Les 10 lieux incontournables à voir en Turquie

Nastasya, Rédactrice voyages
Nastasya, Rédactrice voyages

Bienvenue dans le berceau des plus grandes civilisations de ce monde, ni plus ni moins ! La Turquie actuelle, c’est à la fois le théâtre des plus grandes dynasties, des princes de Byzance aux sultans ottomans, en passant par les civilisations hittites, les invasions grecques du pourtour méditerranéen et des peuples restés mystérieux face à l’Histoire, comme les Lyciens. Autant de pans qui laissent leurs traces dans les plus belles mosquées et palais d’Istanbul, dans les incalculables vestiges gréco-romains, amphithéâtres, temples et bibliothèques, dominant les falaises et plages de rêves des côtes égéenne et méditerranéenne. Sans oublier les cités troglodytes accrochées aux falaises du sud et les caravansérails témoignant du passage de la route de la Soie à l’Est. La Turquie, c’est aussi le terrain de jeu idéal pour tous les amoureux de nature et de paysages hors du commun, à commencer par les formations géologiques recouvrant les plaines de la Cappadoce et les piscines d’un blanc immaculé du site de Pamukkale. C’est une culture riche où la cuisine sent bon le cumin et le safran, où les derviches tournent à en perdre la tête et où les points culminants flirtent avec l’arche de Noé.
On s’arrête ici, prenez un billet d’avion, organisez votre voyage en Turquie et découvrez ce que le mot splendide veut dire !

Notre sélection de lieux à voir

Istanbul
Temps de visite : 2 à 4 jours
carte

Istanbul

Impossible de commencer cette liste d’incontournables sans aborder l’une des plus belles métropoles qui soient au monde : Istanbul, l’éternelle ! Il n’y a probablement pas de meilleures villes dans le pays pour plonger dans toute la richesse du patrimoine turque, avec une cité mêlant vestiges chrétiens et ottomans, quartiers profondément traditionnels et zones beaucoup plus contemporaines. Vous passerez forcément par cette ville à l’aller ou au retour de votre séjour, alors ne manquez pas d’y découvrir les merveilles que sont la basilique Sainte-Sophie, la mosquée bleue ou bien encore le palais des sultans Topkapi. On ne peut que vous recommander de flâner dans les immenses marchés tels que le Grand Bazaar ou le marché aux épices, avant d’embarquer pour une croisière sur le Bosphore, et voir la ville s’étendre à perte de vue, dominée par de sublimes mosquées ici et là.

Le conseil de Nastasya : En passant à Istanbul, ne manquez pas de voir une véritable cérémonie de derviches tourneurs. La ville propose de nombreux spectacles pour les touristes, mais on vous conseille celui du centre culturel Silivrikapi Mevlana, situé dans le quartier Silivtrikapi. C’est un peu loin, mais la cérémonie est totalement authentique et uniquement fréquentée par des locaux.

Pour en savoir plus
Que voir à Istanbul ?
Vous aimerez Istanbul pour :
Art et culture | Architecture | Marché | Musées | Patrimoine mondial de l'Unesco

La région de Marmara
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

La région de Marmara

Bordée par les frontières bulgares et grecques à l’Ouest et par la mer Noire au Nord, la région de Marmara entoure Istanbul et correspond à l’ancienne Thrace, probablement la zone la plus européenne de Turquie. La région est particulièrement réputée pour ses paysages de vignes et de champs de tournesols à perte de vue. Avis aux amoureux des grands récits et légendes antiques, la région compte beaucoup de sites de cette époque. Parmi les plus réputés, la fameuse cité de Troie, rendue célèbre par Homère dans son récit de la prise de la ville par Achille. Vous pourrez d’ailleurs y admirer des ruines sublimes, et une reproduction du célèbre cheval en bois d’une taille gigantesque. D’autres villes comme Edirne ou Behramkale, anciennement Assos, présentent de nombreux vestiges gréco-romains de grande valeur, comme le temple d’Athéna et la nécropole d’Assos. Les amoureux de randonnée, eux, iront se perdre sur le mont Ida un peu plus loin dans les terres, pour une vue imprenable sur la mer d’Égée.

Le conseil de Nastasya : Si jamais vous êtes passionnés par l’histoire du cheval de Troie, et cinéphiles par la même occasion, sachez que vous trouverez une seconde version de cheval de Troie, utilisée dans le film du même nom avec Brad Pitt, dans la ville de Canakkale.
Vous aimerez La région de Marmara pour :
Art et culture | Nature | Patrimoine mondial de l'Unesco | Sites archéologiques

Éphèse
Temps de visite : Une journée
carte

Éphèse

Difficile de faire un voyage en Turquie sans passer par Éphèse, l’une des cités grecques antiques les plus renommées et des mieux conservées de Turquie. Préparez-vous à faire chauffer l’appareil photo, car vous allez être transportés ! Ici, ce sont des dizaines de vestiges en très bon état qui attendent là au soleil : colonnades, pans de murs, sculptures, fresques et mosaïques du plus grand raffinement. Parmi les incontournables, l’amphithéâtre, pouvant accueillir jusqu’à 25 000 personnes et parmi les plus grands vestiges d’amphithéâtres au monde. Vous passerez forcément devant la bibliothèque de Celsus, dont le fronton entièrement rénové permet de se transporter plus de 1500 ans en arrière. Et enfin, les restes de l’église de la vierge Marie, où elle aurait passé ses derniers jours avant de mourir. Ne manquez pas non plus de revenir en ville et de visiter le musée d’Éphèse, qui compte de magnifiques statues et objets prélevés sur les lieux des ruines. Sans oublier le temple d’Artémis, l’une des 3 dernières des 7 merveilles du monde antique encore debout, avec le Colisée et les pyramides d’Égypte.

Le conseil de Nastasya : Vous risquez de prendre un coup de chaud en passant la journée en plein soleil dans les magnifiques ruines d’Éphèse. Prévoyez de dormir sur place et de passer la fin d’après-midi sur la plage de Pamucak, à quelques kilomètres des ruines.
Vous aimerez Éphèse pour :
Art et culture | Patrimoine mondial de l'Unesco | Site archéologique

La côte égéenne
Temps de visite : 2 à 5 jours
carte

La côte égéenne

Bienvenue en Grèce… ou plutôt, dans la partie la plus grecque de la Turquie ! Ici, les ruines gréco-romaines se font lécher les pieds par le sable de plages paradisiaques et l’eau turquoise des criques ombragées. À côté d’Éphèse, d’autres villes vous transporteront tout droit dans la Grèce antique et les histoires à la Ben Hur, comme Hériapolis, sa basilique, son théâtre et ses bains romains. Ou bien encore Aphrodisias, dont la cité était entièrement dédiée à la déesse de l’amour. La région est également très réputée auprès des amoureux de la plage, la côte égéenne comptant parmi les plus belles stations balnéaires du pays : Bodrum la jet-setteuse, Izmir la perle de l’Égée, Kuşadası et ses fonds à l’eau translucide. Ne manquez pas non plus de partir en excursion dans les terres, découvrir les magnifiques cascades en terrasse de Pamukkale. Ce sera sans aucun doute l’un des moments clé de votre voyage, avec une promenade le long de ces sources thermales chargées en oxyde de calcium, provoquant un des paysages naturels les plus fous sur notre planète !

Le conseil de Nastasya : Plus qu’un conseil, une information importante. Le site de Pamukkale est maintenant classé à l’UNESCO et depuis des années, protégé du tourisme de masse pour sa préservation. Vous pourrez donc vous promener dans le site, tremper le bout des pieds, mais pas vous baigner, sachez-le !
Vous aimerez La côte égéenne pour :
Art et culture | Mer | Plages | Plongée | Patrimoine mondial de l'Unesco

Antalya
Temps de visite : Un jour
carte

Antalya

On arrive ici sur la côte sud de la Turquie, dans la fameuse région méditerranéenne du pays. Et quoi de mieux que de commencer par l’un de ces joyaux, Antalya, la perle de la Riviera turque ! Déjà renommée pour ses plages de rêve attirant les touristes du monde entier par millions chaque année (et oui), la ville a énormément de charme et de douceur de vivre à proposer à ceux qui sauront la visiter, un peu en dehors des pics d’affluence. La vieille ville, qu'on nomme Kaleici, compte de nombreux monuments et vestiges, comme les konaks, ces sublimes bâtisses ottomanes anciennes, ou la porte d’Hadrien, qui ponctuent la balade. Le port de pêche est également le lieu idéal pour manger sur le pouce tout en regardant les familles pêcher dans une ambiance bon-enfant, avec pour toile de fond les montagnes du Taurus. Enfin, prenez un petit bateau pour faire une petite croisière le long de la côte et admirer les cascades de Duden, par exemple.

Le conseil de Nastasya : Antalya et la région méditerranéenne ont l’énorme chance de profiter de plus de 300 jours de soleil par an, vous ne pouvez pas donc pas trop vous tromper sur la période de visite. Cependant, évitez si possible la saison hautement touristique. C’est juste ingérable en termes de monde… !
Vous aimerez Antalya pour :
Art et culture | Architecture | Patrimoine

Kaş et la côte lycienne
Temps de visite : 2 à 5 jours
carte

Kaş et la côte lycienne

S’il y a bien un paradis sur Terre, il y a des chances pour qu’il se trouve sur la côte lycienne en Turquie… ! La partie méditerranéenne du pays, et plus particulièrement la zone entre Fethiye et Antalya, regorge des plus belles merveilles naturelles, à grand renfort de baies paradisiaques, de petits villages de pierres perchés, de cités troglodytes incroyables et de pinède rafraîchissante, c’est tout simplement sublime ! Parmi nos sites favoris, ne manquez surtout pas la baie d’Ölüdéniz, lagune d’eau turquoise au coeur de collines verdoyantes et dont la blancheur de la plage vous éblouira. Ne manquez pas non plus d’aller visiter la cité troglodyte de Myra, avec ses sublimes maisons creusées à même la falaise. Sans oublier les stations balnéaires de Kas, Kalkan ou Demre, où vous pourrez vous baigner et vous reposer sur des plages de rêve.

Le conseil de Nastasya : Antalya et la région méditerranéenne ont l’énorme chance de profiter de plus de 300 jours de soleil par an, vous ne pouvez pas donc pas trop vous tromper sur la période de visite. Cependant, évitez si possible la saison hautement touristique. C’est juste ingérable en termes de monde… !
Vous aimerez Kaş et la côte lycienne pour :
Art et culture | Mer | Nature | Plages | Patrimoine

Ankara & le centre de l’Anatolie
Temps de visite : 1 à 2 jours
carte

Ankara & le centre de l’Anatolie

L’Anatolie centrale abrite la fameuse région de la Cappadoce, mondialement connue pour ses formations géologiques hors norme. Mais en dehors de cette zone, il faut savoir que cette partie de la Turquie est un peu comme le berceau des plus anciennes civilisations du monde : les Romains, les Byzantins, les Phrygiens, les Hittites, les Seldjoukides, et même les Ottomans, tous sont passés là et ont laissé leur trace. À commencer par la capitale, Ankara, dont on ne compte plus les vestiges historiques de toutes les contrées, comme le mausolée d’Atatürk ou le temple d’Auguste, construit il y a 1 800 ans, quand même. Les amateurs d’Histoire se précipiteront voir Hattousa, l’ancienne cité hittite classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, située à quelque 200 kilomètres de là. Enfin, essayez également de passer par Konya, la ville au sud de la région, qui vous transportera tout droit dans une ambiance très « Samarcande », avec son mausolée de Meylanâ.

Le conseil de Nastasya : Si vous êtes passionnés par les récits de la Route de la Soie, ne manquez pas de faire un détour par le caravansérail de Sultanhani, à l’ouest de la ville d’Aksaray. C’est l’un des plus grands caravansérails de toute la Turquie, contenant 4 500 m² de cour, d’arcades, de logements et de remparts, une pure merveille.
Vous aimerez Ankara & le centre de l’Anatolie pour :
Art et culture | Patrimoine mondial de l'Unesco | Site archéologique

Göreme et la Cappadoce
Temps de visite : 2 à 3 jours
carte

Göreme et la Cappadoce

Nous voilà dans l’un des plus beaux endroits de tout le pays. Qui n’a pas déjà vu ces magnifiques photos de paysages féériques, entre ses cheminées naturelles, ses nuances pastel et son ciel tacheté de montgolfières multicolores aux premières lueurs de l’aube ? Vous avez le cliché ? Nous y voici ! Toute la magie de la Cappadoce tient dans cet enchevêtrement surprenant, et parfois même psychédélique, de formations géologiques de tuf, de villages troglodytes et d’églises rupestres souterraines d’un autre monde. Après un petit survol de Göreme en montgolfière, vous aurez le choix entre de nombreuses petites randonnées dans la vallée de l’amour, les vallées roses ou rouge, ou même celle des Pigeonniers, pour vous imprégner de l’ambiance irréelle qui règne en ces lieux ! Ürgüp constitue l’autre point de départ incontournable avec Göreme pour visiter la région, mais ne manquez pas non plus des villages tout aussi incontournables, comme Ortahisar ou Uçhisar, toutes deux dominés par une forteresse en équilibre sur une roche escarpée.

Le conseil de Nastasya : La région se visite aisément en voiture, et vous pourrez même louer la vôtre pour visiter à votre rythme. Si vous n’êtes pas très préparé toutefois, pensez à prendre un chauffeur directement, histoire de gagner du temps et d’être guidé pour trouver les meilleurs spots. Ils connaissent la région par cœur et sont souvent de bon conseil pour vous mener là où il faut au bon moment. Réservez votre voiture de location en Turquie.
Vous aimerez Göreme et la Cappadoce pour :
Art et culture | Beau village | Merveilles naturelles | Nature | Patrimoine

Trabzon & la région de la Mer Noire
Temps de visite : 2 à 5 jours
carte

Trabzon & la région de la Mer Noire

Avis aux amoureux de nature, on s’aventure ici dans une région un peu moins touristique que les précédentes, mais ô combien éblouissante pour ceux qui auront la chance de s’y aventurer. Le nord de la Turquie abrite de grandes plages sauvages et des forêts denses préservées. Ce qui en fait donc le terrain de jeu privilégié pour les amateurs d’activités de plein air. Essayez-vous à la pêche ou même au rafting pour les plus courageux, dans les eaux émeraude de la rivière Coruh. Faites du trekking dans les collines rougeoyantes alentour de Yusufeli. Et préparez-vous pour le clou du spectacle à Trabzon, magnifique petite ville enclavée dans la montagne et datant du 8e siècle av. J.-C., dominée par le monastère de Sumela, suspendu dans les airs à flanc de montagne. Vous sentirez également l’influence de la Géorgie ici, la campagne étant ponctuée de nombreuses églises géorgiennes, typiques du pays voisin.

Le conseil de Nastasya : La région est sublime, mais les infrastructures touristiques moins développées qu'ailleurs. Ce qui fait que visiter la région à votre propre initiative peut vite devenir coûteux et compliqué à organiser. Une fois n’est pas coutume, optez pour une petite agence locale au départ de Trabzon, qui vous organisera à merveille des séjours entre 2 et 5 jours selon vos préférences. Le meilleur moyen de profiter de la région en toute quiétude.
Vous aimerez Trabzon & la région de la Mer Noire pour :
Beau village | Architecture | Montagne | Nature | Patrimoine mondial de l'Unesco

Le mont Ararat & l’Anatolie de l’Est
Temps de visite : 1à 2 jours
carte

Le mont Ararat & l’Anatolie de l’Est

Impossible de terminer cette liste des incontournables à voir en Turquie sans mentionner le plus haut sommet du pays, le mont Ararat, culminant à près de 5 137 mètres d’altitude. Selon la légende, l’arche de Noé se serait échouée sur son sommet, ce qui expliquerait une anomalie visible à l’heure actuelle dans le relief de la montagne. Quoi qu’il arrive, la région reste le lieu de prédilection de tous les amateurs de trekking, avec de nombreuses randonnées possibles sur plusieurs pics dépassant les 4 000 mètres, comme les montagnes de Cilo ou le mont Süphan. Si vous préférez les lacs et le plancher des vaches, faites un détour par le lac de Van, merveille de la nature encerclée de montagnes et de petits monastères géorgiens. Sans oublier que le Tigre et l’Euphrate, présents dans la région, raviront les amateurs de rafting et de canyoning.

Le conseil de Nastasya : Si vous êtes amateurs de randonnée et trekking, mais que le Mont Ararat vous paraît trop lointain dans votre périple, pensez à passer par la chaîne des monts Taurus, plus facilement accessible de la côte méditerranéenne ou même de la Cappadoce. Histoire de quand même vous perdre dans les sommets pelés de la Turquie !
Vous aimerez Le mont Ararat & l’Anatolie de l’Est pour :
Beau village | Architecture | Montagne | Nature | Patrimoine mondial de l'Unesco

Conseiller où partir
Nastasya,
Rédactrice voyages

L'avis de Nastasya

Ma première expérience de la Turquie s’est faite par l’intermédiaire d’un séjour totalement improvisé et de dernière minute à Istanbul. Il n’en fallait pas plus pour que je tombe amoureuse de la destination. Je suis tombée sous le charme de l’ambiance magique, d’un pays qui n’en finit pas de surprendre par la richesse de sa culture, la variété de ses paysages et l’ambiance totalement exaltante qui y règne ! J’ai personnellement adoré ce mix inexplicable entre culture européenne et orientale, qui se ressent particulièrement à Istanbul. Comme s’il était possible de passer d’une option à l’autre au gré de ses envies, c’est une sensation assez dingue !

La question de la sécurité est un sujet récurrent lorsque l’on parle de la Turquie. Comme beaucoup de pays à l’heure actuelle, la Turquie ne fait pas exception aux risques d’attentats. Toutefois, seulement quelques zones très sensibles sont déconseillées par le ministère des Affaires étrangères, à savoir la zone limitrophe avec la Syrie et l’Irak. Le reste des zones touristiques, comme Istanbul, la Cappadoce et la côte méditerranéenne, restent totalement accessibles aux touristes. D’autant plus que vous serez rapidement surpris de la bienveillance de l’accueil des Turcs, qui vous noieront de « Welcome » et « karşılama“ sincères à chaque coin de rue. Nous vous recommandons de consulter le site de France Diplomatie pour avoir toutes les informations à jour liées à la sécurité dans le pays.

Enfin, restez conscient que la Turquie est un pays immense ! Il est tentant de vouloir en visiter un maximum, mais si vous n’avez que 2 semaines tout au plus, je vous conseille de choisir parcimonieusement vos destinations de visite. Ciblez 3 régions maximum, comme Istanbul, la Cappadoce et la côte ou une région plus montagneuse, et tenez-vous à cela pour ne pas vous épuiser et perdre beaucoup de temps en transport et changements. Le pays est très bien desservi en vols domestiques, cela dit. Mais parfois, mieux vaut en voir un peu moins, mais profiter au mieux. La Turquie fait partie des pays qui méritent ce type d'approche, pour en saisir toutes les saveurs !

Carte des lieux à visiter