Comment réussir votre voyage en Nouvelle-Calédonie ?

Tous les conseils de la rédaction

Un lagon aux eaux cristallines, une terre aux traditions lointaine, des paysages dignes du Far West, des espèces végétales et animales qui n’existent nulle part ailleurs, bienvenue en Nouvelle-Calédonie. Ce territoire français au cœur de l’océan Pacifique réserve bien des surprises aux voyageurs. En effet, ils ne s’imaginent pas encore les belles choses qu’ils vont voir et les belles rencontres qu’ils vont faire. Tout commence à Nouméa, la porte d’entrée du Caillou, pour une mise en bouche. Ensuite, direction les grands espaces où les hommes et la nature vivent en parfaite harmonie. À pied, à cheval ou en kayak, restez sans voix devant ces paysages et reliefs si contrastés. Apprenez-en plus sur l’histoire de la Nouvelle-Calédonie auprès des tribus kanakes, une rencontre qui chamboulera votre quotidien. Et puis succombez sans modération aux plages de sable fin des îles paradisiaques. Car oui, le paradis existe bien en Nouvelle-Calédonie et il n’attend que vous.

Pour vous guider tout au long de la préparation de votre voyage en Nouvelle-Calédonie, la rédaction vous confie tous ses conseils et outils pour que ce séjour soit inoubliable.

Voir plus
Une destination pour les amoureux de :
PAYSAGE
FAMILLE
MER
1

Choisir la bonne période pour partir en Nouvelle-Calédonie

Bien que la Nouvelle-Calédonie offre un climat plus qu’honorable tout au long de l’année, en moyenne 24°C, c’est entre septembre et novembre qu’un voyage est le plus propice. Les températures sont douces et le soleil bien présent, un temps idéal pour pratiquer des activités extérieures : arpenter les sentiers de randonnée, flâner dans les villes, lézarder sur la plage. Mais aussi voir des baleines à bosses puisqu’elles sont présentes jusqu’à la fin du mois de septembre.

2

Adopter la formule de voyage adaptée à vos envies

Passer par une agence de voyage

En un clic, vous bénéficiez d’une visibilité globale sur les meilleures offres des voyagistes

Composer vous-même votre voyage

Facilité d'organisation (4/5)
note

Vous comparez les vols, les hôtels, les hébergements, les activités, les locations de voiture et explorez le monde en toute liberté.

3

Programmer votre vol vers la Nouvelle-Calédonie

Réserver un vol vers la Nouvelle-Calédonie ? Rien de plus facile. Réserver un vol vers la Nouvelle-Calédonie au meilleur prix ? Voilà qui est un peu plus compliqué… La variation des tarifs est en effet telle que nous craignons souvent de payer plus cher que les autres. Alors à quel prix acheter votre billet d’avion vers la Nouvelle-Calédonie ? Quelle est la meilleure période pour réserver vos vols ? De quel aéroport partir ? De quelle ville partir en vol direct ? L’équipe de Partir.com a décrypté toutes les formules et les offres du ciel pour vous répondre.

Avant de comparer vos vols

Gardez bien ces 2 tarifs en mémoire. Ils vous donnent en effet de précieux repères pour voyager au meilleur prix.

Prix moyen A/R Paris Noumea 2110€

Prix exceptionnel A/R Paris Noumea 1270€

4

Organiser vos visites et activités

Voyager c’est bien, mais planifier son itinéraire à l’avance et savoir que voir et que faire sur son chemin, c’est encore mieux. Pour vous guider dans le choix et l’élaboration de votre périple, la team Partir.com a synthétisé les incontournables et les meilleures expériences offertes et par la Nouvelle-Calédonie. Que vous composiez votre voyage vous-même ou que vous passiez par une agence de voyage, nos guides pratiques et cartes exclusives vous éclairent tout au long du parcours.

5

Suivre les 14 conseils de la rédaction pour partir en Nouvelle-Calédonie

Voilà une très bonne question ! Avec 24 heures de voyage en moyenne et 10 heures de décalage horaire, la Nouvelle-Calédonie n’est pas une destination de dernière minute ou de week-end prolongé. Voyager jusque-là mérite que l’on s’y attarde un minimum. Pour vous aider à vous organiser, sachez que la Nouvelle-Calédonie compte 3 provinces : celle du Nord, celle du Sud et les îles Loyauté. Gardez en mémoire que la Grande Terre est très étendue et que les trajets prennent du temps.
Comptez donc au minimum un séjour de 3 semaines. Posez-vous d’abord 2 jours à Nouméa, le temps de vous remettre du voyage, du décalage horaire et de commencer votre immersion calédonienne en douceur. Ensuite, explorez la province sud pendant 5 jours. Elle s’étend de la ville de Prony tout au sud jusqu’à Bourail sur la côte ouest et Thio sur la côte est. Entre les parcs nationaux, les réserves naturelles et la brousse, c’est le temps minimum à y consacrer. N’oublions pas l’île des Pins qui fait partie de la province sud et qui mérite 3 jours de visite.
Pour la province nord, consacrez au moins 6 jours, ce qui vous laisse le temps de voir la côte ouest et la côte est. Puis terminez votre périple par 3 jours sur l’une des îles Loyauté.
Idéalement, préférez 4 semaines de voyage, ce qui vous permettra de vous rendre sur une seconde île Loyauté, mais aussi de consacrer plus de jours aux 2 provinces.
Enfin, avec plus de temps, partez 5 semaines et la Nouvelle-Calédonie s’offrira à vous en illimité. Vous aurez le temps de découvrir chaque île, de parcourir la Grande Terre, de rencontrer les Kanak et de profiter de toutes les merveilles du pays.

Les transports en commun sont très peu développés en Nouvelle-Calédonie. Il existe un réseau de bus dans Nouméa mais il n’est pas très pratique. Pour vous déplacer, prenez un taxi ou marchez ! Des autocars interurbains desservent la Grande Terre du nord au sud et de l’ouest à l’est mais les fréquences sont rares sur certains trajets. Pour plus de liberté, location de voiture en Nouvelle-Calédonie est le meilleur moyen de visiter la Grande-Terre. Louez de préférence une voiture un peu haute car certaines routes sont très mauvaises et les trous nombreux. Sachez également que dans les coins reculés les stations-service se font rares. Soyez donc vigilant pour ne pas tomber en panne sèche au milieu de nulle part. L’île des Pins et les îles Loyauté sont accessibles par avion ou par bateau.

Une autre très bonne question ! Cela dépend avant tout de la durée de votre voyage. Dans tous les cas, l’île des Pins est sans aucun doute celle qu’il faut voir en priorité. Même si les îles Loyauté sont aussi très belles ! Si vous partez 3 semaines, vous pouvez sans problème aller sur l’île des Pins et sur une île Loyauté. Si vous êtes sur place 4 semaines vous avez deux solutions : soit ajouter une seconde île Loyauté (3 jours) et consacrer les autres jours sur la Grande Terre. Soit vous consacrez cette semaine supplémentaire aux 2 autres îles Loyauté.
Quant au choix entre Ouvéa, Lifou ou Maré, elles ont toutes les trois leur propre caractère. Ouvéa a la faveur de nombreux voyageurs pour sa beauté exceptionnelle. Maré séduit pour son côté sauvage et Lifou par la variété de ses paysages.

Le trajet le plus rapide pour se rendre en Nouvelle-Calédonie est de passer par le Japon. Vous aurez 1 ou 2 escales selon la compagnie aérienne choisie. Comptez entre 22 et 24 heures de voyage. Toutefois, il est tout à fait possible de voyager via l’Australie en faisant une escale de quelques jours à Sydney ou à Brisbane par exemple. Le pays des kangourous n’est qu’à 3h de vol de là ! En partant si loin, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ?

Fortes de leurs traditions, les tribus kanakes possèdent encore des rituels qui régissent leur vie quotidienne. La coutume en fait partie et vous ne pouvez pas passer outre. En effet, déroger à la coutume est considéré comme un manque de respect. Que vous souhaitiez séjourner dans une tribu, partager un repas avec les habitants, vous promener sur leurs terres ou entrer dans un lieu tabou, vous devrez faire la coutume. Elle consiste à offrir un présent au chef de la tribu (argent, tissu, un objet de chez vous…) suivi d'un échange verbal. Vous remerciez d’abord le chef de vous accueillir au sein de son clan puis celui-ci vous remercie de votre cadeau et de votre présence. La première fois est plutôt intimidante !

Nous parlerons ici du budget à prévoir une fois sur place (donc sans le coût du billet d’avion). C’est un fait, la Nouvelle-Calédonie est une destination chère. Donc en voyageant là-bas, prévoyez le budget nécessaire car il serait dommage de vous priver par manque d’argent. Les tarifs des hébergements varient selon leur catégorie et leur emplacement. De plus, le nombre d’étoiles d’un hôtel n’est pas équivalent à ceux de la métropole. Comptez en moyenne 100 € la nuit. Bien sûr, un hôtel 4 ou 5 étoiles sur l’île des Pins vous reviendra plus cher qu’une nuit en bungalow ou en tribu. Cependant il existe de nombreux emplacements de camping, ce qui peut relativement faire baisser votre budget.
Côté location de voiture, les tarifs sont en moyenne de 40 € par jour. Pour les visites en extérieur, vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrée mais cela reste raisonnable. Pour les activités, là aussi le tarif dépend de celles que vous aurez choisies. Plongée, vol en ULM, excursion en bateau, kayak… la note peut vite grimper. Comme la grande majorité des îles, la Nouvelle-Calédonie importe une grande partie de ses produits et cela s’en ressent dans les dépenses. Le coût de la vie est environ 30 % plus cher qu’en France métropolitaine.

Les principaux types d’hébergement sont les hôtels, les gîtes, le camping et l’accueil en tribu. Du fait qu’elle soit encore peu touristique, la Nouvelle-Calédonie dispose de peu de structures d’hébergement. Il est donc indispensable de réserver à l’avance car une fois sur place vous risquez de vous retrouver sans rien. À Nouméa, vous trouverez principalement des hôtels et en dehors de la capitale calédonienne, l’offre se compose surtout de gîtes avec des bungalows. Renseignez-vous pour savoir s’ils sont pourvus d’une cuisine car certains sont parfois sommaires.
Vous avez également l’accueil en tribu où vous dormirez dans des cases, paillotes ou bungalows. C’est par ailleurs le mode d’hébergement le plus courant sur les îles Loyauté. Attention toutefois, le confort peut-être rudimentaire. Vous avez aussi les campings. Ils se situent en pleine nature et il y en a un peu partout sur la Grande Terre. Avec une autorisation, vous pouvez même planter votre tente au sein d’une tribu, une solution très bon marché.

Lors de votre visite de la Nouvelle-Calédonie, la découverte de Nouméa, la capitale, s’impose. Cette ville pleine de vie offre un cadre unique et préservé, ponctué ici et là par des bâtiments historiques, des musées et des galeries d’art. Ne manquez pas la visite du centre culturel J.M.Tjibaou véritable œuvre d’art conçue par l’architecte R.Piano, dédiée à la culture kanake. Avec des îlots idylliques comme l’île des Pins, des côtes sauvages comme la Côte Oubliée de Thio, des baies époustouflantes comme celles de Lifou et des péninsules enchanteresses comme Maré, la Nouvelle-Calédonie est un joyau naturel à ne pas rater. Dans le Grand Sud, la nature est plus généreuse avec ses parcs naturels, ses lacs artificiels, ses forêts vierges et ses plages époustouflantes. Dans la « brousse » du littoral ouest de la Grande Terre, les cow-boys calédoniens vous plongeront dans un univers du Far West, avec la mer à proximité ! Réservez entre juillet et septembre pour apercevoir, et même pour approcher les baleines du lagon. Découvrez tous les incontournables de Nouvelle-Calédonie.

Quand on évoque la Nouvelle-Calédonie, la plongée sous-marine vient à l’esprit des passionnés d’activité en plein air. Cela est tout à fait normal car la Nouvelle-Calédonie possède le deuxième plus beau récif corallien au monde. Avec une visibilité accrue en hiver (jusqu’à 50 m), les sites de plongée à privilégier se trouvent notamment sur le littoral de l’île des Pins, à Maré, à Poindimié, à Amédée, et dans la région sud de Grande Terre. Pour vous adonner à vos activités de plage préférées, direction l’archipel de Loyauté ou les rives de l’île des Pins. À Nouméa, laissez-vous tenter par la planche à voile. Si les sports nautiques ne vous enchantent pas trop, partez explorer le ciel en parapente ou en ULM et les terres en randonnée, en VTT ou en balade équestre. Pour ce faire, découvrez les itinéraires des monts Koghis, le parc provincial de la Rivière Bleue ou le territoire de la Grande Terre. Si vous êtes adepte de spéléologie, partez à la conquête des grottes de l’île des Pins et des îles Loyauté. Et les amateurs de randonnée pourront marcher des heures durant parmi les nombreux sentiers que possède l’île pour admirer de magnifiques points de vue. Retrouvez toutes les activités à faire en Nouvelle-Calédonie.

Il existe deux façons de rejoindre les îles de Nouvelle-Calédonie : l’avion et le bateau. L’avion permet de relier Nouméa à l’île des Pins en 30 min et les îles Loyauté en 45 min avec la compagnie Air Calédonie qui propose plusieurs vols quotidiens. La compagnie Air Loyauté quant à elle, relie Ouvéa et Maré depuis Lifou en 30 min environ. Attention il n’y a pas de liaison directe entre Ouvéa et Maré et les vols ne sont pas quotidiens.
Au départ de Nouméa, pouvez également prendre le bateau, le Betico2. Il fait la liaison jusqu’à l’île des Pins en 2h30 et jusqu’à 3 rotations par semaine. Il existe même un billet qui permet de faire l’aller-retour dans la journée, avec un départ le matin et un retour en fin d’après-midi. Pour les îles Loyauté, le Betico2 dessert Maré en 3h30 puis Lifou (1h de plus). L’île d’Ouvéa n’est desservie que pendant les vacances scolaires calédoniennes et certains événements (comptez 5h30 de trajet environ).
Conseil : vérifiez que votre arrivée ne tombe pas en même temps que les paquebots australiens qui déversent leurs flots de voyageurs, ce qui nuit sensiblement à la quiétude des lieux.

La Nouvelle-Calédonie possède de nombreux et magnifiques spots de plongée aussi bien sur la Grande Terre que sur les îles. Barrières de corail, fosses, grottes naturelles, épaves, les possibilités sont multiples pour découvrir la richesse de la faune sous-marine. Il existe plusieurs centres de plongée sur tout le territoire et pour tous les niveaux. Vous pourrez même essayer la plongée de nuit, une autre façon de découvrir les fonds aquatiques à travers la vie nocturne. Voici une sélection de spots :
– sur la Grande Terre : l’épave de la Dieppoise à Nouméa, la cathédrale à Hienghène, l’île verte à Bourail, l’îlot Tibamara à Poindimié
– la vallée des Gorgones sur l’île des Pins
– les grottes de Tomoko et Gorgone Reef à Lifou
– le passage du Styx à Ouvéa

Que ceux qui ne plongent pas, se rassurent ! Le lagon de Nouvelle-Calédonie est parfait pour le snorkeling : poissons multicolores, tortues et raies mantas à portée de main ! Direction le sentier sous-marin de l’îlot Canard, les fonds marins du Phare Amédée ou ceux des îles.

Lors de votre passage en Nouvelle-Calédonie, pensez à rapporter de votre voyage des paréos, des statuettes en bois, des articles en vannerie, des masques, des objets sculptés et des bijoux de coraux.

La cuisine néo-calédonienne est inspirée de la gastronomie française, vietnamienne, chinoise et indonésienne. Les plats traditionnels restent délicieux, comme le bougna qui est un ragoût de viande ou de poisson cuit dans des feuilles de bananier. À Grande terre, laissez-vous tenter principalement par du gibier. On vous servira volontiers du cerf en brochettes, en salade ou en civet ou bien de la roussette, la chauve-souris locale, en ragoût. Avec la richesse du littoral de la Nouvelle-Calédonie, les plats de poissons se dégustent à tout moment, partout et dans des préparations des plus diverses dont le sashimi de thon, servi avec des achards de légumes et accompagné de bière locale dont le Number One, de vins, de kawa-kawa, qui est une boisson traditionnelle euphorisante et relaxante à base de poivrier sauvage !

La Nouvelle-Calédonie bénéficie d’un climat plutôt agréable tout au long de l’année avec une moyenne de 24°C. Toutefois, prévoyez quand même un pull ou une veste et un pantalon si vous voyagez entre mai et septembre, là où il peut faire un peu plus frais le soir. En plus des affaires d’été classiques, prenez des chaussures de randonnée et des chaussures pour aller dans l’eau. Et n’oubliez pas chapeau ou casquette, lunettes de soleil et crème solaire avec un indice UV élevé car le soleil tape fort. D’ailleurs on vous conseille vivement de mettre un t-shirt si vous faites du snorkeling. Les moustiques sévissent aussi en Nouvelle-Calédonie, achetez du répulsif pour vous et vos vêtements. Sans oublier de quoi vous protéger de la pluie, surtout entre mi-novembre et mi-avril, là où il y a le plus de précipitations.

6

Décrypter toutes les informations pratiques

Récap’ des informations pratiques à connaître avant de vous envoler vers la Nouvelle-Calédonie.

  • Décalage horaire
    +10h en hiver
    +9h en été
  • Temps de vol
    environ 23H30
  • Langue
    Français
  • Passeport
    Obligatoire
  • Visa
    Non
  • Sécurité
    Pays sécurisé
  • Voiture
    Location de voiture facile
7

Vous inspirer des coups de cœur de la rédaction

Best of

(On adore)

1.
Survoler des paysages incroyables en ULM comme le lagon ou le cœur de Voh
2.
Nager dans les eaux limpides aux côtés de tortues et de raies mantas
3.
Faire la planche dans la piscine naturelle d'Oro sur l'île des Pins
4.
Apprendre tout ce que la nature a à nous offrir auprès d’une tribu kanak
5.
Faire le tour de la Grande Terre en 4x4 pour aller dans les coins les plus secrets

Confidence pour confidence

(Nous aimons un peu moins)

- Le coût élevé de la vie
- Le flot de voyageurs qui débarquent des paquebots de croisières australiens sur les îles
8

Vous immerger avant le grand voyage