Les 10 lieux incontournables à voir en Finlande

Élisabeth, Journaliste et photographe
Élisabeth, Journaliste et photographe

La Finlande mérite que l’on prenne le temps de la découvrir, d’apprécier ses grands espaces, ses forêts et ses lacs à perte de vue, ses archipels, mais aussi ses villes et leurs patrimoines, sans oublier la culture Sami et la Laponie qui représente près de 30% du territoire finnois. Dans un pays où la nature est si belle et si diversifiée, il est ardu de faire un choix d’incontournables… Pourtant, voici nos endroits préférés pour un premier voyage en Finlande. Du centre-ville néoclassique d’Helsinki, voguez jusqu’à la forteresse de Suemnolinna, puis d’îles en îles dans les archipels d’Aland et de Turku. Perdez-vous dans la région des Grands Lacs, faites une halte au château fort de Savonlinna avant de reprendre pied dans la charmante ville en bois de Poorvo ou sur les traces de l’œuvre du célèbre architecte Alvar Aalto à Jyväskylä. Enfin, partez à l’aventure sur les terres Sami dans le parc sublime de Lemmenjoki avant de vous aventurer en Carélie, terrain de jeu des ours bruns…
Après plusieurs séjours dans ce pays dont j'ai adoré la culture en totale harmonie avec la nature, je vous dévoile ma sélection des lieux incontournables à découvrir lors de votre voyage en Finlande.

Notre sélection de lieux à voir

L’archipel de Aland
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

L’archipel de Aland

Commencez votre périple en Finlande par un archipel qui n’est pas tout à fait la Finlande ! Il s’agit des îles d’Aland en pleine Baltique entre le sud-ouest de la Finlande et l’est de la Suède. L’archipel de 6 500 îles et îlots, où l’on parle suédois, appartient à la Finlande mais a son autonomie gouvernementale. Passer d’une île à l’autre des Aland est une chouette aventure, que l’on se déplace en bateau, ferries, barques ou voiliers, en vélo grâce aux nombreux ponts, et même à ski ou en patins à glace en hiver ! On vient aussi sur l’archipel et notamment dans sa charmante « capitale » de 11 000 habitants, Mariehamn, Port Marie, pour découvrir sa culture et son architecture uniques. Fondée en 1861 par le Tsar Alexandre II, elle garde, notamment grâce à ses vieilles maisons en bois, un charme russe, allié à une forte empreinte suédoise puisque l’archipel faisait partie du Royaume de Suède jusqu’en 1809.
Après votre tour d’île en îlot, faites un break dans un des charmants bistros de Mariehamn et emmenez vos enfants sur l’île de Lilla Holmen où ils pourront se prendre pour des flibustiers à bord d’un bateau-musée. Prévoyez deux ou trois jours pour bien profiter de l’archipel.

Le conseil de Élisabeth : Ne quittez pas l’archipel sans avoir goûté des spécialités culinaires locales comme la perche fumée ou encore la crêpe épaisse cuite au four à la cardamome et à la crème fouettée.
Vous aimerez L’archipel de Aland pour :
Île | Patrimoine | Art et culture | Détente | Beau village

Le centre historique d’Helsinki
Temps de visite : 2 jours
carte

Le centre historique d’Helsinki

Impossible de passer du temps en Finlande s’en vous accorder quelques jours à Helsinki. La capitale de la Finlande ne ressemble à aucune de ses voisines des pays scandinaves, baltes et de Russie. Son appartenance historique au Royaume de Suède puis à la Russie, son passé industriel et son style plus récent moderniste et art-nouveau en font la ville unique qu’elle est aujourd’hui. Abordez-la par son histoire sur la place du Marché,Kauppatori,, bordée de bâtiments néoclassiques et du port de pêche. Du lundi au samedi, de 8h à 16h, le marché vous permet de vous imprégner de la culture et des habitudes locales à travers les produits vendus qui vont des harengs à de l’artisanat en cuir en passant par des airelles quand c’est la saison !
Cap ensuite sur l’incontournable City Museum qui raconte l’histoire de la ville puis sur l’imposante cathédrale néoclassique, autrefois appelée Eglise Saint-Nicolas, luthérienne depuis l’indépendance de la Finlande en 1917. Du haut de ses marches, la vue sur la ville et le golfe d’Helsinki est imprenable.

Le conseil de Élisabeth : Restez dans la veine historique pendant votre pause dîner ou déjeuner en vous restaurant au Juttutupa. Dans une déco remontant à la fin du XIXème siècle et dans une ambiance feutrée où un certain Lénine organisait des meetings politiques, vous pourrez aussi voir des concerts de rock et de jazz.
Vous aimerez Le centre historique d’Helsinki pour :
Art et culture | Architecture | Patrimoine

La région des Grands Lacs
Temps de visite : 2 jours
carte

La région des Grands Lacs

La Finlande est surnommée le « pays des mille lacs », pourtant il en existe presque 200 fois plus et une grande région du centre-est du pays répond carrément au nom de région des Grands Lacs, Järvi-Suomi en finnois. Là-bas, l’eau semble avoir pris le dessus sur la terre. Chaque lac reflète le ciel et les arbres comme un miroir parfait tant l’eau est claire et limpide. Touché par la sérénité de cette région, vous aimerez vous fondre dans la nature et pratiquer de nombreuses activités qui vous en rapprocheront : louer un chalet à l’atmosphère cosy, faire du canoë, nager en été et emprunter par exemple le bien sympathique parcours des écureuils de 57 km qui relie Juva à Sukava ou tout simplement faire de la randonnée.
En hiver, patinez sur les lacs, pêchez à travers la glace ou faites du ski de randonnée. Quelle que soit la saison, remettez-vous de votre rencontre avec Dame nature en faisant un tour dans un sauna à fumée traditionnel. Essayez celui de Kuopio, le plus grand du monde ! Hiver comme été, passez au moins deux jours dans cette superbe région.

Le conseil de Élisabeth : La région des Grands Lacs est vaste ! Explorez-la en rayonnant depuis un village ou une petite ville comme Kuopio, et surtout, logez dans un petit chalet avec votre propre ponton sur le lac. Vous goûterez à l’authenticité finnoise.
Vous aimerez La région des Grands Lacs pour :
Campagne | Lac | Rando | Observation de la faune | Île

Shopping et découverte de l’oeuvre d’Alvar Aalto à Jyväskylä
Temps de visite : Une journée
carte

Shopping et découverte de l’oeuvre d’Alvar Aalto à Jyväskylä

Après toute cette nature et pour opérer un retour en douceur en ville, cap sur la charmante bourgade étudiante de Jyväskylä, dans la région des Grands Lacs. Vous retrouverez tranquillement la civilisation le temps d’une journée en faisant du shopping au Toivolan Vanha Piha, un complexe de jolies boutiques en bois datant du XIXe siècle. Vous y trouverez de beaux objets d’artisanat : des bijoux, des accessoires pour la maison, mais aussi des vêtements de qualité. Continuez votre shopping à la superbe papeterie Harjun Paperi, l’industrie papetière constitue toujours l’un des piliers de l’économie finlandaise. Mais le clou de votre passage à Jyväskylä reste le musée Alvar Aalto. La ville est en effet empreinte de l’œuvre du plus célèbre architecte finlandais. Il y vécut en effet une bonne partie de sa jeunesse avant de partir faire ses études à Helsinki en 1916. À l’excellent musée qui porte son nom, vous découvrirez l’incroyable modernisme épuré de son œuvre.

Le conseil de Élisabeth : Si vous n’avez toujours pas eu l’occasion d’aller dans un sauna, louez-en un flottant sur le lac du centre de la ville ! Et oui, des bateaux saunas permettent de profiter d’un sauna et d’un jacuzzi tout en regardant le paysage défiler sous ses yeux !
Vous aimerez Shopping et découverte de l’oeuvre d’Alvar Aalto à Jyväskylä pour :
Art et culture | Architecture | Artisanat | Patrimoine | Musées

Porvoo, la beauté et l’enchantement d’une ville en bois
Temps de visite : Une journée
carte

Porvoo, la beauté et l’enchantement d’une ville en bois

Arriver dans la petite ville médiévale de Porvoo, c’est un peu comme être parachuté dans un conte de fées… à seulement 50 km à l’est d’Helsinki. Faites un petit break d’une journée dans cette vieille ville médiévale. Vous serez enchanté par le charme fou des maisons en bois aux tons rouges qui bordent l’eau. Laissez vos pas vous guider dans les ruelles pavées datant de plus de 800 ans. Les vues et les recoins sont idéales à immortaliser en photo ou sur un calepin. Dans vos pérégrinations, tâchez de ne pas manquer la cathédrale vieille de 600 ans que vous pourrez visiter et l’ancienne place de la mairie où bouillonne toute une activité culinaire de cafés et de restos. Car Porvoo est aussi une ville de gourmands comme en témoignent ses chocolatiers locaux, tels que Pieni Suklasstehas et Brunberg. Pour une jolie vue sur la vieille ville et une belle fin au conte de fées, grimpez dans le quartier plus récent de la ville et n’oubliez pas d’immortaliser le panorama unique.

Le conseil de Élisabeth : Porvoo est victime de son succès et de la proximité d’Helsinki. Essayez de vous y rendre hors saison au début de l’automne ou à la fin du printemps. Vous sentirez que la ville vous appartient (ou presque) !
Vous aimerez Porvoo, la beauté et l’enchantement d’une ville en bois pour :
Art et culture | Patrimoine | Artisanat | Beau village | Points de vue

Le parc national de Lemmenjoki dans le nord de la Laponie
Temps de visite : De un à plusieurs jours
carte

Le parc national de Lemmenjoki dans le nord de la Laponie

Loin de la région des Grands Lacs et des villes du sud de la Finlande, rendez-vous pour quelques jours au parc national de Lemmenjoki en Laponie du nord. Vous y découvrirez un tout autre monde, une nature à la fois rude et âpre, variée et riche en espèces rares et menacées. Vous pourrez aussi vous immerger dans la culture indigène des Sami, qui, depuis toujours, vivent en harmonie avec la nature qui les entoure. Une nature également riche en or ! Ne soyez pas surpris de tomber nez à nez avec des mines et des orpailleurs !
L’été, découvrez le parc à pied, le long des 60 km de sentiers balisés ou en canoë sur la rivière Lemmenjoki, poumon du parc et de l’équilibre de vie des Sami. Basez-vous dans la petite ville d’Inari. Le Northern Lapland Nature Centre Siida vous donnera les clefs des itinéraires dans le parc, les endroits où dormir en camping sauvage ou à la belle étoile ainsi que d’autres informations fort utiles. Quant à l’excellent musée Sami d’Inari, il vous permettra de comprendre l’histoire, la culture, le mode de vie des Sami et leurs croyances.

Le conseil de Élisabeth : Du printemps à l’automne, n’oubliez pas votre tamis ! Profitez de votre passage le long de la rivière Lemmenjoki pour tenter votre chance et devenir un orpailleur. On ne sait jamais, vous pourriez revenir de votre voyage finlandais plus riche qu’au départ…
Vous aimerez Le parc national de Lemmenjoki dans le nord de la Laponie pour :
Art et culture | Points de vue | Musées | Rando | Campagne

La ville médiévale de Turku et son archipel
Temps de visite : 2 jours
carte

La ville médiévale de Turku et son archipel

Depuis le Moyen-Âge, la ville de Turku a un lien unique avec la mer. Située au sud-ouest de la Finlande sur la mer baltique à l’embouchure de la rivière Aura et datant du XIIIe siècle, c’est aussi la plus ancienne ville de Finlande. Parmi les trésors historiques de Turku, ne manquez ni le château médiéval, ni l’imposante cathédrale et ses mélanges de styles roman, gothique et néogothique, ni le Forum Marinum (musée maritime). Ce dernier vous donnera l’envie d’explorer l’archipel de Turku constitué de plus de 20 000 îles et récifs s’étendant sur 500 km2.
Les cinq îles les plus habitées de l’archipel d’est en ouest, Pargas, Nagu, Korpo, Houtskär et Iniö, sont groupées en une sorte de croissant et forment la commune de Väståboland. On se balade d’île en île en voiture ou à vélo. Grâce aux ferries et aux bacs, les combinaisons sont nombreuses dans ces îles où on apprécie le calme et la tranquillité des hameaux et des paysages, constamment entre terre et mer. Prévoyez deux belles journées pour visiter la ville et l’archipel.

Le conseil de Élisabeth : Si vous êtes encore en manque de visite, rendez-vous au musée Aboa & Ars Nova, l’un des plus intéressants de Finlande : il conjugue en effet savamment le passé et le contemporain. Vous en apprendrez autant sur l’histoire de Turku que sur son art au présent.
Vous aimerez La ville médiévale de Turku et son archipel pour :
Art et culture | Points de vue | Musées | Rando | Île

La Carélie, l’âme de la Finlande
Temps de visite : 3 ou 4 jours
carte

La Carélie, l’âme de la Finlande

La Carélie est une région historique du nord-est de la Finlande qui s’étend aussi sur son grand voisin, la Russie et qui mérite qu’on s’y attarde au moins trois ou quatre jours. S’y aventurer, c’est se rapprocher d’une autre Finlande, encore plus ancrée dans ses terres et capitale dans la construction de l’identité du pays. Sa nature sauvage est particulièrement riche : depuis la petite ville de Lieksa, vous pourrez partir en excursion pour vous approcher d’ours bruns et de loups à la lisière de la frontière russe. On vous proposera même de passer la nuit dans une réserve… Osez si vous n’avez pas peur : les bêtes sont moins méfiantes la nuit. Les activités, moins dangereuses, telles que la rando, le canoë, le kayak, le rafting ne manquent pas pour explorer la région.
En hiver, chaussez des raquettes ou des skis, faites-vous promener par des chiens de traîneaux ou apprenez à pêcher sous la glace. Pour vous imprégner de l’histoire de la région, mettez le cap sur Imatra, sur les bords du lac Saimaa, marquée par les conflits de la Seconde Guerre mondiale sur Joengsu pour son passé russe et aristocratique.

Le conseil de Élisabeth : Traversez la frontière finlando-russe sans visa, et sans risques, en partant en croisière depuis Lappeenranta jusqu’à la ville russe de Vyborg, vous y découvrirez le temps de quelques heures en territoire russe, une autre Carélie !
Vous aimerez La Carélie, l’âme de la Finlande pour :
Art et culture | Points de vue | Rando | Lac | Réserve naturelle

Savonlinna et son château fort
Temps de visite : Une journée
carte

Savonlinna et son château fort

Retour dans la région des Grands Lacs vers l’est et plus précisément la ville de Savonlinna, dominée par un château fort à la fois imposant et bienveillant. Bâti en 1475 sur l’ordre d’un chevalier danois, la Finlande était alors sous la domination de l’Union de Kalmar qui réunissait les royaumes de Norvège, Suède et Danemark, le château d’Olavinlinna avait pour but de protéger la région des invasions russes. Malgré ses murs de granit épais de 2 à 3 m, des remparts impressionnants sur le lac et ses 3 tours, il fut occupé à plusieurs reprises par les troupes russes. Sa visite vaut le détour pour mieux comprendre l’histoire complexe de ce pays entouré d’imposants voisins envahisseurs ! Au-delà du château, la ville est charmante. Prévoyez une bonne demi-journée pour explorer ses recoins depuis le lac Saaima en faisant une petite croisière en bateau à vapeur ou en canoë pour les plus sportifs.

Le conseil de Élisabeth : Pour ajouter à la grandeur du château, allez à Savonlinna en juillet. Pendant tout le mois, un festival d’opéra de renommée internationale et dont la première édition remonte à 1912 se déroule chaque année dans l’enceinte du château.
Vous aimerez Savonlinna et son château fort pour :
Art et culture | Architecture | Points de vue | Lac | Patrimoine

La forteresse de Suomenlinna
Temps de visite : Une journée
carte

La forteresse de Suomenlinna

Vous avez découvert Helsinki de l’intérieur. Prenez le large dans les eaux du golfe d’Helsinki. À une vingtaine de minutes en ferry d’Helsinki, la forteresse maritime de Suomenlinna, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, combine nature et histoire. Ancienne base navale regroupant six îles, la forteresse datant du XVIIIe siècle avait pour but de protéger le golfe de Finlande. Aujourd’hui, c’est un véritable bonheur de flâner le temps d’une journée sur les îles de Suomenlinna, en hiver comme en été, en particulier sur l’île principale, au milieu du bourg près de l’église et le long des allées bordées de charmantes maisons en bois figées dans le temps.
On peut aussi visiter le musée de l’île, le Suomenlinna Museum, qui raconte l’histoire de la forteresse depuis sa construction quand la Finlande était sous domination suédoise puis sous celle des Russes. Profitez de votre passage sur l’île pour visiter d’autres musées : il en existe cinq autres ! Si vous avez des enfants, optez pour le musée du jouet ou la visite du sous-marin Vesikko datant de la Seconde Guerre mondiale.

Le conseil de Élisabeth : Restez dormir sur la paisible île de Suomenlinna. Le Bastion Bistro est un très chouette endroit où boire un verre et se restaurer. Quant à l’hébergement sur l’île, une auberge de jeunesse très confortable permet de passer une nuit, ou plus, sur ces îles d’un autre temps.
Vous aimerez La forteresse de Suomenlinna pour :
Art et culture | Architecture | Île | Musées | Patrimoine mondial de l'Unesco

Conseiller où partir
Élisabeth,
Journaliste et photographe

L'avis de Élisabeth

J’aime les pays du nord de l’Europe, la beauté pure de la Norvège, ses archipels comme les fameuses Lofoten, des villes comme Copenhague ou Malmö, mais j’avoue que j’ai un gros faible pour la Finlande et ses étendues de paysages à la fois imposants, parfois rudes, mais également harmonieux et reposants. Pour moi, c’est un pays et un peuple à part. C’est aussi un pays avec une double culture : celle des Finnois et celle des Sami au nord dont les territoires s’étendent aussi sur 3 autres pays, Norvège, Suède et Russie. Une culture en harmonie avec la nature et dont les croyances animistes perdurent malgré les tentatives d’évangélisation et de sédentarisation des siècles passés. À moins de trois heures de Paris, la Finlande dévoile un autre monde totalement dépaysant, un monde qui commence évidemment par un bon petit sauna pour se mettre dans le bain.

Carte interactive des lieux à visiter