Sydney : les 8 lieux incontournables à voir

Cécile, Journaliste spécialiste Australie
Cécile, Journaliste spécialiste Australie

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Sydney n’est pas la capitale de l’Australie (l’honneur revient à la méconnue Canberra). Surtout connue et visitée pour son célèbre Opéra, Sydney est surtout une vaste mégapole très cosmopolite attirant autant les touristes que les expatriés du monde entier. Entre gratte-ciels et jardins verdoyants, grands axes fourmillants en permanence et chemins de randonnée en pleine nature, monuments chargés d’histoire et petits quartiers aux fortes valeurs identitaires, Sydney surprend et parfois même déstabilise par sa pluralité architecturale et culturelle. De premier abord difficile à apprivoiser, elle se découvre peu à peu au fil des explorations et séduit autant les citadins que les amoureux de la nature.
Je garde un souvenir mémorable de mon arrivée à Sydney, alors que je venais de vivre plus de 25 heures de vol en solitaire. Découvrir du hublot la ville et apercevoir pour la première fois les voiles de l’Opéra reste l’une des expériences les plus grisantes de mon voyage. Sydney est donc une des étapes incontournables de votre voyage en Australie, autant pour vous plonger directement dans le style de vie à l’australienne que pour en avoir plein les yeux dès votre arrivée. Je vous recommande fortement d’y accorder au moins 4 jours afin de pouvoir explorer ses différents aspects.

Voir plus

Visite de Sydney : conseils et bons plans !Que voir à Sydney ?

L'Opéra et le Harbour Bridge
Temps de visite : Une demi-journée

L'Opéra et le Harbour Bridge

Architecture Patrimoine mondial de l'Unesco Monuments Points de vue

Si vous fermez les yeux et pensez à l’Australie, il y a fort à parier que la première image qui vous viendra en tête sera la silhouette mythique de l’Opéra de Sydney. Symbole incontestable du pays, sa construction n’a pourtant pas été sans difficulté et soulève encore de nombreuses interrogations quant à sa signification. Réelle prouesse architecturale inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’Opéra occupe une place de choix dans Sydney, au cœur des gratte-ciels. Il n’est cependant pas la seule vedette et partage la scène avec la deuxième fierté des Sydneysiders : le Harbour Bridge. Cette immense structure métallique juste en face de l’Opéra n’est pas sans nous rappeler notre Tour Eiffel. Elle s’élance au travers de la baie en une seule arche, dont les plus téméraires pourront faire l’ascension pour une vue à 360° du centre de Sydney.
Personnellement, je trouve que la meilleure manière de découvrir ces deux monuments est d’emprunter un ferry au départ de Circular Quay, à quelques centaines de mètres de l’Opéra. Ne manquez pas l’une des visites guidées de ce dernier pour découvrir ses secrets et admirer ses salles de spectacle. Profitez également de votre balade pour déambuler le long des quais où vous retrouverez le musée d’art contemporain de Sydney et le quartier de The Rocks.

Le conseil de Cécile : Empruntez la balade piétonne du Harbour Bridge, partant du haut de The Rocks, pour prendre de la hauteur et avoir une vue imprenable sur la baie et l’Opéra.

Royal Botanic Gardens
Temps de visite : Une demi-journée

Royal Botanic Gardens

Détente Nature Patrimoine Parcs et jardins

Si, comme moi, vous aimez découvrir à pied une ville et ressentez le besoin de retrouver un peu de calme et de verdure, je ne peux que vous inviter à aller vous perdre dans les jardins botaniques royaux de Sydney. Véritable poumon vert, cet immense espace de 30 hectares est l’endroit de détente préféré des habitants et touristes. Que vous ayez envie de plantes exotiques, de déambuler dans les jardins et serres thématiques, d'observer la faune citadine australienne ou simplement de profiter d’un pique-nique, ces jardins sont un véritable appel à l’émerveillement, et ce, à tout moment de l’année.
Parmi les attractions principales, j’ai adoré le jardin tropical et ses fleurs multicolores, le jardin des succulentes, peuplé de plantes pouvant survivre dans les milieux les plus arides, l’élégante serre aux fougères ainsi que le jardin des roses et enfin, la balade thématique « rainforest » qui vous plongera dans une forêt tropicale aux allures de Jurassic Park. Pour les inconditionnels d’art et de culture, l’Art Gallery of New South Wales et la State Library of New South Wales sont des incontournables à visiter gratuitement. Afin de profiter pleinement des jardins, je vous recommande également de participer à une des visites guidées gratuites organisées tous les jours.

Le conseil de Cécile : J’affectionne particulièrement me rendre en fin de journée à la pointe du jardin, sur Mrs Macquarie’s Chair, pour profiter du soleil couchant sur l’Opéra et le Harbour Bridge.

Le quartier The Rocks
Temps de visite : 2 heures

Le quartier The Rocks

Architecture Patrimoine Monuments Musées Marché

Saviez-vous que c’est à Sydney que se trouve le tout premier endroit colonisé par les colons anglais arrivés en 1788 ? Ce quartier n’est autre que celui de The Rocks, à quelques pas de l’Opéra. Aujourd’hui très prisé, il a très longtemps été considéré comme le secteur le plus malfamé de la ville, QG des marins en quête de divertissement, des voleurs, bandits et autres âmes perdues. Ce sont maintenant pour ses galeries d’art, marchés gastronomiques et restaurants branchés ainsi que ses ruelles chargées d’histoires et de faits divers étranges que l’on s’y presse. Pour tout apprendre de l’histoire de ce quartier atypique, visitez en priorité le Rocks Discovery Museum (entrée gratuite) où sont exposées de nombreuses reconstitutions de la vie que l’on a pu y mener.
J’aime m’y balader pour flâner dans les petites boutiques de créateurs tout en me laissant surprendre à chaque visite par ce mélange assez détonnant d’anciennes maisons de briques à l’anglaise et de végétation tropicale. Mon péché mignon : The Rocks Food Market tous les vendredis soir.

Le conseil de Cécile : Je vous recommande la visite guidée gratuite du quartier, organisée par « I’m free walking tour » tous les jours à 18h, qui vous fera faire le tour historique du quartier.

Le CBD (Central Business District)
Temps de visite : 3 heures

Le CBD (Central Business District)

Architecture Art et Culture Patrimoine Monuments Shopping

Vous voici au cœur de la ville où les gratte-ciels donnent un air de New York à Sydney. Pour les accrocs du shopping, rendez-vous sur Pitt Street, rue piétonne surplombée par la Sydney Tower Eye dont la flèche culmine à 350 mètres. Un peu plus loin, ne manquez pas l’impressionnant Queen Victoria Building, à califourchon sur York et George Streets. Ce bâtiment dénote par sa décoration fin 19e et abrite des boutiques de luxe ainsi qu’un salon de thé dont je recommande les scones.
Besoin de faire une coupure ? Flânez dans les allées ombragées de Hyde Park et admirez-y l’Archibald Fountain avant de pousser la porte de la gothique cathédrale Sainte-Catherine. Dirigez-vous ensuite vers Darling Harbour, une baie adjacente à Circular Quay où j’aime m’y balader, car moins fréquentée. Ne manquez pas d’aller y voir le bateau sur lequel Capitaine Cook est arrivé en Australie au 18e siècle ! S’il vous reste un peu d’énergie, gravissez l’Observatory Hill pour profiter au calme d’une vue sur le Harbour Bridge et la baie. Enfin, pour vos sorties en soirée, je ne peux que trop vous recommander le quartier de Newton, très tendance il offre une scène musicale et culturelle très variée.

Le conseil de Cécile : Faites le tour complet de la City en 3h lors d’une des visites guidées gratuites de « I’m free walking tour », tous les jours à 10h30 et 14h30, à partir de Town Hall.

Bondi Beach
Temps de visite : Une demi-journée

Bondi Beach

Détente Mer Nature Sports nautiques Rando

S’il y a bien un endroit à Sydney où vous pourrez goûter au style de vie australien, c’est à Bondi Beach, l’une des plages les plus célèbres de la région. Réputée pour être un excellent spot de surf, ce sera pour vous l’occasion de vous essayer à ce sport national. Bondi, c’est aussi une excellente excuse pour se prélasser au soleil et de profiter de l’ambiance balnéaire « à la cool ».
J’y viens surtout pour la magnifique marche côtière qui serpente sur 6km vers le sud jusqu’à Coogee Beach. Au programme de cette balade pour tous les amoureux de la nature : des falaises plongeant dans l’eau turquoise, des rochers grignotés par les vagues, plusieurs plages au sable blanc et de beaux points de vue sur le reste de la côte. Pour échapper à la foule, je vous recommande de vous arrêter sur la plus calme plage de Tamarama, peu après Bondi.

Le conseil de Cécile : Commencez la marche par Coogee et non pas par Bondi. Vous aurez moins de monde dans ce sens et la découverte de la baie de Bondi n’en sera que plus impressionnante.

Manly
Temps de visite : Une demi-journée

Manly

Détente Mer Nature Rando

Moins touristique que Bondi, Manly est la plage de prédilection des habitants de Sydney et fait le bonheur des familles le week-end. Après une trentaine de minutes en ferry depuis Circular Quay, vous arriverez directement dans les rues décontractées de Manly où j’aime toujours m’arrêter pour profiter d’une glace sous les palmiers.
Je vous recommande de vous diriger directement vers Shelly Beach, une petite plage reculée facilement accessible par un chemin piéton, au sud de la plage principale. Si vous êtes d’humeur aventurière, lancez-vous dans la balade côtière entre Manly et le pont de Spit. Je la recommande à toute personne de passage pour ses falaises vertigineuses, ses sentiers cachés et son calme idyllique car moins courue des touristes. Attention, même si cette marche est facile, elle comptabilise 10km au total. Prévoyez donc de bonnes chaussures, pique-nique et surtout… crème solaire !

Le conseil de Cécile : Durant l’hiver (entre mai et novembre), il est possible de voir des baleines dans la baie au niveau de North Head, soit à la pointe sud de Manly, après Shelly Beach.

The Blue Mountains
Temps de visite : Une journée

The Blue Mountains

Chutes d'eau Merveilles naturelles Nature Points de vue Rando

L’un des grands avantages de Sydney : les parcs nationaux aux alentours. Les Blues Mountains restent pour moi un incontournable à visiter pour se plonger dans un des paysages les plus typiques d’Australie, à savoir une forêt luxuriante et humide d’eucalyptus. C’est d’ailleurs de là que le nom Blue Mountains vient, une légère brume bleutée voilant généralement la forêt et provenant ni plus ni moins des eucalyptus en trop forte concentration.
La première étape de votre excursion sera les célèbres Three Sisters, une formation de trois rochers à partir de laquelle vous aurez une vue imprenable sur l’immensité de la forêt en contrebas. Toutefois, là où votre exploration devient intéressante sera lorsque vous emprunterez les différents chemins de randonnée donnant accès à des sous-bois verdoyants, cascades et grottes souterraines. Il est également possible d’emprunter un bus à arrêts multiples pour aller plus loin dans les montagnes, mais j’ai personnellement trouvé que le sentier accessible depuis les Three Sisters offrait déjà de nombreuses possibilités de découvertes.

Le conseil de Cécile : Prenez le train pour Katoomba le dimanche matin et profitez du tarif unique de $2,75 avec l’Opal Card (carte de transport gratuite) – tarif spécial uniquement le dimanche.

La Hunter Valley
Temps de visite : 1 ou 2 journées

La Hunter Valley

Détente Nature Vignobles Gastronomie Campagne

Française expatriée et nostalgique des saveurs de l’hexagone, j’ai eu le plaisir de découvrir la Hunter Valley, un petit bijou composé de 150 caves nichées dans des collines. Les premières vignes plantées en 1820 font de cette vallée la plus ancienne région viticole du pays. Parmi les grands crus que votre palais pourra savourer, vous retrouverez principalement trois cépages : sémillon, chardonnay et shiraz. Pour vous aider à faire votre choix, voici les caves que j’ai le plus appréciées, tant pour la qualité du vin que pour l’accueil et le cadre de dégustation : Pepper Tree Wines, Lakes Folly, Tyrell’s Wine et Scarborough Wines.

Le conseil de Cécile : La visite des caves est généralement gratuite mais je vous recommande de vous adresser à des guides locaux pour profiter pleinement de votre journée.

Carte interactive des lieux à visiter