour conduire, le permis international n’est pas obligatoire. L’âge légal pour conduire est 18 ans, mais la plupart des loueurs demandent un minimum de 21 ans, pensez à vérifier leurs conditions.

Quel type de véhicule louer ?

L’Écosse ne requiert pas de véhicule spécifique pour découvrir la grande majorité de son territoire. La plupart du temps, une berline fera très bien l’affaire pour circuler sur les routes principales, ainsi que les petites routes de campagne, certes un peu plus abîmées par les conditions climatiques, mais tout de même totalement praticables. Pensez que, la conduite étant à gauche, vous aurez à disposition des voitures avec le volant à droite et avec boite automatique dans la plupart des cas.
Voiture de location

Réseau routier

Réseau routier
Le réseau routier du pays est en bon état dans l’ensemble, vous ne rencontrerez pas de problème particulier pour vous rendre dans les endroits les plus touristiques. L’Écosse n’a pas de péage. La signalisation indique M pour Motorway, l’équivalent de nos autoroutes, quand la lettre A mentionne les routes principales et B, les routes secondaires.
Le pays a une particularité, les « single track road », ou route à une voie, notamment dans les Highlands et les campagnes en général. Les routes sont ponctuées de zone de croisement, où vous pourrez vous garer le temps que la voiture d’en face passe. C’est une habitude à prendre, mais qui se fait aisément.

Règles de conduite

Le code routier de l’Écosse suit les mêmes grands principes que ceux des pays de l’Union européenne. La grande différence réside dans la conduite à gauche. C’est un coup à prendre, mais ne paniquez pas, on prend très vite le pli.
Pensez juste à aller assez lentement au début, pour appréhender les intersections et ronds-points dans le bon sens, par exemple. Dans ces derniers, vous devez tourner vers la gauche et laisser la priorité aux véhicules venant de la droite. Sur l’autoroute, la voie lente est à gauche et les dépassements se font par la droite.
Règles de conduite

Sécurité

Sécurité
Les règles de sécurité sont également très similaires à celles des autres pays membres de l’UE. Concernant l’alcool, le seuil légal est maintenant de 50 mg pour 100 ml de sang, soit l’équivalent de deux verres de vin ou de bière maximum.
Sachez que les routes de campagne ne sont pas toujours sécurisées, et de nombreux animaux, moutons, chevreuils ou même cerfs, traversent en journée comme de nuit. Restez donc prudent quand la visibilité n’est pas de mise.

Essence

Les pompes à essence écossaises proposent toutes de l’essence ou du diesel. Les stations sont présentes aux abords des villes, des villages ou sur les autoroutes. Elles se font plus rares dans les campagnes reculées, pensez donc à faire le plein avant de partir à l’aventure.
station essence

Vitesse sur les routes

vitesse
Autre particularité, le pays affiche ses limitations de vitesse en miles, et non en kilomètres. Pour info, un mile européen équivaut à 1,6 km. Les panneaux de limitation sont similaires aux nôtres, et la limitation peut aussi être indiquée sur la chaussée.
Les limites de vitesse sont généralement :
– Vitesse en agglomération : 30 mph (environ 48 km/h)
– Vitesse hors agglomération : 60 mph (environ 96 km/h)
– Vitesse sur autoroute : 70 mph (environ 112 km/h)

Conduire en Ecosse

  • Vitesse en agglomération Vitesse en agglomération 48 km/h
  • Vitesse hors agglomération Vitesse hors agglomération 97 km/h
  • Vitesse sur autoroute Vitesse sur autoroute 113 km/h
  • conduite à droite Conduite à Droite
  • Taux d'alcoolémie Taux d'alcoolémie 0,8 g/L
  • Feux de jour Allumage des feux de jour Non
  • Autoroutes Péage Pas de péage
  • Prix de l'essence Prix du litre d'essence 1,48 €
  • Permis international Permis françaisvalide

Nos 6 conseils et pièges à éviter

1. Sachez que vous réservez une catégorie et non un modèle

- Selon la catégorie choisie, c’est le loueur qui vous attribuera un modèle précis en fonction des disponibilités des véhicules.
- Vérifiez que le coffre peut contenir toutes vos valises.
- L'écart de prix entre deux catégories peut être très faible, comparez.

2. Choisissez bien l'emplacement de l’agence de location

- Pour gagner du temps : préférez les agences accessibles à pied depuis le terminal de l'aéroport.
- Pour économiser : comparez les prix avec les agences plus excentrées voire en centre ville.

3. Vérifiez les frais cachés

- Conducteur supplémentaire : attention aux coûts additionnels journaliers.
- Jeune conducteur : vérifier le montant du surcoût la plupart du temps pratiqué.
- Frais d’annulation : bien s’assurer que les frais d’annulation sont gratuits, on ne sait jamais en cas d’imprévu de dernière minute.
- Kilométrage illimité : rouler librement sans coût supplémentaire, mais doit être inclus dans votre contrat.
- GPS : Avant de prendre l'option GPS vérifiez si votre forfait téléphonique permet d'utiliser le GPS de votre téléphone sans surcoût.

4. Soyez vigilants sur les assurances, franchises et garanties supplémentaires

La majorité des loueurs inclut dans leur forfait : l’assurance au tiers, l’assurance tous risques et vol. Le problème est qu’en général, la franchise est souvent exorbitante. Celle-ci peut- être réduite grâce à une assurance supplémentaire.
- Vérifiez quelles assurances sont comprises avec votre carte bancaire.
- Si vous prenez l'assurance supplémentaire directement chez l’agence de location lors de la prise de véhicule, cela sera plus facile à gérer en cas d’incident que de passer par un tiers.
- Si vous prenez l'assurance sur la plateforme en ligne, elle sera sûrement moins chère.
- Ayez une carte de crédit avec autorisation pour débiter la caution (plafond).
- La majorité des opérateurs exigent le paiement de la location par carte de crédit.

5. A checker lors de la prise en charge et la restitution

- Prise en charge du véhicule : contrôlez le niveau de carburant, prendre en photo extérieur et intérieur du véhicule.
- Restitution : Reprendre des photos du véhicule. Vérifiez l’heure de retour stipulée dans le contrat, faire le plein, nettoyer rapidement intérieur et extérieur, restituez GPS et autres options.

6. Utilisez un comparateur pour trouver le meilleur prix

- Les agences et offres sont nombreuses. Notre comparateur permet de trouver l'offre la moins chère en comparant toutes les caractéristiques: options, avis client, emplacement de l'agence, frais...
- Réservez à l’avance : les tarifs sont souvent plus avantageux.
- Prenez de la marge sur les horaires de prise et de restitution du véhicule, en général les prix sont à la journée quelles que soit les heures de prise du véhicule, mais les retards peuvent être facturés...
- Méfiez-vous des prix trop attractifs en vérifiant les frais cachés. En cas de doute privilégiez les grandes enseignes.

Comparateur