Nos coins secrets en dehors des sentiers battus

Paul, Blogueur et globetrotter
Paul, Blogueur et globetrotter

Majorque est la plus touristique des îles Baléares. Pas facile alors de sortir des fameux sentiers battus que tout le monde emprunte. Voyageant dans l’archipel espagnol depuis près de 15 ans, j’ai appris à connaître chacune de ses îles. Au gré de mes escapades, j’ai eu la chance de découvrir des lieux encore un peu secrets, à l’écart, que je partage avec vous à travers cette sélection. Bon voyage à Majorque !

Voir plus

Hors des sentiers battus

Les jardins d’Alfabia
Temps de visite : 2 heures

Les jardins d’Alfabia

Parc et jardin Monuments Patrimoine

Découvrez le jardin du domaine d’Alfabia, un somptueux parc paysager organisé autour d’une très belle maison de campagne bourgeoise, au cœur de la Serra de Tramuntana. Il fait bon se promener sous la pergola et découvrir les fontaines Renaissance, avant de poursuivre la balade vers l’orangerie.
Ce jardin est un lieu secret et intimiste qui offre une véritable respiration, à mille lieues de l’agitation des stations balnéaires mallorquines. Découvrez le jardinet de la Reine, puis le jardin inférieur, conçu au XIXe siècle. Son allée de palmiers autochtones et son étang aux nénuphars vous transporte dans un autre monde…

Le conseil de Paul : n’hésitez pas à entrer dans la maison pour la visiter. Découvrez notamment son imposante bibliothèque et le trône du Maure qui date du XIVe siècle.

La plage de Coll Baix
Temps de visite : 1 journée

La plage de Coll Baix

Mer Plage Randonnée

Rares sont les plages encore à l’état sauvage sur l’île de Majorque. Dissimulée au pied des falaises, Coll Baix épouse la forme parfaite d’un coquillage et surprend par sa beauté, sa grandeur et ses eaux limpides.
La plage de Coll Baix se mérite, on ne peut y accéder qu’à pied le long d’un sentier qui serpente à travers le maquis. Comptez une bonne heure de marche tout de même, puis une plongée à travers une petite pinède, avant d’atteindre ce morceau de paradis sauvage.

Le conseil de Paul : prévoyez de bonnes chaussures, partez tôt et surtout n’oubliez pas d’emporter de l’eau et un pique-nique.

Le vignoble de Banyalbufar
Temps de visite : 1 demi-journée

Le vignoble de Banyalbufar

Art et Culture Patrimoine Beau village

Banyalbufar est sans aucun doute le plus joli village de la côte occidentale de Majorque. Fondée au Xe siècle, cette ancienne bourgade est nichée à deux pas de la mer, sur des collines en pente douce où l’on cultive en terrasse de la vigne et des arbres fruitiers.
Dans le vignoble, s’épanouit pour l’essentiel du raisin issu du cépage Malvoisie, à partir duquel est élaboré un vin blanc sec aux arômes marins. Profitez également de cette étape pour visiter Banyalbufar et découvrir son très riche patrimoine architectural et culturel.

Le conseil de Paul : de nombreuses bodegas permettent de déguster les vins locaux accompagnés de quelques tapas, avec en prime de superbes vues sur le vignoble et la Méditerranée.

La necropole de Son Real
Temps de visite : 1 heure

La necropole de Son Real

Site archéologique Monument

Unique en Méditerranée, la nécropole de Son Real date du VIIIe siècle av. J.-C.. S’étendant sur plus d’un kilomètre carré, elle rassemble plusieurs centaines de tombeaux et de sépultures. Elle est bâtie en cercle selon des modes de construction et une architecture caractéristique de la période talayotique.
Le site archéologique de San Réal se situe à environ deux kilomètres de Can Picafort. Un sentier mène jusqu’au site, après une marche d’environ 30 minutes. Le centre d’interprétation se situe à la Finca de Son Real.

Le conseil de Paul : n’oubliez pas votre maillot et votre serviette, histoire d’aller piquer une tête sur la belle et longue plage de sable de Son Real.

Le village de Petra
Temps de visite : 1 demi-journée

Le village de Petra

Beau village Patrimoine Monument

En pleine campagne majorquine, Petra et sa vieille ville historique ne manquent pas d’attrait. Déclaré bien d’intérêt culturel, le cœur ancien du bourg possède plusieurs monuments et édifices remarquables, à commencer par l’imposante église de Sant Pere dont la construction s’étale entre les XVIe et XVIIIe siècles.
C’est ici que se trouve la maison natale de Fray Junípero Serra, un moine franciscain qui partit évangéliser le Nouveau Monde au XVIIIe siècle. Un musée lui est également consacré dans le village.

Le conseil de Paul : si vous visitez Petra depuis Palma de Majorque, je vous recommande d’emprunter le train qui vous mène au cœur du village en moins d’une heure. Le trajet coûte moins de 5 euros.

La plage de Caló des Moro
Temps de visite : 2 heures

La plage de Caló des Moro

Mer Plage Détente

À l’extrême sud de l’île, Caló des Moro est une petite crique discrète comme Majorque en compte assez peu. Située à une centaine de mètres de la Cala d’Almunia, cette plage sablonneuse absolument charmante offre un panorama typiquement méditerranéen, où s’entremêlent eau turquoise, sable fin, roche blanche et pinède.
Au creux de la calanque, la mer s’offre à vous le temps d’une baignade ou d’une petite séance de snorkeling dans une eau chaude et translucide. Vous n’avez plus qu’à profiter du temps qui passe, en posant votre serviette sur le sable…

Le conseil de Paul : venez de préférence tôt le matin ou en fin d’après-midi, car cette crique est souvent victime de son succès, notamment en haute saison.

Carte interactive des lieux à visiter