Comment réussir vos vacances à Lyon et ses environs ?

Tous les conseils pour un voyage libre, authentique et personnalisé
Lyon est une destination incontournable sur la route de vos vacances à la mer ou à la montagne. Par sa dimension humaine et son relief inhabituel, elle ne manquera pas de séduire le visiteur. Du sommet de Fourvière, on devine le Mont-Blanc. Le visiteur se perd dans les traboules du Vieux-Lyon, son cœur Renaissance classé à l’UNESCO, et celles de la Croix-Rousse, le fief des soyeux. Épicurienne, Lyon est surtout renommée pour sa gastronomie, ses bouchons typiques, ses chefs étoilés et ses vignobles. Sportive, elle a aussi aménagé ses berges pour la promenade, la course et le vélo. Vibrante, l’ancienne capitale gallo-romaine est aujourd’hui un foyer de culture, avec sa fête des Lumières, son festival des Nuits sonores et ses biennales de la danse et de l’art contemporain. Vivante, Lyon est en perpétuelle évolution : il n’y a qu’à se promener à Confluence pour s’en apercevoir.

Avant de prendre le train pour Lyon, la rédaction vous fait part de ses astuces pour faire de ce voyage à Lyon, une expérience unique. Découvrez tous nos outils pour préparer, dans les meilleures conditions, votre périple dans la capitale de la gastronomie.
Voir plus
Une destination pour les amoureux de :
PAYSAGE
FAMILLE
SPORT
GASTRONOMIE
LA SÉLECTION IRRÉSISTIBLE
1

Planifier vos visites


Besoin d’idées pour planifier votre prochain séjour en région lyonnaise ? Suivez Julie, bonne connaisseuse de la ville et de ses alentours car elle y vit depuis de nombreuses années, à travers sa sélection de 10 lieux incontournables. À la clé ? Des conseils confidentiels et des spots insolites pour une expérience de voyage vraiment unique.

Que voir à Lyon et ses environs ?
2

Organiser vos activités


Que voir lors d’un séjour à Lyon ? Ses deux collines - Fourvière et la Croix-Rousse - ses deux fleuves, à la faveur d’une promenade sur les berges ou en bateau sur l’eau, mais aussi son nouveau quartier de la Confluence et ses innombrables musées.

Que faire à Lyon et ses environs ?
3

Bien choisir votre hôtel ou location


Hôtel pour le côté confort ? Location d’appartement ou de maison pour plus de liberté ? Chambre chez l’habitant pour échanger avec vos hôtes ou camping pour être au plus près de la nature ? Quelque-soient vos envies, les comparateurs Partir.com simplifient vos recherches et facilitent votre évasion.

Comparer les hôtels à Lyon et ses environs Comparer les locations à Lyon et ses environs

Les offres irrésistibles

4

Choisir la bonne période pour partir à Lyon et ses environs

Avec une température moyenne de 16,7°C, Lyon bénéfice d’un climat tempéré avec des étés chauds et des hivers froids et secs. La région peut se visiter toute l’année en fonction des évènements. Le printemps et l'automne sont les périodes les plus propices pour profiter d'une météo agréable. Lyon est particulièrement prisée pour la fête des Lumières, autour du 8 décembre. Lorsque le soleil est au rendez-vous, explorez les pentes de Fourvière et de la Croix-Rousse, baignez-vous à la piscine du Rhône, flânez au parc de la Tête d’or ou faites du vélo sur les berges. Il pleut ? Visitez les nombreux musées de la ville ou offrez-vous un bouchon ou un café-théâtre.

Jan. Fév. Mar. Avr. Mai. Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Période 4 Période 4 Période 4 Période 0 Période 1 Période 1 Période 2 Période 2 Période 1 Période 0 Période 4 Période 4
Climat et météo à Lyon et ses environs
5

S'inviter aux Fêtes & évenements

8 décembre Fête des Lumières (Lyon) Illuminations des principaux monuments de la ville, spectacles
Mai Nuits sonores (Lyon) Festival de musique
Juin et juillet Les Nuits de Fourvière (Lyon) Théâtre, concerts de musique, spectacles de danse qui se déroulent chaque été au Théâtre antique de Fourvière.
Septembre La Biennale de la danse de Lyon (Lyon) Festival de danse contemporaine se déroulant une année sur deux, les années paires.
6

Suivre les 9 conseils de la rédaction pour partir à Lyon et ses environs

- Au minimum : Consacrez une journée bien remplie à la découverte du centre-ville de Lyon et de ses deux collines et offrez-vous un bouchon lyonnais suivi d’un spectacle le soir.
- Idéalement : Passez trois journées à Lyon. La première sera dédiée à la visite du Vieux Lyon et de ses traboules, à la basilique Notre-Dame de Fourvière et au théâtre gallo-romain. Lors du deuxième jour, commencez par le marché et un brunch sur la place de la Croix-Rousse puis musardez dans les pentes au hasard des boutiques. Faites une pause au musée des canuts pour découvrir le travail des soyeux. Dédiez votre après-midi à la presqu’île, entre Perrache et l’Hôtel de Ville en passant par Bellecour. Le troisième jour pourra être consacré à la découverte de Confluence, à la Cité de la gastronomie, à l’Institut Lumière, au parc de la Tête d’Or ou à une promenade à pied sur les berges du Rhône ou en bateau sur la Saône.
- Avec plus de temps, planifiez une excursion dans les vignobles du Beaujolais pour découvrir à la fois de charmants villages, de bons vins et des paysages bucoliques.

Sans aucun doute. Emmenez vos chères têtes blondes au zoo gratuit du parc de la Tête d’Or. Sur le lac de 17 hectares, vous pouvez louer un pédalo. Les berges du Rhône et de la Saône sont piétonnes, pas de danger du coup pour faire du roller, du vélo ou de la trottinette. Réservez un atelier enfant au musée gallo-romain ou à l’Institut Lumière. Sélectionnez un spectacle de Guignol adapté au jeune public. Les enfants apprécieront probablement une partie de cache-cache dans les traboules. Le funiculaire pour monter à Fourvière, appelé ficelle, devrait les amuser, tout comme la vogue aux marrons, la fête foraine de la place de la Croix-Rousse.

Les Nuits sonores, le week-end de l’Ascension, est le rendez-vous des afficionados des musiques électroniques, une scène omniprésente à Lyon. Les concerts s’enchaînent jour et nuit et la ville respire au rythme de l’électro.
L’été, les Nuits de Fourvière permettent d’assister à des spectacles payants depuis les gradins du théâtre antique gallo-romain.
Au mois de septembre, un an sur deux, il y a la Biennale de la danse et la Biennale d’art contemporain.
En octobre, le Festival Lumière a reçoit chaque année les plus prestigieux réalisateurs du monde entier pour des rétrospectives.
Autour du 8 décembre, la fête des Lumières, à l’origine une tradition religieuse, attire des millions de visiteurs qui se pressent dans les rues, avec un vin chaud, pour voir les spectacles lumineux sur les monuments et dans les parcs.

Il faut au moins réserver son billet de train et son hébergement pendant l’été pour bénéficier d’un tarif raisonnable. En dernière minute, cela risque de vous coûter très cher, et il est même possible qu’il n’y ait plus de place du tout. Toutes les animations sont gratuites pendant la fête des Lumières.

À Lyon, on mange beaucoup : cochonnaille, tablier de sapeur, boudin, tripes, andouillette, saucisson chaud. Si vous n’en êtes pas friands, réfugiez-vous dans une valeur sûre : les quenelles de brochet sauce Nantua. En entrée, vous avez la traditionnelle salade lyonnaise aux lardons ou la cervelle de canuts, du fromage blanc aux herbes. En dessert, misez sur les généreuses tartes à la praline. Côté gourmandises, achetez un paquet de coussins de Lyon au chocolat et à la pâte d’amande.

À Lyon, il faut manger dans un bouchon, un petit restaurant typiquement lyonnais, où les tables sont collées les unes aux autres, sans chichis. Sur des nappes à carreaux, on y sert les plats lyonnais typiques arrosés de Beaujolais. Pour les fêtards à l’estomac bien accroché, la version matinale du bouchon est… le mâchon, une sorte de brunch des ouvriers de la soie. Il existe trois rues principales pour le tourisme de bouche à Lyon : la rue des Marronniers, la rue Saint-Jean et la rue Mercière. N’hésitez pas à vous en éloigner un peu et dénichez un bouchon labellisé.

Vous pouvez profiter d’un séjour aux sports d’hiver dans les Alpes pour faire une halte à Lyon en chemin. Les stations les plus proches se trouvent après Grenoble, en Isère, comme Villars de Lans ou Chamrousse, deux stations familiales (1 h 40 de Lyon). Pour un plus grand domaine, à environ 2 heures, vous avez l’Alpe d’Huez, dans le massif des Grandes Rousses.

Pour vous rafraîchir, vous pouvez aller à la piscine extérieure des berges du Rhône, avec un espace détente (vagues, bains à remous, transats immergés), d’où vous aurez une très jolie vue sur Fourvière. Vous pouvez aussi vous rendre au Grand parc de Miribel Jonage pour piquer une tête. C’est le lieu idéal pour se baigner autour de Lyon avec la possibilité de pratiquer tous les sports nautiques. Il y a aussi la base nautique de Condrieu ainsi que celle des cascades de Trévoux, très fréquentée, assez chère, mais avec plein de toboggans. Plus loin, vous avez aussi le lac des Sapins, le lac de Paladru ou ceux d’Aiguebelette, du Bourget et d’Annecy.

À Lyon, on peut prendre de la hauteur : autant en profiter ! Le Jardin des curiosités, place Abbé Larue, dans le 5e arrondissement, est sûrement le plus beau panorama de Lyon, à la fois sur le Vieux Lyon, la place Bellecour, la Part-Dieu et les Alpes s’il fait vraiment beau. Depuis l’esplanade de la Basilique de Fourvière, là encore, il y a une très vue imprenable. À la Croix-Rousse, les panoramas sont très différents que l’on soit côté Esplanade du Gros Caillou ou bien Montée de la Grande Côte. Depuis le fort de Vaise, belle vue là encore sur la courbe de la Saône. Même chose, pour le Rhône cette fois, depuis les pentes de la Croix-Rousse.

7

Vous inspirer des coups de cœur de la rédaction

Best of

(On adore)

1.
Goûter aux spécialités lyonnaises dans le cadre convivial d’un bouchon
2.
Dénicher une nouvelle boutique sur les pentes de la Croix-Rousse
3.
Regarder le lever de soleil depuis la colline de Fourvière
4.
Jouer à se perdre dans les traboules du Vieux-Lyon et de la Croix-Rousse
5.
Prendre l’air sur une péniche le long des berges du Rhône
6.
S’évader dans les serres tropicales du parc de la Tête d’Or
7.
Chiner à la recherche de trésors aux Puces du Canal

Confidence pour confidence

(Nous aimons un peu moins)

- L’absence de transports en commun après minuit
- La foule pour la fête des Lumières
- Le manque d’animation le dimanche
8

Vous immerger avant le grand départ

La sélection photo Partir.com vous donne un avant-goût des expériences palpitantes qui vous attendent.