Fès : les 3 lieux incontournables à voir

Que voir à Fès ?

La Médina
Temps de visite : 1 à jours

La Médina

Considérée comme la capitale culturelle du Maroc, Fès est avant tout réputée pour sa médina fortifiée, la plus grande du Maghreb, abritant l’essentiel des institutions culturelles de la ville. Dans le quartier de Bab Jou-Jeloud, accessible par la superbe porte du même nom recouverte de faïences bleues et vertes, les visiteurs pourront flâner dans les ruelles médiévales, passer devant les sublimes ornementations de la medersa Bou Inania, découvrir la mosquée Karaouyine, l’une des plus anciennes et prestigieuses du monde musulman, ou encore visiter le musée Bar Batah, dédié aux arts et traditions de la cité.

Le conseil de Julia : En fin de journée, on franchit la porte nord de la Médina pour aller se hisser sur les hauteurs des tombeaux des Mérinides. Le spot parfait pour admirer le coucher du soleil.

Le quartier des tanneurs
Temps de visite : 2h

Le quartier des tanneurs

La fabrication du cuir est un art ancestral au Maroc. À Fès, les curieux pourront observer le processus de fabrication de ce tissu, un véritable spectacle orchestré à la manière d’un ballet : séchage de peaux, tannage, tenture, coloration dans les cuves, jusqu’à leur version définitive dans les boutiques de maroquinerie.

Le conseil de Julia : Si la visite de ce quartier est intéressante et instructive, elle peut vite devenir désagréable à cause des fortes odeurs. Petite astuce : bouchez vos narines avec des feuilles de menthe fraîche !

La Médersa Bou Inania de Fès
Temps de visite : 1h

La Médersa Bou Inania de Fès

Érigée sous la dynastie des Mérinides en 1350, cette université religieuse vaut bien un détour lorsqu’on est en visite à Fès, car il s’agit de l’un des seuls monuments religieux à être ouvert à tous publics. Le monument présente une architecture et une décoration typique du style arabo-mauresque, avec en son centre une jolie cour centrale dallée de marbre, et entourée de moucharabiehs en bois sculpté. À l’étage, on peut y voir les chambres où logeaient les étudiants. Autrefois, les règles de cet internat religieux étaient très strictes, puisqu’en période d’examens, les pensionnaires n’étaient nourris qu’avec du pain, des olives, et de l’eau. La médersa est la plus grande de la ville, et sert également de mosquée pour la prière du vendredi. D’ailleurs, c’est la seule école coranique possédant un minaret dominant la ville.

Le conseil de Julia : A visiter avec un guide pour apprécier l'architecture et comprendre l'histoire.

Carte des lieux à visiter