Notre sélection d'activités

Élisabeth, Journaliste et photographe
Élisabeth, Journaliste et photographe

Les Polonais aiment leur pays, leur culture, leurs traditions et leur gastronomie. Et ils savent partager leur amour en invitant les curieux explorateurs à vivre tout plein d’aventures lors de leur voyage en Pologne… Les amateurs de vintage et de rétro- soviétique trouveront leur bonheur au musée de néons et au musée Czar PRL à Varsovie. Quant aux sportifs, de superbes randonnées les attendent dans le massif des Beskides. Les bords de la mer Baltique et les lacs de Mazurie sont propices à de belles aventures nautiques. Vous ferez de merveilleuses découvertes culinaires dans un bar à lait ou à un « marché du petit déjeuner » avant de faire la fête à Cracovie. L’art et la culture sont aussi au rendez-vous de nos activités que ce soit dans le « village peint » de Zalipie, au cœur de la mine de sel de Wieliczka, au musée de Silésie, dans la vieille ville de Wroclaw jusque dans l’« enfer » de la péninsule de Hel. Enfin, nous vous emmenons aussi à la découverte de belles histoires humaines au zoo de Varsovie et à la rencontre de la communauté musulmane des Tatars.

Voir plus
  • Se laisser éblouir par les enseignes néon du musée de néons de Varsovie
    Culture
    Le musée de néons de Varsovie

    Se laisser éblouir par les enseignes néon du musée de néons de Varsovie

    Quand Khrouchtchev arrive au pouvoir à Moscou en 1953, l’URSS et ses pays satellites voient une relaxation de la répression sociale se matérialiser. En Pologne, cette matérialisation prend entre autres la forme d’une « néonisation » des enseignes publicitaires : hôtels, commerces, night-clubs, magasins. Reklame, l’organisme d’état chargé de la publicité n’y va pas de main morte et fait travailler les meilleurs artistes et graphistes du temps de la guerre froide. Dans les années 90, ces enseignes empreintes du passé disparaissent peu à peu mais une photographe polonaise, Ilona Karwinska, s’acharne à les immortaliser et les collectionner jusqu’à créer le musée du néon qui vous éblouira !

  • Voyager dans le temps à Zalipie
    Culture
    Maison typique de Zalipie

    Voyager dans le temps à Zalipie

    Si vous voulez prendre un bain champêtre en pleine Pologne rurale, mettez le cap sur le village de Zalipie à 68 km à l’est de Cracovie. Ses maisons en bois peintes de motifs fleuris lui valent le surnom de « village peint ». Certaines arborent même des toits de chaume, d’autres des petites vérandas sculptées. Vous tomberez sous le charme de ce village hors du temps où peindre semble aussi répandu que jouer aux cartes. D’ailleurs, prenez un bain d’inspiration à la maison des peintres où vous verrez des peintres du village à l’œuvre.

  • Aller au zoo de Varsovie pour découvrir une belle histoire de solidarité humaine
    Culture
    Babouins Hamadryas dans le zoo de Varsovie

    Aller au zoo de Varsovie pour découvrir une belle histoire de solidarité humaine

    C’est une belle histoire qui se cache derrière les cages des animaux du zoo de Varsovie : celle d’un couple, qui, pendant la Deuxième Guerre mondiale, sauva plus de 300 Juifs de la persécution nazie et de l’holocauste. Pendant plus de quatre années, Antonina et Jan Zabinski, les gardiens du zoo, cachèrent des Juifs dans leur sous-sol et dans des cages d’animaux. Bien qu’ils aient reçu en 1965 le titre de Justes parmi les peuples du musée du Yed Vashem à Jérusalem, leur bravoure est peu connue et mérite une visite de leur maison, symbole de la résistance au régime nazi. Profitez-en aussi pour faire un tour au zoo, bien sûr !

  • Vivre le quotidien de l’ère communiste au Czar PRL
    Culture
    Musée Czar PRL

    Vivre le quotidien de l’ère communiste au Czar PRL

    Découvrez une véritable capsule de la vie quotidienne de l’ère communiste de la Pologne dans ce musée peu connu de Varsovie. Situé au dernier étage d’un immeuble de bureaux du centre-ville, le Czar PRL reconstitue un appartement type d’un bloc des années socialistes. Dans chaque pièce, vous trouverez des objets vintage de la vie de tous les jours, du mobilier, des emballages de céréales, des vieux vinyles… Fruit de collectionneurs passionnés, Rafał et Marta Patla, ce petit musée mérite qu’on s’y attarde d’autant plus qu’il vous invite à vous poser dans la cantine tout aussi vintage que le reste du musée. On vous servira du soda dans des verres d’époque au son des tubes inconnus de la même ère.

  • Explorer la vieille ville de Wroclaw d’îlot en îlot
    Culture
    Hôtel de Ville de Wroclaw

    Explorer la vieille ville de Wroclaw d’îlot en îlot

    Si vous ne vous êtes pas encore lassé de flâner dans les vieux quartiers des plus belles villes polonaises, rendez-vous à Wroclaw à trois heures de route au sud-ouest de Varsovie. Sa vieille ville a quelque chose de différent des autres : elle se répartit sur des îlots de la rivière qui traverse Wroclaw : l’Oder. Vous les découvrirez en franchissant de charmants ponts en arc. Ces derniers finiront par vous amener à la place du sel, où l’on pratiquait le commerce du sel au Moyen-Âge. Elle jouxte la place centrale du vieux marché datant du XIIIe siècle où trônent l’Hôtel de Ville et la cathédrale Sainte Elisabeth. Là, les plus vaillants d’entre vous braveront les 302 marches qui mènent au sommet du clocher pour une vue panoramique de Wroclaw.

  • Rencontrer la communauté musulmane des Tatars
    Culture
    Filles en costume traditionnel tatare pendant le Festival de la culture tatare

    Rencontrer la communauté musulmane des Tatars

    Voici une expérience qui vous emmènera hors des sentiers battus, à la rencontre de la communauté musulmane sunnite des Tatars de Voïvodie en Podlasie. Ils se sont installés dans cette région frontalière de la Biélorussie il y a plus de 300 ans. Vivant en harmonie avec leurs voisins catholiques depuis leur arrivée, ils ont réussi à préserver leur religion, leur culture, leurs traditions et leur gastronomie. Ceux qu’on appelle aussi les Tatars Lipka seraient aujourd’hui environ 1 500 et sont éparpillés dans des villages autour de la ville de Bialystok. Il existe même un Tatar Trail parsemé d’étapes pour découvrir les lieux marquants de la culture Tatar : mosquées (à Kruszyniany et Bohoniki), maisons typiques, cimetières…

  • Plonger dans l’histoire de la Silésie industrielle au musée de Katowice
    Culture
    Musée Katowice

    Plonger dans l’histoire de la Silésie industrielle au musée de Katowice

    La Silésie, aux frontières de l’Allemagne et de la République tchèque, est connue pour son industrie lourde et son passé minier. Dès 1924, le musée silésien est créé au sein d’une friche industrielle de bâtiments en briques rouges. Son but : mettre en avant la culture et l’histoire complexes de la Silésie. Après avoir été détruit par les nazis, le musée finit par réouvrir en 1984 avant de subir un lifting contemporain magnifique en 2015, sous forme de galeries dans d’immenses cubes et parallélépipèdes rectangles. En plus de l’histoire de la Silésie, vous y découvrirez une superbe collection d’œuvres d’art datant des années 1800 à nos jours.

  • Manger dans un bar à lait (ou cantine polonaise)
    Détente
    Pierogi

    Manger dans un bar à lait (ou cantine polonaise)

    Le nom est trompeur. Un bar à lait polonais n’est pas un bar où l’on ne boit que du lait. Rien à voir non plus avec le Korova Milk Bar du film de Stanley Kubrick, « Orange mécanique ». Ouf ! Un bar à lait est une cantine très bon marché héritée de l’ère communiste. Vous y mangerez les plats de base de la cuisine traditionnelle polonaise : choux bouillis, concombres marinés, bortsch maisons sans oublier les fameux pierogi, les excellents raviolis farcis polonais. Incontournables, vous ne pouvez pas passer du temps en Pologne sans avoir franchi la porte d’un ou plusieurs bars à lait.

  • Baigner dans le sel à la mine de Wieliczka
    Détente
    Mine de Wieliczka

    Baigner dans le sel à la mine de Wieliczka

    À une vingtaine de kilomètres au sud de Cracovie, la mine de sel de Wieliczka vous plongera non seulement dans une mine dont les premières extractions de sel remontent au XIVe siècle mais aussi dans un décor d’œuvres d’art en sel réalisées au fil des siècles par les mineurs eux-mêmes. Depuis la Renaissance, la mine a en effet un long passé de visites touristiques. Des touristes à la fois curieux de ses prouesses technologiques mais aussi de son aspect artistique dans un décor unique et hors du commun. Depuis une quinzaine d’années, la mine bénéficie d’un pôle d’attraction, celui de la santé. L’air de la mine de sel a des effets particulièrement bienfaisants sur bon nombre de maladies respiratoires et des cures de traitement sont organisées.

  • Faire la fête à Cracovie
    Détente
    Bar à Cracovie

    Faire la fête à Cracovie

    Cracovie est l’une des capitales européennes de la vie nocturne ! Profitez de votre passage dans la deuxième ville de Pologne pour la vivre aussi de nuit. Les bonnes adresses ne manquent pas, mais pour éviter les bains de foules alcoolisées, privilégiez des lieux comme le Word of Mouth où les cocktails sont inspirés par des œuvres d’art, le RE, un chouette bar à vin ou encore l’Alchemist, un pub où les bières locales sont excellentes et où l’on peut écouter de la live music. Allez boire un shot de vodka ou plus au fameux bar Bania Luka et pour ne pas vous coucher le ventre vide, offrez-vous une assiette de délicieux pierogi au 24pierogi, ouvert toute la nuit.

  • Goûter à la nouvelle tradition du « marché du petit déjeuner »
    Détente
    Bar à Cracovie

    Goûter à la nouvelle tradition du « marché du petit déjeuner »

    Le Targ Sniadaniowy, « marché du petit déjeuner » en français, est une nouvelle tendance née à Varsovie il y a quelques années. Il s’agit de marchés pop-up qui s’installent dans différents espaces verts le matin et dont les étals proposent des plats d’un peu partout en Pologne et d’ailleurs. L’idée est de prendre son petit déjeuner sur place, en famille, avec des amis, des voisins ou des inconnus. Forte de son succès, cette tendance s’est développée dans la plupart des grandes villes du pays. Vous en trouverez bien un Targ Sniadaniowy « près de chez vous » et ne serez déçu ni par l’ambiance ni par la cuisine locale !

  • Randonner dans les Beskides
    Sport
    Randonneurs dans les Beskides

    Randonner dans les Beskides

    Au sud-est de la Pologne, le long des frontières slovaque et ukrainienne s’étend le massif des Beskides, un véritable paradis pour les randonneurs. Au sein d’une nature apaisante aux monts arrondis, aux profondes vallées aux forêts denses et le long de rivières grouillantes, de charmants sentiers parsèment cette chaîne de montagnes des Carpates. Ils traversent aussi des villages traditionnels que l’on aperçoit de loin grâce aux clochers de leurs églises rustiques en bois… En hiver, les Beskides se découvrent aussi en raquettes.

  • Pratiquer des sports nautiques sur les grands lacs de Mazurie
    Sport
    Kayak sur un lac de Mazurie

    Pratiquer des sports nautiques sur les grands lacs de Mazurie

    Moins touristique que le reste du pays, le nord-est de la Pologne se distingue géographiquement par un enchevêtrement de lacs reliés par des canaux et des rivières, bordés de superbes forêts. Une configuration géographique idéale pour naviguer. Sur les lacs Sniardwy - le plus grand de Pologne - et Niegocin, vous pourrez faire de la voile ou du kayak. Quant à la pittoresque rivière Krutynia, elle invite à des excursions en paddle ou en canoë. Les jolies petites villes de Gizycko et Mikolajki constituent des bases idéales à vos aventures nautiques.

  • Naviguer jusqu’en « enfer », sur la péninsule de Hel
    Aventure
    Péninsule de Hel

    Naviguer jusqu’en « enfer », sur la péninsule de Hel

    Le jeu de mots est facile. En effet, « Hell » signifie l’enfer en anglais. Mais rassurez-vous, la péninsule de Hel au nord de Gdansk n’a rien d’un enfer, mais les Polonais adorent le jeu de mots ! Territoire militaire de 1936 à la fin des années 90, la péninsule qui fut autrefois un haut lieu touristique ajoute un patrimoine militaire à ses jolies villas et maisons de pêcheurs d’antan. Sur cette longue bande de sable ornée de dunes et de pinède qui s’avance tout droit vers le sud de la Suède et Kaliningrad, vous trouverez pléthore de bunkers géants abandonnés. Pour arriver jusqu’à Hel, prenez le bateau depuis Gdansk ou Sopot, marchez jusqu’au bout de la langue de sable qui clôt la péninsule. Entouré par la pureté de la mer baltique et de ses lumières étincelantes, vous n’aurez pas du tout la sensation d’être en enfer.