Notre sélection d'activités

Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages
Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages

Vous avez décidé d’organiser un séjour dans les Pyrénées pour vos prochaines vacances mais avez une vague idée du vaste potentiel qu’offre ce massif aussi sauvage que magnifique, qui jouit de nombreux atouts naturels et culturels. Quel est donc l’éventail des activités incontournables à faire sur place ? Y a-t-il des endroits et expériences à côté desquels il ne faut absolument pas passer ? Les Pyrénées sauront vous séduire à tous les niveaux, que ce soit sur un registre sportif, culturel ou bien encore gastronomique. Pics élancés, cirques somptueux, lacs d’altitude, immenses forêts, profondes vallées et cours d’eau impétueux : vous n’aurez que l’embarras du choix pour pratiquer la randonnée, le VTT, le parapente, les sports d’eaux vives mais aussi l’escalade, le ski alpin et de fond, les balades en raquettes… Chaque saison a son charme propre et saura vous séduire selon vos envies. Ses nombreux festivals et événements artistiques, qui ont souvent lieu dans des décors naturels de toute beauté, combleront les passionnés de culture. Les fins gourmets pourront déguster dans différentes régions de la chaîne pyrénéenne une gastronomie locale savoureuse et d’excellents vins, fruits de traditions ancestrales. Vous pourrez également faire l’expérience unique de participer à une transhumance et vivre un moment fort du monde rural montagnard. Vous l’aurez compris, les Pyrénées offrent une palette incroyable d’activités. Celles suggérées ci-dessous ne sont qu’une mise en bouche et vous donneront envie de préparer votre prochain voyage !

Voir plus
  • Dévaler en ski alpin les pistes d'Ax 3 Domaines
    Sport
    Station d'Ax 3 domaines

    Dévaler en ski alpin les pistes d'Ax 3 Domaines

    Située au-dessus d’Ax-les-Thermes, la station d’Ax 3 Domaines est au cœur de la Haute-Ariège. Avec près de 40 pistes réparties sur trois secteurs, c’est l’un des domaines skiables les plus importants des Pyrénées françaises qui bénéficie d’un bon enneigement. On peut y accéder par la route ou en téléphérique depuis Ax. Une fois atteint le plateau de Bonascre à 1 400 mètres d’altitude, des pistes de tous niveaux vous attendent. Les plus longues et faciles se trouvent dans la forêt du premier secteur de Bonascre. Le secteur du Saquet se situe quant à lui juste au-dessus du couvert forestier et celui de Campels, qui culmine à 2 305 mètres, est le plus élevé et technique, réservé aux les skieurs les plus aguerris. Du haut de la station, vous pourrez profiter de vues splendides sur les sommets des Pyrénées ariégeoises, dont le Pic Rebenty (2 415 m) et le pic de Rulhe (2 783 m). Après une bonne journée de ski, vous aurez le choix entre vous détendre dans les bains d’Ax-les-Thermes ou faire une petite escapade en Andorre qui se trouve à deux pas.

  • Parcourir la Route du Fer en VTT
    Sport
    Route du fer

    Parcourir la Route du Fer en VTT

    Avec son ensoleillement généreux, le département des Pyrénées-Orientales est idéal pour la pratique du VTT. Sur les hauts plateaux de Cerdagne, une belle sortie de difficulté moyenne vous permettra de découvrir l’ancienne « Route du Fer ». Le départ s’effectue depuis le petit village de Codalet au pied du pic du Canigou et ce circuit de trois heures traverse une partie du patrimoine du Conflent. Sur près de 25 kilomètres, vous passerez par la fameuse abbaye de Saint-Michel de Cuxa, la Tour de Corts qui est un ermitage du 10e siècle, et l’ancien site minier de Taurinya. Jusqu’au milieu du 20e siècle, l’exploitation du minerai de fer était importante dans la région et on peut aujourd’hui y voir les vestiges de deux trémies et deux fours dans un bel environnement sauvage. Vous évoluerez tout au long du parcours à travers des superbes paysages de forêts et de hauts plateaux entourés de sommets dans le lointain, offrant de beaux panoramas sur la vallée et l’emblématique pic du Canigou.

  • Réaliser la traversée des Pyrénées le long du GR10
    Sport
    GR10, vallée d'Ossau

    Réaliser la traversée des Pyrénées le long du GR10

    Inutile de partir à l’autre bout du monde pour trouver l’aventure ! La traversée des Pyrénées par le GR10 est une incroyable odyssée sportive et humaine d’Hendaye à Banyuls, entre Atlantique et Méditerranée. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 922 kilomètres, 55 000 mètres de dénivelé positif, environ 55 jours de marche. Comme le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, certains le font dans son intégralité ou bien par tronçons. Alors à vous de choisir selon vos envies et vos capacités ! À l’ouest, vous serez éblouis par le vert de la campagne basque puis traverserez la splendide forêt d’Iraty. Puis ce seront les Pyrénées centrales et vous côtoierez les plus hauts sommets dans un paysage minéral. Puis vous ressentirez l’influence méditerranéenne vers la fin de ce parcours incroyable. Alternant fonds de vallées, sommets et cols, le tracé visite tous les sites emblématiques naturels des Pyrénées, dont les lacs de Gaube et d’, le cirque de Gavarnie. Assez peu fréquenté, vous croiserez lors de votre périple une riche faune et flore. Une expérience extraordinaire dont vous reviendrez profondément transformé !

  • Faire du ski de fond dans l'espace nordique du Val d'Azun
    Sport
    Ski de fond

    Faire du ski de fond dans l'espace nordique du Val d'Azun

    Aux portes du parc national des Pyrénées, l’espace nordique du Val d’Azun est la plus grande et la plus ensoleillée des stations de ski de fond des Hautes-Pyrénées. Le domaine offre pour petits et grands un espace naturel sauvage et varié, proposant ski de fond, balades en raquettes, Nordic Park, luge… Avec ses 110 kilomètres de pistes balisées, l’espace nordique alterne entre crêtes et forêts au-dessus de la vallée à une altitude comprise entre 1 300 et 1 500 mètres. Accessible par le col du Soulor ou celui de Couraduque, il vous comblera avec ses pistes de tous niveaux et ses superbes panoramas entre traversées de forêts de sapins et de hêtres et paysages en balcon dominant vallées et sommets environnants. Quant aux sorties en raquettes, des accompagnateurs en montagne vous proposent des excursions thématiques avec observation de la faune loin des sentiers battus ou bien encore de nuit au plus proche de cette fascinante nature.

  • Découvir la forêt d'Iraty en raquettes
    Sport
    Balade en raquettes

    Découvir la forêt d'Iraty en raquettes

    La raquette à neige, c’est le plaisir des balades en famille ou entre amis au cœur de l’hiver, à travers de grandes étendues blanches ou dans de belles forêts. C’est aussi une façon de partir à la découverte de la nature et de la montagne en hiver quand une épaisse neige recouvre les estives ainsi qu’un bon moyen d’observer la faune sans la déranger, à une période où celle-ci est particulièrement vulnérable. La forêt d’Iraty, située entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Larrau non loin de la frontière avec l’Espagne, est l’un des plus beaux endroits du Pays basque français. Plus grande hêtraie d’Europe, elle offre un décor féérique lorsqu’elle est parée de son manteau blanc. Environ 14 kilomètres de pistes et itinéraires balisés vous permettent de partir à la découverte de ces étendues sauvages, alternant entre couvert forestier et panoramas sur les sommets de la Haute-Soule. Vous pourrez faire en fin de journée une halte bien méritée aux Chalets d’Iraty, situés à 1 300 mètres d’altitude et qui offrent de belles vues sur le pic d’Orhy (2 017m).

  • Descendre le cours de la Nive en rafting au Pays basque
    Aventure
    Rafting

    Descendre le cours de la Nive en rafting au Pays basque

    Affluent de l’Adour, la Nive fraye son chemin à travers le relief vallonné et verdoyant du Pays basque français, une région riche de ses atouts naturels et culturels à l’identité très marquée. Laissez-vous tenter par une descente en rafting de ce cours d’eau, praticable toute l’année car la température de l’eau n’est jamais très froide avec l’influence de l’océan Atlantique tout proche. De difficulté moyenne avec des rapides de classe II à III, la navigation est accessible à tous et idéale pour une sortie en famille. Le départ se fait depuis le pittoresque village de Bidarray en plein cœur du Pays basque, étape sur le GR10 et un des lieux les plus fréquentés des Pyrénées pour les sports d’eaux vives. D’autres options se présentent à vous en plus du rafting : kayak, hydrospeed, mini-raft canoë vous garantiront également des sensations fortes et des souvenirs mémorables.

  • Explorer les gorges de Galamus en canyoning
    Aventure
    Canyoning dans les gorges de Galamus

    Explorer les gorges de Galamus en canyoning

    Passage étroit où coule l’Agly entre les départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales, les gorges de Galamus sont l’une des curiosités naturelles les plus remarquables des Pyrénées par la profondeur et la verticalité de ses parois. Le canyoning est une façon originale et ludique de partir à la découverte de ces gorges. Des excursions de tous les niveaux de difficulté vous sont proposées, accessibles dès l’âge de 8 ans. Équipés de combinaisons en néoprène, de casques et de baudriers, vous évoluerez dans un paysage naturel unique, et nagerez dans de l’eau fraîche et pure. Vous glisserez sur des roches mouillées par des cascades d’eau, sauterez de plusieurs mètres pour les plus téméraires et crapahuterez dans un méandre de roches et de piscines aquatiques. À la fin de cette randonnée aquatique, vous aurez parcouru de superbes coins sauvages et aurez partagé sensations fortes et fous rires en famille ou entre amis. La sortie des gorges au sud offre une vue panoramique magnifique sur le pic du Canigou.

  • Survoler en parapente la vallée d'Aspe
    Aventure
    Parapente

    Survoler en parapente la vallée d'Aspe

    Voler est peut-être la sensation de liberté ultime… Rien d’étonnant alors à ce que la pratique du vol en parapente soit aussi appelée vol libre. Tentez l’aventure lors d’un séjour estival dans les Pyrénées ! Le massif pyrénéen est en effet propice à la pratique du parapente par ses conditions favorables et la vallée d’Aspe en Haut-Béarn est un spot reconnu. Au départ d’Accous en plein cœur d’une des plus sauvages vallées des Pyrénées, vous effectuerez un décollage tout en douceur pour une expérience inoubliable ! L’utilisation des ascendances thermiques vous permettra de gagner de l’altitude et de vous balader au-dessus des vallées, lacs et montagnes. Ce sera une occasion unique d’élargir votre panorama sur les Pyrénées ! Plusieurs formules en biplace vous sont proposées, du vol court au vol long, et certaines sont même adaptées aux personnes handicapées. Il existe aussi des stages de formation pour apprendre à voler seul. N’hésitez plus et réalisez le rêve d’Icare !

  • Se détendre dans les thermes de Bagnères-de-Bigorre
    Détente
    Les thermes de Bagnères-de-Bigorre

    Se détendre dans les thermes de Bagnères-de-Bigorre

    La tradition thermale est très ancrée dans les Pyrénées et il existe de nombreux établissements dans tout le massif. Mais celui d’Aquensis à Bagnères-de-Bigorre est sans doute l’un des plus beaux avec sa splendide architecture de bois et de marbre pyrénéen, notamment l’étonnante voûte de sa salle centrale. Rien de tel que de se plonger dans un bain chaud et régénérant après une intense journée de ski, de vélo ou de randonnée ! Les eaux thermales de la station soignent depuis l’Antiquité et sont riches en oligo-éléments. Elles possèdent des vertus antalgiques, décontractantes et relaxantes. Vous aurez l’embarras du choix entre le grand bassin, le hammam, l’espace de soins et massages. Cerise sur le gâteau : la terrasse en caillebotis de bois sur les toits d’Aquensis qui offre dans un cadre boisé des vues panoramiques sur la cité thermale, la forêt du Bédat et les sommets pyrénéens, dont le célèbre pic du Midi de Bigorre.

  • Se régaler avec une bonne mongetada ariégeoise
    Gastronomie
    Mongetada

    Se régaler avec une bonne mongetada ariégeoise

    Il existe de nombreux plats tous aussi succulents les uns que les autres dans les Pyrénées et chaque région brille par sa gastronomie. En Ariège, la mongetada, mot dérivé de l’occitan « mongeta » qui signifie haricot, est une variante du fameux cassoulet. C’est le plat servi par excellence à l’occasion des fêtes votives et de villages, composé de haricots secs, de gousses d’ail, de légumes, de porc et de canard gras. Une recette roborative idéale à déguster en hiver et que l’on peut accompagner d’un bon vin rouge des Pyrénées de type Madiran, Béarn, Corbières… Une demande a même été faite pour que la mongetada soit reconnue au titre de « Patrimoine Immatériel de l’Humanité » par l’UNESCO. Si vous n’êtes pas totalement rassasiés, vous pourrez toujours déguster une croustade en dessert, une des pâtisseries typiques du Couserans légèrement garnie aux pommes et aux pruneaux. Vous l’aurez compris, votre séjour pyrénéen sera aussi hautement gastronomique !

  • Déguster les fameux vins de Collioure
    Gastronomie
    Vignobles de Collioure

    Déguster les fameux vins de Collioure

    Bénis par le généreux climat méditerranéen, les vins des Pyrénées-Orientales sont gorgés de soleil et travaillés par la tramontane. Ceux de Collioure, connus depuis l’Antiquité et cultivés en superbes terrasses face à la mer, vous raviront le palais avec leurs multiples saveurs. Les blancs sont aromatiques avec des notes florales, les rosés nerveux avec des arômes fruités, les rouges puissants avec des pointes de fruits rouges. Ils se marient parfaitement avec la cuisine catalane traditionnelle, réalisée à base de viandes rouges, civets, poissons, anchois ou bien encore de cargolades, des escargots grillés dans leur coquille. Rien de tel que de déguster un de ces cépages sur une terrasse du port ou de la vieille ville en fin de journée face à la mer. Jacques Puisais, œnologue réputé, dit même d’eux qu’ils « roussillonnent », qu’ils « ont pris l’accent des populations ».

  • Visiter le Musée pyrénéen de Lourdes
    Culture
    Château de Lourdes

    Visiter le Musée pyrénéen de Lourdes

    Le Musée pyrénéen est situé dans le Château de Lourdes qui domine la ville sur son piton rocheux et offre un superbe panorama sur le Sanctuaire marial et les Pyrénées. Inauguré en 1922, il est le fruit d’un travail acharné d’un couple de Pyrénéistes passionné originaire de Lorraine, Louis et Margalide le Bondidier. Un riche patrimoine est aujourd’hui présenté, traitant de la vie domestique, rurale et pastorale des Pyrénées françaises et espagnoles depuis le 19e siècle. Vous pourrez y voir des reconstitutions d’intérieurs de maisons mais aussi une belle collection de faïences, peintures et dessins. À l’extérieur, un intéressant jardin botanique offre un échantillon de la richesse de la flore pyrénéenne dans un décor de rocaille et de plantes vivaces, aromatiques et médicinales. Son originalité est la mise en bonsaïs de certaines espèces afin d’être à la même taille que celle de maquettes représentant un habitat traditionnel pyrénéen.

  • Assister au Festival de Gavarnie dans un décor grandiose
    Culture
    Festival de Gavarnie

    Assister au Festival de Gavarnie dans un décor grandiose

    Le festival de Gavarnie, qui fête cette année ses 34 années d’existence, se tient tous les ans de fin juillet à début août avec pour arrière-plan le fantastique cirque de Gavarnie dans les Hautes-Pyrénées. Site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il fut encensé dès le 19e siècle par Victor Hugo qui le décrivait comme un « objet impossible et extraordinaire », un véritable « colosseum de la nature ». Le décor est en effet planté à 1 500 mètres d’altitude sur le plateau de la Courade dans un paysage nocturne fascinant. Le festival propose une expérience de théâtre d’altitude en plein air unique en son genre. Il mélange pour votre plus grand plaisir différentes disciplines telles que le chant lyrique, la danse contemporaine, la création musicale et théâtrale. Des œuvres majeures de Dante, Shakespeare, Hugo, Cervantès y sont jouées, et vous laisseront un souvenir impérissable le temps d’une soirée où l’art et la montagne ne font qu’un.

  • Vibrer aux musiques du Festival d'Art Sacré du Couserans
    Culture
    Château de Seix dans le Couserans

    Vibrer aux musiques du Festival d'Art Sacré du Couserans

    Situé dans l’ouest de l’Ariège, le Couserans et ses 18 vallées est un territoire partagé entre haute montagne, montagne et piémont. C’est une région sauvage et pleine de charme, fière de ses traditions encore bien vivantes. Depuis plus de 25 ans, le Festival d’Art Sacré du Couserans a lieu tous les ans à la fin du mois de mai et comprend dans sa programmation éclectique des chants polyphoniques traditionnels bigourdans en français et en occitan, des requiems, des airs d’opéra, des gospels… Il se tient dans plusieurs lieux de la campagne couseranaise tout près de Saint-Girons, notamment sur les communes de Mercenac et de Prat-Bonrepaux. Un événement original qui met en valeur la richesse culturelle du Couserans et que vous pouvez concilier avec des vacances au vert au cœur de la nature ariégeoise. Car dans un périmètre proche, les activités de plein air ne manquent pas pour le plus grand bonheur des petits et grands.

  • Participer à une transhumance en vallée d'Ossau
    Culture
    Vaches dans les Pyrénées

    Participer à une transhumance en vallée d'Ossau

    Qui n’a jamais rêvé de prendre part à une transhumance et participer ainsi à une belle aventure humaine en montagne ? Au début du mois de juillet, les troupeaux de vaches quittent la vallée pour l’estive. Pendant trois jours et deux nuits, c’est l’occasion unique de partager cette tradition ancestrale avec un berger et de vivre un moment fort du monde rural ossalois. Vous serez acteur en participant aux tâches — comme la pose de « sonnailles » ou cloches — et en guidant les troupeaux lors de cette transhumance qui part du Plateau du Bénou jusqu’au lac d’Ayous, au pied du majestueux pic du midi d’Ossau. L’hébergement se fera en refuge, ce qui vous permettra de vivre de beaux moments en montagne et d’y contempler les dernières lueurs du jour comme les premiers rayons du soleil. Vous pouvez également effectuer cette transhumance dans l’autre sens à la fin de l’été quand les troupeaux quittent la haute montagne pour rejoindre leurs quartiers d’automne.