Location de voitures en Croatie

Louer une voiture en Croatie est le meilleur moyen de découvrir ce pays. Cela vous permettra de rejoindre librement les parcs de Plitvice au petit matin ou d’explorer tous les villages de la côte à votre rythme. Néanmoins, conduire une voiture à l’étranger n’est pas toujours évident. Si vous recherchez des informations sur la conduite en Croatie avant votre voyage, voici tous nos conseils sur ce sujet. Certains passages permettront de vous aider également si vous conduisez votre propre véhicule en Croatie. Quelles sont les règles de conduite à connaître ? Y a-t-il des règles de sécurité particulières dans ce pays ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur la conduite pour votre voyage en Croatie.

Conditions pour louer un véhicule

Pour louer une voiture en Croatie, vous devrez avoir au minimum 21 ans. Toutefois, vous paierez un supplément si vous êtes âgés de moins de 25 ans.
Si vous ne prenez pas d’assurance particulière lors de la location, faites bien inscrire sur votre contrat tous les défauts présents sur le véhicule que vous louerez. Une carte de crédit vous sera demandée pour la location.
De plus, pour circuler en Croatie, vous devrez avoir en votre possession : votre permis de conduire national, votre carte d’identité ou passeport, la carte grise du véhicule et une attestation d’assurance du véhicule. Vous devrez également transporter un triangle de signalisation, une trousse de secours et autant de gilets réfléchissants que de passagers.

Quel type de véhicule louer ?

Pour un premier road-trip en Croatie, il est conseillé de louer une voiture de type citadine ou break si vous voyagez en famille. Ce type de véhicule vous permettra de rouler à la fois dans les villes et sur les routes et autoroutes croates sans problème. C’est aussi la solution la plus économique.
Voiture de location

Réseau routier

Réseau routier
Les routes en Croatie sont en très bon état, mais particulièrement sinueuses à l’intérieur des terres (par exemple pour rejoindre le parc national des lacs de Plitvice). En dehors des villes, vous trouverez assez peu de circulation. Néanmoins, il faut savoir que les Croates ne respectent pas les limitations de vitesse, ce qui peut vous mettre en danger sur certaines routes à doubles voies. Ils doublent les véhicules devant eux régulièrement et sans grande prudence. Il vaut donc mieux être un conducteur expérimenté pour emprunter les routes croates.
En Croatie, les autoroutes sont récentes et en parfait état. Le système de péage est identique à la France. Les tarifs y sont moins élevés qu’en France.
Si vous louez une voiture à Dubrovnik, vous devrez forcément traverser la frontière de la Bosnie-Herzégovine pour rejoindre l’est de la Croatie. Ainsi, les agences de location incluent une taxe pour la traversée de la frontière (de même pour le Monténégro) allant de 25 à 50 €. On vous délivrera alors un document de couleur verte qui sert d’assurance. Lors du passage de frontière, des embouteillages peuvent être présents en haute saison. En général, on vous demandera uniquement votre carte d’identité.

Règles de conduite

En Croatie, les règles de conduite sont sensiblement identiques à la France. La conduite s’effectue à droite et la priorité à droite s’applique. Voici quelques règles spécifiques en Croatie :
-De fin octobre à mi-mars, durant l’heure d’hiver, il est obligatoire de conduire avec ses feux allumés, de jour comme de nuit, afin d’améliorer la visibilité.
-Le dépassement des files de véhicules arrêtés est interdit pour les deux-roues.
-Il est interdit de s’engager dans un carrefour encombré.
-Les pneus hiver sont obligatoires du 15 novembre au 15 mars.


Règles de conduite

Sécurité

Sécurité
Le taux d’alcoolémie toléré au volant est de 0,5g/L de sang en Croatie, soit le même qu’en France. Néanmoins, une tolérance zéro est appliquée aux conducteurs âgés de moins de 25 ans.
De même, en Croatie, la ceinture de sécurité est obligatoire pour le conducteur et tous les passagers. Les jeunes enfants doivent circuler dans un siège adapté à l’arrière du véhicule et le port du casque est obligatoire pour les motos et scooters.
Si vous êtes responsable d’un accident en Croatie, vous devrez attendre l’arrivée de la police pour remplir le constat. Autrement, vous pourriez être recherché pour délit de fuite.

Essence

En Croatie, les stations essence sont très fréquentes sur les routes. Pour les carburants, vous trouverez du GPL « Autoplin », de l’essence « Euro Super » ou « benzin » et du diesel « Eurodiesel » ou « dizel ». En cas de location de voiture, pensez à vérifier que le choix du carburant est indiqué sur la clé du véhicule ou sur le réservoir.
En règle générale, le prix de l’essence en Croatie est identique à la France. Les tarifs des stations sur les autoroutes sont légèrement plus élevés que dans les villes. Vous pourrez payer par carte bancaire ou en espèces, mais attention aux frais lors des paiements par carte.
station essence

Vitesse sur les routes

vitesse
Les limitations de vitesse en Croatie sont quasiment identiques à celle de la France. Les amendes en Croatie sont très élevées (jusqu’à 680€), il est donc conseillé de respecter scrupuleusement les règles de conduite et les limitations. Voici les règles à respecter :
- Vitesse en agglomération : 50 km/h
- Vitesse hors agglomération : 90 km/h à 110km/h
- Vitesse sur autoroute : 130km/h

Conduire en Croatie

  • Vitesse en agglomération Vitesse en agglomération 50 km/h
  • Vitesse hors agglomération Vitesse hors agglomération 90 km/h
  • Vitesse sur autoroute Vitesse sur autoroute 130 km/h
  • conduite à droite Conduite à Droite
  • Taux d'alcoolémie Taux d'alcoolémie 0,50 g/L
  • Feux de jour Allumage des feux de jour Oui
  • Autoroutes Péage Autoroutes payantes
  • Prix de l'essence Prix du litre d'essence 1,31 €
  • Permis international Permis françaisvalide

Carte des distances

Carte des distances
Cliquer sur la carte pour l'agrandir

Nos 6 conseils et pièges à éviter

1. Sachez que vous réservez une catégorie et non un modèle

- Selon la catégorie choisie, c’est le loueur qui vous attribuera un modèle précis en fonction des disponibilités des véhicules.
- Vérifiez que le coffre peut contenir toutes vos valises.
- L'écart de prix entre deux catégories peut être très faible, comparez.

2. Choisissez bien l'emplacement de l’agence de location

- Pour gagner du temps : préférez les agences accessibles à pied depuis le terminal de l'aéroport.
- Pour économiser : comparez les prix avec les agences plus excentrées voire en centre ville.

3. Vérifiez les frais cachés

- Conducteur supplémentaire : attention aux coûts additionnels journaliers.
- Jeune conducteur : vérifier le montant du surcoût la plupart du temps pratiqué.
- Frais d’annulation : bien s’assurer que les frais d’annulation sont gratuits, on ne sait jamais en cas d’imprévu de dernière minute.
- Kilométrage illimité : rouler librement sans coût supplémentaire, mais doit être inclus dans votre contrat.
- GPS : Avant de prendre l'option GPS vérifiez si votre forfait téléphonique permet d'utiliser le GPS de votre téléphone sans surcoût.

4. Soyez vigilants sur les assurances, franchises et garanties supplémentaires

La majorité des loueurs inclut dans leur forfait : l’assurance au tiers, l’assurance tous risques et vol. Le problème est qu’en général, la franchise est souvent exorbitante. Celle-ci peut- être réduite grâce à une assurance supplémentaire.
- Vérifiez quelles assurances sont comprises avec votre carte bancaire.
- Si vous prenez l'assurance supplémentaire directement chez l’agence de location lors de la prise de véhicule, cela sera plus facile à gérer en cas d’incident que de passer par un tiers.
- Si vous prenez l'assurance sur la plateforme en ligne, elle sera sûrement moins chère.
- Ayez une carte de crédit avec autorisation pour débiter la caution (plafond).
- La majorité des opérateurs exigent le paiement de la location par carte de crédit.

5. A checker lors de la prise en charge et la restitution

- Prise en charge du véhicule : contrôlez le niveau de carburant, prendre en photo extérieur et intérieur du véhicule.
- Restitution : Reprendre des photos du véhicule. Vérifiez l’heure de retour stipulée dans le contrat, faire le plein, nettoyer rapidement intérieur et extérieur, restituez GPS et autres options.

6. Utilisez un comparateur pour trouver le meilleur prix

- Les agences et offres sont nombreuses. Notre comparateur permet de trouver l'offre la moins chère en comparant toutes les caractéristiques: options, avis client, emplacement de l'agence, frais...
- Réservez à l’avance : les tarifs sont souvent plus avantageux.
- Prenez de la marge sur les horaires de prise et de restitution du véhicule, en général les prix sont à la journée quelles que soit les heures de prise du véhicule, mais les retards peuvent être facturés...
- Méfiez-vous des prix trop attractifs en vérifiant les frais cachés. En cas de doute privilégiez les grandes enseignes.

Comparateur