Nos cartes touristiques

Bienvenue sur l’île blanche ! Fêtards, baigneurs, randonneurs et amateurs de culture, nous avons pensé à vous tous ! Grâce à nos cartes pratiques, vous découvrirez tout un éventail d’activités pour votre voyage à Ibiza. Notre carte des plages vous aidera à trouver où poser votre serviette. Et pour vous déplacer facilement, notre carte des trajets sera un outil indispensable ! Pour vous aider à découvrir cette perle cachée des Baléares, nous avons tout prévu.

Cartes des lieux d'intérêt

Ibiza la blanche est certes réputée pour ses nuits du même ton, mais c’est aussi un paradis naturel avec la mer, les criques de rêve et les grottes accessibles uniquement à la nage ou en kayak. Avec Formentera, elle forme un archipel où vous aimerez vous promener et pédaler librement. Accueillante, tolérante, riche de toutes les cultures qui se sont mélangées depuis des millénaires, elle vous séduira avec son atmosphère unique au monde.

Pour faire la fête :
En fonction de l’ambiance recherchée et de votre budget, vous trouverez forcément de quoi occuper vos nuits.
Pour les fêtes complètement folles, les meilleurs clubs du monde et les DJ les plus réputés sont ici ! La fête commence tard, mais dès 3h du matin les discothèques s’animent et se remplissent. Une quinzaine d’établissements ouvrent de mai à septembre, principalement à Eivissa et Sant-Antonio de Portmany. Parmi elles, citons le Pacha, la plus célèbre et la plus proche du centre-ville, avec sa soirée flower-power, l’Ushuaïa, avec les soirées Avicci, l’Es Paradis à Sant Antoni avec les fameuses fiestas del agua. Les entrées sont assez chères, mais vous trouverez facilement des réductions sous forme de coupons et de bracelets dans les magasins de Dalt Vila et sur la plage d’En Bossa. Les demoiselles obtiendront plus facilement des entrées gratuites (désolé messieurs, c’est injuste, mais c’est comme ça. Faites jouer le bouche à oreille, ça aide. Une navette, le discobus, relie les principales boîtes à la mode. À Sant-Antonio,les bars sont moins chers et l’atmosphère moins “jet-set” qu’à Ibiza.

Vous n’aimez pas la musique à fond, les pulsations délirantes et respirer la sueur de vos voisins ? Préférez alors les fêtes de plein air, au bord de l’eau. Les bars de plage proposent une ambiance “chill-out”, détente et cocktails, notamment sur la plage d’En Bossa à Ibiza. Vous pourrez vous relaxer sur des lits de plage (payants) en écoutant de la musique lounge.

À Sa Penya, le vieux port d’Eivissa, vous trouverez des bars et des restaurants sympas, ainsi que des animations dans la rue jusque tard dans la nuit. Enfin, les fêtes hippies, par exemple sur la plage de Beniras au coucher du soleil, sont des soirées djembés et baba-cool, pour les nostalgiques des seventies. Les nuits de pleine lune, les tambours y résonnent jusqu’au petit matin, et le dimanche soir c’est ambiance feux de camp. Un incontournable de votre séjour.
Enfin, ne manquez pas l’ambiance du mois de septembre à Ibiza. Les fêtes sur la plage se prolongent jusqu’au bout de la nuit, les clubs organisent leurs soirées “closing”, et à Formentera un festival de guitare réunit les meilleurs musiciens du genre.

Pour se cultiver :
Dalt Vila : La ville-forteresse d’Eivissa renferme des trésors entre les murailles de son vieux quartier. Construites au 16e siècle, elles protégeaient la ville des envahisseurs et autres pirates. Après avoir passé les enceintes par la porte de la Taula, vous récupérerez un audio-guide à l’office du tourisme. Vous laissant guider par votre MP3, vous déambulerez dans ses ruelles médiévales avant d’atteindre la cathédrale. De là, vous aurez un panorama splendide sur la ville. Juste en face, vous pourrez visiter la Madina Yabisa, le musée d’histoire d’Eivissa. Vous découvrirez l’héritage laissé par les occupants successifs, Phéniciens, Musulmans et Catalans.
Vieille de près de trois millénaires, la nécropole du Puig de Molins a d’abord abrité les tombeaux des Phéniciens avant de servir de sépulture aux Romains. Plus de 3000 caveaux ont été creusés dans la roche. Un musée présentant tous les objets du quotidien et les bijoux avec lesquels les corps étaient enterrés permet d’en apprendre plus sur la vie de nos ancêtres. À Formentera, vous découvrirez une autre trace du passé avec les tours de guet datant de l’époque romaine.
À noter : Pour occuper vos bambins, l'aquarium à Sant-Antony de Portmany dans une grotte naturelle ancien repère de pêcheurs est un incontournable.

Pour s’aérer :
En dehors de quelques villes bétonnées, la nature est reine à Ibiza. En plus de profiter des très belles plages, vous pourrez profiter de nombreuses activités et admirer la faune et la flore locale. Les Grottes de Can Marca au nord, les Salines et leurs oiseaux au sud, les paysages de Formentera, ne manqueront pas de vous étonner. Il fait bon sillonner les petites routes à pied ou à vélo et s’enivrer de l’air iodé et de l’odeur des pins. Peut-être croiserez-vous les fameux lézards bleus ibicencas, qui ont sans doute inspiré à Gaudi l’emblème de Barcelone. Les couchers de soleil de la côte ouest sont admirables. Le Café del Mar, à Sant Antony, est le spot idéal pour profiter du spectacle un verre à la main. Mais les plages de Benirras et Xarraca proposent aussi une ambiance sympathique, plus psychédélique, dans un cadre naturel. Pour les amateurs, les criques rocheuses de l’île sont une invitation à la plongée et au snorkeling. Les champs de Posidonia endémiques rendent les eaux exceptionnellement claires et le spectacle est permanent.
Pour en savoir plus, consultez notre carte des activités et notre carte des plages à Ibiza.

Pour faire du shopping :
La vieille ville de Dalt Vila regorge de boutiques de vêtements “ad-lib”, plutôt chics et chers. Pour les amateurs, le marché hippie de Dalia, le samedi, et de Es Canar, le mercredi, proposent toutes sortes d’articles baba-cool. Même si la tendance camelote a tendance à prendre le dessus, des perles authentiques ne sont jamais très loin. Tous les dimanches, le marché de Sant-Joan de Labritja est une vraie fête, avec des concerts l’après-midi. Une foire à l’artisanat a lieu pendant la semaine sainte (fin mars-début avril) et en septembre. Sachez qu’ici, le marchandage est un sport national. N’hésitez pas… à faire semblant d’hésiter, vous pourriez obtenir de jolies ristournes.

Nos lieux préférés avis 5 étoiles

Eivissa

Eivissa

Cartes des distances et trajets

Les îles d’Ibiza et de Formentera, aussi appelées “îles Pituyses”, sont de tailles modestes. Aussi, vous pourrez facilement vous rendre d’un point à un autre, que ce soit en voiture, en bus, en vélo ou même en scooter sur Formentera.
La location de voiture peut être intéressante pour visiter les recoins cachés en toute tranquillité. Pour en savoir plus, visitez notre page location de voitures. Vous trouverez les à Eivissa les plus grandes agences comme Hertz, Budget et Europcar. Pensez à réserver en avance en haute saison. Attention, vous ne pourrez pas aller à Minorque et Majorque avec votre véhicule de location. Vérifiez bien également si vous êtes autorisés à vous rendre à Formentera. Votre permis de conduire est valable et les règles de conduite sont les mêmes qu’en France. Les deux plus grandes villes, Eivissa et Sant Antony, ne sont distantes que de 15 km. Le trajet ne vous prendra pas plus de 20 minutes. Dans le même temps vous arriverez à Santa Eulalia, petite station familiale de la côte est. Comptez 25 minutes pour vous rendre à Sant Joan de Labritja.
Le réseau de transport en commun est bien développé entre les villes. Les bus fonctionnent de 7h30 à 21h, avec cependant une fréquence assez limitée. Il vous faudra 25 minutes pour aller de Eivissa à Sant-Antony ou Santa-Eulalia, et 30 minutes pour Sant-Joan de Labritja. Les noctambules apprécieront le discobus, qui relie les principaux clubs de l’île (le Privilege, l’Amnesia, le Pacha, l’Ushuaïa, le Space et la Playa d’En Bossa). Il fonctionne de juin à septembre, de minuit à 7h du matin.
Pour aller à Formentera, la traversée depuis Eivissa dure 30 minutes. Il n’est pas nécessaire (et parfois interdit) d’emmener votre voiture là-bas. Sur place, vous trouverez des loueurs de vélos et de scooters, et les courageux pourront traverser la péninsule à pied (une vingtaine de kilomètres). Il n’y a qu’une route, et c’est tout plat, le trajet ne présente donc pas de difficulté. L’auto-stop est interdit à Formentera, bien qu’autorisé et très pratiqué à Ibiza.

Carte des trajets