Les 18 lieux incontournables à voir en Nouvelle-Zélande

Lucie, Blogueuse, spécialiste de la Nouvelle-Zélande
Lucie, Blogueuse, spécialiste de la Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est le pays idéal pour les amoureux de la nature. Que vous soyez fan de montagnes, mer, randonnée, cascades, sports nautiques ou encore amateurs de dégustations de vin, vous trouverez forcément de quoi vous occuper en Nouvelle-Zélande.
La Nouvelle-Zélande est un magnifique pays où l’essentiel des activités et endroits à ne pas manquer est lié à la nature. Pour vous aider à préparer votre séjour au pays du long nuage, nous vous avons préparé une liste d'une dizaine d'incontournables à ne surtout pas manquer lors de votre voyage en Nouvelle-Zélande : Hot Water Beach et ses sources d’eau chaude souterraines, les Grottes de Waitomo, l’île volcanique et déserte de Rangitoto, Cathedral Cove, le Lac Taupo, les cratères de la Lune près de Taupo, le parc national Abel Tasman, Arrowtown la ville fantôme et enfin la superbe ville de Queenstown entourée des montagnes Remarkables.
Suivez-moi à la découverte des incontournables de Nouvelle-Zélande, un pays que je connais particulièrement bien pour y vivre depuis plus d'un an maintenant.

Notre sélection de lieux à voir

Temps de visite : Une demi-journée
carte

Hot Water Beach

Située à 2h30 de route d’Auckland, Hot Water Beach est l’un des lieux les plus touristiques de Nouvelle-Zélande et l’on comprend pourquoi : vous êtes au cœur de la superbe péninsule de Coromandel, à proximité d’un autre incontournable, Cathedral Cove.
Hot Water Beach se trouve dans une région isolée à la nature préservée où l’on trouve de nombreux chemins de randonnée, des plages de sable fin, une nature luxuriante (le fameux « bush » néo-zélandais) et très peu d’infrastructures hormis les deux routes qui parcourent cette région.
Hot Water Beach est comme son nom l’indique, une plage. Peut-être même la plage la plus connue de Nouvelle-Zélande. Mais quelle est la particularité de cette plage qui attire chaque année plus de 700 000 visiteurs ? C’est simple et insolite à la fois : il y a une source d’eau chaude d’origine géothermique dans le sous-sol. Cela signifie que si vous creusez, vous trouverez de l’eau chaude. Les températures varient selon l’endroit où l’on creuse mais elles peuvent atteindre 65 degrés ! Ce spa naturel est donc trop chaud pour le corps humain, on vous recommande de creuser un trou à proximité du bord de l’eau pour faire se rencontrer l’eau de l’océan et la source d’eau chaude. La rencontre des deux sources rend la température de votre spa parfaite, vous n’avez plus qu’à vous détendre et profiter !

Le conseil de Lucie : Emportez votre équipement pour creuser votre spa vous-même.
Vous aimerez Hot Water Beach pour :
Détente | Mer | Nature

Temps de visite : La visite seule dure 1h pour la cave de Waitomo mais vous pouvez la combiner avec la visite d’autres caves
carte

Les caves de Waitomo

Les grottes de Waitomo se situent sur l’île Nord de la Nouvelle-Zélande dans la région de Waitomo. C’est l’une des attractions parmi les plus populaires du pays, et on comprend facilement pourquoi : c’est une visite insolite pour celui qui ne connaît pas encore la Nouvelle-Zélande. L’occasion de faire l’expérience d’un ciel étoilé… mais sous terre et sur une barque. Mais quelle est la particularité des grottes de Waitomo ?
Tout d’abord, il s’agit d’un réseau souterrain de grottes comprenant les grottes Ruakuri et Aranui. Une fois sous terre, on embarque sur une barque équipée pour transporter une petite douzaine de personnes et le capitaine vous « tire » pour vous amener d’un bout à l’autre du circuit. Ici, pas de rames et le silence est de rigueur pour ne pas déranger les habitants de la grotte. En effet, on fait une drôle de rencontre à Waitomo : des vers luisants par milliers suspendus aux parois et plafonds. De quoi en dégoûter certains mais ne vous laissez pas rebuter car une fois sous-terre, c’est un spectacle exceptionnel à admirer ! Imaginez un peu, vous êtes confortablement installé sur une barque, il fait noir et frais mais tout autour de vous dans l’obscurité, vous apercevez un ciel étoilé. Les étoiles, ce sont bien sûr ces vers luisants ! La beauté du spectacle vous ferait presque oublier ce qui pend juste au-dessus de votre tête.

Le conseil de Lucie : Prenez un vêtement chaud car une fois sous terre, il fait relativement frais.
Vous aimerez Les caves de Waitomo pour :
Détente | Nature | Observation de la faune | Rivière

Temps de visite : Une journée
carte

L'île de Rangitoto

Qui n’a jamais rêvé de passer un moment sur une île déserte ? C’est une expérience tout à fait possible sur l’île de Rangitoto. Il s’agit d’une île volcanique totalement inhabitée à seulement 30 minutes de ferry d’Auckland. Le ferry vous déposera au port de Rangitoto, une simple plateforme en bois et à partir de là, vous êtes seul pour explorer l’île. Une fois sur place : pas de magasin, pas de restaurant : juste quelques maisons transformées en musée et une chambre d’hôte. Autant vous dire qu’il ne faut pas manquer le dernier ferry de la journée, sinon vous vous trouverez à dormir à la belle étoile sur cette île déserte.
L’île de Rangitoto offre plusieurs chemins de randonnée : vers les plages ou vers le volcan (inactif de nos jours) à vous de voir si vous préférez grimper ou vous promenez tranquillement et piquer une tête ! Pendant votre randonnée, admirez les plantes exotiques rares et les oiseaux. Ne manquez pas d’observer le contraste entre le sol volcanique et la nature luxuriante que l’on trouve sur l’île. Malgré un environnement que l’on pourrait croire inhospitalier, on trouve pourtant plus de 200 espèces d’arbres et de plantes sur cette île, 40 sortes de fougères et des orchidées. Rangitoto a aussi la plus grande forêt au monde de pohutakawa, cet arbre natif qui fleurit rouge vif. Un arbre magnifique lorsqu’il est en fleur, entre mi-novembre et Noël. C’est un peu l’arbre de Noël néo-zélandais.

Le conseil de Lucie : Emportez de quoi boire, manger et vous protéger du soleil car il n’y a aucun magasin sur l’île.
Vous aimerez L'île de Rangitoto pour :
Détente | Mer | Île | Nature | Merveilles naturelles

Temps de visite : Une demi-journée
carte

Cathedral Cove

Te Whanganui-A-Hei - ou Cathedral Cove - est une réserve marine située dans la région de Coromandel à environ 2h30 de route d’Auckland. Cette réserve marine s’étend de Cook Bluff dans le nord-ouest à la plage de Hahei dans le sud-est couvrant au total une surface de 840 hectares. Cathedral Cove est un endroit très touristique en Nouvelle-Zélande puisqu’elle reçoit environ 150 000 visiteurs par an. Cet endroit est surtout connu pour son arche naturelle qui se trouve sur la plage : une arche géante qui relie deux plages. On peut marcher en dessous et y faire de superbes photos.
Cathedral Cove est un lieu touristique qui se mérite ! Effectivement, il faut compter une bonne heure de marche sous le soleil pour enfin accéder à la plage, l’autre option est de faire une petite croisière. Si vous avez le temps, descendez à pied pour admirer la nature environnante, le bush néo-zélandais et les plantes tropicales que l’on a l’occasion de voir en chemin. Vous apprécierez d’autant plus la baignade une fois arrivé ! Une fois sur le bord de la plage, vous pouvez louer un canoë et longer la plage pour admirer un autre point de vue ou simplement vous détendre au pied de l’arche qui ne manquera pas de vous impressionner. Une anecdote ? Cathedral Cove est aussi un lieu de tournage, en effet on y a tourné certaines scènes du « Monde de Narnia : le Prince Caspian » ainsi qu’une partie du clip musical « they can’t hold us » de Macklemore & Ryan Lewis !

Le conseil de Lucie : Emportez une grande bouteille d’eau et un casse-croûte car une fois que vous aurez quitté le parking, il n’y aura aucun endroit où vous restaurer ou boire un verre.
Vous aimerez Cathedral Cove pour :
Détente | Rando | Mer | Nature | Plage

Temps de visite : Une demi-journée à plusieurs jours
carte

Le lac Taupo

Le lac Taupo se situe au cœur de l’île Nord de la Nouvelle-Zélande, dans la ville du même nom. La Nouvelle-Zélande dispose de beaucoup de lacs un peu partout sur son territoire que ce soit dans l’île Nord ou dans l’île Sud mais le lac Taupo est le plus grand de tous les lacs du pays. Il est d’ailleurs deux fois plus grand que le second plus grand lac du pays ! On dit aussi qu’il est plus grand que Singapour. Si vous vouliez en faire le tour, sachez qu’il fait quand même 46 km de long. Ce lac est alimenté par la rivière Waikato (il y a de belles balades à faire le long de cette rivière également). Le lac Taupo est le résultat d’une éruption volcanique qui a eu lieu il y a environ 26 500 ans : la plus importante éruption connue à ce jour. Décidément, ce lac détient quelques records !
Le lac Taupo est une source inépuisable d’activités en plein air pour les amoureux de la nature. On peut y faire de la randonnée, du saut à l’élastique, profiter des sources géothermiques locales pour se détendre, faire du vélo, du bateau, du canoë et pourquoi pas du rafting dans les chutes de Huka ? Vous pouvez aussi faire du ski et du snowboard : en effet, juste derrière le lac Taupo se trouve une chaîne de montagnes. Si vous optez pour l’option croisière sur le lac, vous devez aller admirer les sculptures Māori creusées dans la roche du côté de Mine Bay.

Le conseil de Lucie : Les sculptures maories ne sont accessibles que par bateau, si vous voulez les voir en vrai vous n’aurez pas d’autre choix que de faire une croisière sur le lac Taupo.
Vous aimerez Le lac Taupo pour :
Détente | Lac | Nature | Sports nautiques | Rando

Temps de visite : Une demi-journée
carte

Les Cratères de la Lune

Les « Cratères de la Lune » est un site géothermique situé près de Taupo dans le sud de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Un paysage lunaire comme le nom du site le laisse penser. Après avoir payé son entrée, le visiteur suit un parcours prédéterminé par une passerelle en bois. En effet, aux Cratères de la Lune, on ne peut pas marcher à même le sol et une fois sur place vous comprendrez très vite pourquoi : le sol est jonché de petits geysers !
Le chemin que vous suivez, enfin la passerelle, s’étend sur seulement 2 km. Ce n’est pas très grand mais vous pouvez observer les environs d’ici. À quoi vous attendre ? De la fumée qui sort du sol, des cratères, des coulées de boue bouillante et une flore volcanique. Il est intéressant d’observer les plantes qui vous entourent : directement autour de vous, ce sont surtout des plantes basses, notamment la scrubland (la garrigue en français). Plus votre regard s’éloignera du cratère, et plus les arbres poussent grands et forts pour se terminer en forêt épaisse.
Même en restant sur la passerelle (ce que l’on vous conseille vivement de faire), vous pouvez observer l’activité qui se passe sous vos pieds : la fumée qui sort du cratère ici et là. C’est une visite qui impressionne et fait prendre conscience de ce qui se passe dans le sous-sol néo-zélandais !

Le conseil de Lucie : Une fois votre visite terminée, prenez le temps d’aller admirer les Huka Falls, de spectaculaires chutes d'eau, qui se trouvent juste à 5 minutes en voiture.
Vous aimerez Les Cratères de la Lune pour :
Détente | Volcan | Nature

carte

Abel Tasman National Park

La Nouvelle-Zélande est un pays où les activités en lien avec la nature sont prédominantes, et sa nature est pour le moins exceptionnelle. Dans ce pays, que ce soit dans l’île du Nord ou dans l’île du Sud, on trouve des parcs nationaux un peu partout. L’un des plus connus est le parc national Abel Tasman qui se situe dans le nord de l’île du sud à environ 3 heures de Picton, la ville où les ferrys transitent entre les deux îles. Il tient son nom de l’explorateur Abel Tasman, le premier Européen à voir la Nouvelle-Zélande.
Ce parc national est le plus petit de Nouvelle-Zélande mais aussi l’un des plus réputés, notamment auprès des randonneurs qui pourront suivre la fameuse Abel Tasman Coast Track et longer la côte tout en profitant des beautés de la forêt côtière. Si vous êtes moyennement sportif, sachez que de nombres compagnies organisent des croisières sur une journée ou une demie journée afin de vous faire découvrir le coin sans trop vous fatiguer. L’avantage du bateau, c’est aussi que vous pourrez faire le tour des îles qui se trouvent à proximité de la côte et observer la baie de Tasman et sa forêt côtière de la mer. Peut-être aurez-vous aussi l’occasion d’observer les phoques qui logent dans cette région ? Les plus actifs d’entre vous ont aussi la possibilité de louer un kayak et de partir à l’aventure par eux-mêmes et ainsi de découvrir le parc National Abel Tasman de la mer et à leur rythme.

Vous aimerez Abel Tasman National Park pour :
Rando | Nature | Merveilles naturelles | Sports nautiques

Temps de visite : Une demi-journée
carte

Kaikoura

Kaikoura est une petite ville qui est surtout connue pour son activité autour de l’observation des baleines qui est gérée par les Maoris. Plusieurs fois par jour, quand le temps le permet, des bateaux emmènent les voyageurs en pleine mer (prenez de quoi vous couvrir !) pour observer les baleines et autres animaux marins dans leur environnement naturel. Évidemment, on ne peut pas vous promettre que les baleines seront de sortie, mais elles montrent le bout de leur nez très souvent donc vous avez de bonnes chances de pouvoir les observer de loin.
À Kaikoura, ce sont surtout des baleines à bosse que vous pourrez observer (humpback whale). La fameuse baleine bleue se trouve aussi dans le coin, ainsi que des orques, des baleines de Minke, des baleines pilotes, des dauphins et des phoques. Sur le chemin qui mène à Kaikoura, observez bien le bord des routes car on peut tomber sur des colonies de phoques : des centaines de phoques qui se détendent tranquillement sur les rochers en bord de plage sous le nez des touristes. Ne les dérangez pas, les observer de l’autre bout de la plage est largement suffisant.

Le conseil de Lucie : Réservez à l’avance et si le temps est incertain le jour de votre visite, téléphonez à l’accueil pour vous assurer du départ de votre bateau ; en effet, si les conditions météo sont mauvaises, les départs sont annulés.
Vous aimerez Kaikoura pour :
Observation de la faune | Divertissement | Mer

Temps de visite : Une journée
carte

Sur les traces des chercheurs d'or à Arrowtown

Arrowtown est une sorte d’OVNI en Nouvelle-Zélande, il s’agit d’une ancienne ville de chercheurs d’or. Vous avez tous en tête l’architecture des maisons que l’on peut voir dans les westerns ainsi que quelques clichés ? C’est exactement ça que vous trouverez à Arrowtown dans la région d’Otago, près de Queenstown. Il ne s’agit pas d’une ville fantôme, des gens vivent bien dans cette ville : environ 2000 personnes.
Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, on trouva de l’or dans la rivière Arrow, c’est donc tout naturellement qu’une petite ville s’est développée dans ce coin. Au pic de la ruée vers l’or, ce sont jusqu’à 7000 personnes qui vivaient là. Des villes plus petites se sont également développée autour d’Arrowtown : Bullendale, Skippers et Macetown qui sont de nos jours… des villes fantômes que vous pouvez bien sûr visiter !
Que faire à Arrowtown ? Bien que la ville soit toute petite, il y a un grand nombre d’activités à faire dans le coin : profiter de l’un des nombreux restaurants pour les gourmets, visiter le quartier des miniers chinois, partir en randonnée sur l’un des nombreux sentiers (Tobins Track, Swapit ully Track) ou pourquoi ne pas aller faire un tour sur la route la plus haute de Nouvelle-Zélande : Crown Range Road. Si vous n’êtes pas très porté sur la randonnée, aucun problème : vous pouvez toujours découvrir le vin néo-zélandais lors d’une dégustation dans l’un des nombreux vignobles du coin.

Vous aimerez Sur les traces des chercheurs d'or à Arrowtown pour :
Architecture | Divertissement

Temps de visite : Une demi-journée
carte

Queenstown

Queenstown est une station balnéaire située dans la région d’Otago. La ville est connue pour ses paysages exceptionnels : construite autour d’un lac et entourée de montagnes. Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez à Queenstown, les paysages sont magnifiques. Queenstown est réputée pour être la capitale mondiale de l’aventure : on peut y pratiquer presque toutes les activités en plein air possibles et imaginables : balades à vélo, randonnée, ski, snowboard, golf, kayak, croisières sur le lac… si vous avez le temps, vous pouvez vous laisser tenter par une journée à l’extérieur : visitez Wanaka et son célèbre arbre solitaire, faites une croisière dans le Milford Sound ou pourquoi ne pas vous laisser tenter par une journée de dégustation de vins locaux dans un vignoble. Queenstown, c’est aussi la capitale gastronomique de la Nouvelle-Zélande. Les gourmets apprécieront les spécialités locales, particulièrement les fruits de mer. Il y a aussi des activités insolites à faire sur place : vous poser à Minus 5º le Ice Bar de Queenstown, visiter Fear Factory sur Shotover Street (une maison hantée), faire un safari photo, faire une randonnée sur le thème de l’art ou encore vous initier au saut en parachute !

Vous aimerez Queenstown pour :
Nature | Sports nautiques | Art et culture | Patrimoine

Temps de visite : Entre 1h et 3h30
carte

La vallée Volcanique de Waimangu

La vallée Volcanique de Waimangu est la plus jeune vallée géothermique au monde, créée en 1886 suite à l’éruption du mont Tarawera. Cette éruption a décimé les plantes et arbres locaux sur son passage, heureusement la végétation s’est progressivement reconstituée.
L’un des points d’intérêts les plus impressionnants de la vallée volcanique de Waimangu est le « Frying Pan Lake ». Il s’agit de la plus grande source d’eau chaude au monde. En effet, sa température tourne autour de 50-60 degrés en moyenne. Une petite anecdote sur ce lieu ? La vallée volcanique de Waimangu avait des terrasses roses et blanches similaires aux terrasses de Pamukkale en Turquie avant l’éruption du volcan. Les locaux vous diront qu’il s’agissait de la 8ème merveille du monde. Malheureusement, elles sont aujourd’hui enfouies et invisibles à la surface.

Le conseil de Lucie : Téléchargez l’application (gratuite) de l’île qui utilise la réalité augmentée pour faire revivre les terrasses roses et blanches.
Vous aimerez La vallée Volcanique de Waimangu pour :
Rando | Lac | Merveilles naturelles | Réserve naturelle | Nature

Temps de visite : Entre quelques heures pour une croisière à quelques jours pour une randonnée.
carte

Milford Sound

Milford Sound se trouve dans l’île sud de la Nouvelle-Zélande et c’est certainement le fjord le plus connu et l’un des lieux les plus visités du pays. Imaginez vous balader en bateau sur une eau transparente au milieu des montagnes aux sommets enneigés avec des cascades ici et là. Il s’agit de paysages uniques au monde. On recommande de visiter Milford Sound en décembre, mars ou avril ce qui vous permettra de profiter du beau temps tout en évitant les foules en janvier et février. Si vous ne pouvez pas éviter les deux premiers mois de l’année, surtout réservez vos excursions à l’avance pour vous assurer de suivre le programme que vous souhaitez.
Il y a deux façons de visiter Milford Sound : en bateau ou en randonnant. La croisière en bateau vous permettra de voir certaines cascades qui ne sont accessibles que par l’eau tandis que la randonnée vous donnera la possibilité de visiter à votre rythme et d’accéder à des coins plus reculés.

Le conseil de Lucie : La région est généralement assez pluvieuse donc emportez un vêtement de pluie.
Vous aimerez Milford Sound pour :
Rando | Lac | Merveilles naturelles | Réserve naturelle | Nature

Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Auckland

Auckland est la plus grande ville de Nouvelle-Zélande mais ce n’est pas la capitale. C’est un lieu comme vous aurez rarement l’occasion d’en voir : une ville entourée de 53 volcans et de plages. Ici le bord de mer n’est jamais loin ! Les amateurs de nature et de belles vues apprécieront de pouvoir grimper sur des volcans sans avoir à sortir de la ville (ne manquez pas le mont Eden près de Newmarket) ! La nature est omniprésente. C’est aussi une ville avec une vie culturelle intense : visitez le musée d’Auckland où vous en apprendrez plus sur la Nouvelle-Zélande et la culture maorie, le zoo où vous pourrez découvrir des kiwis, l’Aquarium, la SkyTower pour admirer Auckland de la plus haute tour de l’hémisphère sud, la galerie d’art, le musée maritime, le port et les nombreux parcs. Si l’envie vous prend de sortir de la ville le temps d’une journée, laissez-vous tenter par les îles de Rangitoto et Waiheke qui se trouvent à moins d’une heure du port d’Auckland en ferry.

Le conseil de Lucie : Prenez la carte At Hop fournie par la compagnie de transports d’Auckland, les transports en commun sont moins chers avec cette carte qu’en prenant des tickets à l’unité.
Vous aimerez Auckland pour :
Détente | Musées | Monuments | Patrimoine | Volcan

Rotorua (sources géothermiques) et Wai-O-Tapu
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

Rotorua (sources géothermiques) et Wai-O-Tapu

La ville de Rotorua est connue pour ses sources géothermiques qui attirent les visiteurs par milliers chaque année. On ne compte pas moins de 17 lacs à Rotorua ce qui en fait un endroit parfait pour les activités nautiques ; ski nautique, pêche, natation, kayak, croisières et bien d’autres activités.
L’activité géothermique de Rotorua est intense : geysers (notamment le célèbre site de Wai-O-Tapu), mares de boue ou encore lacs sulfuriques sont au rendez-vous, vous reconnaîtrez l’odeur de soufre qui plane parfois sur la ville. Avec une activité souterraine aussi intense, il n’est pas surprenant que l’essentiel des activités à faire sur place soit lié aux volcans : spa, randonnée, détente dans les sources d’eau chaude… mais Rotorua est aussi connue pour être un centre important de la culture maorie. Si vous souhaitez en apprendre plus sur cette culture, allez visiter le village maori de Whakarewarewa et laissez-vous tenter par un hangi, un plat traditionnel.

Le conseil de Lucie : N’hésitez pas à goûter le hangi, c’est l’un des rares endroits en Nouvelle-Zélande où il est cuisiné de façon traditionnelle.
Vous aimerez Rotorua (sources géothermiques) et Wai-O-Tapu pour :
Rando | Lac | Merveilles naturelles | Réserve naturelle | Nature

Temps de visite : 2 jours
carte

Le mont Cook

Le mont Cook (ou Aoraki) est l’un des symboles de la Nouvelle-Zélande et son plus haut sommet : il culmine à 3 724 m. Pour vous rendre au mont Cook, c’est simple car il n’y a qu’une seule route : la State Highway 80. C’est une route à la beauté scénique le long de laquelle vous pourrez admirer les lacs et monts qui bordent le chemin jusqu’au mont Cook.
Le mont Cook fait partie de la chaîne des Alpes du Sud. Une fois sur place, vous pouvez bien sûr profiter des sentiers de randonnée et découvrir les paysages somptueux que le mont Cook vous réserve mais ne négligez pas les autres points d’intérêts de la région : Hooker Valley, une marche d’une dizaine de kilomètres qui vous emmènera via plusieurs sommets et ponts suspendus observer le glacier Tasman ou randonner du côté de Mueller Hut, un refuge construit en 1914 (reconstruit plusieurs fois depuis) qui accueille les randonneurs en chemin mais n’oubliez pas de réserver à l’avance pendant la haute saison, c’est obligatoire. Les autres points d’intérêt de cette région incluent : Kea Hike, le mont Sefton, la randonnée dans la forêt tropicale de Governers Bush, la Vallée de Tasman et son lac glacé, le lac Pukaki.

Le conseil de Lucie : Vérifier les conditions météorologiques avant de vous engager dans une randonnée en montagne et si possible, partagez votre itinéraire avec quelqu’un avant de partir.
Vous aimerez Le mont Cook pour :
Rando | Montagne | Nature | Points de vue

Temps de visite : 1 à 3 jours
carte

Fox Glacier et Franz Josef Glacier

Le glacier Fox (ou Te Moeka o Tuawe) est un glacier de 13 km de long situé dans l’île du sud de la Nouvelle-Zélande, c’est un glacier maritime et l’une des attractions parmi les plus spectaculaires de Nouvelle-Zélande. La taille du glacier varie régulièrement : au début des années 80, il avançait jusqu’à 70 cm par jour alors qu’il est de nos jours en période de recul. Le glacier Franz Joseph (ou Kā Roimata o Hine Hukatere) quant à lui s’étend sur 12 km et est aussi un glacier maritime.
Vous trouverez ces deux glaciers sur l’île du Sud à proximité du mont Cook. Une fois sur place, vous aurez le choix entre de nombreuses activités : vous pouvez évidemment randonner car de nombreux sentiers pédestres ont été aménagés dans la région, faire du kayak, faire un tour en hélicoptère pour admirer le glacier vu d’en haut ou encore aller vous détendre dans les piscines d’eau chaude du glacier François-Joseph.

Le conseil de Lucie : Vérifiez les conditions météorologiques avant de vous rendre aux glaciers et adaptez votre emploi du temps en fonction.
Vous aimerez Fox Glacier et Franz Josef Glacier pour :
Rando | Montagne | Nature | Points de vue

Temps de visite : Une journée
carte

Le parc National de Tongariro

Le parc National de Tongariro est le tout premier parc national créé en Nouvelle-Zélande, il est également listé sur la liste du patrimoine mondial établie par l’UNESCO. Au parc de Tongariro, vous trouverez 3 volcans encore en activité : Ruapehu, Ngauruhoe et Tongariro. Cette région comporte plusieurs sites sacrés pour les Māoris, si vous faites attention vous remarquerez que plusieurs sommets sont désignés comme « tapu ». Cela vous indique que vous avez affaire à un lieu sacré.
Le mont Tongariro culmine à « seulement » 1 967 mètres ce qui n’est pas si élevé par rapport à d’autres sommets de Nouvelle-Zélande, cependant vous y trouverez quelques-uns des paysages les plus connus et immaculés du pays : le Blue Lake, les Emerald Lake auxquels vous pourrez accéder en passant par la très célèbre Tongariro Alpine Crossing, les chutes de Tawhai ou encore les lacs de Tama. Vous pouvez visiter la région toute l’année soit à ski ou snowboard en hiver soit en randonnant en été.

Le conseil de Lucie : Prenez des vêtements de pluie, c’est une zone où il pleut souvent.
Vous aimerez Le parc National de Tongariro pour :
Rando | Montagne | Nature | Points de vue

Temps de visite : Un à plusieurs jours
carte

L’île de la Grande Barrière

L’île de la Grande Barrière se situe dans le golfe de Hauraki dans le nord de l’île (environ 90 km d’Auckland). Avec sa surface de 285 kilomètres carrés, c’est la plus grande île du pays alors qu’elle compte seulement 800 habitants ! L’île de la Grande Barrière est un espace très protégé qui est classé en tant que Réserve de Ciel Etoilé : une zone où la pollution lumineuse est réduite au strict minimum ce qui permet d’avoir un ciel dégagé et une vue magnifique sur le ciel étoilé.
Que faire sur l’île de la Grande Barrière ? Évidemment, profitez d’être dans l’une des rares réserves de ciel étoilé au monde pour admirer la vue une fois le soleil couché, cependant il faudra aussi vous occuper en journée et ce ne sont pas les activités qui manquent sur place : observer les dauphins, faire du golf, vous aventurer sur l’un des nombreux sentiers de randonnée, pratiquer des sports d’eau, réserver une visite guidée ou tout simplement vous baigner.

Le conseil de Lucie : C’est une île reculée avec peu de signal pour le téléphone, pas de distributeur et très peu de services en général. Prenez tout ce dont vous avez besoin avant de partir pour éviter les surprises.
Vous aimerez L’île de la Grande Barrière pour :
Rando | Lac | Merveilles naturelles | Réserve naturelle | Nature

Conseiller où partir
Lucie,
Blogueuse, spécialiste de la Nouvelle-Zélande

L'avis de Lucie

La Nouvelle-Zélande est la destination nature par excellence. Pendant votre voyage, vous aurez l’occasion de découvrir des paysages magiques que vous n’êtes pas prêt d’oublier : longues plages de sable fin, glaciers, cascades, grottes, forêts et notamment le fameux bush néo-zélandais… Quel que soit l’endroit où vous irez, vous en prendrez plein les yeux. Pour vous déplacer d’un endroit à l’autre en Nouvelle-Zélande, il vous faudra absolument une voiture (ou un van !) car malheureusement le réseau de transport en commun est assez limité, sauf pour les vols intérieurs.
La plupart des lieux recommandés sont éloignés des villes donc il est presque impossible de pouvoir y accéder sans avoir son propre moyen de locomotion. Vous devrez donc louer une voiture et remplir quelques papiers pour faire reconnaître votre permis de conduire français en Nouvelle-Zélande. Vous pourrez ensuite accéder aux endroits les plus reculés du pays, faire des randonnées dans des coins encore sauvages… car même si le tourisme en Nouvelle-Zélande se développe de plus en plus ces dernières années, on reste loin du tourisme de masse que l’on voit dans certaines régions européennes. Il est rare de devoir faire la queue pour visiter un endroit en Nouvelle-Zélande et bien souvent si vous allez à la plage, vous ne verrez pas plus de 10 personnes autour de vous.

Carte des lieux à visiter