Que voir, que faire à Bali ?

Après avoir passé 6 mois à Bali, voici ma sélection des lieux à voir.
Bali, coin de paradis de l’archipel indonésien évoquant douceur de vivre et paysages idylliques. Celle que l’on surnomme « l’île des dieux » est une destination emprunte de spiritualité, où les paniers d’offrandes jonchent les sols des rues et où les temples hindouistes sont innombrables. Parmi ces derniers, Tanah Lot, Uluwatu ou encore Besakih font par exemple la renommée de l’île et suscitent fascination et émerveillement. En plus de sa relation forte avec le sacré, Bali est riche de paysages variés. Si vous avez un penchant pour le vert, ses rizières ne vous laisseront pas indifférent. Celles de Jatiluwih sont d’ailleurs classées au patrimoine mondial de l’Unesco quand les plantations de Tegalalang font partie des plus photographiées au monde. Sportif dans l’âme ? Vous serez comblé par l’ascension des monts Batur et Agung, les deux imposants volcans balinais ou par les plongées à la découverte des trésors aquatiques d’Amed et de Nusa Penida. L’atmosphère calme et paisible d’Ubud ravira quant à elle les plus hédonistes. La petite superficie de l’île vous permettra d’optimiser vos visites et de profiter aisément de cette diversité étonnante.
Vous l’aurez compris, que vous soyez un chasseur de trésors culturels, un aventurier en quête de randonnées ou encore un amateur de détente balnéaire, Bali sera votre terrain de jeu idéal. Cette perle indonésienne n’a pas dit son dernier mot puisqu’elle régalera également vos papilles avec ses fruits exotiques et ses nombreuses échoppes de plats traditionnels appelées Warung. Prêt à éveiller vos sens lors d’un voyage envoûtant ?

Voir plus

Notre sélection de lieux en vidéo

Notre sélection de lieux à voir

Mont Agung et le temple Besakih
Temps de visite : Une journée
carte

Mont Agung et le temple Besakih

Situé à l’Est de l’île, le Mont Agung est un volcan actif culminant à 3142 mètres d’altitude, soit le plus haut sommet de tout Bali. Il assure la fertilité des terres environnantes, c’est pourquoi il est très respecté par la population balinaise tout en étant craint du fait de ses éruptions spectaculaires qui peuvent parfois être meurtrières (près de 2000 victimes en 1963). L’ascension du Mont Agung est obligatoirement encadrée par un guide local et réservée aux sportifs expérimentés car plus longue et physique que celle du Mont Batur. L’expédition complète dure entre 5 et 12h selon votre rythme et le circuit choisi.
Un des points de départ possible du trek est le temple Besakih, construit à 1000 mètres d’altitude. Celui que l’on surnomme « Temple Mère » regroupe pas moins de 86 structures dédiées aux divinités hindous Brahma, Vishnu et Shiva. Un spectacle impressionnant, sublimé par le volcan en arrière-plan.

Le conseil de Matisse : Ne vous laissez pas décourager par les retours négatifs sur le temple Besakih mentionnant des arnaques fréquentes à l’entrée. Suite aux nombreuses plaintes, les autorités ont décidé de réagir et de mettre en place une nouvelle organisation. Vous pourrez ainsi profiter du lieu en toute tranquillité.
Vous aimerez Mont Agung et le temple Besakih pour :
Volcan Merveilles naturelles Rando Points de vue Monument

Amed
Temps de visite : Une journée
carte

Amed

Amed c’est tout d’abord un cadre magnifique : un simple village de pêcheurs aux plages de sable noir, dominé par l’imposant Mont Agung.
Les merveilles locales ne se limitent pas à la surface et il vous faudra enfiler masque, palmes et tuba pour profiter de tous ses trésors. Découvrez la faune multicolore de Jemuluk Beach ou encore l’épave japonaise coulée lors de la Seconde Guerre mondiale, le tout à quelques brasses seulement du rivage ! Une activité snorkeling haute en couleur au milieu des poissons et des coraux, adaptée à tous les niveaux.
Pour les amateurs de plongée, l’épave du cargo américain USS liberty se situe une quinzaine de kilomètres plus au Nord. Torpillé en 1942 par un sous-marin japonais dans le détroit de Lombok, le navire parvint à échouer sur la plage de Tulamben grâce aux efforts héroïques de son équipage. Il faudra attendre 1963 pour qu’une éruption du volcan Agung le repousse dans l’océan où il fait désormais le bonheur des plongeurs.

Le conseil de Matisse : Il est facile de perdre la notion du temps en snorkeling sous l’effet de l’émerveillement. Ne prévoyez donc pas un planning serré pour cette étape et prenez votre temps. Pour le matériel il vous sera aisé de le louer directement sur place auprès des restaurateurs ou clubs de plongée.
Vous aimerez Amed pour :
Mer Merveilles naturelles Plongée Plages Observation de la faune

Bedugul
Temps de visite : Une journée
carte

Bedugul

Au bord du lac Bratan se trouve une station perchée à 1200 mètres d’altitude très prisée des Balinais : Bedugul. C’est un lieu qui, par sa localisation et son climat, propose une ambiance montagnarde, contrastant ainsi avec le reste de l’île. Le lac y occupe une place de choix et de nombreuses activités nautiques comme le canoë-kayak y sont pratiquées.
La star des lieux est le temple Ulan Danu Bratan que vous avez sûrement aperçu sur de nombreuses brochures touristiques. Construit en 1633 et dédié à la déesse de l’eau, il est bâti de sorte que ses différentes structures semblent flotter sur l’eau : une aubaine pour les photographes. La brume est souvent présente pour accentuer le côté mystique des lieux.

Le conseil de Matisse : Profitez de votre escale à Bedugul pour acheter des mangoustans au marché Kandi Cuning, un des fruits les plus savoureux de l’île.
Vous aimerez Bedugul pour :
Montagne Monuments Patrimoine Marché

Les îles du Sud-Est : Nusa Lembogan, Nusa Ceningan&Nusa Penida
Temps de visite : 4 jours
carte

Les îles du Sud-Est : Nusa Lembogan, Nusa Ceningan&Nusa Penida

Ces trois îles situées à 30 min en bateau de Sanur (Sud-Est de Bali), sont particulièrement appréciées pour leur authenticité et leurs falaises, plages de rêve et mangroves. Un vrai paradis ! La culture d’algues y est très développée et constitue l’une des ressources principales pour les habitants. Il vous sera possible d’observer des locaux en pleine récolte ou séchage de ces plantes sur les plages les plus isolées.
La plus grande île, Nusa Penida (203 km²), est réputée pour ses spots de plongée et nombreuses raies manta. La partie terrestre n’est pas en reste et offre de somptueux panoramas comme l’emblématique Kelingking Beach ou les collines Teletubbies, nommées ainsi en raison de leur ressemblance avec le dessin animé. Une île sauvage et préservée pour les amoureux de nature où l’on se sent souvent seul au monde dans le bon sens du terme. Vous y trouverez également des attractions culturelles comme la grotte Goa Giri Putri, un temple accessible uniquement par une ouverture au milieu des roches.
Beaucoup plus petite, sa voisine, Nusa Lembogan (8km²) est plus fréquentée mais sans excès. Les voyageurs s’y rendent pour son eau cristalline et ses plages paradisiaques : l’impression d’être un Robinson Crusoé, le confort en plus. Vous l’aurez deviné, de magnifiques couchers de soleil seront également de la partie. Pour une expédition en pirogue à la découverte de la mangrove, il faudra vous rendre au Nord de l’île. Les professionnels de la discipline pourront quant à eux relever le défi de sauter du haut de certaines falaises du côté de Devil’s Tear ou Dream Beach.
Il est possible d’accéder à Nusa Ceningan directement depuis Nusa Lembogan en traversant un pont en bois reliant les deux îles. Vous y découvrirez des spots particulièrement photogéniques comme Secret Beach et Blue Lagoon.

Le conseil de Matisse : Nusa Lembogan est l’endroit idéal pour passer des nuits en bungalow en face de l’océan à prix imbattables. Sur Nusa Penida, dirigez-vous tout au Nord pour une vue imprenable sur le Mont Agung.
Vous aimerez Les îles du Sud-Est : Nusa Lembogan, Nusa Ceningan&Nusa Penida pour :
Plongée Merveilles naturelles Île Plages Points de vue

Jatiluwih
Temps de visite : 4h
carte

Jatiluwih

Que serait un voyage à Bali sans un passage par ses mythiques rizières, si caractéristiques de la culture et des paysages locaux ?
Jatiluwih, traduisez « vraiment merveilleux en balinais » donne le ton et vous laisse deviner la beauté du lieu, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2012.
Outre leur côté esthétique, ces rizières en terrasse proches de Tabanan présentent un autre intérêt puisqu’elles reposent sur le système Subak. Une pratique remontant au IXe siècle qui consiste à irriguer l’ensemble des plantations via un astucieux réseau de canalisations, de barrages et de tuyaux de bambou transportant l’eau entre les différents champs. Répartition équitable et réduction des pertes sont des exemples de bénéfices qui en découlent.
Les rizières sont toujours cultivées par les habitants du village qui perpétuent ainsi une tradition vieille de plusieurs centaines d’années. Le riz produit est certifié sans pesticides ou engrais c’est pourquoi il met deux fois plus de temps qu’un riz classique pour arriver à maturité, soit 7 mois.

Le conseil de Matisse : La route surplombant les rizières offre de sublimes panoramas mais il serait dommage de s’en contenter. Empruntez les différents sentiers de terre menant au travers des plantations. Cela vous permettra de partir à la rencontre des villageois et de les observer en plein ouvrage tout en découvrant les rizières de l’intérieur. Végétation tropicale et petits temples avec offrandes sont d’autres richesses que vous pourrez rencontrer durant votre balade.
Vous aimerez Jatiluwih pour :
Rando Campagne Patrimoine mondial de l'Unesco Points de vue

Mont Batur
Temps de visite : Une journée
carte

Mont Batur

Le petit frère du Mont Agung culmine à 1717 mètres d’altitude et surplombe le lac Batur, dans la région de Kintamani. Il s’agit d’un volcan de type explosif dont la dernière éruption remonte à l’année 2000.
Son ascension est populaire et s’effectue impérativement avec un guide. Environ deux heures de marche nocturne vous mèneront jusqu’au sommet d’où vous profiterez d’une vue imprenable sur le Mont Agung et le lac en contrebas. Le lever du soleil se chargera d’accentuer la beauté du panorama. Prenez ensuite le temps de vous balader et d’observer le cratère fumant avant d’entamer votre descente. À noter que les températures sont très basses sur le Mont Batur, un pull s’impose pour profiter confortablement de l’expérience.
Après cette activité sportive et matinale, vous pourrez vous relaxer aux sources chaudes de Batur ou profiter des abords du lac.

Le conseil de Matisse : Votre guide vous préparera sans doute un petit déjeuner une fois arrivé au sommet. Proposez-lui de faire cuire les œufs et les bananes directement à la vapeur du volcan s’il ne le suggère pas de lui-même.
Vous aimerez Mont Batur pour :
Volcan Merveilles naturelles Rando Points de vue

Temple de Tanah Lot
Temps de visite : 3h
carte

Temple de Tanah Lot

La beauté et l’originalité du temple Tanah Lot en font l’un des plus célèbres de Bali. Sa construction atypique offre un spectacle étonnant puisque l’édifice trône sur un îlot rocheux et se trouve ainsi encerclé par les eaux à chaque marée haute.
La légende raconte que Tanah Lot fut bâti au XVIe siècle par un prêtre hindouiste nommé Nirartha. Captivé par le charme du lieu et la beauté de l’océan, le sage décida de rendre hommage à ce dernier en lui construisant un monument unique. Il fait ainsi partie des 7 temples de l’île dédiés à la mer, leur rôle étant de protéger Bali des dangers venant du large.
Un bijou d’esthétisme qui ne vous a pas encore révélé toute sa magie : savez-vous qu’une mystérieuse source d’eau douce accessible à marée basse se cache dans une grotte sous l’îlot ?

Le conseil de Matisse : Tenez-vous informé des horaires de montées des eaux pour avoir la chance d’observer le lieu à marée haute et basse. Pour prolonger votre visite, marchez 10 min côté ouest afin d’arriver au temple Pura Batu Bolong, posté sur une corniche.
Vous aimerez Temple de Tanah Lot pour :
Monuments Patrimoine Points de vue Mer Architecture

Tirta Gangga
Temps de visite : 2h
carte

Tirta Gangga

Une halte s’impose à Tirta Gangga durant votre déplacement entre Ubud et Amed. Un palais des eaux où se côtoient statues, fontaines et bassins, le tout au milieu d’une végétation luxuriante assurant une ambiance féérique. Son nom signifie « Eau du Gange » en indonésien, en référence au fleuve sacré des hindous.
Construit entre 1946 et 1948 sous les ordres du dernier roi de Karangasem, le palais fut majoritairement détruit par l’éruption du Mont Agung en 1963 avant d’être restauré péniblement mais avec brio sur une vingtaine d’années. Selon la légende, le roi se serait inspiré des jardins du Château de Versailles pour l’élaboration des plans du lieu.
N’oubliez pas votre maillot si vous souhaitez profiter des deux bassins ouverts à la baignade.

Le conseil de Matisse : Le village est entouré de multiples plantations en plus d’offrir de jolis points de vue sur le Mont Agung. Prêtez l’œil et n’hésitez pas à allonger votre escale en parcourant quelques rizières à pied.
Vous aimerez Tirta Gangga pour :
Monuments Patrimoine Détente

Ubud
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Ubud

Considérée comme le centre culturel de Bali, Ubud dégage une atmosphère à la fois paisible et dynamique. Il est tentant de surnommer cette ville « cœur de l’île » tant les possibilités y semblent infinies :
Vous pourrez y rencontrer les singes dans la célèbre réserve Monkey Forest ou approfondir vos connaissances sur la culture balinaise au musée Neka. Hindouisme et Bouddhisme vous dévoileront leurs secrets aux grottes de Goa Gajah ou derrière les portes du temple Saraswati, réputé pour ses lotus à profusion et son architecture typiquement balinaise. Envie d’évasion nature ? Empruntez le sentier pavé du Campuhan Ridge Walk, accessible depuis le temple Gunung Lebah et plongez dans une ambiance tropicale.
Les alentours de la ville sont tout aussi riches d’incontournables. Proches d’Ubud (20 min de conduite), les rizières Tegalalang sont, avec Jatiluwih, les plantations les plus photogéniques de Bali. 10 min supplémentaires vous mèneront au légendaire temple Tirta Empul, célèbre pour sa source sacrée.

Le conseil de Matisse : Ubud est le lieu idéal pour prendre un cours de cuisine balinaise, assister à un spectacle ou s’offrir un massage et des soins. Un des maîtres mots de cette étape est la détente.
Vous aimerez Ubud pour :
Art et culture Détente Gastronomie Monuments Animaux

Uluwatu
Temps de visite : 4h
carte

Uluwatu

C’est à l’extrémité Sud-Ouest de Bali, sur la presqu’île de Bukit, que vous attendent Uluwatu et ses deux attractions majeures :
Uluwatu Beach est considérée comme le paradis des surfeurs en plus d’être reconnue internationalement comme un spot d’exception. La plage se cache dans une grotte située sous les falaises, accessible à marée basse via un étroit canyon. La beauté du lieu est saisissante et permet de prendre conscience de toute la puissance de l’océan. Il est ainsi déconseillé aux non professionnels de se baigner à plus de quelques mètres du bord. Les hauteurs invitent à agrémenter la suite de la promenade d’un verre en terrasse en admirant les prouesses des surfeurs.
Perché sur les rochers, 70 mètres au-dessus de l’océan, le temple Uluwatu est quant à lui un lieu de prédilection pour admirer le coucher du soleil. Il y règne une atmosphère sauvage : la nature reprend doucement ses droits au milieu des vestiges et toute une colonie de singes arpente quotidiennement les remparts. De nombreux spectacles s’y déroulent comme la traditionnelle danse Kecak, surnommée danse du feu en raison de ses véritables scènes d’embrasement.

Le conseil de Matisse : Jetez un œil sur vos affaires lors de votre visite du temple Uluwatu. Les singes n’hésiteront pas à chaparder vos lunettes ou votre téléphone et vous serez alors contraint de leur dénicher une banane pour récupérer votre bien. De vrais champions du troc !
Vous aimerez Uluwatu pour :
Mer Monuments Points de vue Spectacles Patrimoine

Menjangan Island
Temps de visite : Une journée
carte

Menjangan Island

Menjangan Island, ou « l’île aux cerfs » de sa traduction, se situe au Nord-Ouest de Bali et fait partie du parc National de Bali Barat. Elle est ainsi protégée et vierge d’habitants si ce n’est une tribu de cerfs se prélassant sur les plages. Un spectacle étonnant qui se poursuit une fois dans l’eau puisque ses fonds marins sont riches de coraux tout en pente ainsi que de poissons perroquets ou léopards. Pour profiter des trésors de cette petite île, il convient de réserver une expédition snorkeling ou plongée à la journée auprès d’une agence locale. La régalade visuelle est assurée !
Autre avantage : le Nord-Ouest de Bali est un secteur éloigné des sentiers touristiques, garantissant ainsi son authenticité.

Le conseil de Matisse : Privilégiez un circuit organisé incluant une pause sur l’île pour avoir la chance de rencontrer les cerfs et explorer les rives.
Vous aimerez Menjangan Island pour :
Île Plongée Nature

Munduk
Temps de visite : Une journée
carte

Munduk

Perdu dans la jungle et les rizières, le village de Munduk est idéal pour découvrir le côté authentique de Bali, éloigné des sentiers battus. Collines verdoyantes, plantations de clous de girofle et de café ou encore cascades perdues dans la forêt sont quelques atouts proposés par cette bulle de tranquillité. Le paradis des randonneurs et des amoureux de nature luxuriante.

Le conseil de Matisse : Ne manquez pas une halte gourmande dans les Warungs de la rue principale.
Vous aimerez Munduk pour :
Nature Rando Chute d'eau

Conseiller où partir
Matisse,
Journaliste voyages

L'avis de Matisse

Bali propose selon moi deux visions bien distinctes du tourisme avec un sud particulièrement développé, temple du surf et de la fête, et une seconde partie de l’île plus traditionnelle et préservée. Deux visages qui peuvent s'avérer complémentaires selon le type de séjour que vous recherchez.
J'ai personnellement profité des plages de la péninsule de Bukit ou apprécié une leçon de surf à Seminyak même si mon tempérament de voyageuse privilégiait majoritairement les expéditions plus authentiques au nord et centre de l'île.
Rizières, volcans, plages de sable blanc et noir... la diversité des paysages réunis sur une petite superficie est étonnante ! J’ai ainsi pu y passer des mois sans m’ennuyer, armée de mon scooter et de mon sac à dos.
La relation des Balinais avec le sacré est une expérience unique. Un de mes plaisirs quotidiens était d'admirer les paniers d'offrandes disposés dans les rues et de respirer leur délicieuse odeur d'encens et de fleurs de frangipanier.
Bali est également un coup de cœur culinaire. Je ne m'attendais pas à y trouver une telle richesse de saveurs. Mon conseil ? Fuyez les restaurants touristiques et privilégiez les délicieux plats traditionnels proposés par les Warungs locaux.
Enfin, je ne doute pas que votre séjour donnera lieu à de belles rencontres, l'amabilité des Balinais n'étant pas un simple mythe.
Mon ressenti est ainsi très positif même si je pense que Bali doit désormais faire face à un enjeu de taille : maîtriser son développement touristique. Le gain de popularité a ses revers et la destination est parfois critiquée pour sa perte d'authenticité ou la mauvaise gestion de ses ressources. L’on peut en effet regretter la dénaturation de certains lieux comme la cascade Tegenungan ou la multiplication des complexes touristiques dans le sud. Le charme et l’authenticité de Bali sont toujours bien présents mais il convient de s’écarter de quelques sentiers battus pour les percevoir pleinement.

Carte interactive des lieux à visiter