Safari : les 7 lieux incontournables à voir

Marlène, Rédactrice Voyages et photographe
Marlène, Rédactrice Voyages et photographe

La Tanzanie est l’un des pays d’Afrique par excellence pour effectuer et vivre des safaris hors du commun et observer les célèbres « Big 5 » comprenant le lion, l’éléphant, le rhinocéros, le buffle et le léopard ainsi que des centaines d’espèces d’oiseaux
La Tanzanie est aussi le pays d’Afrique du l’est où se déroule la grande migration : chaque année des milliers de gnous, de zèbres et d’antilopes parcourent des centaines de kilomètres dans le parc national du Serengeti, à la recherche de pâturages plus verts. Ils sont poursuivis par les prédateurs qui guettent les animaux les plus faibles.
C’est plus particulièrement dans le nord du pays, dans les divers parcs nationaux, qu’une grande concentration d'animaux se rassemble et où il est possible de vivre des expériences uniques comme celle de parcourir les pistes des parcs naturels, aller à la rencontre des animaux à bord d’un véhicule 4X4 et avec un guide-chauffeur, ou dormir en pleine brousse dans un camp de toile. Le sud de la Tanzanie est davantage dédié aux voyageurs qui ont découvert la Tanzanie une première fois ou qui recherchent des moments de safaris plus sauvages et moins touristiques que dans le nord.
Du camping au camp de toile et au lodge le plus luxueux, la Tanzanie a un large choix d’hébergements aux quatre coins du pays pour vivre pleinement l’expérience du safari au plus près de la nature.
Pour bien profiter des safaris, il y a deux saisons distinctes : une saison sèche qui s’étend de juin à octobre puis de décembre à février, et une saison humide avec « une grande saison des pluies » qui s’étend de mi-mars à mi-mai puis une « plus petite saison des pluies » de novembre à mi-décembre.
Découvrons ensemble les différentes possibilités de safaris pour votre voyage en Tanzanie.

Voir plus

Les plus beaux safaris

Le Parc national du Serengeti
Temps de visite : 1 à 3 jours

Le Parc national du Serengeti note 3

Au nord de la Tanzanie, frontalier avec le parc Masai-Mara au Kenya, se situe le célèbre parc national du Serengeti, qui est l’un des plus grands parcs animaliers au monde. Sur près de 15.000 km2 de savanes vivent les « Big 5 » et plus de trente espèces de grands mammifères et de nombreux oiseaux. La Grande Migration du Serengeti est l’un des phénomènes les plus fascinants en Tanzanie, où chaque année, plusieurs millions d’herbivores, gnous, antilopes et zèbres essentiellement, traversent les plaines arides entre la Tanzanie et le Kenya à la recherche de nouveaux pâturages.

Le conseil de Marlène : Juin, juillet, octobre et novembre sont les mois les plus propices à la grande migration des animaux. Hormis cette période, il y a des animaux tout au long de l’année dispersés dans le parc

Le cratère de Ngorongoro
Temps de visite : 1 à 3 jours

Le cratère de Ngorongoro note 3

Au sud-est du Parc du Serengeti et à l’ouest du Lac Manyara, se situe l’une des principales destinations touristiques en Tanzanie, inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO : le cratère de Ngorongoro. Avec ses 20 kilomètres de diamètre qui s’est formé après l’effondrement d’un cône volcanique, le cratère de Ngorongoro est une vraie merveille naturelle où plus de 25.000 animaux y vivent et peuvent être facilement observés tout au long de l’année.
Le cratère abrite aussi la plus forte densité de lions de toute l’Afrique et offre de très beaux moments de safaris pour s’approcher au plus près de la faune sauvage, au cœur d’un des plus beaux sites naturels au monde.

Le conseil de Marlène : Le parc se visite tout au long de l’année et c’est entre juin et octobre que les paysages sont les plus beaux.

Le Parc National de Tarangire
Temps de visite : 1 à 2 jours

Le Parc National de Tarangire note 2

À 1h30 de route à l’est du Parc de Manyara se situe le parc national de Tarangire, considéré aujourd’hui comme l’un des plus beaux parcs de la vie sauvage du pays.
Réputé pour sa plus forte densité mondiale d’éléphants (environ 3.000 éléphants), le parc de Tarangire offre aussi aux voyageurs de grands moments de safaris pour observer facilement de nombreux grands mammifères comme les buffles, les lions, les éléphants ainsi que rhinocéros noirs et léopards, au beau milieu d’une savane boisée et parsemée d'acacias et de baobabs. Durant la saison des pluies, entre décembre et mai, de nombreux hippopotames se déplacent entre les grandes herbes et les points d’eau.

Le conseil de Marlène : Le parc se visite tout au long de l’année avec une préférence entre juillet et février qui est la saison sèche où des nappes d’eau persistent quand même aux quatre coins du parc.

La réserve de Selous
Temps de visite : 1 à 2 jours

La réserve de Selous note 2

Bienvenue dans le sud tanzanien avec la grande réserve de Selous située au sud-est du pays et classée au patrimoine mondial par l’UNESCO et qui compte près de 55.000 km2 de paysages exceptionnels et écosystèmes variés. Hors des sentiers battus, la réserve de Selous offre des expériences de safaris en véhicule ainsi qu’en bateau et à pied pour observer la faune sauvage qui se concentre autour des lacs et de la rivière Rufiji.

Le conseil de Marlène : Le parc se visite tout au long de l’année et plus particulièrement entre janvier et février avec la période des naissances des gnous.

Le Parc National de Manyara
Temps de visite : 1 à 2 jours

Le Parc National de Manyara note 1

Toujours au nord du pays et à proximité du cratère de Ngorongoro et du parc national de Tarangire, se tient le parc Manyara qui est réputé pour sa population de lions qui se prélassent dans les arbres et sur les branches des acacias ainsi que sa forte concentration d'oiseaux, dont les flamants roses aux abords du lac Manyara.

Le conseil de Marlène : Le parc se visite tout au long de l’année et entre juin et octobre il y a une présence importante d’oiseaux.

Le Parc National de Mikumi
Temps de visite : 1 à 2 jours

Le Parc National de Mikumi note 1

Le parc de Mikumi situé au nord-ouest de la réserve de Selous est un parc facilement accessible depuis Dar-es-Salaam pour approcher de près les grands mammifères. Le parc compte près de 15.000 espèces sur plus de 3.000 km2 au cœur des savanes boisées, des plaines et les montagnes. Le parc de Mikumi est relié à la réserve de Selous et les animaux empruntent ce « couloir », qui offre ainsi des grands moments d’exploration des plaines et de vrais moments d’observation des animaux : gnous, zèbres, buffles, lion, antilopes, girafes et troupeaux d’éléphants.

Le conseil de Marlène : Le parc se visite tout au long de l’année avec une saison sèche entre juin et novembre et une saison des pluies entre décembre et mai.

Le Parc National de Ruaha
Temps de visite : 1 à 2 jours

Le Parc National de Ruaha note 1

Direction le sud-ouest de la Tanzanie dans le plus grand parc national de Tanzanie (derrière le Serengeti) avec une surface totale de plus de 20 000 km² et avec une altitude d’environ 1000 mètres. C’est ici que se concentrent une faune et une flore luxuriantes au beau milieu d’une savane parsemée de baobabs, de palmiers, de collines, au cœur d’un paysage magnifique. Idéal pour découvrirplus de 550 espèces d’oiseaux. C’est également dans ce parc que vous pourrez observer les grands koudous ou encore le chien sauvage qui est une espèce très menacée.

Le conseil de Marlène : Le parc se visite de préférence entre juillet et octobre pour encore mieux observer les grands mammifères.

Conseiller où partir
Marlène,
Rédactrice Voyages et photographe

L'avis de Marlène

Faire un safari en Tanzanie reste une expérience unique et qui marque. Au nord comme au sud, la Tanzanie représente la destination phare pour vivre pleinement des safaris au cœur d’environnements variés et pour certains protégés. Le cratère de Ngorongoro offre selon moi l’un des spectacles les plus fascinants en Afrique de par la beauté du site et aussi par sa faune sauvage, tout comme le parc du Tarangire qui reste un grand coup de cœur pour ses couleurs verdoyantes, ses baobabs et sa lumière éclatante.
Un safari en Tanzanie rime aussi avec des distances qui peuvent être parfois grandes et le voyage par la route peut être fatigant.
Pour que les safaris se passent dans les meilleures conditions possibles, écoutez bien et respectez les instructions de votre guide, ne sortez pas de votre véhicule, essayez de déranger le moins possible la vie sauvage dans les parcs et privilégiez des tenues légères et confortables avec une petite laine pour les safaris à l’aube et en fin de journée.

Carte interactive des lieux à visiter