Nos coins secrets en dehors des sentiers battus

Matisse, journaliste voyages, Blogueuse
Matisse, journaliste voyages, Blogueuse

Féerique, voici l’adjectif que j’emploierais pour décrire mes 9 mois passés en Irlande. Une immersion sublimée par l’ambiance typique des pubs du pays, la convivialité sans faille de ses habitants ainsi que les majestueux panoramas soumis aux jeux de lumière. Un véritable coup de foudre qui m’a donné envie de vous partager mes lieux favoris en dehors des sites touristiques majeurs.
L’Irlande est en effet loin de se limiter à ses incontournables comme Dublin, le Connemara ou les falaises de Moher. L’île émeraude s’avère si riche de magie cachée et de paysages sauvages que mes plus belles expériences se sont créées au rythme des conseils des locaux ou au hasard de l’exploration. Je ne peux donc que vous conseiller de louer une voiture durant votre séjour afin de vous faufiler à travers les routes de campagne irlandaises et ressentir une ambiance plus authentique. La plupart de mes coins secrets sont d’ailleurs inaccessibles en bus touristique, réservant ainsi leurs charmes aux aventuriers. Prêt à vivre un voyage en Irlande hors des sentiers battus ?

Voir plus

Les coins secrets

Old Head
Temps de visite : 1 h

Old Head

À vingt minutes de route de Kinsale se cache un panorama digne des plus belles cartes postales irlandaises : la presqu’île d’Old Head et son phare éponyme du XVIIe siècle. Appréciez une vue spectaculaire sur des falaises d’une centaine de mètres surplombant l’Atlantique. Un paysage sauvage aux airs de bout du monde qui se charge de démontrer toute la puissance de l’océan. Vous avez la possibilité de vous garer à proximité des points de vue principaux et de vous en tenir à ces derniers ou de pénétrer à l’intérieur du Old Head Golf Links moyennant une somme coquette. Les golfeurs avertis se régaleront sur le green de ce prestigieux parcours ouvert depuis 1977.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Amateur de sports nautiques ? Laissez-vous tenter par la découverte des lieux en kayak (sortie encadrée par un guide, sous réserve de conditions météorologiques favorables). L’occasion de mêler angles de vue originaux, exploration des arches marines et rencontre avec les phoques, dauphins ou requins-pèlerins.
Vous aimerez Old Head pour :
Points de vue Mer Nature Sports nautiques Golf

Baltimore
Temps de visite : Une jour

Baltimore

Vous n’êtes pas aux États-Unis, mais bien au cœur d’un village portuaire du Comté de Cork. Baltimore charme les visiteurs de par ses maisons colorées et pubs à l’ambiance authentique. Son atout majeur réside cependant dans sa relation privilégiée avec l’océan. C’est de son port que vous pourrez vous aventurer en bateau à la rencontre de la faune marine ou encore vous initier à la voile. Les férus de plongée enfileront les palmes à la conquête du sous-marin U-260 et des nombreuses autres épaves parsemant la baie. Vous préférez garder les pieds sur terre ? Direction la Baltimore Beacon, une imposante balise de 15m de haut, construite à flanc de falaise.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Vous visitez l’Irlande en mai ? Ne manquez pas « The Fiddle », festival de musique traditionnelle égayant chaque année les rues de Baltimore.
Vous aimerez Baltimore pour :
Beau village Port Plongée Fêtes et festivals

Lough Hyne
Temps de visite : Une demi-journée

Lough Hyne

Situé à 5 km au sud-ouest de Skibbereen, le Lough Hyne n’est autre qu’un lac marin alimenté en eau salée par l’Atlantique via une brèche surnommée les Rapides. Cette spécificité lui vaut d’accueillir des espèces et écosystèmes uniques et d’être élue première réserve naturelle d’Irlande dès 1981. L’un de ses plus beaux secrets se révèle par exemple à la nuit tombée dans le cadre d’une sortie kayak en quête de bioluminescence. Imaginez-vous en train de pagayer au milieu de ce lieu sauvage jusqu’à voir l’eau prendre des teintes scintillantes de bleu tout en laissant des trainées phosphorescentes. Un phénomène hypnotisant lié à la présence de plancton et de bactéries.
Vous pouvez également découvrir le site en journée en vous promenant paisiblement le long des rives sud et ouest. Pour une randonnée plus sportive, empruntez le Knockomagh Wood Nature Trail et soyez récompensé par une vue grandiose surplombant le lac. D’humeur studieuse ? Rendez-vous au Skibbereen Heritage Center afin de visionner un film documentaire d’une quinzaine de minutes dédié au Lough Hyne.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Chasseur d’établissements atypiques ? Profitez de votre passage à Skibbereen pour vous arrêter dans une ancienne église réaménagée en restaurant. Pour une pinte ou une assiette de saumon, laissez-vous charmer par le cadre unique du Church Restaurant !
Vous aimerez Lough Hyne pour :
Sports nautiques Lac Nature Détente Points de vue

Mizen Head et Three Castle Head
Temps de visite : Une journée

Mizen Head et Three Castle Head

Plébiscité par les Irlandais, mais peu connu des touristes, Mizen Head est l’un des points les plus au sud du pays (dépassé de peu par Brow Head). Savourez son ambiance épique : un phare défiant l’océan, perché sur une falaise fragilement reliée à l’Irlande par un pont suspendu. Le passage de ce dernier, haut de 300mètres, constitue une véritable aventure entre domptage de vertige et admiration des rouleaux en contrebas. La suite de l’escapade mêle visite du phare, maison du gardien et nombreux points de vue. Après quelques heures passées à vous rassasier de cet impressionnant panorama, reprenez la route une dizaine de minutes pour atteindre le parking de Three Castle Head (aussi appelé Dunlough Castle). Une balade de 30 min à travers un champ agricole libre d’accès vous mène aux ruines d’un château datant de 1207. Le lieu se révèle charismatique à souhait : niché entre falaises, lacs et océan. Les amateurs de cinéma irlandais y reconnaîtront même les lieux de tournage du film Young offenders.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Lors de votre visite de Mizen Head, n’hésitez pas à emprunter le sentier d’une centaine de marches descendant jusqu’au sémaphore. Il n’est pas rare d’y apercevoir des phoques en pleine séance de relaxation.
Vous aimerez Mizen Head et Three Castle Head pour :
Mer Merveilles naturelles Nature Patrimoine Points de vue

Dursey Island et son cable car
Temps de visite : Une demi-journée

Dursey Island et son cable car

Vous empruntez désormais le Ring of Beara, synonyme de paysages magnétiques ! Beaucoup moins fréquentée que son grand frère le Ring of Kerry, cette péninsule regroupe pourtant mes meilleurs souvenirs irlandais. Direction sa pointe sud-ouest pour vivre une traversée hors du commun en cable car (téléphérique) à destination de Dursey Island : 10 min à bord d’une nacelle vétuste, à virevolter au-dessus d’un océan agité. Un moyen de transport unique en Europe, utilisé par tous les habitants de l’île, chiens et bétail compris. Les plus pressés se contentent du trajet aller-retour, mais je vous conseille de poursuivre l’expérience sur l’île en lui accordant quelques heures de promenade. Pas de commerces à l’horizon, mais des points de vue variés ainsi que de nombreux sites archéologiques à l’instar du Castle Site et de la Signal Tower.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : L’île étant dépourvue de restaurants ou de supérettes, prévoyez un pique-nique et de quoi vous hydrater. À noter également que le dernier retour en téléphérique s’opère aux alentours de 17h : ne jouez pas la montre !
Vous aimerez Dursey Island et son cable car pour :
Site archéologique Points de vue Mer Île

Gleninchaquin Park
Temps de visite : 3h

Gleninchaquin Park

Votre découverte du somptueux Ring of Beara se poursuit : en route vers le parc Gleninchaquin ! Cascades, prairies vertes fluo, moutons à profusion ; le tout encerclé par la chaîne de montagnes McGillicuddy Reeks : appréciez toute la magie du lieu. Plusieurs circuits balisés vous sont proposés dont une boucle d’1h30 menant au sommet des chutes. L’occasion de capturer des clichés d’exception et d’apprécier pleinement tous les aspects du parc. Fan de pêche ? Munissez-vous d’un permis au centre des visiteurs avant d’appâter les poissons des lacs environnants. Cliquez sur le site du Gleninchaquin Park pour connaître les périodes d’ouverture et autres détails du site.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Savourez un délicieux goûter dans le salon de thé de la ferme, au niveau du parking. À vous les scones et autres spécialités locales : un plaisir bien mérité après votre randonnée.
Vous aimerez Gleninchaquin Park pour :
Chutes d'eau Rando Campagne Lac Points de vue

Valentia Island
Temps de visite : Une journée

Valentia Island

Point de départ des croisières à la découverte des îles Skellig, Portmagee fera probablement partie de votre circuit. Profitez de cette étape pour visiter l’île voisine de Valentia, située de l’autre côté du pont. 11km de long sur 3km de large pour une myriade de balades possibles. Je vous suggère la belle randonnée en direction de Bray Head combinée à une visite de la montagne Geokaun. Admirez la vue panoramique sur la péninsule de Dingle, les îles Skellig ainsi que le phare de l’île ! Autre curiosité de Valentia Island ? Ses pas de tétrapode datant de près de 400 millions d’années. Vous l’aurez compris, Valentia Island est une pépite peu connue du Ring of Kerry !
De Pâques à début octobre, optez pour une traversée en ferry voitures jusque Reenard Point, synonyme de gain de temps avec panoramas originaux à la clef.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : - Glaces de la ferme, fruits de mer, pâtisseries : profitez de l’impressionnant savoir-faire local en vous accordant une pause gourmande sur l’île.
- Sublimez votre séjour à Portmagee et Valentia Island par une halte aux Kerry Cliffs. Les plus belles falaises de toute l’Irlande d’après les locaux.
Vous aimerez Valentia Island pour :
Île Campagne Gastronomie Rando Points de vue

Gougane Barra
Temps de visite : Une demi-journée

Gougane Barra

Lové au cœur de la nature, le village de Gougane Barra offre une ambiance paisible, loin du tumulte de la civilisation. Son oratoire datant du XIe siècle (St Finbarr's Oratory) se charge d’éblouir les visiteurs : bâti sur une presqu’île encerclée par le lac Gougane. Autre spécificité du lieu ? La présence de ruines de monastère datant du XVIIe siècle.
Gougane Barra est également réputé pour son parc éponyme. 138 hectares d’exploration s’offrent à vous au sein d’une forêt dense et mystérieuse. L’on se prendrait presque à croire aux léprechauns ! Un havre de paix secret, fréquenté quasi uniquement par les Irlandais.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Je vous encourage à emprunter les sentiers menant au sommet des collines afin d’apprécier une vue saisissante sur le lac en contrebas.
Vous aimerez Gougane Barra pour :
Rando Lac Points de vue Nature Détente

Les routes magiques
Temps de visite : 1h

Les routes magiques

Imaginez-vous stopper votre véhicule sur une petite route de campagne pour le voir défier la gravité et remonter une colline sans aucune intervention de votre part. Des illusions d’optique amusantes pour une expérience originale durant votre road trip. Il existe plusieurs curiosités de ce type à travers le pays, mais la plus impressionnante reste la route magique de Comeragh Mountains dans le comté de Waterford. Empruntez le chemin reconnaissable à sa pierre estampillée « magic road » avant d’arrêter votre véhicule au niveau de l’arbre : que le spectacle commence !

Vous aimerez Les routes magiques pour :
Campagne Nature Points de vue

Grottes de Cushendun
Temps de visite : 1h

Grottes de Cushendun

Si certains lieux de tournage irlandais comme Castle Ward ou Dunluce Castle sont bien connus du grand public, il en est d’autres qui se font plus discrets. C’est le cas des grottes de Cushendun (Cushendun Cave) situées dans le comté d’Antrim. Faciles d’accès, leur visite s’avère libre et gratuite. L’occasion de se rappeler quelques scènes emblématiques de la série Game of Thrones tout en jouant les explorateurs.

Vous aimerez Grottes de Cushendun pour :
Grottes

Inchagoill Island
Temps de visite : 1h30 sur l'île, 1 journée pour le lac

Inchagoill Island

C’est l’une des 360 îles qui parsèment le Lough Corrib, 2e plus grand lac d’Irlande. Elle était encore habitée d’une poignée d’habitants au début du XIXe siècle mais aujourd’hui, il ne reste plus que des ruines au milieu desquelles poussent les digitales. Certaines de ses ruines sont exceptionnelles, notamment celles d’un monastère de l’époque de Saint Patrick qui abritent une inscription funéraire en vieux gaélique plus vieille que les inscriptions des catacombes romaines. Pour accéder à l’île, vous êtes obligés de prendre une excursion en bateau depuis le village de Cong car elle est protégée.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Explorez l’extrême nord-ouest du lac, là où le Lough Corrib forme un petit bras. Vous serez seuls au monde face au paysage.
Vous aimerez Inchagoill Island pour :
Nature Lac Patrimoine

Sky road
Temps de visite : 1h30

Sky road

Comme elle porte merveilleusement bien son nom cette route ! Suivre le soleil permet de découvrir des merveilles comme cette route côtière qui trace une boucle depuis le village de Clifden dans le Connemara. Lorsqu’il vient de pleuvoir, l’eau dégringole sur le sentier depuis les massifs de bruyères et de fuchsias en fleurs. À marée basse, on découvre les bras de sable qui permettent de rejoindre l’îlot d’Ardmore et les multiples rochers qui découpent la côte. Les paysages y sont dignes des plus beaux tableaux impressionnistes avec un mélange de couleurs incroyable sur fond bleu, là où le ciel rejoint l’océan. La lumière de la Sky road reste l’une des plus belles que j’ai vues en Irlande.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Privilégiez la fin d’après-midi pour parcourir la route, la lumière y est exceptionnelle et choisissez d’arpenter la Sky road lower qui est la partie la plus basse et la plus tranquille.
Vous aimerez Sky road pour :
Nature Points de vue

Carrowkeel passage
Temps de visite : 1h30

Carrowkeel passage

Le site funéraire néolithique est perché sur une montagne qui surplombe le comté de Sligo. Un panneau « Cul de sac » vous indique où laisser votre voiture et seuls les moutons accompagnent vos pas sur le chemin qui y mène. Après avoir tourné autour du sommet, les enfilades de cairns surgissent enfin. L’ambiance est digne de Tolkien, le site est battu par les vents, on se croirait dans les tombeaux des neuf cavaliers de Sauron. Pas un chat aux alentours, vous pouvez à loisir vous plonger dans la contemplation du lac Arrow et des mouvements du ciel au-dessus de la vallée.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Le terrain est accidenté et tourbeux, il vaut mieux avoir de bonnes chaussures pour s’y aventurer.
Vous aimerez Carrowkeel passage pour :
Site archéologique Points de vue

Horn Head, Donegal
Temps de visite : 1h30

Horn Head, Donegal

Les falaises de Horn Head surplombent le village de Dunfanaghy, apprécié des vacanciers irlandais. Grimpez sur les falaises vers la fin d’après-midi, le spectacle qui vous y attend est exceptionnel. Lorsque la météo est ensoleillée, il arrive que le ciel et l’eau turquoise se confondent si bien qu’il est difficile de distinguer la ligne d’horizon. Les falaises escarpées sont colonisées par d’immenses tapis de bruyères qui leur donnent des reflets violets. Le tout est surveillé par les ruines d’une tour Martello; ces tours ont été construites pendant les guerres napoléoniennes pour prévenir une éventuelle invasion. Ouvrez l’œil pour découvrir Marble Arch, une arche creusée dans la roche de 20 mètres de haut. Au loin, vous distinguez l’île de Tory, qui avait un roi jusqu’en 2018, le titre n’a pas été revendiqué depuis.

Le conseil de Matisse, journaliste voyages : Faites une halte sur la plage de Tramore en redescendant. Le sable y a une couleur particulière et les multiples nuances de turquoise des vagues ne peuvent que vous émerveiller.
Vous aimerez Horn Head, Donegal pour :
Nature Points de vue

Carte interactive des lieux à visiter