Nos coins secrets en dehors des sentiers battus

Élisabeth, Journaliste et photographe
Élisabeth, Journaliste et photographe

La longue histoire et la richesse patrimoniale de la Pologne sont propices à bien des histoires secrètes ou peu connues et conséquemment des lieux qui vont avec. Amateurs d’histoire, baladez-vous dans les ruines de Westerplatte datant du tout premier jour de la deuxième guerre mondiale à Gdansk, recueillez-vous dans la chapelle des crânes de Kudowa-Zroj ou au pied du vieux chêne Jozef dont la cavité du tronc sauva deux Juifs durant l’occupation nazie. Les amoureux de nature tomberont sous le charme de la forêt des arbres tordus. Quant à ceux qui sont attirés par des lieux incongrus, l’hôtel abandonné Zdrowie de Gdnya, le musée du savon et de l’histoire de la saleté à Bydgoszcz ainsi que la maison à l’envers de Szymbark les fascineront. Bon voyage en Pologne !

Voir plus

Hors des sentiers battus

La chapelle des crânes,  Kudowa-Zdroj
Temps de visite : Une demi-journée

La chapelle des crânes, Kudowa-Zdroj

Dans le village de Kudowa-Zdroj, au sud-ouest de la Pologne à la frontière de la Tchéquie, vous ferez une découverte quelque peu macabre : celle de la chapelle Kaplica Czaszek, à savoir la chapelle des crânes ! Franchissez la porte et vous serez entouré par trois mille crânes et des milliers d’os croisés décorant l’ensemble des murs et du plafond de la petite chapelle. Ce n’est pas tout… La crypte, elle, contient 21 000 squelettes de plus ! Entre 1776 et 1793, le prêtre local, Vaclav Tomasek, et son acolyte fossoyeur, J. Langer, récupérèrent les cadavres abandonnés des environs. Ils ne manquèrent guère de « matière première » car les guerres et les épidémies ne finissaient pas de se succéder dans la région à cette époque. Leur idée : rendre hommage à ces morts en exposant leurs crânes et leurs os dans ce qu’ils appelèrent le "sanctuaire du silence ». L’effet est réussi…

Le conseil de Élisabeth : Ne soyez pas effrayé et regardez les crânes de près. Certains sont percés par des trous de balle. Cherchez bien : vous y verrez même le crâne d’un géant et ceux des créateurs du lieu : Tomasek et Langer.
Vous aimerez La chapelle des crânes, Kudowa-Zdroj pour :
Histoire Patrimoine

Les ruines de Westerplatte, Gdansk
Temps de visite : Une demi-journée

Les ruines de Westerplatte, Gdansk

En plus d’être un lieu historique – c’est là que les premiers coups de feu de la seconde guerre mondiale furent tirés -, Westerplatte abrite des ruines dignes des meilleurs décors de films de guerre. Au petit matin du 1er septembre 1939, les Allemands attaquèrent le dépôt d’armes de Westerplatte depuis leur vaisseau de guerre. Bien que peu nombreux comparés à leurs ennemis – 88 contre 3 400 ! -, les soldats polonais ne capitulèrent qu’après une semaine de combats acharnés. Ouvertes gratuitement au public, les ruines du dépôt de Westerplatte sont accessibles à tous et sans danger car la structure a été stabilisée.

Le conseil de Élisabeth : Visitez le petit musée proche des ruines pour mieux comprendre l’histoire du lieu et les conséquences de cette bataille. Le musée propose aussi des visites guidées de la péninsule.
Vous aimerez Les ruines de Westerplatte, Gdansk pour :
Histoire Patrimoine

La maison à l'envers, Szymbark
Temps de visite : Une demi-journée

La maison à l'envers, Szymbark

Attention : à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Gdansk, vous risquez de perdre la tête face à une maison… à l’envers ! Si vous vous pincez et qu’elle est toujours dans l’autre sens, vous ne rêvez pas. Son concepteur, Daniel Czapiewski, l’a voulue ainsi quand il l’a faite construire en 2007 dans le village de Szymbark. Et pour rendre la tâche encore plus ardue à ses ouvriers, il leur a demandé de la construire en pente ! Pour la visiter, il faudra entrer par la fenêtre du grenier. À l’intérieur, dans une déco des années 70 vintage du communisme de l’époque, vous vivrez de grands moments de désorientation et verrez même sur une télé de vieux films de propagande en boucle. L’effet escompté est réussi : montrer que sous l’ère communiste, le gouvernement polonais montrait le monde extérieur « à l’envers » !

Le conseil de Élisabeth : Munissez-vous d’un anti-nauséeux, faites un petit tour dans le jardin – qui lui est à l’endroit – pour récupérer et attendez un peu pour aller boire un verre !
Vous aimerez La maison à l'envers, Szymbark pour :
Insolite Patrimoine

La forêt des arbres tordus, Gryfino
Temps de visite : 1 jour

La forêt des arbres tordus, Gryfino

Autre destination quelque peu bancale, celle de la forêt des arbres tordus à proximité de la petite ville de Gryfino au sud de Szczecin. Là, plus de 400 pins épousent la même forme courbe à leur base, leur donnant la forme d’un « J » ! Âgés de plus de 80 ans, ces points d’interrogation géants à l’envers dont la courbe pointe vers le nord n’ont jamais révélé le secret de leur silhouette. Aucune explication scientifique n’a en effet jamais été trouvée pour expliquer leur forme. Si vous êtes calé en dendrologie, voici un mystère à résoudre. Si vous aimez tout simplement les forêts magiques, celle-ci vous ravira.

Le conseil de Élisabeth : Combinez votre balade dans la forêt des arbres tordus - Krzywy Las en polonais – avec une visite de la ville de Szczecin, à la fois historique et culturelle, devenue aussi un pôle économique, sur les bords de la rivière Oder.
Vous aimerez La forêt des arbres tordus, Gryfino pour :
Insolite Patrimoine Nature Merveille naturelle

L'hôtel abandonné Zdrowie, Gdynia
Temps de visite : 1 jour

L'hôtel abandonné Zdrowie, Gdynia

Depuis quelques années, l’hôtel abandonné Zdrowie qui surplombe la mer Baltique des hauteurs du port de Gdynia près de Gdansk, attire artistes et photographes. Tandis que certains ont laissé leurs traces sur les murs de cet ancien sanatorium sous la forme de fresques ou de graffitis, d’autres s’appliquent à réaliser de belles photographies d’atmosphère. Vous pouvez aussi tout simplement vous imaginer le lieu avant, quand il était occupé et bien vivant. D’ailleurs, prenez vos précautions pendant votre exploration, l’hôtel Zdrowie n’est pas gardé et il se peut que vous tombiez sur des bris de glace ou autres barres de métal en chemin.

Le conseil de Élisabeth : Pour vous remettre de vos émotions, flânez sur le port de Gdnya, allez aussi sur la plage qui le jouxte. Beaucoup moins touristique que celle de sa chic voisine Sopot, vous y trouverez une ambiance populaire et sympathique.
Vous aimerez L'hôtel abandonné Zdrowie, Gdynia pour :
Monument Patrimoine

Le chêne Jozef, Wisniowa
Temps de visite : Une demi-journée

Le chêne Jozef, Wisniowa

Dans le village de Wisniowa à une trentaine de kilomètres au sud de Cracovie, c’est un chêne vieux de 650 ans qui sauva les vies de deux jeunes frères juifs, les Hymi, de la répression nazie ! L’histoire raconte qu’après s’être échappés d’un ghetto voisin ou d’un camp de travail, ils se seraient cachés dans un gros creux de l’immense tronc de l’arbre. Des habitants du village leur auraient suggéré la cachette. Ils finirent par élire domicile dans la plus grande cavité de l’arbre et utilisèrent la seconde, plus haute, comme poste d’observation. Et miracle : ils réussirent à y survivre tout le temps de l’occupation. Par contre, personne ne sait ce qu’ils devinrent ensuite. Ce bon vieil arbre, qui répond au nom de Jozef, mérite qu’on vienne lui rendre justice. Il obtint d’ailleurs le titre d’« arbre européen de l’année » en 2017.

Le conseil de Élisabeth : Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de ces deux frères et plus généralement sur celle, particulièrement tragique, des Juifs de Pologne, ne manquez pas de visiter le musée POLIN à Varsovie qui leur est dédié.
Vous aimerez Le chêne Jozef, Wisniowa pour :
Nature Histoire

Musée du savon et de l'histoire de la saleté, Bydgoszcz
Temps de visite : 1 jour

Musée du savon et de l'histoire de la saleté, Bydgoszcz

Le musée du savon et de l’histoire de la saleté est un établissement unique en son genre ! Créé en 2012 pour célébrer des siècles de fabrication de savon dans la ville de Bydgoszcz entre Gdansk et Poznan, vous y découvrirez les différentes techniques de fabrication du savon au fil du temps de l’utilisation de la graisse de mouton à celle de l’huile d’olive en passant par des procédés plus modernes comme celui des poudres ou des liquides. Le musée relie aussi intelligemment la fabrication à l’histoire de la ville qui réussit à s’épanouir grâce au savon à partir du début du XVIIIe siècle quand nos populations européennes se mirent à se laver un peu plus ! Autre particularité du musée, il vous apportera un éclairage sur la saleté et son histoire… Tout un programme.

Le conseil de Élisabeth : Pendant que vous êtes à Bydgoszcz, faites un saut sur l’île des moulins - Wyspa Młyńska en polonais – en plein centre de cette ville de 350 000 habitants, sur la rivière Brda. Flânez au milieu des vieux moulins et imaginez l’île au Moyen-Âge, lorsque l’île abritait des bains publics appelés Plugawy - « sale » en polonais – où l’on pouvait venir non seulement se laver mais aussi se faire arracher les dents !
Vous aimerez Musée du savon et de l'histoire de la saleté, Bydgoszcz pour :
Musée Histoire Patrimoine

Carte interactive des lieux à visiter