Les 10 lieux incontournables à voir en Bretagne

Élisabeth, Journaliste et photographe
Élisabeth, Journaliste et photographe

On ne choisit pas de faire un séjour en Bretagne si on n’aime pas la mer. Elle est omniprésente et qu’il s’agisse de la Manche ou de l’océan Atlantique, elle borde des côtes somptueuses aux reliefs extrêmes, qu’ils soient déchiquetés au bout du bout du Finistère ou doux et sereins dans le golfe du Morbihan. Pour faire connaissance avec cette mer omniprésente, nous vous emmenons au cœur de la base des sous-marins de Lorient, en bateau dans le golfe du Morbihan, à pied le long de la côte de Granit Rose, au musée national de la marine à Brest et même jusqu’à Ouessant, dernière étape avant l’Amérique. Mais la Bretagne se découvre aussi à l’intérieur de ses terres, à travers la magie de certains lieux et de légendes comme Carnac ou la forêt de Brocéliande. Des villes telles que Saint-Malo, Rennes ou encore Dinan dévoilent aussi plusieurs facettes de l’histoire et de l’identité de la Bretagne. Nos incontournables sont de véritables passeports pour découvrir cette région, en marge de ses cousines françaises.

Notre sélection de lieux à voir

Les menhirs de Carnac
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Les menhirs de Carnac

Bretagne rime avec dolmens et menhirs. Si vous avez l’œil, vous en repérerez dans des champs, sur des sentiers ou à des croisements de chemins. Mais ils sont souvent isolés alors qu’à Carnac, dans le sud du Morbihan, c’est un véritable festival de plus de 3 000 menhirs qui vous attendent. Tous alignés et érigés entre 6 000 et 2 000 av. J.-C., vous les trouverez dans quatre lieux-dits de Carnac : Le Ménec, Kermario, Kerlascan et Le Petit Ménec. Se balader entre les alignements mégalithiques et toucher les pierres a quelque chose de mystique… Prenez le temps de flâner dans les champs de menhirs de Carnac, peut-être aurez-vous une révélation de leur signification car personne n’a encore trouvé !

Le conseil de Élisabeth : Pour éviter les touristes et si vous pouvez vous passer de visites guidées (obligatoires pour visiter le site d’avril à septembre), baladez-vous librement et gratuitement au milieu des menhirs de début octobre à fin mars.
Vous aimerez Les menhirs de Carnac pour :
Patrimoine | Détente | Nature

Ouessant, dernière étape avant l’Amérique
Temps de visite : 3 jours
carte

Ouessant, dernière étape avant l’Amérique

Parmi le millier d’îles que compte la Bretagne, Ouessant est sans doute la plus sauvage et surtout la dernière étape avant les Amériques ! On y va pour sa côte littéralement déchiquetée par les déferlantes de l’océan. D’ailleurs, les marins d’autrefois en avaient une peur bleue comme en témoigne un dicton bien connu dans les parages : « Qui voit Ouessant voit son sang » ! Une fois sur l’île, que vous choisirez bien sûr d’atteindre par temps calme depuis Brest, du port du Conquet ou de Camaret, découvrez la beauté sauvage de l’île à pied le long des sentiers qui longent les côtes, du haut des falaises aux phares en passant par des criques désertes. Séjournez au village principal de Lampaul pour reconnecter avec des humains. Ne manquez pas d’aller boire un verre au café du coin pour rencontrer des locaux et écouter des histoires typiquement ouessantines…

Le conseil de Élisabeth : Amoureux de faune, profitez de votre passage à Ouessant pour observer les moutons et les abeilles : les deux espèces sont noires et particulières à l’île. Ne quittez pas Lampaul sans votre pot de miel des abeilles de Ouessant, il a un goût délicieux et unique.
Vous aimerez Ouessant, dernière étape avant l’Amérique pour :
Détente | Rando | Nature | Île | Sports nautiques

Dans la forêt enchantée de Brocéliande
Temps de visite : 2 jours
carte

Dans la forêt enchantée de Brocéliande

La Bretagne n’est pas seulement un pays marin. L’intérieur de ses terres regorge de légendes. La forêt de Brocéliande en est l’épicentre. À une bonne demi-heure à l’ouest de Rennes dans le Morbihan, cette forêt mythique de 9 000 hectares serait celle où le roi Arthur et les chevaliers de la Table ronde seraient partis à la quête du Graal… Commencez votre périple par la charmante bourgade de Paimpont et son musée interactif La Porte des Secrets, vous serez ensuite prêt à vous aventurer dans la forêt. Au détour d’arbres centenaires, de ruisseaux tortueux d’eau limpide, de lacs étonnamment silencieux et paisibles, de branches qui prennent parfois des allures de drôles de créatures, ne manquez pas les endroits les plus magiques comme le tombeau de Merlin, le Val-sans-retour, la fontaine de jouvence, la chapelle du Graal à Téhorenteuc et le miroir aux fées. La célèbre Morgane y fera peut-être une apparition.

Le conseil de Élisabeth : Il existe de nombreuses façons de découvrir la forêt de Brocéliande de jour : à pied, en vélo ou encore en barque. Mais pourquoi ne pas s’y aventurer la nuit ? Au clair de lune, en compagnie des chouettes, elle prendra une tout autre dimension, vous serez plus sensible aux bruits et particulièrement au vent dans les branches…
Vous aimerez Dans la forêt enchantée de Brocéliande pour :
Détente | Nature | Rando | Patrimoine | Merveilles naturelles

Musée national de la marine, Brest
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Musée national de la marine, Brest

Situé dans le château de Brest, l’un des seuls monuments ayant survécu aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale, le musée national de la marine raconte toute l’histoire maritime de la ville. De ses fondations gallo-romaines aux fortifications de Vauban, en passant par l’histoire de l’arsenal mais aussi des expéditions dans les mers du monde entier, telles que celles du Comte de Lapérouse, vous serez happé d’une salle à l’autre par la scénographie de tableaux de maîtres, de sculptures, de maquettes mais aussi de reconstitutions d’intérieurs de bateaux. Les vues du château sur la rade sont aussi exceptionnelles que les collections du musée.

Le conseil de Élisabeth : Depuis le musée, marchez jusqu’à la station Jean Moulin pour embarquer à bord du seul téléphérique urbain de France. En quelques minutes, vous serez sur l’autre rive de la rivière Penfeld pour découvrir un autre endroit symbolique de Brest, les Ateliers des Capucins, anciens ateliers de l’Arsenal convertis en centre culturel.
Vous aimerez Musée national de la marine, Brest pour :
Patrimoine | Musée | Mer | Monuments | Art et culture

La douceur et la beauté du golfe du Morbihan
Temps de visite : 2 jours
carte

La douceur et la beauté du golfe du Morbihan

Aux antipodes des côtes escarpées et déchiquetées du Finistère, le golfe du Morbihan présente un relief de côtes douces, de criques et de petites plages. Dans cette « petite mer », c’est ce que signifie le mot « Morbihan », on se balade à voile ou en kayak à la découverte des îles et des îlots bercés par une eau protégée des velléités de l’océan et par un microclimat qui ajoute à la douceur de l’endroit. Parmi la cinquantaine d’îles du golfe, l’île aux Moines est la plus grande et la plus connue. Allez-y pour la journée et faites-en le tour à pied pour admirer la beauté du golfe. Les amateurs de voile et d’histoires de marins préféreront l’île d’Arz pour son école de voile et son authenticité. Nombreux sont les capitaines au long cours qui y prirent leur retraite.

Le conseil de Élisabeth : Ne manquez pas de visiter Vannes, ville d’art et histoire, au fond du golfe. Baladez-vous le long du port et de ses maisons à colombages du 15e siècle, vous tomberez sous le charme de son élégance.
Vous aimerez La douceur et la beauté du golfe du Morbihan pour :
Patrimoine | Mer | Sports nautiques | Rando | Merveilles naturelles

Saint-Malo, la cité corsaire
Temps de visite : Une journée
carte

Saint-Malo, la cité corsaire

Bienvenue dans la cité corsaire ! Saint-Malo est une ville d’aventuriers et de caractère… Depuis sa création par un moine gallois du nom de Mac Low au 6e siècle, la deuxième ville d’Ille-et-Vilaine après Rennes a donné naissance à de grands navigateurs comme Jacques Cartier ou encore aux courageux Terre-neuvas qui partaient pêcher la morue jusqu’aux rives de Terre-Neuve. En vous baladant intra-muros, dans la vieille ville entourée de remparts, vous plongerez dans l’histoire de la cité corsaire le long de ses ruelles pavées. Détruite à 80 % lors des bombardements de 1944, elle fut reconstruite quasiment à l’identique et vous n’y verrez que du feu. Faites le tour des remparts pour admirer la vue sur l’avant-port, Dinard, l’entrée de la Rance et les jolies plages du Môle et de Bon Secours avec sa piscine de mer puis sur les îles du Grand Bé et du Petit Bé. Profitez de votre passage intra-muros pour manger une crêpe ou une galette accompagnée de cidre local de la vallée de la Rance.

Le conseil de Élisabeth : Marchez jusqu’au tombeau de Chateaubriand à marée basse. Originaire de Saint-Malo, le célèbre inventeur du romantisme est enterré sur l’île inhabitée du Grand Bé qui, à marée basse, devient une presqu’île.
Vous aimerez Saint-Malo, la cité corsaire pour :
Patrimoine | Mer | Rando | Points de vue | Port

Dinan, ville d’histoire
Temps de visite : Une journée
carte

Dinan, ville d’histoire

À Dinan, vous voyagerez au temps des ducs de Bretagne et de Bertrand Duguesclin qui protégea la ville des invasions anglaises. Entourée de remparts, l’ancienne cité médiévale surplombe la Rance. En vous baladant dans les vieilles ruelles pavées autour de la place des Merciers, vous tomberez sous le charme des vieilles maisons à colombage du 15e siècle, toujours debout. Visitez la Tour de l’Horloge, la basilique Saint-Sauveur d’influence orientalo-byzantine ainsi que le château des ducs de Bretagne. Prenez ensuite la rue de Jerzual, la plus connue de Dinan, qui descend au port sur la Rance, un endroit idéal pour boire un verre au bord de l’eau.

Le conseil de Élisabeth : Prenez le chemin de halage qui suit la Rance pendant deux kilomètres jusqu’au village de Léhon. Vous traversez un magnifique pont de pierre avant de découvrir les maisons du XVIIe siècle du village ainsi que son abbaye dédiée à Saint-Magloire.
Vous aimerez Dinan, ville d’histoire pour :
Patrimoine | Rando | Points de vue | Rivière/fleuve | Port

Le centre historique de Rennes
Temps de visite : Une journée
carte

Le centre historique de Rennes

En 1720, un incendie détruisit en grande partie la ville de Rennes. La reconstruction de la ville est alors confiée à Jacques Gabriel, architecte du roi Louis XV. On lui doit un plan d’urbanisme géométrique original et jamais vu à l’époque, avec de grandes rues rectilignes du nord au sud, coupées en angle droit par des rues d’ouest en est. Il réalise aussi l’hôtel de ville et le superbe Parlement de Bretagne ainsi que quelques hôtels particuliers qui donnent un cachet très « Versailles » à Rennes. Ce style à la fois imposant et élégant de bâtiments en pierre côtoie une ribambelle, on en compte 286 !, de maisons à colombages ou à pans de bois colorés. Certaines sont particulièrement biscornues mais tiennent toujours debout. Situées en plein centre-ville, vous ne les manquerez pas, notamment dans la rue Saint-Georges, du côté de la Place Sainte-Anne ou encore rue Saint-Michel.

Le conseil de Élisabeth : Amateurs de records et d’apéros, attardez-vous,sans excès tout de même, dans la rue Saint-Michel. C’est officiel : il s’agit de la rue de la soif numéro 1 en France avec un bar tous les 7 mètres ! Pour « éponger », goûtez à une galette-saucisse, véritable hot-dog rennais.
Vous aimerez Le centre historique de Rennes pour :
Patrimoine | Architecture | Art et culture | Gastronomie

La côte de Granit Rose
Temps de visite : Une journée
carte

La côte de Granit Rose

Les côtes bretonnes sont décidément riches en surprises et en dépaysement. Du côté de Perros-Guirec dans le Trégor au nord-ouest des Côtes-d’Armor, c’est un paysage parsemé de rochers, de falaises et de criques en granit rose qui vous attend. Le meilleur moyen de découvrir cette côte magnifique est d’emprunter les 4 km du chemin des douaniers qui longe la côte de la station balnéaire chic de Perros-Guirec au village de Ploumanac’h, élu plus beau village de France en 2015 ! En route, vous serez non seulement époustouflé par la vue sur la mer et une multitude d’îlots inhabités mais aussi par les reliefs des roches en granit rose. Leurs formes parfois incongrues stimuleront votre imagination : chapeau de Napoléon, bouteille, éléphant… Une fois à Ploumanac’h, posez-vous sur la superbe petite plage de sable du village, parsemée de rochers ronds et roses. À marée basse, le spectacle est presque lunaire.

Le conseil de Élisabeth : Profitez de votre passage dans le Trégor pour faire un peu de shopping de produits bretons que ce soit à Ploumanac’h, Perros ou Lannion à l’intérieur des terres. Du ciré classique à la marinière, en passant par du Kouign-Amann, le fameux gâteau breton pur beurre.
Vous aimerez La côte de Granit Rose pour :
Rando | Merveilles naturelles | Mer | Plages

La base des sous-marins de Keroman, Lorient
Temps de visite : Une journée
carte

La base des sous-marins de Keroman, Lorient

Fans de bunkers géants et de structures en béton indestructibles, rendez-vous à la base des sous-marins de Keroman à Lorient. Point stratégique sur l’océan, la base fut construite sur un terrain de 26 hectares par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle avait pour but de protéger les sous-marins des bombardements anglais et d’entraîner les marins à l’évacuation des submersibles (vous y découvrirez d’ailleurs le plus vieux simulateur de sauvetage pour sous-mariniers du monde). À la libération, malgré les frappes intensives des alliés, la base reste invincible ! Aujourd’hui transformée en musée, elle héberge le sous-marin français Flore-S645 dont la visite vous fera voyager dans le temps et dans les abysses de la guerre…

Le conseil de Élisabeth : Profitez de votre passage à la base de Keroman pour visiter la Cité de la Voile Eric Tabarly à deux pas. Dédiée au grand navigateur breton et à la voile, elle mérite qu’on s’y attarde trois bonnes heures pour s’immerger dans ses expériences interactives.
Vous aimerez La base des sous-marins de Keroman, Lorient pour :
Art et culture | Architecture | Patrimoine | Musée

Conseiller où partir
Élisabeth,
Journaliste et photographe

L'avis de Élisabeth

J’ai en partie grandi en Bretagne et pour moi, c’est clair, il en existe plusieurs ! Il y a celle des côtiers et celle de l’intérieur des terres, celles des îliens du Finistère, des Côtes-d’Armor ou du Morbihan, celle des villes du bout du monde comme Brest ou Lorient, celle des « pays » aux traditions fortes et ancrées telles que le pays Bigouden, Gallo ou de Léon.
Bref, la Bretagne a un pouvoir magnétique — et même magique à certains endroits ! – qui vous donnera envie de revenir, d’explorer plus et plus loin.
Véritable paradis pour les amoureux de la mer avec ses 2 730 km de côtes, sans compter les milliers d’îles et d’îlots, le littoral breton compte un nombre incalculable de plages et sans chauvinisme aucun, les plus belles et les plus variées de France ! Mais la Bretagne ne se limite pas à ses côtes. Ses terres regorgent d’un patrimoine naturel, architectural, culturel et gastronomique dont les richesses vous séduiront ainsi que les rencontres qui pourraient bien se terminer en amitié pour la vie !

Carte des lieux à visiter