Notre sélection d'activités

Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages
Vanessa, Journaliste montagne/environnement et voyages

Vous en rêviez depuis longtemps et avez décidé de réaliser prochainement un voyage en Islande ? Mais quel est donc l'éventail des activités incontournables à faire sur place ? Y a-t-il des expériences à côté desquelles il ne faut absolument pas passer ? L'île bénéficie en effet d'un potentiel tout à fait incroyable et saura combler les rêves les plus fous des amateurs de nature et de grands espaces. La «Terre de Glace et de Feu» peut s'explorer aussi bien en kayak qu'à cheval ou en motoneige... Mais au-delà de ces sensations fortes, immergés au cœur des éléments de ce pays unique, il est aussi possible de déguster une gastronomie locale savoureuse, visiter des musées uniques en leur genre, passer des soirées musicales inoubliables, ou simplement se relaxer dans l'une des nombreuses sources naturelles d'eau chaude. Vous l'aurez compris, l'Islande a tant à offrir que vous songerez déjà à y retourner...

Voir plus
  • Faire de la plongée dans un canyon sous-marin
    Sport
    Plongée dans la faille de Silfra

    Faire de la plongée dans un canyon sous-marin

    L'Islande est une terre sans cesse en mouvement, située à la convergence de deux plaques tectoniques, la plaque eurasienne et la plaque nord-américaine. Ces dernières s'écartent d'environ deux centimètres par an et la faille qui marque le point de séparation est celle de Silfra, située au cœur du parc national de Thingvellir. C'est l'un des sites les plus extraordinaires de plongée en eaux froides dans le monde, avec une eau cristalline permettant une visibilité jusqu'à 100 mètres de profondeur ! La pureté exceptionnelle de l'eau glaciaire décompose la lumière comme le ferait du cristal. On a le choix entre faire du snorkeling ou de la plongée en bouteille si l'on détient déjà des niveaux PADI. Une fois sous l'eau, différents bassins se succèdent jusqu'à la «cathédrale de Silfra », la zone la plus profonde, et on peut même à un moment toucher les deux plaques tectoniques à la fois !

  • Skier face à l'océan
    Sport
    Ski dans la péninsule des Trolls

    Skier face à l'océan

    Lorsqu'on songe à des destinations de ski, ce n'est pas forcément l'Islande qui vient en premier à l'esprit et de ce fait, l'île constitue une destination tout à fait insolite pour promener ses spatules. Les Islandais aiment le ski et ce sport est très pratiqué par de nombreux habitants. Plusieurs petites stations sont disséminées aux quatre coins du pays : Blafjöll est le plus grand domaine skiable avec ses 28 kilomètres de pistes et se trouve à moins d'une demi-heure de Reykjavik. Dans le nord du pays, la petite station du village de Siglufjördur permet de jouir d'un des panoramas les plus exceptionnels avec l'océan en toile de fond. La plupart des ces stations sont aussi éclairées la nuit et il n'est pas rare de pouvoir contempler une aurore boréale en dévalant les pistes au cœur de l'hiver arctique.

  • Faire de la motoneige sur un glacier
    Sport
    Motoneige à Svalbard

    Faire de la motoneige sur un glacier

    Remonter en motoneige les pentes d'un glacier semble tout droit sorti d'un scénario de James Bond mais vous pouvez réellement faire cette expérience sur le glacier Myrdalsjökull situé sur la côte sud de l'Islande. Une fois les vêtements appropriés enfilés, c'est parti pour une balade de deux heures des plus toniques et originales ! Cette immense calotte glaciaire est la quatrième plus grande du pays et culmine à près de 1500 mètres d'altitude. Une excursion permet de se rendre jusqu'au sommet du glacier au niveau de l'impressionnante caldera du volcan Katla, un des plus actifs de l'île. Le contraste entre la glace et le cratère est saisissant, et la vue sur la côte sud de l'Islande est tout simplement à couper le souffle. Un des points forts d'un voyage en Islande dans le pays des Elfes, qui ne nécessite pas une expérience préalable en la matière.

  • Faire du kayak sur le Hornstrandir
    Sport
    Kayak à Seydisfjordur

    Faire du kayak sur le Hornstrandir

    Rien de tel que de glisser au fil de l'eau pour partir à la découverte d'une des régions les plus sauvages d'Islande. Que ce soit une sortie à la journée ou une itinérance sur plusieurs jours, les options sont multiples en kayak de mer autour de la péninsule du Hornstrandir. Située à l'extrême nord des Westfjords, c'est une réserve naturelle d'une grande beauté. Ancien plateau basaltique fortement entaillé par les glaciers, il comprend de nombreux fjords et baies et surtout d'imposantes falaises. Voyager sur l'eau est aussi le meilleur moyen d'observer baleines, dauphins et marsouins. Et une fois sur la terre ferme, vous aurez la chance de pouvoir apercevoir le rare renard arctique, que l'on trouve surtout ici dans cette zone inhabitée. Les nuits passées en tente ou en refuge dans le silence de cette nature grandiose constitueront de grands moments du voyage.

  • Randonner à cheval
    Sport
    Balade à cheval

    Randonner à cheval

    Le cheval fait totalement partie intégrante de la vie en Islande. Arrivée avec les premiers colons norvégiens, la race est restée pure jusqu'à ce jour. Ce sont des animaux de petite taille, dotés d'un caractère très amical. Monter à cheval est très populaire chez les Islandais et différents types d'excursions sont proposés dans toutes les régions de l'île: sur une plage de sable noir, au milieu d'un champ de lave solidifiée, au plus près des sources géothermiques naturelles... Mais la sortie la plus originale est peut-être de participer au rettir : chaque automne, les fermiers islandais rassemblent moutons et chevaux qui ont été éparpillés l'été dans les étendues herbeuses. C'est l'occasion de partager des instants uniques au contact des grands espaces et des traditions ancestrales de ces hommes.

  • Danser sur de la musique électronique islandaise
    Culture
    Festival de musique

    Danser sur de la musique électronique islandaise

    Tous les ans en octobre se tient l'un des festivals de musique électronique les plus cools au monde, l'Iceland Airwaves Festival. Pendant quatre jours de fête se succèdent groupes islandais et DJs de la scène internationale dans différents endroits intimistes de la capitale. La première édition a eu lieu il y a tout juste 20 ans dans un hangar de l'aéroport de Reykjavik. Fidèle à sa réputation de découvreur de talents, l'événement reste l'un des meilleurs moyens pour les artistes nationaux comme Sigur Ros, Olafur Arnalds de donner une performance devant un public cosmopolite dans une ambiance des plus décontractées. À une période de l'année où l'Islande ne bénéficie que de quelques heures d'ensoleillement, cette expérience musicale éclectique au coeur d'une des villes les plus créatives en Europe constitue l'occasion d'un mini-séjour en lui-même !

  • Faire le fameux Runtur à Reykjavik
    Culture
    La rue Austurstraeti à Reykjavik

    Faire le fameux Runtur à Reykjavik

    La petite capitale islandaise déploie une énergie inversement proportionnelle à sa taille. L’une de ses attractions phares est sans conteste le runtur, de l’anglais round tour ou « faire le tour de », c’est-à-dire la tournée des bars de la ville chaque vendredi et samedi soir. Islandais et touristes étrangers envahissent alors les nombreux établissements dans une ambiance des plus festives. La plupart de l’action se déroule au niveau des rues Laugavegur et Austurstraeti d’environ minuit jusqu’au petit matin. Sur Laugavegur, Café Oliver et Dillon proposent respectivement une excellente sélection de musique électronique et rock. Mais c’est aussi à l’extérieur que la convivialité opère, car de nombreux groupes de musique jouent spontanément dans les rues. Il existe même des circuits organisés comme le Reykjavik Pub Crawl qui propose une tournée des bars en petits groupes !

  • Se baigner dans des sources chaudes
    Détente
    Le Blue Lagoon

    Se baigner dans des sources chaudes

    L'Islande est par excellence la terre des sources naturelles et des piscines d'eau chaude, l'île étant située sur un point chaud de la dorsale océanique. Elles sont littéralement disséminées partout dans le pays et la plus fameuse d'entre elles est sans conteste le Blue Lagoon. Alors, si vous venez juste d'atterrir en Islande ou si vous en repartez, ne manquez pas de faire un stop pour vous prélasser quelques heures dans les eaux à 38 degrés de ce vaste complexe géothermal à deux pas de l'aéroport. Les eaux turquoise riches en silices et sels minéraux chauffées par l'usine futuriste de Svartsengi sauront régénérer votre corps, le tout dans un décor surréaliste de fumeroles et de champs de lave noire solidifiée...

  • Manger la meilleure soupe de homard au monde
    Gastronomie
    Soupe de homard

    Manger la meilleure soupe de homard au monde

    Reykjavik offre de nombreuses possibilités de restauration et les endroits où il fait bon déguster des plats qui ravissent nos papilles ne manquent pas. Parmi ceux-là, il y en a un sur lequel il ne faut absolument pas faire l'impasse: le «Saegreifinn» ou «Sea Baron» est de premier abord une petite maison qui ne paie pas de mine sur le port de Reykjavik mais il est devenu au fil des ans une légende autant pour les touristes que pour les Islandais. Le propriétaire achète et cuisine tout lui-même. Pas de menu : on s'y restaure simplement mais copieusement. La délicieuse et onctueuse soupe de homard constitue le plat phare célèbre au-delà des frontières de l'Islande mais on peut aussi savourer de belles brochettes de poisson à peu de frais. Un des endroits les plus authentiques que vous rencontrerez au cours de votre voyage !

  • Observer le ballet des baleines
    Nature
    Baleine près de Husavik

    Observer le ballet des baleines

    Le charmant petit port de pêche d'Husavik, situé dans le nord du pays, constitue le point de départ idéal pour l'observation des baleines en Islande. C'est aussi le premier lieu de peuplement permanent dans le pays en 850 par le Viking Gardar Svavarsson. Pendant l'été, une douzaine d'espèces de baleines viennent se nourrir dans les eaux de la baie de Skjalfandi qui jouit de conditions idéales de courants et marées. Au bout d'une heure de bateau, nous atteignons la zone riche en krill et on sent l'excitation monter d'apercevoir ces créatures majestueuses des océans. C'est sans aucun doute un grand moment lorsqu'une baleine à bosse fait surface pour quelques secondes. On peut aussi fréquemment admirer dauphins à bec blanc, marsouins et autres espèces de baleines. Un véritable sanctuaire des fonds marins...

  • Contempler une aurore boréale
    Nature
    Aurore boréale

    Contempler une aurore boréale

    Les populations Inuits pensaient que les aurores boréales étaient la représentation des âmes des morts. Ce phénomène naturel absolument magique qui crée ces draperies colorées dans le ciel est en fait le résultat de particules de vents solaires qui entrent en collision avec les atomes d'hydrogène et d'oxygène des couches supérieures de l'atmosphère. La meilleure période de l'année pour observer ce spectacle grandiose de la nature s'étend de fin septembre à mars lorsque la nuit arctique plonge l'Islande dans l'obscurité pendant quelques mois. Les décors naturels incroyables ne manquent pas pour assister à cette féérie : la région des Hautes Terres comme le Landmannalaugar est une destination idéale, se trouvant en pleine nature sans éclairage ni pollution. Plus accessible, la grandiose lagune glaciaire du Jökulsarlon sur la côte sud est l'un des sites les plus connus pour les admirer.

  • Observer les colonies de macareux
    Nature
    Macareux

    Observer les colonies de macareux

    Il existe de nombreux lieux pour apercevoir le macareux moine en Islande mais aucun ne permet une observation plus facile et en plus grand nombre qu'à Latrabjarg : deux millions de ces petites créatures gracieuses nichent en effet dans ces parois rocheuses. Situé à l'extrême-ouest des Westfjords, ce site naturel d'une grande beauté est un cap dont les falaises s'étendent sur près de 15 kilomètres et peuvent atteindre plus de 400 mètres de haut. Les amateurs de photographie seront comblés : en plus de la vue exceptionnelle sur les falaises et le volcan Snaefellsjökull par temps clair, nombre d'espèces d'oiseaux tels que fulmars, goélands, pingouins torda, guillemots se laissent approcher à seulement quelques mètres. On peut parcourir via un sentier l'intégralité des falaises et souvent observer des phoques se prélassant sur des rochers en contrebas.

  • Explorer une grotte volcanique
    Nature
    La grotte de lave de Vidgelmir

    Explorer une grotte volcanique

    Que ce soit la visite d'une grotte de glace ou de lave, ce type d'excursion vous permettra de comprendre pourquoi l'Islande est surnommée la «Terre de Feu et de Glace». Si vous optez pour la glace, un des sites majeurs se situe depuis le Jökulsarlon au niveau du glacier du Vatnajökull, la plus grande calotte glaciaire d'Islande. Ces formations aux teintes bleutées extraordinaires sont le résultat de la fonte des glaciers en été car l'eau du glacier passe à travers une eau vieille d'environ 1000 ans pour former la grotte que vous visitez, qui se modifie sans cesse avec le temps. La grotte de lave de Vidgelmir est quant à elle située tout près d'Husafell dans l'ouest du pays. C'est la plus grande du monde de ce type et elle offre un spectacle de toute beauté de couleurs pourpre et orangée ainsi que de formations rocheuses très variées.

  • Marcher sur une plage de sable noir
    Nature
    Plage de sable noir de Vik, village de pêcheurs

    Marcher sur une plage de sable noir

    Vik i Myrdal est une petite bourgade située sur la côte sud de l'Islande qui est célèbre pour sa magnifique plage de sable noir. Conjuguée à la pureté de la lumière arctique, la palette de couleurs allant du gris au noir profond est tout simplement fascinante lorsqu'on déambule sur des kilomètres de sable sombre avec l'océan pour toile de fond. Faisant face aux falaises du mont Reynisfjall, cette plage est régulièrement désignée comme l'une des plus belles du monde et ravira les amateurs de photographie. On peut également contempler les Reynisdrangar, des colonnes de lave sculptées par la mer, qui seraient selon le folklore islandais des trolls ayant tenté sans succès de hisser un bateau jusqu'au rivage et qui se figèrent en aiguilles de roche au lever du soleil...

  • Visiter le musée phallologique de Reykjavik
    Insolite
    Musée phallologique de Reykjavik

    Visiter le musée phallologique de Reykjavik

    Les Islandais sont des passionnés de musées et il en existe des dizaines dans le pays sur tous les thèmes imaginables. Mais l'un d'eux détient la palme du musée le plus insolite qui soit: le musée phallologique de Reykjavik. Unique au monde, il est exclusivement consacré à la phallologie, soit l'étude des phallus des mammifères! Il rassemble environ 200 spécimens provenant de 46 espèces vivant en Islande, allant du hamster à la baleine bleue. Des pénis de toutes formes et tailles côtoient des oeuvres d'art représentant des membres virils. Le musée a même accueilli un spécimen humain depuis quelques années, grâce à un don (post-mortem!) de Pall Arason. «Notre mission est biologique et non érotique» tient à préciser M. Sigurdsson, le fondateur du musée. Cœurs et estomacs sensibles s'abstenir !

Vidéo sur nos lieux préférés