Notre sélection d'activités

Julie, Journaliste et voyageuse
Julie, Journaliste et voyageuse

Que voir lors d’un séjour à Lyon ? Ses deux collines - Fourvière et la Croix-Rousse - ses deux fleuves, à la faveur d’une promenade sur les berges ou en bateau sur l’eau, mais aussi son nouveau quartier de la Confluence et ses innombrables musées.
Parmi les activités typiques à faire durant un séjour à Lyon, il faut dîner dans un bouchon lyonnais, les restaurants traditionnels de Lyon, assister à un spectacle de Guignol et participer à la fête des Lumières. Les plus audacieux iront jouer à la boule lyonnaise à la Croix-Rousse.
Pour les sportifs et les amateurs de nature, les possibilités ne manquent pas : trail dans les escaliers vers Fourvière, baignade dans la piscine des berges du Rhône, vélo, jogging, promenade et balade en barque au parc de la Tête d’Or.

Voir plus
  • Trabouler dans le Vieux Lyon
    Aventure
    Traboule

    Trabouler dans le Vieux Lyon

    Trabouler signifie, en parler lyonnais, passer d’une rue à l’autre par des passages sous les immeubles. On trouve des traboules dans le Vieux Lyon et à la Croix-Rousse. Si votre objectif est de gravir l’une des collines de Lyon, poussez les portes des immeubles et laissez-vous perdre dans les dédales de rues pentues. Les plus sportifs apprécieront de grimper les nombreux escaliers qui mènent à la basilique de Fourvière en courant, façon trail urbain. Vous découvrirez en chemin le parc des Hauteurs et le cimetière de Loyasse et profiterez de belles vues sur Lyon.

  • Pagayer sur la Saône
    Aventure
    Kayak côté Saône

    Pagayer sur la Saône

    Enfilez votre gilet de sauvetage, et c'est parti pour pagayer sur votre Stand Up Paddle ou à bord de votre canoë ou kayak pour une balade sur la Saône : départ de l'île Barbe pour arriver au quartier de Confluence en découvrant le Vieux Lyon et la Presqu’île. Unique !

  • Pénétrer le monde miniature de Mini World Lyon
    Aventure
    Mini World Lyon

    Pénétrer le monde miniature de Mini World Lyon

    Le parc d’attractions Mini World Lyon est le plus grand monde miniature de France avec 4500 m2. Il a ouvert en 2016 au Carré de Soie à Vaux-en-Velin, commune limitrophe de Lyon. Il présente une partie modélisée avec trois univers imaginaires à observer : la ville, la montagne et la campagne à l’échelle 1/87 mais aussi la restitution fidèle du centre-ville… de Lyon.
    Pour le visiteur, il est non seulement spectaculaire mais aussi interactif, avec la possibilité d’enclencher une centaine d’animations en appuyant sur des boutons. Il est possible de passer 10 minutes sur un mètre de maquette, tant il y a de petites scènes cocasses. Clin d’œil à la mouvance écologique : éolienne et barrage hydroélectrique font partie intégrante du décor. Et quand on sait, en plus, que le parc a été construit par une équipe de douze modélistes à l’aide du financement participatif : on y court.

  • Enfourcher son vélo sur les berges
    Sport
    Vélo le long des berges du Rhône

    Enfourcher son vélo sur les berges

    Les Lyonnais se sont réapproprié leurs berges depuis une quinzaine d’années. Elles vivent désormais du petit matin au bout de la nuit. Tous les sportifs seront ravis de leur passage à Lyon après avoir découvert les berges du Rhône. La Viarhona est une véloroute qui relie le lac Léman à la mer Méditerranée en suivant la vallée du Rhône. Vous pouvez aussi louer un Vélo’v pour découvrir autrement la ville en direction du parc de Gerland ou du parc de la Tête d’Or.
    Les nageurs iront, été comme hiver car le bassin est chauffé, se baigner à la piscine le long des berges, avec une vue imprenable sur les monuments de Lyon. Il est également possible d’y faire du jogging, du roller, de la trottinette, et même du skate au niveau de la Guillotière.

  • Dîner dans un bouchon lyonnais
    Gastronomie
    Bouchon dans le vieux Lyon

    Dîner dans un bouchon lyonnais

    Le bouchon est le petit restaurant sans prétention, typique de Lyon, à tester absolument. On y déguste des plats lyonnais typiques, comme la salade aux lardons, la quenelle de brochet sauce Nantua, le tablier de sapeur, le ris de veau, l’andouillette, les tripes, le boudin, l’andouillette, la cervelle de canut (du fromage blanc à l’ail), la tarte à la praline, etc. L’ambiance est chaleureuse avec des tables collées les unes aux autres, des nappes à carreaux et du vin rouge qui coule à flots.
    Des dizaines de bouchons ont pignon sur rue dans le Vieux Lyon : fiez-vous au bouche-à-oreille et évitez ceux qui sont trop racoleurs. Ne pas confondre le bouchon avec le mâchon, qui est le casse-croute matinal des canuts, les ouvriers de la soie.

  • Prendre un brunch aux Halles Bocuse
    Gastronomie
    Halles Bocuse

    Prendre un brunch aux Halles Bocuse

    Une envie de faire découvrir à vos papilles le meilleur de la cuisine lyonnaise ? Les halles Bocuse regroupent les meilleurs artisans de la région : charcutiers, bouchers, primeurs, fromagers, pâtissiers, chocolatiers…
    À emporter ou à déguster sur place, c’est encore mieux pour profiter de l’ambiance.

  • Pointer à la boule lyonnaise
    Détente
    Boule lyonnaise

    Pointer à la boule lyonnaise

    Vous remarquerez peut-être, sur les boulodromes de la Croix-Rousse, que les Lyonnais ne jouent pas tout à fait aux boules comme leurs voisins méridionaux. Il existe plusieurs différences entre la boule lyonnaise et la pétanque. À commencer par l’effort demandé aux joueurs, car le sport boules fait courir les joueurs, qui prennent de l’élan avant leur lancer. La boule lyonnaise se pratique sur un terrain plus long et délimité par des planches. Le poids et la composition des boules diffèrent aussi. À vous d’explorer ce sport local !

  • Faire une croisière sur la Saône
    Détente
    Balade en bateau

    Faire une croisière sur la Saône

    Une sortie en bateau croisière sur la Saône est l’occasion de découvrir autrement les berges de la rivière lyonnaise, que l’on considère souvent comme un fleuve par erreur, et tous les monuments historiques classés qui se dressent dans la ville aux 2000 ans d’histoire.
    Vers le quartier Saint-Rambert, les berges sont plus sauvages et vous y croiserez des amateurs d’aviron aux alentours de la bucolique île Barbe. En direction de la Confluence, vous en prendrez plein les yeux avec les bâtiments loufoques aux couleurs acidulées en longeant le quai Rambaud. Le clou de la promenade étant bien sûr la jonction entre les deux eaux, au musée des Confluences. Il est possible de déjeuner ou dîner sur les bateaux selon la formule. Pour un petit aperçu d’une balade sur l’eau, des navettes fluviales conduisent — en saison - les visiteurs depuis le centre-ville jusqu’au centre commercial de la Confluence.

  • Pédaler sur le lac du Parc de la Tête d’Or
    Détente
    Balade sur le lac du parc de la Tête d'Or

    Pédaler sur le lac du Parc de la Tête d’Or

    En amoureux ou en famille, c’est une activité idéale et accessible pendant votre séjour à Lyon. Profitez d’une journée ensoleillée pour vous rendre au parc de la Tête d’Or, le poumon vert de Lyon, 105 hectares de verdure en centre-ville. Après une visite de la roseraie, de serres et du parc zoologique, prélassez-vous dans les pelouses du côté de la porte des Enfants du Rhône, peuplées de cygnes, puis louez un pédalo, ou une barque pour profiter du lac artificiel de 17 hectares.

  • Chiner aux puces du canal
    Détente
    Les puces du canal

    Chiner aux puces du canal

    Un incontournable pour les amateurs de bric et de broc en tout genre ! Rendez-vous les jeudi, samedis et dimanches matin pour dénicher la perle rare.

  • Faire ses courses au marché de la Croix-Rousse
    Détente
    Marché de la Croix-Rousse

    Faire ses courses au marché de la Croix-Rousse

    Le plus réputé des marchés lyonnais pour trouver des produits frais, bios et locaux. Mais ce n’est pas seulement un endroit où l’on fait ses courses, c’est aussi le rendez-vous des croixroussiens qui bavardent entre les étals ou aux terrasses des nombreux cafés avoisinants.
    Avis aux gourmands, rendez-vous boulevard de la Croix-Rousse tous les matins de la semaine sauf le lundi.

  • Se balader dans un jardin romantique
    Détente
    Jardin du Rosaire

    Se balader dans un jardin romantique

    Pour grimper jusqu’à la Basilique de Fourvière depuis le Vieux Lyon, une balade incontournable dans le jardin du Rosaire. Ce dernier offre de très beaux points de vue sur la ville de Lyon dans un décor romantique et champêtre : des fleurs (roses, iris et hortensias), des petits chemins ombragés, des esplanades, une vieille fontaine. Et à votre arrivée sur la colline de Fourvière, une vue encore plus spectaculaire sur la ville et les Alpes. Et derrière la basilique, continuer votre balade vers le parc des Hauteurs, avec sa passerelle en bois offrant un magnifique point de vue sur Lyon, où vous pourrez descendre vers les quais de Saône.
    Ceux qui appréhendent la grimpette peuvent faire la balade dans le sens inverse et monter jusqu’à Fourvière en funiculaire.

  • S'émerveiller devant la diversité des plantes du jardin botanique
    Détente
    Serres du parc de la Tête d'Or

    S'émerveiller devant la diversité des plantes du jardin botanique

    Des palmiers géants, des cactus, des bananiers, des goyaviers, des orchidées... bienvenue au jardin botanique du parc de la Tête d’Or avec ses serres tropicales. Un régal pour les yeux.

  • Visiter les musées lyonnais
    Culture
    Jardin du musée des Beaux-Arts

    Visiter les musées lyonnais

    Tous les musées à Lyon sont nichés dans un cadre superbe. En centre-ville, soufflez au milieu des statues au charmant jardin du musée des Beaux-Arts. Dans le Vieux Lyon, admirez l’architecture renaissance au musée Gadagne sur l’histoire de Lyon. Poussez jusqu’au théâtre antique de Fourvière pour participer à un atelier en famille au musée gallo-romain. Prétextez une visite au musée des Confluences pour une promenade architecturale dans le quartier futuriste de Lyon. En allant au Musée d’art contemporain, accordez-vous une pause au parc de la Tête d’Or. Ou bien grimpez à la Croix-Rousse pour découvrir la Maison des canuts, les tisserands de Lyon. Les amateurs d’histoire ne manqueront pas le musée de la Résistance, idéal avec des enfants pour découvrir la vie du grand résistant Jean Moulin et la place stratégique de Lyon dans la Seconde Guerre mondiale.

  • Admirer les illuminations du 8 Décembre
    Culture
    Illuminations sur la cathédrale Saint-Jean

    Admirer les illuminations du 8 Décembre

    S’il y a bien une date à privilégier pour réserver un séjour à Lyon, c’est le 8 décembre. Cette tradition religieuse remonte à 1852, lors de l’inauguration de la statue en or de la Vierge Marie à Fourvière. Chaque année à cette date, depuis lors, les Lyonnais illuminent leurs fenêtres avec des lumignons.
    La fête des Lumières a pris de l’ampleur depuis les années 2000 et se tient sur quatre nuits. Les visiteurs déambulent dans les rues pour voir les projections sur les monuments, les fleuves et les parcs de la ville. Certains spectacles durent plusieurs dizaines de minutes et sont de véritables shows pyrotechniques. Pour les artistes, participer à la fête des Lumières est un atout sur le CV. À éviter si vous craignez la foule, bien que l’ambiance reste toujours bon enfant.

  • Se laisser hypnotiser par la Demeure du Chaos
    Culture
    La demeure du Chaos

    Se laisser hypnotiser par la Demeure du Chaos

    Un musée d’art contemporain, pas tout à fait comme les autres où tout est en ordre et en désordre à la fois. Plus de 5 000 œuvres, sculptures, peintures et gravures à même les murs de la maison, installations impressionnantes avec une épave d’avion ou un bunker imposant.
    La Demeure du Chaos à découvrir dans le village de Saint-Romain-au-Mont-d’Or et l’entrée est gratuite.

  • Assister à un spectacle de Guignol
    Culture
    Spectacle de Guignol

    Assister à un spectacle de Guignol

    Guignol est la célèbre marionnette à gaine lyonnaise. Guignol a été créé en 1808 par le canut Laurent Mourguet. Cet arracheur de dents utilisait sa figure joviale pour attirer sa clientèle. Le théâtre de Guignol est traditionnellement joué dans un castelet. Avec son parler lyonnais typique, Guignol, généralement flaqué de ses acolytes Madelon et Gnafron, dénonçait les scandales de l’époque avec humour et échappait à la censure.
    Une activité à faire est d’assister à un spectacle de Guignol dans la plus pure tradition lyonnaise. De nombreux théâtres dans le Vieux Lyon, comme la Maison de Guignol, en proposent, sur des thèmes d’actualité pour les adultes, ou adaptés pour les enfants.