Jours 1 et 2 – Le voyage en avion jusqu’à Honolulu


Les chiffres de la journée :
  • Distance parcourue : 13 600 km
  • Temps passé dans les avions : 21 h 30
  • Durée des escales : 22 h 30
  • Durée totale du voyage : 42 h
  • Décalage horaire : 12 h

A moins d’avoir un bon plan pour se faire déposer à l’aéroport, il n’y a pas vraiment de meilleures solutions que de laisser sa voiture au parking longue durée. Si c’est le cas, cela paraît évident, mais n’oubliez pas de noter ou de prendre une photo de l’emplacement de votre véhicule ainsi que du code d’accès. Vous en aurez besoin pour retrouver votre voiture perdue parmi tant d’autres, et aussi pour repasser la barrière. Ne comptez pas sur votre mémoire après plusieurs semaines d’absence. Un voyage est un véritable lavage de cerveau !

Au risque de se répéter, ne négligez pas le temps nécessaire pour franchir toutes les formalités d’accès. Trois heures avant le décollage est un minimum si vous ne voulez pas partir en stress. De toute façon, vu la longueur du trajet, on n’est pas à une heure près ! Le voyage est long, très long, alors autant prendre son mal en patience.

Le respect des procédures façon US

Les agents chargés d’assurer la sécurité sur le territoire des Etats-Unis n’ont pas la réputation d’être des petits plaisantins. En toute circonstance, ils respectent la procédure à la lettre, un point c’est tout. Cette attitude, plus que rigide ne date pas d’hier. Pour preuve : saviez-vous que lorsque la capsule spatiale des trois astronautes Armstrong, Aldrin et Collins a amerri en Juillet 1969, en plein milieu de l’océan Pacifique à 1300 km d’Honolulu, ils durent déclinés leur identité en montant à bord du porte-avions USS Hornet, comme n’importe quel voyageur lambda : - numéro de vol ? : « APOLLO 11 » - provenance ? : « lune » - rien à déclarer ? : « pierres et poussière de lune » Ca ne s’est pas amélioré depuis !

Les deux premières journées sont très curieuses. La notion de temps disparaît complètement. Les décalages horaires augmentent au fur et à mesure de la progression vers l’Ouest. Quelle heure est-il exactement ? On ne sait plus vraiment. On mange et on dort quand on peut et où on peut. Les escales sont longues, alors il faut trouver au mieux un endroit confortable pour s’assoupir quelques heures. Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. Il y a des voyageurs en transit un peu partout dans les halls d’attente, qui squattent les banquettes les plus accueillantes, exactement comme vous. Même si vous partez en plein été, nous vous conseillons de voyager en pantalon et de prévoir un vêtement bien chaud pour passer la nuit. Dans les avions et dans les aéroports, il fait toujours froid ! Encore un dernier conseil : les compagnies tirent de plus en plus sur leurs tarifs. A bord, tout devient payant. Assurez-vous que les repas sont bien compris dans votre billet car c’est loin d’être systématique. Emportez également vos propres écouteurs car il est fréquent qu’ils ne soient plus gratuits.

L’aéroport d’Honolulu est international, certes, mais il n’est pas très grand. Après la récupération des bagages, vous voilà tout de suite dehors à la recherche du taxi que vous avez bien pris soin de réserver. Les limousines et les hummers défilent sous votre nez, mais ce n’est pas pour vous ! Votre chauffeur vous attend au point de rendez-vous avec une pancarte à la main mentionnant votre nom et « aloha ». Ce mot là, vous n’avez pas fini de l’entendre ! Si vous êtes une bille en anglais, notez l’adresse de votre hôtel sur un bout de papier et montrez le au chauffeur, cela évitera les surprises ! Il faut à peu près une demi- heure pour se rendre au centre de Waikiki. C’est avec de grands yeux qu’on découvre l’enchevêtrement des autoroutes, les gratte-ciels et les voitures de luxe. Le quartier est hyper animé. Il y a du monde partout. Le cadre est splendide. Malgré la fatigue, vous ne résisterez surement pas à l’envie d’aller contempler la célèbre plage de Waikiki qui se trouve à cent mètres de l’hôtel !

N’oubliez pas de réserver le taxi pour retourner à l’aéroport le surlendemain. Il vous demandera une confirmation par mail. Servez-vous de la wifi disponible dans le hall de l’hôtel.


  


Guide de voyage Hawaï - Copyright Jean-François Gueux