Que voir, que faire à Lyon et ses environs ?

Julie, Journaliste et voyageuse
Julie, Journaliste et voyageuse

Pourquoi ne pas profiter d’un séjour à Lyon pour découvrir sa région dans son ensemble ? Au carrefour de plusieurs départements, Lyon est idéalement située géographiquement. On peut même s’y baigner, au lac de Miribel Jonage. Plusieurs excursions à la journée vous permettront d’appréhender toute la richesse naturelle et culturelle de ses environs. Les amateurs de vin passeront quelques jours dans le Beaujolais, région vinicole par excellence, où l’activité principale se résume à la tournée des vignobles. Si vous aimez les cités médiévales, prenez le train pour Pérouges ou Crémieux. Besoin de nature, hors des sentiers battus ? Direction le Bugey ou la Dombes, connus respectivement pour les randonnées et pour l’avifaune. En famille, un jour de beau temps, louez une voiture et découvrez les meilleurs sites des Monts d’or, la région des pierres dorées, avec un dîner chez le restaurant étoilé Paul Bocuse. Ou bien partez avec les enfants dans les Monts de Lyonnais, où de nombreuses activités leur sont dédiées. N’oubliez pas, bien entendu, de consacrer plusieurs jours à la découverte de Lyon, et notamment, si vous connaissez déjà la ville, de vous rendre dans son nouveau quartier de Confluence ou le site de l’Hôtel-Dieu réhabilité en Cité de la gastronomie.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Lyon
Temps de visite : 3 jours
carte

Lyon

À taille humaine, Lyon est une ville idéalement située, à deux heures des montagnes, de la mer et de Paris. Au cours d’un séjour à Lyon, grimpez tout d’abord sur ses deux collines. Fourvière, la colline qui prie, avec la basilique Notre-Dame de Fourvière au sommet et son panorama époustouflant sur le Mont-Blanc les jours de grand soleil. Au pied, s’étend le quartier Renaissance du Vieux-Lyon, où vous pourrez déguster des spécialités lyonnaises dans les bouchons lyonnais. Puis la Croix-Rousse, la colline qui travaille, en référence aux canuts lyonnais, les ouvriers de la soie.
À Lyon, profitez des extérieurs, à la faveur d’une promenade sur les quais du Rhône et de la Saône, à vélo ou à pied. La Presqu’île est un haut lieu du shopping, avec la belle avenue de la République, entre la place Bellecour et la place des Terreaux. Vous pourrez aussi consacrer une demi-journée à la découverte du parc de la Tête d’or, de sa roseraie et de son parc zoologique. Et une excursion dans le quartier futuriste de Confluence, là où le Rhône et la Saône, les deux fleuves qui traversent la ville, se rejoignent. Ne ratez pas non plus la toute nouvelle Cité de la gastronomie.

Le conseil de Julie : Privilégiez la Fête des Lumières, chaque année autour du 8 décembre, pour une première visite de Lyon féérique.
Vous aimerez Lyon pour :
Monuments Musées Patrimoine Architecture Gastronomie

Le Beaujolais
Temps de visite : 1 ou 2 jours
carte

Le Beaujolais

Au nord de Lyon, le Beaujolais est une charmante région vinicole qui s’étend sur trois départements : le Rhône, le Nord-Est de la Loire et le sud de la Saône-et-Loire. Brouilly, Juliénas, Saint-Amour, Chiroubles : autant de crus que vous connaissez sûrement. Ils viennent du Beaujolais, où la production moyenne s’élève à un million d’hectolitres par saison. Si vous n’êtes pas amateur de vin, passez cette étape durant votre passage dans la région de Lyon. Car c’est bien pour les visites de cave que les touristes se pressent dans le Beaujolais.
Pour assurer votre sécurité au volant, de plus en plus de cyclo tours sont proposés pour découvrir plusieurs domaines dans la même journée, tout en profitant d’une agréable promenade au grand air. Pour poursuivre l’expérience encore plus loin, des hébergements tout confort dans des chambres en forme de tonneaux, avec panier repas, se sont également développés.
Les amateurs de sport pourront aussi faire un tour en quad car les chemins de campagne, avec leurs airs de Toscane, y sont très propices, tout comme à la randonnée. Sans oublier la visite des jolis villages d’Oingt ou de Châtillon.

Le conseil de Julie : Séjournez dans le Beaujolais au moment du Beaujolais nouveau, le troisième jeudi de novembre chaque année, lorsque les rues sont en fête, avec des dégustations de Beaujolais et de Beaujolais villages. Les sportifs pourront même participer au marathon déguisé dédié au vin.
Vous aimerez Le Beaujolais pour :
Vignobles Campagne Nature

Les Monts d’Or
Temps de visite : Une journée
carte

Les Monts d’Or

Les Monts d’Or sont connus pour leurs constructions en pierres dorées. Ce petit massif calcaire se trouve au nord de Lyon. C’est aussi là que l’auberge du Pont-de-Collonges, le célèbre restaurant du chef étoilé Paul Bocuse, se situe en bord de Saône. Vous ne pouvez pas louper se façade colorée depuis la route principale.
Les amateurs d’art contemporain ne manqueront pas de faire un tour à la Demeure du Chaos, l’œuvre du génialissime marchand d’art Thierry Ehrmann, qui a transformé l’ancien relais postal de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, pour en faire un parc artistique à ciel ouvert. Il ouvre gratuitement l’après-midi, le week-end.
Saint-Cyr-au-Mont-d’Or mérite un arrêt pour le panorama depuis l’Ermitage du Mont-Cindre et son jardin de rocailles. À Rochetaillée-sur-Saône, le musée de l’automobile ancienne Henri Malarte est abrité dans un château du XVe siècle et vaut aussi le déplacement. À Poleymieux-au-Mont-d’Or, c’est là que l’on découvre le très méconnu musée de l’électricité dans la Maison Ampère, où le génie de l’électricité a grandi.

Le conseil de Julie : Cette région, très proche de Lyon, avec ses guinguettes bucoliques et ses chemins de halage aménagés pour la promenade, en fait une bonne sortie du dimanche si vous séjournez à Lyon. Ne partez pas avant le coucher de soleil sur les pierres dorées.
Vous aimerez Les Monts d’Or pour :
Beau village Campagne Nature

Pérouges
Temps de visite : Une journée
carte

Pérouges

Au cours d’un séjour dans la région de Lyon, prévoyez une journée pour vous rendre à Pérouges, une cité médiévale, classée parmi les plus beaux villages de France. Le village, perché sur une colline, se situe à 40 km de Lyon, dans le département de l’Ain. Pérouges, ancienne ville de tisserands, a une architecture typique du Moyen-Âge. De forme circulaire, elle est entourée d’une double enceinte de remparts bien restaurés. Tout comme ses petites ruelles, dont certaines pavées de galets ronds, propices à la balade… si vous ne portez pas de talons.
À voir à Pérouges : la place du Tilleul, centrale, avec sa Maison du cadran, les demeures Renaissance avec leurs fenêtres à meneaux, les maisons en encorbellement comme l’hostellerie du Vieux Pérouges du XIIIe siècle ou encore l’église fortifiée et le jardin médiéval. Vous pouvez aussi visiter la maison du Prince appelée aussi résidence des ducs de Savoie, avec sa tour de guet. Elle a été transformée en musée du Vieux Pérouges, dédié à la vie d’autrefois. C’est d’autant plus attrayant lorsqu’il y a une exposition d’arts.

Le conseil de Julie : Au début de l’été se tient une grande fête médiévale costumée (accès payant ce jour-là). Goûtez aussi à la spécialité locale, la galette de Pérouges, à base de beurre, œuf, farine et sucre.
Vous aimerez Pérouges pour :
Beau village Patrimoine Gastronomie

Le Bugey
Temps de visite : Une journée
carte

Le Bugey

La région du Bugey se trouve au nord-est de Lyon, en direction de Genève et Chambéry, à l’extrémité sud du massif du Jura. Après un séjour à Lyon, c’est une destination nature adaptée toutes les saisons, avec son relief contrasté. En hiver, de petites stations familiales à 1200 m d’altitude vous ouvrent leurs portes pour les raquettes et le ski nordique. L’été, vous pouvez emprunter la ViaRhôna, une piste cyclable de 650 kilomètres, du lac Léman à la mer Méditerranée. Elle suit le tracé du fleuve.
Le Bugey est aussi propice aux randonnées dans la nature, par exemple à la cascade de Glandieu, et à la pratique de l’équitation. Les amateurs d'activités à sensations ne seront pas en reste avec la possibilité de s’adonner à la spéléologie, au canyoning, au vol libre et à l’escalade ou plus tranquillement au canoé ou à la pêche sur les onze lacs du Bugey. D’un point de vue culturel, vous pouvez vous rendre au Mémorial des enfants d’Izieu, déportés en 1944.

Le conseil de Julie : Goûtez aux quenelles de brochet à la sauce Nantua, du nom de la ville et du lac dans le département l’Ain, situé dans le Bugey. La sauce se prépare généralement avec de la béchamel et des écrevisses à pattes rouges que l’on trouvait jadis en nombre dans les lacs et cours d’eau du Bugey.
Vous aimerez Le Bugey pour :
Nature Rando Chutes d'eau Lac

La Dombes
Temps de visite : Une journée
carte

La Dombes

On appelle la Dombes, le pays aux mille étangs. Cette terre marécageuse se situe dans le département de l’Ain, entre Bresse et Bugey. Ses étangs ont été construits… de la main de l’homme, en l’occurrence par des moines. En raison de sa biodiversité et de ses nombreuses espèces rares ou menacées en Europe, la Dombes a obtenu la distinction site Natura 2000. On y trouve en effet plus de 250 espèces.
On s’y rend depuis Lyon, essentiellement pour le parc des oiseaux de Villars-les-Dombes. Sur une superficie de 35 hectares, on y trouve plus de 2000 oiseaux. Par exemple, des flamants roses, des pélicans, des ibis, des condors et des vautours. Ne manquez pas la nurserie et la tour panoramique pour une belle vue d’ensemble.
La Dombes est aussi appréciée des randonneurs et des photographes naturalistes. C’est aussi le paradis des pêcheurs. Si vous êtes davantage attiré par les villages, privilégiez Châtillon-sur-Chalaronne pour ses maisons à colombages et sa faïence et Trévoux, au bord de la Saône.

Le conseil de Julie : Envie de vous faire une idée avant de séjourner dans la Dombes ? Regardez le film "Les enfants du marais" de 1998. Il a été entièrement tourné à Villars-les-Dombes.
Vous aimerez La Dombes pour :
Réserve naturelle Observation de la faune Nature

Lac de Miribel Jonage
Temps de visite : Une journée
carte

Lac de Miribel Jonage

À Lyon, on peut même se baigner, gratuitement, au Grand parc de Miribel Jonage. Vous pouvez vous y rendre à vélo à partir des berges du Rhône, le parcours est bien fléché. En saison, une ligne de bus saisonnière relie le métro au parc. De nombreuses activités sont proposées sur le lac de Miribel Jonage, notamment de la voile, du catamaran et autres sports nautiques, mais aussi de l’équitation, du VTT ou tout simplement de la gym. Deux petits bémols cependant : l’eau n’est pas très claire et il y a des cailloux sur la plage, prévoyez vos chaussures de baignade. Mais cela reste bien agréable en été. N’oubliez pas d’emporter votre pique-nique.

Le conseil de Julie : Curieusement, chaque plage de Miribel accueille sa propre population : gay, naturiste, festive, etc. Dans le doute, visez la grande plage, plus familiale.
Vous aimerez Lac de Miribel Jonage pour :
Lac Nature

Crémieu
Temps de visite : Une journée
carte

Crémieu

Ce n’est pas pour rien que les peintres lyonnais et grenoblois ont visé Crémieu pour y poser leurs chevalets, au début du XIXe siècle. Les premières traces de la charmante cité médiévale de Crémieu, à 40 km de Lyon, dans le département de l’Isère, remontent au XIIe siècle. Comme dans toutes les cités médiévales, c’est à l’occasion du rendez-vous les Médiévales, le second week-end de septembre, qu’il vaut mieux s’y rendre pour un bond dans le temps.
Entre les portes fortifiées de la citadelle, une vingtaine d’édifices de la ville sont classés monuments historiques. À commencer par le château delphinal du XVIIe siècle du haut de son promontoire. À l’intérieur des fortifications, vous pouvez visiter la halle du XVe siècle avec sa charpente en chêne surmontée d’une couverture de lauzes locales et le couvent des Augustins et son cloître du XVIIe siècle, mais aussi ses peintures et son orgue. Les visites guidées de la ville se déroulent seulement en saison, d’avril à septembre. La piste cyclable ViaRhôna passe à proximité de Crémieu pour un déplacement vert lors d’un séjour à Lyon.

Le conseil de Julie : Si vous vous rendez à Crémieux le mercredi, vous pourrez aussi profiter du marché sous la halle.
Vous aimerez Crémieu pour :
Beau village Monuments Patrimoine

Les monts du Lyonnais
Temps de visite : Une journée
carte

Les monts du Lyonnais

Dans le département du Rhône, le massif des monts de Lyonnais, facilement accessible en voiture, se trouve à 30 km, à l’ouest de Lyon. C’est un peu le « grenier » de Lyon, d’où l’opportunité de faire des visites de fermes en famille. Lacs, sommets et sentiers balisés sont propices à la promenade avec un beau panorama sur les monts du Forez et la chaîne des Alpes.
De nombreuses activités sont dédiées aux enfants. Pas besoin d’attendre une fête médiévale pour devenir chevalier ! Salva Terra est un parc médiéval pour une immersion au Moyen Âge ouvert toute l’année. En saison, un labyrinthe de maïs géant est ouvert juste à côté : le Labyland. Les amateurs de train se régaleront à Sainte-Foy-l’Argentière, à l’improbable Mini train des monts du Lyonnais, choyé par une équipe de grands enfants. Embarquez pour 20 minutes à califourchon sur un train miniature dans des décors très minutieux ! Le parc de Courzieu, enfin, permet d’admirer rapaces et loups dans les meilleures conditions au cœur de la forêt des monts du Lyonnais.

Le conseil de Julie : Si vous aimez le patrimoine industriel, rendez-vous à Saint-Symphorien-sur-Coise et à sa Maison des métiers pour découvrir les savoir-faire des Monts du Lyonnais ou à Chazelles-sur-Lyon, pour la visite de l’ancienne fabrique des chapeaux de feutre.
Vous aimerez Les monts du Lyonnais pour :
Nature Observation de la faune Rando

Carte interactive des lieux à visiter