Dublin : les 10 lieux incontournables à voir

Julie, Blogueuse
Julie, Blogueuse

La capitale de la République d’Irlande est mondialement connue pour être un lieu de fête où la bière coule à flots dans les pubs de Temple Bar. Voilà pour le cliché, maintenant, passons aux choses sérieuses, car Dublin est bien plus que cela, même si je ne nie pas que la bière y est bonne et la musique excellente.
Dublin, c’est tout d’abord une capitale européenne à taille humaine où l’ambiance de certains quartiers rappelle parfois celle d’un village. C’est aussi un cadre de vie privilégié avec son ouverture sur la mer et ses nombreux parcs paysagés comme le Phoenix Park et le St Stephen’s Green, ou encore les coins cachés de son centre-ville et ses maisons géorgiennes bercés par les flots de la Liffey. La ville n’est pas en reste non plus sur le plan culturel avec ses nombreux musées et monuments, où vous pourrez découvrir l’histoire tumultueuse de l’île d’Émeraude, sa scène artistique sans oublier ses théâtres. Pour vous donner un avant-goût de votre séjour en Irlande, voici quelques incontournables à voir à Dublin.

Voir plus

Que voir à Dublin ?

La Long Room de Trinity College
Temps de visite : 2 heures

La Long Room de Trinity College

Patrimoine Architecture

Cette visite s’apparente au paradis pour les amoureux de livres et, comme pour le paradis, il faudra réserver votre place en avance si vous voulez éviter la file d’attente infernale. Mais qu’est-ce donc que cette Long Room tant convoitée ? Il s’agit de la salle principale de l’ancienne bibliothèque de l’université Trinity College. La salle, construite au XVIIIe siècle, abrite des ouvrages anciens donc rares, veillés par les bustes en marbre des grands penseurs qui ont marqué l’histoire. L’odeur du bois des rayonnages et de la voûte se mêle à celle des livres et on envie les étudiants qui peuvent venir consulter les ouvrages à condition d’utiliser des gants et de laisser leurs stylos à l’entrée. La star du lieu est le Book of Kells, un manuscrit qui regroupe les Évangiles du Nouveau Testament et dont les enluminures sont absolument divines. Ça se bouscule pour l’admirer, donc prenez le temps de découvrir l’exposition permanente qui lui est consacrée. L’autre pièce archéologique phare du lieu est une harpe gaélique du XVe siècle qui a été utilisée comme symbole sur les pièces de monnaie ou encore pour le logo Guiness.

Le conseil de Julie : Les étudiants proposent une petite visite guidée du campus. Bien que les bâtiments autres que la bibliothèque ne soient pas accessibles, c’est l’occasion d’apprendre de nombreuses anecdotes sur les traditions et la vie à l’université.

Temple Bar
Temps de visite : 2 heures

Temple Bar

Art et culture Shopping

C’est le quartier de Dublin qui est célèbre dans le monde entier, c’est d’ailleurs souvent celui où les visiteurs se rendent en premier. Il est connu pour sa très grande concentration de pubs animés le soir, mais, finalement, vous n’y rencontrerez que peu de Dublinois. Victime de sa réputation, le quartier est aujourd’hui surtout fréquenté par les touristes, ce qui fait que le prix de la pinte est le plus élevé de la ville. Cependant, se balader dans le quartier reste agréable, les façades sont colorées, les habitants accrochent des fleurs aux fenêtres, les rues sont vivantes et chaleureuses. De plus, vous pouvez y trouver, entre deux pubs, des boutiques originales qui valorisent les artistes locaux, une alternative bienvenue aux goodies sans âme.

Le conseil de Julie : Si vous n’y allez pas pour une pinte, visitez le quartier en journée ou en fin d’après-midi quand le taux d’alcoolémie y est encore bas.

Le Ha Penny Bridge et les bords de la Liffey
Temps de visite : 2h dont 30 minutes de présentation.

Le Ha Penny Bridge et les bords de la Liffey

Patrimoine sports nautiques Détente

Son vrai nom est le Liffey Bridge, mais les Dublinois le surnomment le Ha Penny Bridge car, d’après l’histoire, le pont était payant lors de sa construction en 1816. Il fallait s’acquitter d’un demi-penny pour pouvoir le traverser. Aujourd’hui, l’édifice en fonte est assez fréquenté, normal, sa photo est sur tous les guides touristiques, donc je vous propose de le découvrir depuis la rivière en kayak ! L’activité est proposée par City Kayaking qui vous emmène à la découverte du centre de Dublin, pagaie à la main. Les accompagnateurs sont aussi guides donc vous apprendrez tout sur l’histoire de la ville, mais pas comme tout le monde. En bonus, le point de rendez-vous se situe dans le très agréable et superbement rénové quartier des docks dans lequel il faut absolument se balader. Les Dublinois aiment particulièrement se poser sur les quais lorsque les rayons du soleil apparaissent.

Le conseil de Julie : L’entreprise fournit un gilet de sauvetage, une veste et un surpantalon imperméables mais prévoyez de vous habiller en conséquence tout de même. Vos chaussures seront forcément mouillées et les températures sont celles de Dublin. Vous pouvez prévoir des vêtements secs, car il y a des espaces prévus pour vous changer après la balade.

Guiness Storehouse
Temps de visite : 1h30

Guiness Storehouse

Musée Art et Culture

Bienvenue dans le temple de la mondialement connue bière irlandaise ! Il s’agit du musée le plus fréquenté de Dublin comme en témoignent les chiffres de visite. C’est ici, sur 7 niveaux, que vous apprendrez tous les secrets de la Guiness, des débuts du fondateur à la fabrication de la bière en passant par les anciennes bouteilles ; le tout au travers de présentations ludiques et interactives. Le bon point, c’est que le musée est installé dans les entrepôts historiques qui plairont beaucoup aux amateurs d’architecture industrielle. Le revers de la médaille est que ce musée a été conçu uniquement pour les touristes. Le prix d’entrée varie d’ailleurs en fonction du jour et de l’heure à laquelle vous choisissez de venir. Bref, il est possible que cela ne plaise pas à tout le monde.

Le conseil de Julie : Une bière est comprise dans le ticket d’entrée, mais même si vous n’en voulez pas, prenez le temps de monter au bar panoramique au dernier étage pour avoir une jolie vue sur Dublin.

The Kilmainham Gaol
Temps de visite : 1h30

The Kilmainham Gaol

Musée Patrimoine

Derrière ce nom se cache l’ancienne prison de Dublin où beaucoup de nationalistes qui luttaient pour l’indépendance de l’Irlande ont été incarcérés, mais aussi de pauvres gens durant la Grande Famine. La visite est très dure sur le plan émotionnel, d’autant que rien n’est caché aux visiteurs des conditions de détention et d’exécution. Le bâtiment, construit en 1796, est austère, les couloirs sont glacés. Ici, tous les prisonniers étaient mélangés : hommes, femmes, mais aussi enfants dans des cellules éclairées à la bougie. Il est impossible de ne pas se figer sous la verrière aux arcs d’acier de l’aile Est avec ses trois étages de cellules. La prison a fermé en 1924, année où Eamon De Valera, futur président de la République d’Irlande, a quitté ses murs.

Le conseil de Julie : Réservez en avance car vous ne pouvez visiter qu’avec un guide et prévoyez une activité plus joyeuse pour vous changer les idées à la sortie.

Tea party
Temps de visite : Environ 1h30

Tea party

Gastronomie Monuments

C’est l’heure du thé ! Et oui, sachez que les Irlandais, avant d’être des buveurs de bière, sont avant tout les plus grands buveurs de thé au monde. Justement, pourquoi prendre un « cream tea » comme tout le monde dans un salon de thé quand vous pouvez le faire dans un bus vintage qui vous conduit dans les plus beaux lieux de Dublin ? C’est ce que vous proposent les vintage tea trips : vous montez dans le bus à Essex Street East et c’est parti pour une visite guidée de Dublin tout en dégustant un véritable « cream tea ». Je ne vais pas vous le cacher, le prix est assez cher, mais si vous le pouvez, faites-le ! Avec le thé, vous aurez droit aux délicieux scones, à la crème, aux cakes, aux fruits et aux sandwichs servis sur un plateau. Les serveurs sont aussi guides et agrémentent le voyage d’anecdotes très drôles. La visite est en anglais, mais de très beaux livrets traduits sont aussi à votre disposition. Bon appétit !

Le conseil de Julie : Réservez, car le bus a un nombre de places limité. Vous pouvez faire cette activité au début de votre séjour pour vous donner un bel aperçu de Dublin.

Phoenix Park
Temps de visite : Au moins 2h

Phoenix Park

Nature Détente

Ce parc fait deux fois la taille de Central Park ! C’est l’endroit idéal pour vous mettre au vert et rencontrer des daims sauvages durant votre visite de Dublin. Ils sont plusieurs centaines à y vivre, mais il faudra vous armer de patience pour les trouver et peut-être jouer à l’explorateur. Le parc fait un peu plus de 700 hectares en tout, donc le meilleur moyen pour découvrir ses différents paysages est de le parcourir à vélo, c’est d’ailleurs l’option choisie par beaucoup de Dublinois qui y jettent leur dévolu pour pique-niquer aux beaux jours.

Le conseil de Julie : Les daims apprécient généralement les alentours de l’ambassade américaine et de la Papal Cross mais venez tôt pour les voir et soyez discrets.

Cathédrale Saint-Patrick
Temps de visite : 1 heure

Cathédrale Saint-Patrick

Monuments Patrimoine

Quand une belle architecture gothique se combine avec une histoire pleine d’anecdotes, cela donne une visite bien sympathique. Si l’on en croit la légende, la cathédrale a été bâtie sur un puits où le fameux saint baptisait les croyants. Ne vous arrêtez pas à son extérieur austère, car l’intérieur cache des pépites comme les très beaux carrelages à motifs ! L’édifice est le siège de l’Église anglicane du pays, d’ailleurs des huguenots français avaient l’habitude de venir prier dans une de ses chapelles. Toute une partie du transept est dédiée à Jonathan Swift, l’auteur des Voyages de Gulliver, qui en a été le doyen.

Le conseil de Julie : Les offices de la cathédrale sont réputés, car ils sont chantés par la plus ancienne école de chorale d’Irlande. Croyants ou pas, c’est à voir ! Cherchez les Choral Matins ou Choral Evensong sur le progamme.

Merrion Square
Temps de visite : 1 heure

Merrion Square

Architecture

Avec ses maisons bourgeoises géorgiennes, caractérisées par leurs proportions parfaitement symétriques et leurs façades en brique, le quartier est typique de l’architecture de Dublin. C’est ici que vous pouvez admirer parmi les plus beaux spécimens de portes colorées, immortalisées sur les cartes postales. Le quartier est très apprécié des locaux, car son calme est propice à la flânerie et les musées nationaux sont à proximité. C’est aussi ici que la fine fleur des intellectuels irlandais a vécu, de Yeats à O’Connell en passant par Oscar Wilde, bien sûr. D’ailleurs, ne manquez pas d’aller rendre hommage à la statue de ce dernier dans le square.

Le conseil de Julie : À quelques pas se trouve le parc St Stephen'Green créé au XVIIe siècle et superbement aménagé dans le style victorien au XIXe siècle, ce serait dommage de le manquer.

Le Musée EPIC
Temps de visite : 2 heures

Le Musée EPIC

Musée

Tout récent, ce musée a pour mission de raconter l’émigration irlandaise au travers d’une présentation très moderne. Pas de poussière ici, mais de nombreuses projections au sol, au plafond et des sculptures lumineuses qui vous donnent l’impression de vivre l’expérience. Le musée peut faire gadget à première vue avec un passeport qui vous est remis à l’entrée et que vous faites tamponner au gré des salles traversées, mais le propos scientifique est très complet. C’est l’occasion de comprendre l’histoire du pays qui est toujours marquée par la Grande Famine et l’émigration massive qui a suivi. On comprend donc la volonté du musée de célébrer l’identité irlandaise à travers ses représentants les plus fameux.

Le conseil de Julie : La dernière partie peut paraître « too much » pour certains..... ayez du second degré, d’après ce musée, vous êtes forcément irlandais.

Conseiller où partir
Julie,
Blogueuse

L'avis de Julie

Dublin est une ville qu’il faut prendre le temps de découvrir. Son apparence, austère de premier abord, avec ses édifices en pierre et brique révèle une histoire complexe, mais d’une grande richesse. Finalement, le charme de Dublin n’est réellement apparu à mes yeux que quand je suis sortie des sentiers battus, d’ailleurs, je ne fais jamais tous les incontournables d’un coup. Si ce n’est pas ma ville favorite, les Dublinois en revanche, et les Irlandais en général, gagnent la palme de l’accueil le plus chaleureux. Je vous garantis que vous ne resterez pas longtemps seul dans un pub ! Mais je vous conseille de vous éloigner de Temple Bar si vous souhaitez vous mêler à la population locale, car aujourd’hui, ce n’est plus le quartier le plus authentique ni le plus représentatif de Dublin.

Carte interactive des lieux à visiter