Nos coins secrets en dehors des sentiers battus

Paul, Blogueur et globetrotter
Paul, Blogueur et globetrotter

Fuerteventura a la beauté singulière des paysages volcaniques et désertiques. Elle éclate par sa palette de couleur qui oscille du jaune à l’orange, en passant par le beige et le rouge. Ses plages sablonneuses à l’eau turquoise ont fait sa réputation. Mais au-delà des stations balnéaires très fréquentées, l’île cache encore de nombreux lieux méconnus. Il est ainsi très facile de sortir des sentiers battus pour découvrir des petits villages de pêcheurs, des pistes interminables et un littoral encore presque vierge. Découvrez ma sélection de lieux secrets à voir lors de votre voyage à Fuerteventura.

Voir plus

Hors des sentiers battus

Puertito de los Molinos
Temps de visite : Entre 1h et 2h

Puertito de los Molinos note 1

Mer Plage Grotte

Sur la côte ouest, il existe un tout petit hameau posté au creux des falaises, face à l’océan Atlantique. Ici, pas de club de plage ni encore moins d’hôtel tout inclus. Juste quelques cases blanchies à la chaux, un ou deux bars, un restaurant de poissons grillés et une vue à couper le souffle sur le littoral et les grottes marines de Fuerteventura.
À marée basse, les grottes de Los Molinos se découvrent au public et permettent d’effectuer une très jolie randonnée le long de la côte. Mais attention, pensez à bien vérifier les horaires des marées et à ne pas vous y aventurer seul.

Le conseil de Paul : Puertito de Los Molinos est un lieu idéal pour assister au coucher du soleil. La lumière sur les petites falaises et les maisons blanches du port est fantastique. Prenez de quoi partager un apéritif et profitez du spectacle.

La piste des falaises de El Cotillo
Temps de visite : Entre 3h et 4h

La piste des falaises de El Cotillo note 2

Mer Nature Point de vue

Au sud de El Cotillo, une piste en terre longe les falaises de la côte ouest pour rejoindre le barranco de Esquinzo, le temps d’un itinéraire de 10 kilomètres environ. Découvrez peu à peu un littoral très sauvage et de petites criques quasiment désertes, où vous pourrez profiter des vagues de l’Atlantique en solitaire.
Ne manquez pas la playa del Águila, l’ une des plus belles plages de cette partie de l’île. Vous pourrez également vous arrêter sur la très impressionnante playa de Esquinzo, enclavée au pied des falaises.

Le conseil de Paul : mieux vaut louer un 4x4 pour explorer les pistes de Fuerteventura, car certains passages peuvent s’avérer délicats. Faites également attention à la météo et ne vous lancez pas dans l’expédition s’il pleut ou s’il a plu la veille. Vous risqueriez de vous retrouver piégés par les eaux des rivières.

El Fin del Mundo sur la pointe de Jandia
Temps de visite : Entre 4h et 5h

El Fin del Mundo sur la pointe de Jandia note 2

Mer Plage Point de vue

Si vous cherchez le bout du monde, il existe. Il se trouve justement à la pointe sud de l’île de Fuerteventura. La playa del fin del Mundo est accessible uniquement par une piste carrossable qui débute au sud de Morro Jable, puis traverse toute la pointe de Jandia. Cet itinéraire de 25 kilomètres permet de découvrir une côte sauvage et intacte.
Suivez la piste jusqu’à Puerto de la Cruz, en faisant étape au phare de Punta Jandia. Puis bifurquez vers le nord, en passant par la playa de los Oros et un aérodrome abandonné. N’hésitez pas à vous arrêter pour découvrir la côte déchiquetée et les criques cachées de cette partie de l’île.

Le conseil de Paul : ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Poursuivez le long de la piste pour rejoindre la punta Pesebre et le rabo de Raton.

Le village de pêcheurs de las Playitas
Temps de visite : Entre 1h et 2h

Le village de pêcheurs de las Playitas note 1

Mer Plage Port

Au sud-est de l’île, Las Playitas est l’une des rares localités de la région à avoir conservé des airs de village de pêcheurs d’antan. Personnellement, je suis tombé amoureux de ses maisonnettes blanches et bleues qui vous transportent presque jusqu’en Afrique du Nord ou en Orient. Perché sur un petit monticule volcanique, Las Playitas est une véritable carte postale des îles Canaries.
Sa plage de sable noir offre une belle halte pour une baignade, avant de poursuivre la route plus au sud, vers la péninsule de Jandia. Profitez du calme de cette petite station balnéaire qui ne ressemble à aucune autre à Fuerteventura.

Le conseil de Paul : si vous avez un peu de temps, roulez jusqu’au phare de la Entallada, à quelques kilomètres au nord de las Playitas. La route qui y mène dévoile quelques panoramas inoubliables sur l’océan et sur les montagnes de los Cuchillos de Vigán.

Le parc naturel de Jandia
Temps de visite : 1 journée

Le parc naturel de Jandia note 2

Parc naturel Montagne Randonnée

À l’extrémité sud de l’île, le parc naturel de Jandia est l’une des zones les plus inaccessibles de Fuerteventura. C’est ici que se trouve notamment le pico de Zarza, le point culminant de l’île. À deux pas de la très célèbre station balnéaire de Morro Jable, découvrez d’innombrables espaces vierges à explorer en 4x4 ou au cours d’une randonnée.
La plupart des itinéraires pédestres qui traversent le parc naturel demandent plusieurs heures de marche. Tous ne sont pas accessibles aux randonneurs débutants. N’hésitez pas à solliciter les services d’un guide, si vous ne souhaitez pas découvrir le parc en solo. L’ascension du Pico de Zarza (15 kilomètres) nécessite par exemple 4 heures de marche au minimum.

Le conseil de Paul : si vous n’êtes pas un grand randonneur, un itinéraire de 6 kilomètres permet de découvrir la côte et les ravines autour du hameau de Mal Nombre. Comptez environ 1 heure de marche pour ce sentier côtier.

La plage de Majanicho
Temps de visite : Entre 2h et 3h

La plage de Majanicho note 2

Parc naturel Montagne Randonnée

Majanicho est un minuscule village de pêcheurs installé dans la courbe d’une baie protégée, tout au nord de l’île de Fuerteventura. Il est très connu des véliplanchistes et des kitesurfeurs pour ses eaux calmes et sa côte balayée par les vents. Vous ne pourrez pas résister au charme de cet endroit aux airs de bout du monde.
Sa baie bien abritée est idéale pour la baignade, puisque les vagues de l’océan sont ralenties par la barrière littorale. Majanicho est peu visitée par les touristes qui lui préfèrent les plages animées de El Cotillo ou de Corralejo.

Le conseil de Paul : si vous aimez la photographie, venez à Majanicho à marée basse et postez-vous face au village, sur la plage. Les reflets des bateaux et des maisons blanches sur le sable offrent d’innombrables sources d’inspiration pour réussir vos clichés de vacances.

Carte interactive des lieux à visiter