Que voir, que faire à Perpignan et ses environs ?

Sarah, Journaliste et blogueuse Voyages
Sarah, Journaliste et blogueuse Voyages

Bienvenue dans la Catalogne française, une superbe destination où le dépaysement culturel est au rendez-vous, tout comme la beauté des paysages, entre la mer Méditerranée et les montagnes des Pyrénées. Avec sa forte identité catalane, et son atmosphère agréable à l’ombre des platanes et des palmiers, Perpignan recèle de nombreux atouts touristiques. Vous pouvez passer un ou deux jours dans la préfecture des Pyrénées-Orientales pour découvrir son patrimoine historique comme le Castillet et le Palais des Rois de Majorque, tout comme son patrimoine religieux, avec la cathédrale Saint-Jean-Baptiste et le Campo Santo.
Ensuite, prenez la direction de Collioure, en bord de mer sur la côte Vermeille, un vrai bijou qui a inspiré les plus grands peintres du XXe siècle comme Henri Matisse. Pour continuer dans cette thématique artistique, rendez-vous à Céret pour visiter son musée d’Art moderne avec des œuvres de Pablo Picasso qui était un habitué de cette cité catalane.
Découvrez l’histoire de cette région qui fut longtemps disputée entre les Espagnols et les Français à la forteresse de Salses, qui était le principal bastion militaire défensif au nord de Perpignan. Dans l’arrière-pays, Villefranche-de-Conflent est une superbe cité fortifiée, d’où vous pouvez partir explorer la vallée de la Têt à bord du Train Jaune, un petit train touristique incontournable dans le département. À proximité, vous pouvez voir deux des plus beaux sites naturels des environs de Perpignan : le pic du Canigou et les Orgues d’Ille-sur-Têt. Terminez votre séjour en Pyrénées-Orientales par un peu de farniente en bord de mer sur l’immense plage d’Argelès-sur-Mer, ou bien plus au calme sur les bords de l’étang de Canet-en-Roussillon.
Voilà les 11 lieux incontournables à voir lors d’un séjour à Perpignan et ses environs.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Le Castillet de Perpignan
Temps de visite : 2 heures
carte

Le Castillet de Perpignan

Architecture Art et Culture Musées Patrimoine

Le Castillet, c’est l’emblème de Perpignan. Érigée au XIVe siècle, sous le règne de Pierre IV d’Aragon, cette tour de brique rouge est l’ancienne porte principale de la ville. Elle abrite aujourd’hui un petit musée catalan sur les Arts et Traditions populaires, la Casa Pairal. Vous pouvez monter au sommet du donjon, en empruntant les 142 marches de l’escalier.
Le Castillet marque l’entrée dans le vieux centre-ville de Perpignan. C’est un vrai plaisir de flâner dans ses ruelles animées et pleines de couleurs. Prenez la direction de la Loge de Mer, un des plus vieux édifices de la ville : c’est là que se situe l’office de tourisme de Perpignan, bien utile pour récupérer des cartes ou des brochures d’information. Ne manquez pas de jeter un œil à l’Hôtel de Ville : il faut rentrer à l’intérieur pour voir le patio, avec une très belle sculpture d’Aristide Maillol, originaire de la région.

Le conseil de Sarah : Pour profiter de la plus belle vue sur le Castillet et sur Perpignan, montez à la terrasse des Galeries Lafayette, juste en face du Castillet. En plus, il y a un roof-top bar, idéal pour boire un verre au coucher du soleil !

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste
Temps de visite : 2 heures
carte

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste

Architecture Art et Culture Patrimoine

Une magnifique église à découvrir à Perpignan : c’est la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, caractéristique du style gothique méridional, construite entre le XIVe et le XVIIe siècle. Avec plus de 70 m de longueur, la nef est imposante et impressionnante. À l’intérieur, on peut voir de très beaux retables religieux, notamment sur la vie de Saint-Jean-Baptiste.
À droite de la cathédrale se trouve le Campo Santo, un cloître-cimetière avec une immense cour très dépouillée entourée d’arcades gothiques en marbre blanc. Si vous avez la chance de l’arpenter quand il y a peu de monde, vous y sentirez intimement une forte atmosphère de recueillement et de connexion avec l’esprit du lieu. Attention : en général le cloître est fermé l’été, car des festivals y sont organisés.

Le conseil de Sarah : Un des événements les plus importants de Perpignan, Visa pour l’image, a lieu en partie au cloître du Campo Santo. Chaque année début septembre, c’est un des plus grands festivals du monde de photojournalisme, une très bonne occasion pour faire la découverte de ce lieu exceptionnel.

Le Palais des rois de Majorque
Temps de visite : 2 heures
carte

Le Palais des rois de Majorque

Architecture Art et Culture Patrimoine

Le saviez-vous ? De 1276 à 1344, Perpignan fut la capitale du royaume de Majorque, un puissant État méditerranéen qui comprenait les Baléares, Montpellier et une partie du Roussillon. Une épopée précaire et tumultueuse dans l’histoire régionale. L’imposante citadelle des rois de Majorque, construite sur une colline qui domine Perpignan, était le centre de ce royaume. Avec une architecture gothique très dépouillée, c’est en fait l’une des plus vieilles résidences royales de France. Le palais a ensuite été fortifié par Louis XI, Charles Quint et Vauban. Du haut de la tour de l’Hommage, on a une superbe vue sur Perpignan, les Pyrénées et le massif du Canigou.

Le conseil de Sarah : Pour en apprendre plus sur l’histoire des rois de Majorque, suivez la visite guidée, qui dure environ 1 heure 30, sinon on ne comprend pas grand-chose en faisant la visite tout seul.

Le port de Collioure
Temps de visite : Une journée
carte

Le port de Collioure

Port Art et Culture Beau village Mer Station balnéaire

Cet ancien village de pêcheurs situé sur la Côte Vermeille est un petit bijou, certainement le plus beau port à voir dans les environs de Perpignan. Avec ses ruelles pentues, son château royal, l’église Notre-Dame-des-Anges et le fort Saint-Elme, Collioure a non seulement un patrimoine incroyable, mais aussi un charme fou. Pas étonnant que les plus grands peintres du XXe siècle comme Henri Matisse ou André Derain y aient trouvé l’inspiration pour créer parmi leurs plus beaux tableaux.
Amateurs d’Art, vous trouverez plein d’informations et des visites guidées à la Maison du Fauvisme. Un parcours intitulé « le chemin du fauvisme » permet de marcher sur les traces des peintres avec des reproductions de leurs tableaux exposés là où ils ont été peints. Pour se détendre, Collioure possède aussi de jolies petites plages en plein centre-ville.

Le conseil de Sarah : Pour découvrir Collioure sous ses plus belles couleurs, restez-y jusqu’au coucher du soleil. Avec les reflets rouges incandescents sur le port et la mer, vous comprendrez pourquoi la ville a fait chavirer le cœur des plus grands peintres.

Céret
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Céret

Beau village Art et Culture Fêtes et festivals Musées

Avec ses rues bordées de platanes centenaires et ses fontaines, la cité catalane de Céret est la dynamique capitale de la vallée du Vallespir. En arrivant de Perpignan, on ne peut pas manquer le Pont du Diable, un superbe ouvrage d’art médiéval qui enjambe la rivière Tech à l’entrée de la ville. D’après la légende, il fut construit par le diable, en échange de l’âme du premier être vivant qui franchirait le pont.
Céret est aussi un des hauts lieux du cubisme : Pablo Picasso et Georges Braque y ont posé leur chevalet au début du XXe siècle pour peindre de nombreuses toiles. Après eux, la ville catalane a aussi inspiré Marc Chagall, Chaïm Soutine, ou encore André Masson… Aujourd’hui, Céret abrite un très intéressant Musée d’Art moderne qui regroupe de nombreuses œuvres de ces artistes.

Le conseil de Sarah : Céret est une ville très festive avec de nombreux évènements populaires, comme la fête de la cerise (fin mai ou début juin) ou le festival de Sardane, une danse traditionnelle catalane (fin juillet). N’hésitez pas à découvrir la ville à cette occasion.

La forteresse de Salses
Temps de visite : 2 heures
carte

La forteresse de Salses

Architecture Patrimoine Monuments

Construite au XVe siècle par la couronne espagnole, la forteresse de Salses fut longtemps le verrou entre la Catalogne et la France. Prise et reprise de part et d’autre, elle pouvait recevoir en temps de guerre une garnison de 1200 hommes et supporter un siège d’un mois en autonomie totale. Avec le traité des Pyrénées en 1659, qui entérine l’appartenance du Roussillon à la France, elle perd sa vocation défensive et devient une prison.
Aujourd’hui, c’est une visite historique incontournable. Située dans un cadre naturel exceptionnel, entre le massif des Corbières et les étangs de Salses, elle offre à ses visiteurs une atmosphère unique. Avec ses dédales de coursives, ses douze mètres d’épaisseur de muraille, ses batteries d’artilleries et son donjon entièrement fortifié, vous aurez l’impression de revivre un chapitre de l’histoire de France.

Le conseil de Sarah : Prenez la visite guidée, car il y a peu de panneaux explicatifs, et certaines parties comme les terrasses et le donjon ne se visitent qu’accompagné.

Villefranche-de-Conflent
Temps de visite : Une demi-journée
carte

Villefranche-de-Conflent

Parc et jardin Patrimoine Beau village Points de vue

Cernée par les montagnes, la petite cité de Villefranche-de-Conflent a été fondée au XIe siècle, et fut longtemps un lieu stratégique dans la bataille entre Français et Espagnols pour le contrôle du Roussillon. Avec ses fortifications Vauban inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est un incontournable des environs de Perpignan, situé à 40 minutes en voiture. Libre à vous de flâner dans ses ruelles médiévales, de cheminer le long des remparts, puis de monter ensuite à l’assaut du fort Libéria sur les hauteurs de la ville, en empruntant le passage souterrain des mille marches (en réalité 734). De là-haut, la vue est spectaculaire et mérite bien l’effort fourni pour grimper tous ces escaliers.
Villefranche-de-Conflent est aussi le point de départ de la célèbre ligne du Train Jaune, qui emmène ses voyageurs jusqu’à Latour-de-Carol, au terme d’un trajet de 62 km. Le train traverse la haute vallée de la Têt, qu’il enjambe à plusieurs reprises en empruntant de spectaculaires ouvrages d’art. Il dessert au total 22 gares sur son parcours.

Le conseil de Sarah : En haute saison, Villefranche-de-Conflent est très fréquentée par les touristes. Privilégiez une visite en début de matinée ou en fin de journée pour fuir un peu la foule.

Les orgues d’Ille-sur-Têt
Temps de visite : Une heure
carte

Les orgues d’Ille-sur-Têt

Merveilles naturelles Nature

Quand la nature se révèle être un artiste exceptionnel… Les orgues d’Ille-sur-Têt sont un site géologique spectaculaire, qui rappelle (en plus petit) le parc national de Bryce Canyon dans l’Ouest des États-Unis ou la région de la Cappadoce en Turquie. Ce sont la pluie et le vent qui ont patiemment sculpté ces falaises de sable et d’argile pour en faire des colonnes de roche, qu’on appelle des cheminées de fée. Un laborieux travail de la nature qui a nécessité des millions d’années et devant lequel on ne peut ressentir qu’admiration et humilité. Le site se visite en suivant un chemin d’interprétation avec différentes terrasses d’observation et des panneaux explicatifs.

Le conseil de Sarah : Ce site naturel est sur accès payant. Renseignez-vous sur les horaires d’ouverture qui varient en fonction des saisons.

Le Canigou
Temps de visite : Une journée
carte

Le Canigou

Montagne Nature Rando

Le pic du Canigou, qui culmine à 2784 m d’altitude est la montagne sacrée des Catalans. Avec sa forme pyramidale caractéristique, c’est une ascension relativement facile, mais qu’on ne peut faire que l’été (ou fin de printemps ou début d’automne). Il y a plusieurs points de départ possibles, soit depuis le refuge des Cortalets, soit depuis celui de Mariailles (itinéraire plus escarpé). La base la plus facile d’accès, pour partir à pied ou faire le début en voiture, c’est Vernet-les-Bains, une station thermale avec pas mal d’offres d’hébergements. Tous les ans pour les fêtes de la Saint-Jean lors du solstice d’été, des centaines de marcheurs grimpent la nuit à la lumière de leur torche pour allumer au sommet la flamme sacrée du Canigou. Un événement très populaire dans la région qui donne lieu à de belles festivités.
Aux pieds du Canigou, il faut aller visiter deux des plus belles abbayes du sud de la France : Saint-Martin-du-Canigou et Saint-Michel-de-Cuxa, toutes les deux fondées autour de l’an 1000.

Le conseil de Sarah : L’ascension du Canigou est une randonnée de haute montagne. Renseignez-vous sur les conditions météo avant de partir et équipez-vous avec des vêtements chauds, même en plein été.

Argelès-sur-Mer
Temps de visite : Une journée
carte

Argelès-sur-Mer

Mer Détente Plage / Station Balnéaire Sports nautiques

On dit d’Argelès-sur-Mer que c’est la « capitale européenne du camping ». C’est effectivement un paradis pour les amateurs de vacances en mobile home et de bronzage sur la plage, mais cette station balnéaire ne se réduit pas à cela, loin de là. La ville est grande et possède plusieurs facettes. Le vieux centre-ville qu’on appelle Argelès-Village a conservé son charme catalan avec des ruelles typiques et sa jolie église Notre-Dame-del-Prat. Et au sud de la grande plage d’Argelès, longue de 7 km, se trouve le trésor méconnu de la plage du Racou, qui marque le début de la Côte Vermeille. Au pied du massif des Albères, là où les Pyrénées rejoignent la mer Méditerranée, Argelès est aussi un excellent point de départ pour de belles randonnées à pied, en VTT ou pour pratiquer des sports de plein air.

Le conseil de Sarah : Pour profiter d'un des plus beaux points de vue sur Argelès et la Méditerranée, montez au parc de Valmy, sur les hauteurs de la ville. C'est également là qu'a lieu tous les ans début juillet "Les Déferlantes", un des festivals de rock les plus populaires du sud de la France.

Canet-en-Roussillon
Temps de visite : Une journée
carte

Canet-en-Roussillon

Plage / Station balnéaire Nature Observation de la faune Lac Réserve naturelle

Canet-en-Roussillon, c’est la station balnéaire la plus proche de Perpignan. Son immense plage longue de 9 km manque un peu de charme avec ses grands immeubles en front de mer, mais c’est un excellent terrain de jeu et de bronzage pour les adeptes des plaisirs balnéaires. Beaucoup moins connu, mais à découvrir absolument : l’étang de Canet-en-Roussillon. Classé dans le réseau écologique des sites « Natura 2000 », c’est un site d’observatoire unique pour les amoureux de la nature. Il abrite plus de 200 espèces d’oiseaux migrateurs, dont les flamants roses, surtout visibles de février à mai, puis d’août à octobre. En bordure d’étang, les cabanes de pêcheurs en bois forment un petit village plein de charme, avec vue sur le massif du Canigou quand le ciel est dégagé.

Le conseil de Sarah : Le meilleur moment pour profiter de la beauté de l’étang de Canet-en-Roussillon, c’est le lever du soleil lorsque l’écosystème se réveille en douceur et que les oiseaux prennent leur envol.

Conseiller où partir
Sarah,
Journaliste et blogueuse Voyages

L'avis de Sarah

Lorsqu’on est à la recherche d’une destination de vacances, une des premières questions que l’on se pose en général c’est : mer ou montagne ? Et bien dans les Pyrénées-Orientales, pas besoin de choisir : vous avez les deux sur un même voyage ! C’est un luxe incomparable, qui fait qu’on y revient souvent, une fois qu’on a découvert les lieux. Si je devais choisir un coup de cœur parmi tous ces lieux incontournables à voir, ce serait sans hésitation le port de Collioure. Je ne compte plus le nombre de fois où j’y suis passée, quelle que soit la saison, lors de mes nombreux séjours à Perpignan et dans ses environs. La beauté de la mer, de la lumière, des montagnes environnantes, des monuments du port… C’est un condensé de tout le meilleur de ce que cette région a à offrir, que ce soit en termes de nature, de culture et de traditions.
Le principal inconvénient, car il faut en parler quand même, c’est que la région est victime de son attrait touristique, surtout en bord de mer. En plein été, c’est difficile de circuler et il faut réserver ses hébergements bien à l’avance. Mieux vaut alors se réfugier un peu plus au calme dans l’arrière-pays. La montagne offre un bon bol d’air frais et de nature, qui permet de récupérer des forces si les stations balnéaires sont trop bondées.

Carte interactive des lieux à visiter