Tasmanie : les 7 lieux incontournables à voir

Cécile, Journaliste spécialiste Australie
Cécile, Journaliste spécialiste Australie

Souvent présentée comme un condensé de la Nouvelle-Zélande, la Tasmanie est un véritable petit bijou naturel, à l’opposé des paysages que j’avais pu découvrir jusque là en Australie. Dernier habitat naturel de l’espèce protégée du diable de Tasmanie, paradis des randonneurs, haut lieu de culture et d’histoire mais aussi de gastronomie, la Tasmanie est n’a rien à envier à l’Australie continentale. J’ai été complètement conquise par cette nouvelle expérience et, avec le recul, je recommanderai sans hésitation la Tasmanie pour une découverte de l’Australie sortant de l’ordinaire et des sentiers battus.
Le meilleur moyen de découvrir l’île reste le van ou le camping-car, les sites étant tous facilement accessibles et les distances à parcourir assez courtes. En une dizaine de jours, vous passerez des plages turquoises de la côte Est aux hautes montagnes du centre, en passant par de grandes plaines verdoyantes peuplées de moutons. Je vous recommande également de prévoir votre voyage en Australie entre décembre et février pour profiter de la douceur de l’été (entre 21 et 24°C maximum).

Voir plus

Que voir en Tasmanie ?

Parc National de Freycinet
Temps de visite : 2 jours

Parc National de Freycinet note 3

Freycinet regorge de points de vue, de plages de sable blanc, de forêts, de falaises de granit… C’était l’endroit que je rêvais de visiter en Tasmanie !
S’il n’y avait qu’un seul point à garder, ce serait Wineglass Bay (l’une des dix plus belles au monde). Après une randonnée assez accessible (1h30), le belvédère offre une vue dégagée sur l’incroyable baie en croissant parfait, son sable blanc éblouissant et une eau turquoise irréelle. La plupart des touristes s’arrêtent là et repartent au parking. Je vous recommande de poursuivre et descendre les 1600 marches menant sur la plage. Remonter sera sportivement difficile, mais se balader et paresser sur cette plage vaut largement les courbatures. Je vous recommande également la balade autour du phare du Cape Tourville pour profiter de plusieurs points de vue sur Wineglass Bay (par temps dégagé). Sleepy Bay et Honeymoon Bay offrent également deux courtes balades menant à de jolies plages isolées.
Pour les plus expérimentés (et équipés), l’ascension du Mont Amos (2-3h) est une expérience sportive à faire au lever du soleil. Consultez bien les conditions météorologiques et le centre d’information du parc au préalable.

Le conseil de Cécile : Pour apercevoir des baleines, planifiez votre visite entre mai et octobre. En été (décembre à mars), prévoyez une journée en kayak pour découvrir les secrets de la vie marine du parc.
Vous aimerez Parc National de Freycinet pour :
Observation de la faune | Plage | Points de vue | Rando | Réserve naturelle

Hobart
Temps de visite : 2 jours

Hobart

Hobart, capitale de l’île, a été un coup de cœur pour son atmosphère européenne et son centre-ville paisible. Votre premier arrêt incontournable sera le marché Salamanca. Tous les samedis, une horde d’étals en tout genre investie Salamanca Place : artisans, maraichers, restaurateurs… il y en a pour tous les goûts et j’ai adoré déambuler dans cette ambiance de fête conviviale. Après vous être mêlés à la foule, filez au MONA (Museum of Old and New Art), un incroyable musée où cohabitent momies et installations contemporaines déroutantes (comme cet homme, vivant et immobile, assis en tailleur). Le Tasmanian Museum and Art Gallery est également un excellent musée pour en apprendre plus sur les coutumes des aborigènes. Il expose plusieurs spécimens de Thylacine, le loup de Tasmanie, aujourd’hui malheureusement disparu. Enfin, le meilleur pour la fin : le mont Wellington. Du haut de ses 1270 m, il offre une vue imprenable sur toute la ville et plusieurs belles randonnées. Je vous recommande d’y aller au coucher du soleil, un moment inoubliable.

Le conseil de Cécile : Planifiez votre visite le weekend pour profiter du marché. Consultez également le site de la ville pour connaître l’agenda des événements culturels. De plus, ne manquez pas de profiter des excellents produits de la mer tasmaniens dans les restaurants du port !
Vous aimerez Hobart pour :
Art et Culture | Détente | Marché | Parc et jardin | Shopping

Péninsule de Tasman
Temps de visite : 2 jours

Péninsule de Tasman

À 1h30 à l’est d’Hobart se trouve la péninsule de Tasman. Connue pour Port Arthur (ancien bagne du 19e qu’il est possible de visiter), le trésor de la péninsule reste, pour moi, ses paysages et randonnées aux vues imprenables sur la mer de Tasman. L’une d’elles est celle du Cape Raoul dont la piste sillonne entre forêts denses et falaises escarpées avec, au bout, une vue à plus de 300 m de hauteur d’où l’on peut admirer une formation rocheuse en flûte typique de la Tasmanie.
Une autre particularité de la région est son regroupement de curiosités géologiques comme la Tasman Arch à Eaglehawk Neck, une arche rocheuse à plus de 60 m de haut où l’on peut y voir s’engouffrer les vagues. Non loin, dans la falaise, l’immense faille Devil’s Kitchen donne un point de vue vertigineux sur les vagues s’écrasant en contrebas. Enfin, plusieurs trous dans la roche (blowholes) créent de hauts jets d’eau lorsque l’eau s’engouffre dans les tunnels souterrains. Pour finir, la Remarkable Cave forme à son ouverture les contours de la Tasmanie. Le chemin d’accès offre d’ailleurs de magnifiques panoramas sur le Cape Pillar.

Le conseil de Cécile : Pour vous retrouver nez à nez avec des diables de Tasmanie, wombats, wallabies et opossums, visitez le Unzoo, un havre de paix aux antipodes des zoos traditionnels.
Vous aimerez Péninsule de Tasman pour :
Merveille naturelle | Nature | Observation de la faune | Rando | Réserve naturelle

Bay of Fires
Temps de visite : 1 jour

Bay of Fires

Le nom aguicheur de la « baie des feux » ne tire pas son nom de la teinte rouille qu’y prend la roche mais du jour de sa découverte par les colons anglais qui se sont retrouvés face à une côte complètement enflammée. Ces feux sont le résultat d’une coutume aborigène pour une gestion de la flore et de la chasse. Aujourd’hui, c’est surtout une magnifique côte à sillonner à partir de la ville de St Helens.
Skeleton Bay sera probablement votre premier arrêt et votre première vision paradisiaque de ce que la baie a à vous offrir : d’immenses rochers teintés de rouge, une eau cristalline et partout, des eucalyptus. Binalong Bay est également un excellent arrêt pour s’aventurer sur les rochers. Plus haut, Swimcart Beach et son sable immaculé est idéal pour pique-niquer. Je vous invite à marcher jusqu’au nord de la plage pour vous balader entre les rochers avec une magnifique vue sur le nord de la côte. Enfin, rendez-vous à The Gardens. C’est ici que fini la baie, autrement dit, une dernière chance d’observer ses roches rouille se noyer dans la mer turquoise de Tasman.

Le conseil de Cécile : De très nombreux arrêts sont possibles sur cette petite baie. Suivez votre intuition et prenez votre temps, ne serait-ce que pour échapper aux foules de touristes et trouver de petits recoins encore cachés.
Vous aimerez Bay of Fires pour :
Détente | Merveille naturelle | Points de vue | Rando | Réserve naturelle

Mount Cradle
Temps de visite : 1 à 2 jours

Mount Cradle

La Tasmanie n’est pas qu’eaux turquoise et belles plages, loin de là ! Dans les terres, le parc national de Mount Cradle est un excellent exemple de la richesse naturelle de l’île.
Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, c’est un paradis pour les marcheurs. De nombreux sentiers très bien aménagés sont proposés pour découvrir la beauté sauvage du lieu. L’incontournable est la boucle autour du lac Dove (1 à 2h) d’où vous pourrez admirer le sommet Cradle et vous reposer sur les bords du lac. Pour prendre un peu de hauteur, aventurez-vous sur le sentier passant par le lac Crater et menant à Marion’s Lookout (2h, avec de fortes montées) d’où vous aurez une vue imprenable sur le parc et le lac Dove. Les plus courageux pourront continuer vers le sommet Cradle, à 1545 m d’altitude. Après avoir traversé une forêt, des torrents et longé des bords de falaises, les durs efforts seront vite oubliés tant la vue est unique. Pour les experts, l’Overland Track commence ici : 70 km de marche pour relier Cradle au lac St Clair, soit 4 à 6 jours de marche en pleine nature sauvage.

Le conseil de Cécile : Les sentiers de randonnées sont rapidement envahis par les touristes. Essayez de vous y rendre le plus tôt possible pour profiter du calme de la nature et croiser des wombats.
Vous aimerez Mount Cradle pour :
Observation de la faune | Patrimoine mondial de l'UNESCO | Points de vue | Rando | Réserve naturelle

Launceston et ses environs
Temps de visite : 1 à 2 jours

Launceston et ses environs

Deuxième plus grande ville de Tasmanie, Launceston est le point de ravitaillement par excellence sur le chemin de Mount Cradle. Au-delà des maisons victoriennes typiques, la ville n’a rien d’exceptionnel. Elle est néanmoins un excellent point de départ pour plusieurs incontournables de la région.
Mon coup de cœur revient à Marakoopa Cave (1h au sud-ouest), une grotte avec des stalagmites et stalactites magnifiques ainsi que des vers luminescents ! Non loin de la grotte, les chutes Westmorland sont également un véritable plaisir, tant pour la randonnée que pour le moment de détente les pieds dans l’eau. Au nord-est, vous pourrez avoir un petit clin d’œil la Provence avec le gigantesque champ de lavande au Bridestowe Lavender Estate. Enfin, rendez-vous à l’exploitation viticole de Josef Chromy (20 min au sud) pour une dégustation d’un vin tasmanien de nombreuses fois primés dans un cadre idyllique et verdoyant. Si vous restez à Launceston, dirigez-vous à Cataract Gorge qui offre de nombreuses activités : kayak, croisière, randonnée, escalade… idéale pour une journée d’aventure !

Le conseil de Cécile : Sur le chemin pour Mount Cradle, arrêtez-vous dans la ville DeLoraine, plus précisément au Deloraine Deli pour un des meilleurs petits déjeuners que j’ai pu faire en Tasmanie !
Vous aimerez Launceston et ses environs pour :
Architecture | Détente | Rando | Réserve naturelle | Vignobles

L’île Bruny
Temps de visite : 1 à 2 jours

L’île Bruny

À 1h au sud d’Hobart, l’île Bruny est une véritable oasis pour les gastronomes et les randonneurs.
J’ai testé toutes les adresses pour vous recommander la crème de la crème. Figurez-vous que la meilleure de toutes était la Bruny Island Cheese Company. Loin de faire de l’ombre à nos fromages français, cette fabrique éco-responsable fabrique sur place les meilleurs que j’ai dégusté en Australie ! Ma deuxième adresse : the House of Whisky, pour une dégustation des meilleurs whisky et gins tasmaniens avec une vue imprenable sur North Bruny. Enfin, Bruny Island Premium Wines pour leurs vins et cidres locaux, ainsi que leur restaurant au milieu des vignes.
Pour les marcheurs, ce sera au parc South Bruny que vous mènerez vos pas. Des sentiers de 30min à plusieurs heures selon votre niveau vous guideront de falaises escarpées à de longues plages blanches en passant par le phare historique du Cape Bruny. Enfin, ne manquez pas le point de vue The Neck, une fine bande de terre entourée d’eau reliant le nord et le sud de l’île.

Le conseil de Cécile : Rendez-vous à The Neck à la tombée de la nuit pour observer des manchots pygmées se promenant tranquillement dans leur habitat naturel ! Des baleines peuvent être observées au large de l’île entre mai et octobre.
Vous aimerez L’île Bruny pour :
Gastronomie | Observation de la faune | Rando | Vignobles

Carte interactive des lieux à visiter