La flore du Costa Rica

Plongeon dans le pays de l'écotourisme

Les paysages naturels et préservés du Costa Rica sont un trésor mondial et, de loin, le principal atout du pays. Effectivement, la biodiversité est l’enjeu n°1 du gouvernement et de la population. De telle sorte qu’à ce jour, il n’y a pas d’armée au Costa Rica. Tous les fonds sont utilisés pour la protection et la préservation de l’environnement. Un exemple d’engagement et d’actions pour le monde entier. La péninsule d’Osa concentre à elle seule, 2.5% de la biodiversité mondiale. Une nature florissante et diversifiée, abritant une faune tout aussi resplendissante. À tel point, qu’on découvre environ 160 nouvelles espèces chaque année dans l’Eden du Costa Rica. Pas étonnant que l’écotourisme soit le choix de prédilection des touristes de passage.

Voir plus

Notre sélection de lieux à voir

Forêt tropicale humide

Gargantuesque et visible de part et d’autre du pays, cette forêt tient son nom des quantités de précipitations qui pèsent sur son feuillage. Jusqu’à 6000mm par année, c'est dire ! Un vrai bonheur pour le développement d’espèces végétales comme le lichen, les lianes, la mousse et les arbustes… Et tous les végétaux qui s’épanouissent sous une couverture de brume et d’humidité permanente.
Concernant l’altitude, on retrouve la forêt humide entre 1000 et 3000m. Toutefois, en poussant plus haut, vous verrez la forêt se transformer en « páramo ». Il s'agit d'un type de végétation bien spécifique, identifiable à son apparence trapue, voire rabougrie. Le páramo est typique de la cordillère de Talamanca, du mont Chirripo et de la Muerte

Voir plus

Forêt tropicale sèche

Dans la région de Guanacaste, on retrouve l’essentiel de la forêt sèche du Costa Rica. Voyez-la comme une opportunité à saisir, car ce type de forêt demeure rare en Amérique Centrale. Elle est reconnaissable à ses feuilles caduques, tombantes entre les mois de décembre et avril, lorsqu’arrive la saison sèche. Laissant alors place à un paysage désertique, bien loin de l’image infiniment verte de la nature costaricienne.
Au retour de la saison pluvieuse, la verdure reprend ses droits et recouvre tout ce qui peut l’être ! Les arbres retrouvent leur majesté en revêtant leur sublime manteau de velours émeraude. Les fleurs éclosent dans chaque recoin, faisant rayonner leurs superbes couleurs aux yeux de tous les pollinisateurs du coin.

Voir plus

Mangroves

Naviguer au milieu la mangrove costaricienne est synonyme d’émerveillement. Simplement car la mangrove du Costa Rica est l’une des plus grandes d’Amérique centrale.
Dans un écosystème marécageux, elle se caractérise par de grosses racines tentaculaires, entre terre et eau. Toujours proches de la côte, les racines apparentes indiquent clairement le niveau de la mer à marée haute. Elles ont développé une technique ingénieuse pour puiser les ressources de l’eau côtière. En effet, les racines se gorgent d’eau salée et expulsent le sel par leurs feuilles. Vous en apprendrez les secrets en vous approchant des impressionnantes lianes en bateau, le temps d’une visite dans un parc naturel… Le Corcovado certainement ?

Voir plus

Lacs et lagunes

Idéal pour se détendre lors d'une baignade, sans les remous incessants et le sel de la plage. Excellente nouvelle, il y a pléthore de lacs et de lagunes au Costa Rica. Un bon nombre de ces lagunes se logent dans des espaces naturels fantastiques, au détour d'un parc national. L'idéal pour partir à leur recherche sans trop jouer aux explorateurs. Plongez-vous dans l’eau douce et relâchez la pression de la vigilance en mer.
Pour vous inspirer, retrouvez ci-dessous une petite liste de lacs et lagunes à découvrir, où la relaxation et la fascination seront totales.


Lagune de Hule


Lac d'Arenal


Lagune Don Manuel


Guide Rédacteur
Article écrit par Lolita, rédactrice Partir.com.
Revu par Vincent, guide local au Costa Rica.
Publié le 2022-07-11