Budapest : les 11 lieux incontournables à voir

Matisse, Journaliste voyages
Matisse, Journaliste voyages

Capitale européenne en vogue, Budapest ne cesse de charmer les visiteurs avides d’histoire, de fêtes et d’ambiance cosmopolite. Comparée à Paris pour sa beauté architecturale ou à Berlin au regard de son dynamisme à toute épreuve, la perle du Danube ne manque cependant pas de se forger une personnalité unique au monde.
Féru de patrimoine ? Visitez le Parlement hongrois avant de vous lancer à la conquête des trésors parsemant la colline du château ; Palais Royal et Bastion des pêcheurs en tête. Côté édifices religieux, la Basilique Saint-Etienne ou encore la Grande Synagogue ne manqueront pas de retenir toute votre attention.
Les joies de la vie citadine hongroise émerveillent à chaque coin de rue. Imprégnez-vous de la culture locale le long des étalages du Marché central ou à la table d’un prestigieux café de la ville avant de plonger dans les luxueux bassins thermaux. Les plus fêtards poursuivront la soirée dans un bar de ruines au cœur du quartier juif. A moins que vous ne préfériez régaler vos oreilles de la délicieuse acoustique offerte par l’Opéra d’Etat hongrois ?
Vous l’aurez compris, la capitale vous réserve bien des surprises et saura satisfaire vos moindres envies. Quels incontournables avez-vous tout particulièrement hâte d’explorer ? Nous vous dévoilons ici bons plans et informations nécessaires à la visite des joyaux de Budapest lors d'un séjour en Hongrie.

Voir plus

Que voir à Budapest ?

Le Parlement hongrois
Temps de visite : 1h

Le Parlement hongrois

Monuments Architecture Patrimoine Culture

Pas moins de 17 années furent nécessaires à la construction du bâtiment le plus symbolique de Hongrie, devenu siège de l’Assemblée nationale dès son inauguration en 1902. Ses 18 000 m² répartis sur 268 m de long ainsi que son dôme culminant à 96 m de hauteur en font l’un des parlements les plus imposants d’Europe. Si son style architectural éclectique s’avère aussi impressionnant que photogénique, une exploration de l’intérieur s’impose pour prolonger l’admiration. À vous la couronne de Saint-Étienne, la salle de la coupole ou encore l’escalier d’honneur parsemé de fresques signées Károly Lotz. Toutes les informations nécessaires à la programmation de votre visite se trouvent sur le site du Parlement (tour guidé de 45 min en français possible).
Prenez ensuite la direction du mémorial « Chaussures au bord du Danube », situé à seulement 400 m du Parlement. Réalisé en mémoire des victimes de la Shoah, il prend la forme d’une série de chaussures en métal symbolisant la dernière action de milliers de juifs fusillés à Budapest, contraints de retirer leurs souliers.

Le conseil de Matisse : Le Parlement hongrois gagne en magie à la nuit tombée : n’hésitez à revenir l’admirer en soirée et tout particulièrement dans le cadre d’une croisière sur le Danube.

La colline du château (Buda)
Temps de visite : 1 journée

La colline du château (Buda)

Monuments Architecture Patrimoine Culture

Véritable nid d’incontournables, la colline du château occupe une place de choix dans le cœur des visiteurs. Le Bastion des pêcheurs avec ses sept tourelles, construit dans un style néo-roman, en est l’un des symboles principaux. La vue offerte sur le Parlement et le Danube y est époustouflante. Admirez-la au lever du soleil afin de profiter d’un sublime camaïeu de couleurs sur Pest et d’un calme absolu. Pas matinal ? Le coucher du soleil est autre moment à privilégier, la foule en plus.
Jouxtant le Bastion, sur la place de la Trinité, l’Église Mathias s’avère la plus ancienne de tout Buda. Ses tuiles vernissées lui confèrent un charme tout particulier quand ses concerts régulièrement organisés assurent l’enchantement des amateurs de musique classique. Pour l’anecdote, c’est dans son enceinte que Sissi fut couronnée reine de Hongrie.
Rejoignez ensuite le Palais Royal, 900 m plus loin : le monument le plus visité de toute la capitale ! Ses murs renferment la Bibliothèque nationale Széchenyi ainsi que la Galerie nationale hongroise et toute la collection de grandes œuvres qui la compose. Ses catacombes assurent quant à elles des visites originales. Un must culturel pour pimenter votre escapade à Buda.

Le conseil de Matisse : La colline du château est accessible à pied, en bus ou en funiculaire. Quelle que soit l’option choisie, je vous suggère de traverser préalablement le pont des Chaînes afin d’observer son architecture travaillée ainsi que ses vues originales sur Buda et Pest.

Les prestigieux cafés
Temps de visite : 1h

Les prestigieux cafés

Architecture Gastronomie Détente

Repères d’artistes, épicentres de l’effervescence culturelle ou simples lieux de vie, les cafés de Budapest ont joué un rôle social et historique indéniable. Des établissements chargés d’émotion, respirant le prestige, aux cafés et pâtisseries de bonne facture : impossible de quitter la ville sans en avoir testé au moins deux !
Coup de cœur pour le style néobaroque du Café New York, régulièrement surnommé plus beau café du monde par la presse et autres médias. Dorures, marbre, lustres et fresques en tout genre constituent le décor de cet établissement fréquenté par les plus grands écrivains et poètes hongrois des XIX et XXe siècles. Rendez-vous dans le VII arrondissement pour découvrir ce bijou synonyme de régalade gustative et visuelle.
Un second bel exemple se situe sur la place Vörösmarty dans le Vème arrondissement. Fondé en 1858, le Café Gerbeaud est l’un des plus anciens de Budapest. Une institution à l’atmosphère préservée, toute en élégance rococo, idéale pour savourer des pâtisseries traditionnelles hongroises.

Le conseil de Matisse : Je recommande tout particulièrement les chocolats chauds du café Gerbeaud. Riches et épais, ils se partagent ainsi très bien à deux.

La place des Héros et l’avenue Andrássy
Temps de visite : 2h

La place des Héros et l’avenue Andrássy

Architecture Patrimoine Shopping

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’avenue Andrássy regroupe trésors architecturaux, boutiques de luxe, palais et bâtiments culturels. Vous serez ainsi amené à la fréquenter plusieurs fois durant votre escapade budapestoise. Profitez d’un de vos passages pour remonter cette célèbre avenue jusqu’à la place des Héros (Hősök tere en hongrois), joyau historique et artistique de la ville. De forme semi-circulaire, elle célèbre les mille ans de l’arrivée des Magyars en Hongrie. Inauguré en 1896, le lieu ne se fait cependant baptiser place des Héros qu’à partir de 1932. Sa colonne de 36 mètres, surplombée par l’ange Gabriel et entourée de statues équestres, est une véritable pépite visuelle.

Le conseil de Matisse : Combinez votre exploration de la place des Héros à une visite du Musée des Beaux-Arts. La plus riche collection d’œuvres d’art du pays vous y attend !

La Grande Synagogue
Temps de visite : 1h

La Grande Synagogue

Architecture Patrimoine Culture Monuments

Porte d’entrée symbolique du quartier juif, la Grande Synagogue de Budapest est la deuxième plus importante au monde en termes de capacité d’accueil (3 500 fidèles) derrière sa cousine new-yorkaise. Elle abrite également le musée juif et se voit compléter par le parc Raoul Wallenberg. Un des plus beaux hommages rendus au diplomate suédois qui sauva environ 20 000 juifs hongrois de la déportation durant la Seconde Guerre mondiale grâce à des passeports diplomatiques.
Achevée en 1859 par l’architecte viennois et catholique Ludwig Förster, la synagogue respire le style mauresque, caractéristique du romantisme de l’époque qui s’inspire alors des merveilles de l’Orient. Motifs géométriques, tours similaires à des minarets ou encore prédominance du rouge sont quelques exemples de cette influence. Les décorations intérieures ne sont pas en reste et se voient sublimer par la présence de deux chandeliers de 1,5 tonne et d’un orgue, pièce maitresse de l’édifice.

Le conseil de Matisse : Lors de votre visite du parc Raoul Wallenberg, attardez-vous devant la sculpture « L’arbre de vie », réalisée par l’artiste hongrois Imre Varga en 1989. Un majestueux saule pleureur en métal dont chaque feuille d’argent porte le nom d’une victime de la Shoah.

Les bains thermaux
Temps de visite : 3h

Les bains thermaux

Architecture Patrimoine Détente

Emblématiques de la culture locale, les bains constituent l’activité détente phare de tout séjour au sein de la capitale. Budapest recense en effet une centaine de sources thermales, exploitées depuis l’époque ottomane. Les thermes Széchenyi sont les plus réputées et se situent dans le XIVe arrondissement de Pest. Architecture néobaroque, bassins aux températures variées ou encore hammam et sauna vous y attendent. Les piscines extérieures donnent même lieu à des parties d’échecs endiablées entre habitués. Poursuivez votre pause bien être par une balade au cœur du parc Városliget et observez les prouesses des patineurs l’hiver venu.
Envie de piquer une tête dans des bassins couverts particulièrement photogéniques ? Direction les eaux thermales de l’hôtel Gellért construit dans un style Art nouveau !

Le conseil de Matisse : Appréciez les bains après une bonne marche et prolongez la relaxation en vous accordant une séance massage.

L’Opéra d’État hongrois
Temps de visite : 2h

L’Opéra d’État hongrois

Architecture Patrimoine Culture Monuments

Construit à la fin du XIXe siècle par l’architecte Miklós Ybl, l’Opéra d’État hongrois est un bâtiment majeur de l’avenue Andrássy. L’ambition de l’époque ? Célébrer le millénaire de l’arrivée des Magyars en donnant vie à un lieu de culture aussi influent et majestueux que l’Opéra de Vienne ou l’Opéra Garnier de Paris. Son extérieur est ainsi sublimé de statues à l’effigie de Mozart, Beethoven ou encore Franz Liszt et Ferenc Erkel, compositeur de l’hymne national hongrois. Si cette devanture de style Renaissance italienne vaut le détour, c’est cependant l’intérieur baroque qui réserve les plus belles surprises. Attardez-vous tout particulièrement dans l’auditorium décoré avec 7 kg d’or avant d’admirer le plafond de la salle principale, majestueuse fresque représentant l’Olympe.
Savourez l’acoustique exceptionnelle de cet opéra de renom en réservant votre billet ou programmez une visite sur le site officiel de l'Opéra de Budapest.

Le conseil de Matisse : Que ce soit à la fin d’une visite guidée ou durant l’entracte de votre spectacle, demandez le chemin à suivre pour accéder à la terrasse de l’Opéra. Vous y bénéficierez d’une vue splendide sur l’avenue Andrássy et les environs.

La Basilique Saint-Etienne
Temps de visite : 2h

La Basilique Saint-Etienne

Architecture Patrimoine Culture Monuments

Érigée en l’honneur du roi Saint-Étienne, la Basilique éponyme est le fruit de 54 années de travail coordonné successivement par 3 architectes. Elle occupe depuis 1905 une place toute particulière dans le cœur des Hongrois puisqu’elle protège en son sein une précieuse relique : « la Sainte Dextre », soit la main droite momifiée de Saint-Étienne. Classée au patrimoine mondial de l’humanité, il s’agit d’un lieu de culte majeur pour les catholiques en plus d’être le monument le plus haut de la ville avec le Parlement (96 m). Son intérieur regorge d’impressionnantes mosaïques, sculptures et autres réalisations d’artistes nationaux.

Le conseil de Matisse : La basilique Saint-Étienne dispose d’une vue imprenable sur Budapest. Empruntez l’ascenseur de l’édifice pour bénéficier vous aussi du panorama.

Les halles centrales
Temps de visite : 2h

Les halles centrales

Gastronomie Patrimoine Détente

À deux pas du pont de la Liberté, ne manquez pas une halte gourmande à la découverte des étalages colorés du Marché central. Actif depuis 1897, ses 10 000 m² font le bonheur des habitants et épicuriens de passage depuis plus d’un siècle. Les halles se répartissent sur deux niveaux avec un étage dédié aux fleurs et produits issus de l’artisanat et un rez-de-chaussée consacré aux produits alimentaires. Vous y trouverez tous les grands classiques de la gastronomie hongroise, du paprika au goulash en passant par le Tokay et la pálinka. N’hésitez pas à demander conseil aux locaux qui vous guideront vers les échoppes les plus traditionnelles !

Le conseil de Matisse : Les lángos des halles centrales sont réputés à travers toute la ville : l’occasion idéale de goûter cette spécialité locale.

Les bars de ruines
Temps de visite : 2h

Les bars de ruines

Gastronomie Art et Culture Détente

Autre activité phare d’une évasion à Budapest : une tournée des bars de ruines ! D’anciens bâtiments bombardés ou désaffectés, réaménagés en lieu de vie avec du mobilier de récupération et autres décorations farfelues au rythme de la créativité des propriétaires. Le résultat ne manque pas de charme et déborde d’originalité. S’il existe aujourd’hui une vingtaine d’établissements de ce type à travers la ville, le bar Szimpla Kert fut le premier à lancer le concept en 2001 et s’impose toujours comme la référence en la matière. Selon l’heure de visite choisie, vous pourrez y apprécier des ateliers créatifs, marchés alimentaires ou encore concerts underground arrosés de consommations bon marché.

Le conseil de Matisse : La carte proposée par les bars de ruines est souvent alléchante et locale, n’hésitez pas à y prendre votre dîner.

Le vieux métro & le tramway
Temps de visite : Une demi-heure

Le vieux métro & le tramway

Patrimoine Art et Culture Détente

Les transports en commun de la capitale hongroise constituent en eux-mêmes un incontournable. Saviez-vous par exemple que Budapest possédait la plus ancienne ligne de métro européenne après Londres ? Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la ligne 1 date de 1896 et conserve encore aujourd’hui son charme d’antan. Le « Chemin de fer du Millénium » vous embarque pour un voyage chargé d’histoire à travers ses 11 stations. Vous empruntez la ligne de métro 4 ? Arrêtez-vous à Szent Gellért tér pour découvrir une étonnante station toute en mosaïques. Les typiques tramways jaunes longeant le Danube offrent quant à eux des points de vue intéressants sur le fleuve et monuments budapestois.

Le conseil de Matisse : La station de métro Deák ferenc tér propose une curiosité peu connue de la capitale : le musée du métro de Budapest. Wagons, poinçonneurs ou encore photographies d’époque vous feront voyager en 1896.

Conseiller où partir
Matisse,
Journaliste voyages

L'avis de Matisse

L’une de mes plus belles escapades européennes à ce jour ! Budapest m’a enchantée à bien des niveaux que ce soit par ses activités originales, son riche patrimoine ou encore sa gastronomie savoureuse et abordable. Une ville aux multiples visages qui permet par exemple de prendre son petit déjeuner dans le plus beau café du monde (New York Café) avant de se trouver plongé le soir venu dans l’ambiance éclectique d’un bar de ruine, shot de pálinka en main. Tout est possible au cœur de la vibrante Budapest ! Une pluralité qui se retrouve côté architecture avec une cohabitation unique de styles. Il suffit de traverser l’avenue Andrássy pour s’en rendre compte : du baroque au néogothique en passant par le rococo ; un mélange surprenant, mais harmonieux s’offre aux visiteurs curieux.
Plusieurs coups de cœur personnels au niveau des activités. L’image du Parlement illuminé, observé lors d’une croisière de nuit le long du Danube, restera l’un de mes plus beaux souvenirs. Je suis également sortie enchantée de mon après-midi aux thermes Széchenyi. Leurs vertus relaxantes combinées à une décoration raffinée ou encore leur capacité à réunir toutes les tranches d’âge en font un lieu d’exception à ne pas manquer.

Je recommande ensuite tout particulièrement le quartier juif en termes de gastronomie. L’on y trouve une succession de bonnes adresses aux plats traditionnels et à l’ambiance conviviale. Goulash, viandes cuisinées au paprika ou encore aubergines à l’ail sont au rendez-vous pour vous mettre l’eau à la bouche ! Je pense tout particulièrement au restaurant Kazimír Bisztró, à deux pas du bar de ruine Szimpla Kert, au sein duquel j’ai particulièrement apprécié passer quelques-unes de mes soirées. Situé dans le VI arrondissement, le restaurant Menza est quant à lui une institution autant prisée par les locaux que les gourmets de passage.
Mes déplacements dans la ville se sont opérés aisément et m’ont permis de jongler entre plusieurs moyens de transport : balades à pied, tramway, funiculaire, bateau… Un atout appréciable qui rend la capitale résolument agréable.

La perle du Danube porte donc bien son nom et je ne peux que vous encourager à l’explorer ! Il convient d’y séjourner au minimum 3 jours pour apprécier pleinement ses incontournables. Le voyage peut même se combiner à une visite de Vienne et/ou Bratislava au regard de la proximité des villes.

Carte interactive des lieux à visiter