Potabilité de l’eau


L’eau du robinet est potable sur toutes les îles de l’archipel, aussi bien dans les hôtels que dans les campings.

Elle est cependant impropre à la consommation dans quelques lieux isolés, notamment lorsqu’il s’agit d’eaux de pluie collectées sur la toiture des refuges ou des cabanes de chasse. Ceci est valable en particulier lors de l’ascension du Mauna Loa. Pour éviter tout risque de maladie, les américains ont l’habitude de filtrer l’eau grâce à des cartouches de céramique. Cette solution est coûteuse et encombrante. Le plus simple est d’utiliser des pastilles désinfectantes :

- MICROPUR : une pastille par litre, avec deux heures d’attente avant consommation. Environ 10 € les 50 comprimés.

- HYDROCHLONAZONE : une pastille par litre avec une heure d’attente avant consommation. Environ 7 € les 180 comprimés.

On les trouve en France dans n’importe quelle pharmacie.

En dernier recours, l’eau portée à ébullition pendant 10 minutes permet d’obtenir le même résultat. Les puristes pourraient argumenter que ceci n’est valable qu’au bord de l’océan. Effectivement, la température d’ébullition diminue en fonction de l’altitude : l’eau bout à 90°C à 3000 mètres et à 86°C à 4000 mètres, ce qui correspond au sommet du Mauna Loa. On peut aussi considérer que plus l’altitude est élevée, plus l’eau est saine. On reste donc sur les dix minutes d’ébullition pour éliminer toute trace de bactéries, quel que soit l’endroit où l’on se trouve.

Petite précision utile : le brossage des dents se pratique toujours avec de l’eau potable. Une seule gorgée d’eau non traitée peut provoquer une bonne diarrhée et les bactéries qui sont introduites dans la bouche n’ont aucune difficulté à envahir votre système digestif. Alors ne gâcher pas bêtement votre séjour !


  


Guide de voyage Hawaï - Copyright Jean-François Gueux