Tokyo : les 11 lieux incontournables à voir

Mes six mois passés à Tokyo m’ont laissée des souvenirs impérissables, tout comme les séjours plus courts qui ont précédés et ceux qui ont suivis. La capitale du Japon a quelque chose d’unique et de grisant, c’est un mélange paradoxal de grandiose exubérance et de raffinement discret. Folie et pudeur réunies au même endroit. Si vous aimez particulièrement les grandes mégalopoles et êtes à la recherche d’originalité, Tokyo ne vous laissera pas indifférent. Beaucoup de lieux incontournables étant regroupés dans les mêmes quartiers, il est très facile de s’organiser pour voir un maximum de choses en un minimum de temps. Entre temples cachés en plein milieu de la ville, cafés thématiques insolites, boutiques de mode et de goodies mangas, parcs verdoyants et musées en tous genres, préparez-vous à un séjour à Tokyo bien rempli !

Voir plus

Que voir à Tokyo ?

Shinjuku et Kabukichô
Temps de visite : Une demi-journée

Shinjuku et Kabukichô

Si à première vue Shinjuku ressemble à un quartier japonais somme toute classique avec ses grands centres commerciaux et ses enseignes multicolores, il recèle pourtant de nombreuses pépites cachées.
En journée, je vous invite à profiter d’une balade revigorante dans l’immense parc Shinjuku Koen et ses trois jardins bordés de 1 500 cerisiers (magnifiquement fleuris au printemps) et à faire du lèche-vitrine dans l’un des nombreux centres commerciaux environnants. Mais c’est à la nuit tombée que vous y découvrirez un tout autre univers...
Osez arpenter les rues du district connu comme étant “le plus chaud de Tokyo” : Kabukichô. Outre les dizaines de bars à hosts et hôtesses et autres hauts lieux de divertissement pour adultes, pensez à vous perdre dans les ruelles plus calmes de Golden Gai, une petite zone regroupant plus de 200 bars miniatures typiques (parfois prévus pour seulement 4 à 6 clients) collés les uns aux autres et qui est aussi le quartier gay de Tokyo. Certains établissements sont explicitement indiqués “foreignerfriendly” sur leur porte. C’est ceux qui vous accueilleront le mieux.
En plein centre du sulfureux Kabukichô, non loin des jeunes garçons en costumes trois-pièces, dans un sous-sol à la déco totalement psychédélique, se cache l’indescriptible Robot Restaurant. Il s’agit en réalité d’un show musical durant lequel robots géants, dinosaures, pandas et jeunes filles aux tenues affriolantes se produisent dans une sorte de chaos bruyant mais assez jouissif. Il est même possible de déguster un bento pendant le spectacle. Si vous êtes néanmoins restés sur votre faim, le merveilleux restaurant Alice in Magical Land dédié à l’univers de Lewis Carroll saura remplir votre estomac de mets succulents et vos yeux émerveillés de visions chimériques.

Le conseil de Lucie : Le quartier Kabukichô a beau avoir une mauvaise réputation, il n’en est pas pour autant dangereux. Néanmoins, des rabatteurs peuvent essayer de vous attirer dans leurs établissements, généralement des bars à hosts ou à hôtesses. Vous êtes libres d’y entrer, mais gardez bien à l’esprit que l’objectif de ces établissements et de vous faire consommer de l’alcool (en quantité) et que la note peut vite être très salée. Soyez donc prêt à l’assumer...
Vous aimerez Shinjuku et Kabukichô pour :
Divertissement Shopping Spectacles Parcs et jardins Cafés à thème

Shibuya et la statue de Hachiko
Temps de visite : Une demi-journée

Shibuya et la statue de Hachiko

Si vous êtes venus à Tokyo pour y faire du shopping, le quartier de Shibuya est un arrêt obligatoire. Il est spécifiquement dédié aux fashionaddict à la recherche des dernières tendances.
À la sortie de la gare, ne ratez pas la mythique statue de Hachiko, le chien le plus loyal du Japon. Cet adorable Akita qui aurait attendu son maître à cet endroit tous les jours alors qu’il était décédé. La dépouille de Hachiko est d’ailleurs exposée au Musée national de la nature et des sciences de Tokyo situé dans le quartier de Ueno.
Avant d’accéder au paradis du shopping, vous allez devoir traverser le célèbre carrefour de Shibuya, ou Shibuya Crossing, l’un des plus bondés au monde ! Ce n’est pas moins de 100 000 personnes qui l’empruntent chaque jour.
Après ce bain de foule revigorant, elle s’élève enfin devant vous : la tour Shibuya 109. Plus d’une centaine de boutiques pour femmes s’étalent sur plusieurs étages par thèmes : gyaru, lolita, rock… Toutes disposent de leurs vendeuses attitrées, maquillées impeccablement et habillées aux couleurs de la marque. La version homme, le Shibuya 109 Men, se trouve juste en face. Après vous êtes relookés de la tête aux pieds, il est temps de découvrir les derniers tubes qui font fureur au Japon au Tower Records, un immense magasin de disques à la pointe des tendances musicales.
Pour finir votre folle journée shopping, et puisque vous êtes ruinés, pourquoi ne pas vous délecter de nourriture japonaise à l’œil ? Les dégustations sont très courantes dans les centres commerciaux nippons, alors profitez-en pour reprendre des forces ! Les plus gourmands feront un dernier détour par le Q-pot Café, un salon de thé délicieusement décoré avec ses tables en forme de biscuits et son mur tapissé de tablettes de chocolat.

Le conseil de Lucie : Pour les dégustations gratuites, voici quelques bonnes adresses de centres commerciaux : Hikarie’sShinQs Food, Tokyu Food Show, Seibu’s Food Hall.
Vous aimerez Shibuya et la statue de Hachiko pour :
Divertissement Shopping Cafés à thème

Akihabara et ses cafés à thèmes
Temps de visite : Une demi-journée

Akihabara et ses cafés à thèmes

Akihabara, ou Akiba de son petit nom, est sans aucun doute le quartier le plus coloré, le plus bruyant, mais aussi le plus emblématique de Tokyo. Il représente l’image que se font beaucoup de voyageurs du Japon. Et pour cause, c’est le temple de l’électronique et des mangas. Le rendez-vous incontournable de tous les otakus !
À “Electric Town”, ce sont des dizaines et des dizaines de boutiques de goodies et de salles de jeux d'arcades (dont SEGA et Taito Station pour les plus connues) qui longent la route principale qui remonte depuis la gare, sans oublier les ruelles adjacentes sur les murs desquels s’alignent des rangées entières de machines à gashapons (petits jouets ou porte-clés à collectionner). Akiba, c’est aussi le quartier réputé pour ses nombreux MaidCafe, dont certains rendus accessibles aux étrangers comme le Maidremin ou le Mia-Cafe. Si vous aimez les idoles japonaises, sachez qu’il est possible de manger dans un établissement dédié au célèbre groupe AKB48, le AKB48 Cafe& Shop et qu’elles se produisent au AKB48 Theater au 8ème étage du magasin Don Kijote (qui est aussi à voir !). Si vous êtes fan de mangas et d’animes japonais, le Gundam Cafe, dédié à la franchise du même nom, est un lieu très sympa avec son look futuriste. N’hésitez surtout pas à actionner le bouton rouge dans les toilettes...

Le conseil de Lucie : Parfois, il est possible de faire des purikura (photomaton japonais) en louant gratuitement un cosplay sur place. L’occasion de faire des photos encore plus inoubliables ! Vous trouverez généralement un étage dédié aux machines à purikura dans les salles de jeux.
Vous aimerez Akihabara et ses cafés à thèmes pour :
Divertissement Shopping Spectacles Cafés à thème

Asakusa et le temple Sensô-ji
Temps de visite : Une demi-journée

Asakusa et le temple Sensô-ji

Parce qu’il n’y a pas que les néons et les mangas, Asakusa est l’occasion de découvrir un autre aspect du Japon, plus traditionnel, lors de votre voyage organisé.
Bien que bondé de touristes car très populaire, ce quartier jouit de son atmosphère propre. Se balader le long de la rivière Sumida et admirer l’impressionnante flamme sur l’autre rive est déjà un vrai délice quand le temps est clément. Si c’est la première fois que vous allez au Japon, vous serez forcément fascinés par le temple Sensô-ji et sa gigantesque lanterne rouge du nom de Kaminarimon. Les immenses statues de Dieux “kami” à l’entrée du sanctuaire semblent garder un oeil sur les visiteurs pénétrant dans ce domaine sacré.
Asakusa est le lieu idéal pour ramener des souvenirs traditionnels japonais. Vous aurez l’embarras du choix en remontant l’avenue Nakamise Dori où vous croiserez quelques japonais vêtus de kimonos traditionnels. Un peu partout aux alentours, de jeunes garçons aux mollets bien musclés “shafu” n’hésiteront pas à jouer de leur charme pour vous vendre une balade en pousse-pousse (mention spéciale au mini short moulant qu’ils portent en été !). Si la faim se fait sentir, les petites ruelles regorgent de restaurants, n’hésitez donc pas à vous y aventurer. C’est aussi à Asakusa que se trouve le plus vieux parc d’attraction du Japon : le Hanayashiki Amusement Park et ses montagnes russes en bois.

Le conseil de Lucie : Kappabashi Dôgu-gai est la Mecque des restaurateurs et des cuisiniers en herbe. Dans ce quartier spécialisé vous trouverez tous les ustensiles et la vaisselle (de qualité) dont vous puissiez rêver. À la recherche d’un vrai beau couteau japonais ? Direction la boutique Kamata où vous serez merveilleusement bien accueillis !
Vous aimerez Asakusa et le temple Sensô-ji pour :
Art et culture Shopping Artisanat Patrimoine Rivières

Harajuku et le parc Yoyogi
Temps de visite : Une journée

Harajuku et le parc Yoyogi

Entre luxe, cosplay et temples, le quartier de Harajuku est particulièrement haut en couleur et possède de multiples visages.
Explorez le parc Yoyogi qui regorge de surprises : sur le pont, c’est l’endroit où se donne rendez-vous les cosplayeurs du monde entier. À l’entrée et en bordure, c’est l’endroit où se produisent les artistes de demain et les célèbres “rockeurs” japonais tout droit sortis des années 50’S. Au cœur du parc, allez faire un vœu au temple shintoïste Meiji, l’un des plus beaux de Tokyo. Et surtout, profitez du printemps pour faire un pique-nique sous les cerisiers en fleurs.
Changez radicalement d’ambiance en allant faire du lèche-vitrine le long des Champs-Elysées tokyoïtes : l’avenue Omote-sandô. Le design hyper futuriste du Tokyu Plaza ouvrira la marche avant de vous offrir les superbes vitrines des plus grandes marques comme Dior, pour ne citer qu’elle. Plus bas, votre âme d’enfant ne résistera pas à l’appel de Kiddy Land, un immense magasin de jouets s’élevant sur plusieurs étages bien fournis.
Un peu plus loin, les amateurs de mode alternative trouveront la pièce de leur rêve dans l’une des nombreuses boutiques de l’avenue Takeshita-Dori. C’est l’occasion de découvrir la crêpe sucrée japonaise garnie de fruits et de crème épaisse, très populaire dans le quartier. Toute l'extravagance de Harajuku se retrouve en un seul et même lieu : le Kawaii Monster Café. Un incontournable pour les voyageurs et gourmets à la recherche d’insolite !

Le conseil de Lucie : La magie de ce quartier se cache dans ses petites ruelles qui regorgent de trouvailles. Entre boutiques vintages boisées et petits restaurants à la déco kitch et originale, n’hésitez pas un instant à sortir des grandes artères !
Vous aimerez Harajuku et le parc Yoyogi pour :
Parc et jardin Shopping Patrimoine Luxe Cafés à thème

L’île artificielle d'Odaiba
Temps de visite : Une journée

L’île artificielle d'Odaiba

Facilement accessible depuis Tokyo, l’île artificielle d’Odaiba est un véritable concentré de divertissements pour petits et grands. Aussi agréable en été qu’en hiver, le temps d’une journée ou d’un weekend, préparez-vous à faire chauffer votre appareil photo et votre carte de crédit.
Venus Fort est une galerie marchande qui vaut le coup d’œil pour son architecture à l’italienne, sa fontaine centrale et son plafond-ciel qui feront de votre shopping une vraie promenade bucolique. Pour un maximum de fun entre amis, le parc indoor SEGA Joypolis est tout recommandé. Trois étages dédiés à la célèbre licence, entre simulateurs de course, manèges à sensations, cinéma 3D, ou encore horror house, de quoi vous occuper pour une après-midi entière ! Si vous recherchez plutôt à vous relaxer, le parc thermal OedoOnsen Monogatari vous offrira un espace de détente idéal.
À moins que vous n’ayez le vertige, la grande roue Daikanransha est l’activité à ne pas manquer sur l’île. Haute de 115 mètres, c’est l’une des plus vertigineuses au monde. Pour rendre l’expérience encore plus excitante, certaines nacelles sont même totalement transparentes ! Oserez-vous embarquer ?
Devant le DiverCity Tokyo Plaza et sa Gundam Base, une immense statue futuriste s’érige fièrement ; c’est celle du robot emblématique de la série du même nom (Mobile Suit Gundam) plantée sur l’île depuis 2012.
En bonus, vous pourrez prendre la pause devant une réplique (plus petite) de la statue de la Liberté avec pour toile de fond le Rainbow Bridge histoire, peut-être, de faire une petite blague à vos amis.

Le conseil de Lucie : À la fin de votre journée sur l’île d’Odaiba vous pourrez retourner à Tokyo en bateau pour relier le port de Sumida (à Asakusa) ou celui d’Hinode. Pour une croisière de luxe mais à prix abordable, embarquez sur le Jicoofloating bar, un bateau futuriste hybride qui change de couleurs. Sirotez un cocktail dans une ambiance tamisée en écoutant des musiciens jouer en live.
Vous aimerez L’île artificielle d'Odaiba pour :
Divertissement Shopping Détente Cafés à thème Rivières

La Tour de Tokyo
Temps de visite : 2h

La Tour de Tokyo

Chaque grande ville à son observatoire. Tout comme notre Tour Eiffel à Paris, la capitale nippone à son emblème : la Tokyo Tower.
Du haut de ses 332,6 mètres, cette grande dame de fer drapée de rouge et de blanc est l’une des plus hautes du monde. Soyons honnêtes, la tour de Tokyo n’a pas véritablement d’autre intérêt que celui de proposer une vue imprenable sur la ville. Ce que recherchent, après tout, les touristes en s’y rendant. Deux paliers sont ouverts au public : l’un à 150 mètres, qui a un peu mal vieilli, et l’autre à 250 mètres (le “Top Deck Tour”), rénové en 2018 et résolument futuriste avec ses miroirs réflecteurs triangulaires et ses LED multicolores. Accessible de jour ou en soirée, ce sont deux ambiances bien différentes. Parmi les points forts de cette attraction, il y a l'ascenseur panoramique en verre et les zones permettant d’avoir une impression de “marcher dans le vide” aux différents paliers.
Outre la vue, la tour de Tokyo offre quelques activités annexes dont le Tokyo One Piece Tower (parc indoor dédié à l’anime One Piece), un aquarium, des cafés & restaurants, et bien sûr des boutiques de souvenirs.

Le conseil de Lucie : Le quartier n’est pas particulièrement intéressant et la tour de Tokyo a pris un petit coup de vieux. Pour profiter au mieux de votre visite et d’une ambiance “romantique” préférez admirer la vue de nuit. Les éclairages extérieurs changent aussi selon la saison.
Vous aimerez La Tour de Tokyo pour :
Points de vue Divertissement Shopping Cafés à thème

Le Musée Ghibli
Temps de visite : 2h

Le Musée Ghibli

Rares sont les voyageurs planifiant un voyage organisé au Japon et ne connaissant pas les œuvres du grand Miyazaki ; Totoro, le voyage de Chihiro, Princesse Mononoke, sont quelques-uns de ses plus grands chefs-d’œuvre. Le musée Ghibli est donc un immanquable pour tous les fans du genre.
Pour atteindre le musée, vous avez plusieurs options possibles : si le temps est agréable pour entreprendre une petite balade, n’hésitez pas à vous y rendre en traversant le très beau parc Inokashira accessible depuis la station de Kichijoji. Dans le cas contraire, un neko-bus jaune (une référence au bus-chat dans Totoro) vous emmènera directement jusqu’au musée depuis la gare de Mitaka. À l’entrée du musée, un Totoro géant en peluche accueille les visiteurs à l’abri dans une fausse billetterie, vous pénétrez ensuite dans un drôle de bâtiment qui abrite l’exposition permanente sur les travaux de Miyazaki : croquis, extraits de films exclusifs, reproduction de décors, expositions temporaires, et même un cat-bus géant en fin de parcours. À la fin de votre visite, vous aurez tout loisir de faire le plein de goodies officiels dans la boutique Donguri. À l’extérieur, sur le toit du musée, le robot géant du “Château dans le Ciel” vous donnera l’opportunité de prendre quelques photos souvenirs avant de quitter les lieux. Notez que les photos sont autorisées à l’extérieur, mais interdites à l’intérieur.

Le conseil de Lucie : Attention, il est obligatoire de réserver vos billets en ligne au moins 3 mois à l’avance vu l'affluence des touristes. C’est un peu le parcours du combattant et vous n’êtes jamais assurés d’avoir votre billet donc prenez de l’avance ! En effet, le musée ne vend pas de billets sur place et il attire des millions de visiteurs toute l’année.
Vous aimerez Le Musée Ghibli pour :
Musées Divertissement Shopping Parcs et jardins

Le parc Ueno
Temps de visite : Une demi-journée

Le parc Ueno

Le vaste parc Ueno constitue une visite de choix en particulier en période estivale. C’est un lieu particulièrement fréquenté lors de la saison des cerisiers en fleurs quand les arbres se teintent de rose et que l’air s’imprègne d’un parfum subtil.
Se balader dans ce grand espace, autour de l’immense étang Shinobazu, est déjà une activité en tant que telle. Les couples y viennent faire du pédalo, les enfants jouent au ballon pendant que les plus grands s’entraînent au baseball ou au badminton. Vous aurez l’embarras du choix quant aux nombreux points d’intérêt disséminés un peu partout dans et à proximité du parc. À commencer par les galeries d’arts et les musées, dont le Musée National de Tokyo et celui des sciences, mais aussi le zoo de Tokyo, le plus grand du pays. Vous ne serez pas non plus en reste si vous appréciez les temples et les sanctuaires car ils y sont nombreux (Bentendo, Toshogu, YushimaTenman-gû, Tenmangu, KiyomizuKannon...). Le temple Kaneji, central, autrefois le plus grand de Tokyo, avait pour mission de protéger la capitale des démons.
À la nuit tombée, ne soyez pas étonnés si le parc se transforme en abris pour SDF, puisque le quartier est particulièrement “populaire”. C’est malheureusement un aspect du Japon qui reste tabou aujourd’hui encore...

Le conseil de Lucie : Non loin du parc Ueno, le long de la voie ferrée aérienne, le marché populaire Ameya Yokocho est un joyeux bric-à-brac. Autrefois lieu de commerce pour les paysans et les commerçants américains d’après-guerre, il a gardé son atmosphère colorée et hétéroclite. Tissus, produits artisanaux, vêtements, mais aussi fruits et légumes frais, vous y trouverez un peu de tout à petit prix !
Vous aimerez Le parc Ueno pour :
Parc et jardin Musées Divertissements Marché

Le marché aux poissons de Toyosu
Temps de visite : 2h

Le marché aux poissons de Toyosu

Mondialement connu et anciennement situé à Tsukiji, le plus gros marché aux poissons du monde a déménagé pour se moderniser. Depuis octobre 2018, il faut donc se rendre à Toyosu pour (re)découvrir cet espace dédié à la vente en gros de fruits de mer.
Bien qu’il ait perdu de son authenticité et que l’ambiance y soit devenue un peu plus “aseptisée”, ce grand marché couvert reste un véritable musée avec ses centaines d’espèces aquatiques. Outre le thon, star des lieux, et les oursins, certains “drôles de poissons” risquent de vous surprendre comme : le poisson fugu, les concombres de mer poilus ou encore les moules surdimensionnées et autres crabes géants. Comme son prédécesseur, le marché de Toyosu dispose aussi d’un espace dédié aux fruits et légumes frais. Malheureusement, il n’est plus possible de faire des achats aux revendeurs sur place. Il faudra donc se contenter de regarder… La bonne nouvelle, c’est que les célèbres ventes aux enchères où se vendent des thons à des prix exorbitants ont toujours lieu. Elles sont accessibles au public dès 4h30 du matin. À l’entrée du “Toyosu Market”, des zones de restaurations vous offrent la possibilité de déguster des sushis et des sashimis de première fraîcheur.
Notez que l’immense marché extérieur de Tsukiji existe toujours et que vous pourrez y trouver un nombre incalculable de produits, allant du stand d’onigiris aux tee-shirts, ainsi que de très nombreuses boutiques et restaurants.

Le conseil de Lucie : Le nouveau marché de Toyosu (Toyosu Market) est ouvert du lundi au samedi de 5h00 à 17h00. Il est fermé le mercredi et le dimanche et du 31 décembre au 4 janvier. Sachez aussi que le marché aux poissons étant avant tout un lieu de commerce pour les professionnels, il y a plusieurs règles à suivre : ne rien toucher, ne pas se balader avec des talons hauts ni en sandales/tongs, ne pas fumer, ne pas venir avec des animaux ou des enfants en bas âge.
Vous aimerez Le marché aux poissons de Toyosu pour :
Marché Gastronomie Artisanat

Ginza et ses magasins très chics
Temps de visite : Une demi-journée

Ginza et ses magasins très chics

Une envie de luxe et de volupté ? Ginza, surnommé les Champs-Élysées japonais (au même titre que l’avenue Omotesando) est le quartier idéal pour léser votre porte-monnaie de quelques billets.
Le long de l’artère principale GasutoDori, des boutiques de luxe de renommée internationale (Prada, Dior, Hermès...) côtoient des restaurants étoilés au guide Michelin et des pâtisseries raffinées comme Ladurée. Les fans de chocolats ne manqueront pas de faire un tour à la boutique Meiji, proposant plus de 50 nuances chocolatées inédites glanées autour du monde (choco-pistache, tiramisu-matcha…).
Plus traditionnel, mais pas moins chic, le théâtre Kabuki-za met en scène des spectacles de kabuki accessibles aux non-japonisants grâce à un dispositif de sous-titrage. Une belle occasion de découvrir cet art japonais considéré à l’époque comme avant-gardiste. Au milieu de toute cette agitation, dans une petite allée, le petit sanctuaire Toyoiwa Inari, vieux de 400 ans, apporte protection et bienveillance à ce quartier bourgeois.

Le conseil de Lucie : Assez de dépenser trop d’argent ? Pensez à faire un tour dans les 100 yen Shop. Le concept ? Tout dans ces magasins est au prix unique de 100 yens, soit environ 0,80 centime d’euro. De la papeterie en passant par les produits ménagers ou encore les produits de beauté, vous seriez étonnés de voir tout ce qu’on peut y trouver ! La chaîne DAISO propose également des articles à tout petit prix : votre budget vous remerciera !
Vous aimerez Ginza et ses magasins très chics pour :
Shopping Luxe Gastronomie Cafés à thème

Conseiller où partir
Lucie,
Blogueuse Asie

L'avis de Lucie

Ah Tokyo… Incroyable, inégalable et toujours aussi surprenant. C’est l’une des plus grandes qualités de cette grande mégalopole : chaque fois que j’y retourne, j’y découvre quelque chose de nouveau et d’inédit, chaque fois, je m’enchante et je prends des photos par centaines. À Tokyo, la surprise et l'inattendu sont présents à tous les coins de rue. Il est impossible de s’y ennuyer ! De plus, les Japonais, habitués aux nombreux touristes, sont incroyablement gentils et serviables. Il vous suffit d’avoir l’air perdu pour qu’un local vienne immédiatement vous venir en aide.
Fait amusant, il y a plus de Japonais francophones qu’on ne le pense ! Les Français jouissent particulièrement d’une bonne image au Japon et de nombreux événements franco-japonais sont organisés dans la capitale. C’est l’occasion de faire des rencontres et de confronter les deux cultures dans un esprit convivial. Même si la barrière de la langue est belle et bien existante, elle ne sera pas un gros frein durant un séjour touristique, les installations étant relativement bien adaptées aux voyageurs venus du monde entier.
Pour résumé : au Japon, vous vous sentirez dépaysés, mais comme “chez vous” ! Tokyo est indéniablement une destination incontournable et à faire au moins une fois dans sa vie.

Carte interactive des lieux à visiter