Comment réussir votre voyage en Ouzbékistan ?

Nodir

Les conseils de Nodir, notre expert de l'Ouzbékistan,
pour un voyage libre, authentique et personnalisé

Voyager en Ouzbékistan, c’est remonter le temps et plonger au cœur du mythe. À l’époque des routes de la soie, l’Ouzbékistan était le centre du monde, le trait d’union entre l’Europe et la Chine. L’or, la soie et les épices ont construit la splendeur de ces villes millénaires. À Samarcande, Boukhara et Khiva, émerveillez-vous devant les fastes grandioses d’une architecture mêlant colonnes d’or, dômes turquoise et portiques ornés de mosaïques somptueuses. Entrez au pays des mille et une nuits en déambulant dans ce labyrinthe de mosquées, de medersas et de bassins au bord desquels on boit le thé vert dans la quiétude du soir. Flânez dans les ruelles colorées et parfumées et rapportez chez vous soie, bijoux, céramique et tapis artisanaux d’une qualité unique au monde. Partez à l’assaut des cimes enneigées des montagnes du Pamir, aux portes de l’Himalaya, et goûtez les fruits de la vallée du Ferghana. Découvrez l’immensité des steppes centrasiatiques dans le désert rouge du Khizil-Koum, chevauchez un chameau laineux et passez la nuit dans la yourte des nomades. Vivez l’hospitalité ouzbek en partageant un repas traditionnel avec une famille qui vous ouvre ses portes, ou partez en trek dans les solitudes immenses. Profondément dépaysant et vraiment chaleureux, l’Ouzbékistan promet un périple inoubliable.

Pour préparer votre voyage, la rédaction vous livre tous ses précieux conseils et outils pour faciliter votre périple au pays des mille et une nuits.

Voir plus
Une destination pour les amoureux de :
CULTURE
TREKKING
1

Choisir la bonne période pour partir en Ouzbékistan

Le climat est continental, avec des étés caniculaires et des hivers très rigoureux. Si l'on compare janvier et juillet, l’amplitude thermique est extrême : de -40 à +45 degrés ! C’est pourquoi on privilégiera les saisons intermédiaires, où le climat sera doux et tempéré. La meilleure époque pour visiter le pays est le printemps, et notamment le mois de mai pour admirer les paysages fleuris. Le début de l’automne est également une période propice pour les visites : vous évitez à la fois la canicule estivale et les rigueurs de l’hiver. Attention tout de même aux écarts de température journalière en Ouzbékistan qui peuvent aller du simple au double.

Le mois d’avril est celui que je préfère, car il permet de visiter tout le pays sereinement en profitant au maximum de ses paysages et autres activités.

Jan. Fév. Mar. Avr. Mai. Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Période 4 Période 0 Période 0 Période 2 Période 1 Période 0 Période 0 Période 0 Période 1 Période 2 Période 0 Période 0
2

Adopter la formule de voyage adaptée à vos envies

Passer par une agence de voyage

En un clic, vous bénéficiez d’une visibilité globale sur les meilleures offres des voyagistes

Composer vous-même votre voyage

Facilité d'organisation (1/5)
note

Vous comparez les vols, les hôtels, les hébergements, les activités, les locations de voiture et explorez le monde en toute liberté.

Pas le temps de planifier votre voyage ?

Pour créer un programme de voyage adapté à vos envies et à votre budget, nous recherchons pour vous les meilleures agences de voyages locales. Recevez gratuitement jusqu'à 4 devis et comparez !
Demander votre devis

3

Programmer votre vol vers l'Ouzbékistan

temps de vol

6h20
Réserver un vol vers l'Ouzbékistan ? Rien de plus facile. Réserver un vol vers l'Ouzbékistan au meilleur prix ? Voilà qui est un peu plus compliqué… La variation des tarifs est en effet telle que nous craignons souvent de payer plus cher que les autres. Alors à quel prix acheter votre billet d’avion vers l'Ouzbékistan ? Quelle est la meilleure période pour réserver vos vols ? De quel aéroport partir ? De quelle ville partir en vol direct ? L’équipe de Partir.com a décrypté toutes les formules et les offres du ciel pour vous répondre.
Vol direct uniquement depuis : Paris

Avant de comparer vos vols

Gardez bien ces 3 tarifs en mémoire. Ils vous donnent en effet de précieux repères pour voyager au meilleur prix.

Prix exceptionnel 462€
Bon prix 500€
Prix moyen 544€
Prix A/R Paris Tashkent

Créer votre alerte

Vous recevrez un email quand le prix du billet d'avion sera au plus bas.
Créer votre alerte vol
Source des données vols Algofly.fr
4

Explorer l'Ouzbékistan selon votre budget

Si le voyage insuffle une énergie vitale à la vie, ce n’est bien entendu pas une raison pour vous mettre à dos votre banquier. Cout de la vie locale, budget prévisionnel de voyage et guides des prix en Ouzbékistan vous ouvrent l’horizon d’un ailleurs à prix minutieusement pensé.

5

Organiser vos visites et activités

Voyager c’est bien, mais planifier son itinéraire à l’avance et savoir que voir et que faire sur son chemin, c’est encore mieux. Pour vous guider dans le choix et l’élaboration de votre périple, la team Partir.com a synthétisé les incontournables et les meilleures expériences offertes et par l'Ouzbékistan. Que vous composiez votre voyage vous-même ou que vous passiez par une agence de voyage, nos guides pratiques et cartes exclusives vous éclairent tout au long du parcours.

6

Accéder à des expériences (vraiment) authentiques

Parce que rien ne remplace la connaissance et les conseils d’un guide local, Partir.com vous livre une expérience empreinte de bienveillance et d’authenticité. Que vous souhaitiez parcourir l'Ouzbékistan sous un angle classique ou inédit, votre guide vous dévoile toutes les clés de la destination. Entre bonnes adresses, rencontres insolites, anecdotes savoureuses, conseils avisés et découvertes originales, Nodir, c’est l’ami que l’on rêve d’avoir pour découvrir l'Ouzbékistan vraiment autrement.

7

Suivre les 16 conseils de Nodir pour partir en Ouzbékistan

Parce que Nodir connaît l'Ouzbékistan comme sa poche. Nous en avons donc profité pour poser les questions que les voyageurs se posent fréquemment avant de partir en Ouzbékistan. Des indications précieuses pour la suite de votre voyage.

- Au minimum : Une semaine suffira au voyageur qui se contente de visiter les villes majeures de la route de la Soie, notamment Samarcande et Boukhara.
- Idéalement : Pour un panorama plus complet de l’Ouzbékistan et pour profiter au maximum de ses merveilles, comptez entre 12 et 15 jours.
- Avec plus de temps : Enfin, pour parcourir intégralement le pays, de la mer d’Aral à l’ouest à la vallée du Ferghana à l’Est, comptez trois semaines.

La plupart des vols internationaux atterrissent à Tachkent, à qui on ne consacrera pas plus d’un ou deux jours : cette ville soviétique n’est pas la plus belle d’Ouzbékistan. Pour leur beauté millénaire et la puissance de leur rayonnement culturel, les villes de la route de la soie sont un incontournable absolu. On ne saurait visiter l’Ouzbékistan sans voir Samarcande et Boukhara, qui seront le point de départ du circuit. Pour sortir des sentiers battus, de nombreuses excursions autour de ces deux pôles sont possibles : aller explorer les steppes désertiques du Kizil-Koum et le lac Aydar, visiter les jardins de Chakhrisabz ou la source sacrée de Nourata. Le voyageur qui souhaite en voir davantage partira ensuite soit vers l’Ouest, où il visitera Khiva et la mer d’Aral, soit vers l’Est, où il explorera Kokand, la vallée du Ferghana et l’artisanat légendaire de Richtan et Margilan. Il se trouvera alors à la frontière du Kirghizistan, où il pourra poursuivre son voyage : beaucoup pensent que le combiné Ouzbékistan — Kirghizistan offre le meilleur de la culture et de la nature en Asie centrale.

L’Ouzbékistan est un pays très sûr, et sa population, accueillante. Pays magique à l’exotisme puissant, il peut tout à fait se découvrir en famille, à condition de bien cibler les étapes qui pourront satisfaire les plus jeunes autant que leurs parents. Les campagnes et le désert offrent de nombreuses possibilités de rencontres avec les animaux (chameaux, chevaux, chèvres, animaux sauvages de la steppe…) qui fascineront les petits.

Le réseau ferroviaire ouzbek est excellent : le train à grande vitesse Afrosiab relie les villes majeures de façon fiable et confortable. C’est la meilleure solution pour rallier Samarcande et Boukhara depuis Tachkent. Au sein des villes, Tachkent seulement possède un métro. Les taxis sont nombreux et sûrs. Pour rejoindre les campagnes et les steppes, il faudra en revanche disposer d’un véhicule personnel, les transports en commun étant rares. Il est conseillé d’avoir recours à un guide, non pas pour des raisons de sécurité (l’Ouzbékistan est sûr), mais pour se faciliter la vie : les panneaux sont en ouzbek et en russe, les routes de montagne et de campagne se transforment souvent en pistes mal répertoriées par les GPS.

Dans les villes, l’Ouzbékistan offre une grande diversité de logements, du grand hôtel de luxe à l’auberge de jeunesse en passant par les B&B. Dans les campagnes, c’est le logement chez l’habitant qui reste le plus fréquent. Au nord, dans le désert du Kizil-Koum, on pourra faire l’expérience d’une nuit en yourte dans un camp de nomades.

Les plats nationaux de l’Ouzbékistan sont nombreux, voici mes 3 favoris : le Plav ou Och, plat à base de riz sauté et de viande de mouton, déclinable à l’infini selon les régions ; le Shashlik, brochettes composées de six morceaux de viande et/ou de gras, le plus souvent de mouton, mais parfois aussi de poulet ou bœuf ; le Somsa, ancêtre des samoussas indiens, à la différence que la pâte est cuite plutôt que frite. Fourrés à l’agneau ou au bœuf, on en trouve de forme triangulaire bien sûr, mais également en carrés ou en ronds. Comme partout en Asie centrale, un élément important du repas est le pain, un grand pain rond qu’on rompt avec les doigts. On vous servira des salades de tomates et concombres, cultivés dans la vallée du Ferghana, en accompagnement des plats.

L’immense majorité des plats ouzbeks sont à base de viande, mais fort heureusement, ils sont accompagnés de nombreuses salades, spécialités laitières (ex : yaourt au concombre) et de pain. En été, les fruits sont abondants.

Bien que les conditions sanitaires soient bonnes, les estomacs européens ne sont pas forcément habitués aux traditions culinaires centrasiatiques (ex : cuisson à l’huile de coton) et il arrive que les voyageurs aient des soucis digestifs. Par mesure de précaution, on conseillera donc de partir avec un antidiarrhéique type Immodium, un désinfectant intestinal type Ercéfuryl, un antispasmodique comme le Spasfon, pour éviter les crampes, et des gélules de levure de bière pour renforcer la flore intestinale. Demandez conseil à votre pharmacien.

Votre passeport doit être valable au moins 3 mois après la date de retour et le visa est obligatoire.
Pour les vaccins il est conseillé : vaccins universels (DTCP, hépatite B), typhoïde, rage (pour des séjours en dehors des sentiers battus), encéphalite à tiques (pour des séjours en forêt).
Lors de l'organisation de votre voyage, consulter le site France Diplomatie pour avoir toutes les informations à jour sur les documents nécessaires pour entrer sur le territoire et toutes les vaccinations obligatoires entre autres.

L’Ouzbékistan est un pays très sûr. Il figure tout au sommet du classement des pays où le sentiment de sécurité est le plus fort, avec Singapour et l’Islande. La présence policière est forte, mais bienveillante : la « police touristique » des villes de la soie n’a pas seulement une mission de surveillance, mais aussi d’assistance aux voyageurs. Si des pickpockets peuvent sévir dans les grandes villes, ils sont bien moins nombreux que dans nombre de capitales occidentales. Souriants et chaleureux, les Ouzbeks réservent un accueil de qualité aux visiteurs. La seule difficulté est la barrière linguistique, la langue de communication étant le russe. Personne ne parlera anglais en dehors des villes, et il peut être difficile de trouver son chemin. C’est pourquoi il est recommandé de faire appel à un guide pour visiter les campagnes, montagnes et déserts, pour profiter au maximum de l’Ouzbékistan.

Il faut avoir le visa pour le passage des frontières avec le Tadjikistan, le Kirghizistan et le Turmenistan.

Le WIFI est disponible dans tous les hôtels en Ouzbékistan, mais plus rarement en cas de logement chez l’habitant. Le réseau téléphonique est excellent sur les grands axes, mais il se fait plus rare dans les déserts et montagnes. Les GPS seront efficaces pour aller d’une agglomération à l’autre, mais ils ne connaîtront pas les pistes et petites routes qui se perdent hors des sentiers battus.

La plus populaire est sans conteste la fête de Navrouz, le Nouvel An ouzbek. Elle est célébrée chaque année au printemps, le 21 mars, et donne lieu à des courses de chevaux, des combats de coqs et de nombreuses réjouissances.

L’Ouzbékistan est une destination idéale pour sortir du « made in China » et rapporter des souvenirs originaux. L’artisanat ouzbek est de telle qualité qu’il a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO : les faïences de Richtan et la soie tissée à la main de Margilan sont d’une beauté exceptionnelle. On s’offrira un « adras », foulard en soie arborant le très beau motif traditionnel ouzbek, ou encore une céramique ornée de fleurs de coton. À Boukhara et à Khiva, on rendra visite aux joailliers qui travaillent l’argent, le cuivre et les pierres fines, et aux ateliers de broderie, qui tissent nappes et tapis ornés de grenades avec une patience infinie. Il faut savoir que les prix de certains objets qui nécessitent un long travail minutieux peuvent être élevés.

L’Ouzbékistan est un pays entièrement enclavé, situé à plusieurs milliers de kilomètres de la mer. Le seul plan d’eau naturel où la baignade est possible est le lac Aydar, une oasis dans le désert au nord du pays. Dans les villes, les hôtels d’un certain standing ont des piscines.

Si l’Ouzbékistan est un pays musulman, son islam n’est pas traditionaliste. Inutile de prévoir de se couvrir les bras et les jambes : habillez-vous de façon normale, comme vous le feriez dans une ville en France. Le voile n’est pas obligatoire pour visiter les sites religieux.


8

Décrypter toutes les informations pratiques

Récap’ des informations pratiques à connaître avant de vous envoler vers l'Ouzbékistan.

  • Décalage horaire
    +4h en hiver
    +3h en été
  • Temps de vol
    environ 7h30
  • Langues
    ouzbek, russe
  • Passeport
    Obligatoire
  • Visa
    Non
  • Sécurité
    Pays sécurisé
9

Vous inspirer des coups de cœur de Nodir

Best of

(On adore)

1.
Partager le plov avec une famille ouzbèke : l’Ouzbékistan cultive une grande tradition d’hospitalité, et il n’est pas rare d’être spontanément invité.
2.
Tomber d’émoi devant la splendeur et la richesse de l’architecture et du patrimoine. Les villes de la route de la soie furent autrefois les plus puissantes et les plus opulentes de la Terre. Leur beauté exceptionnelle en témoigne.
3.
S’enthousiasmer face à la qualité de l’artisanat ouzbek, témoignage de traditions fortes et préservées.
4.
Se sentir à l’aise dans un pays où règne la sécurité.
5.
S’émerveiller devant la faune superbe des steppes : chèvres cachemire, chameaux laineux, chevaux mongols, animaux sauvages du désert…

Confidence pour confidence

(Nous aimons un peu moins)

- À la campagne, le confort est quelquefois précaire, avec parfois des coupures d’eau ou d’électricité, et l’absence de réseau téléphonique.

- En l’absence de guide, il est difficile de discuter avec les locaux : en Asie centrale, la langue de communication est le russe et non l’anglais.
10

Vous immerger avant le grand voyage