L'île d'Amorgos : les 7 lieux incontournables à voir

Laure, Rédactrice voyage
Laure, Rédactrice voyage

A ne pas manquer à Amorgos :
- Déambuler dans les rues commerçantes de Katapola et découvrir les vestiges de la cité antique de Minoa ;
- Arpenter le port d’Aegiali puis grimper en direction des villages pittoresques qui surplombent la baie pour y contempler de magnifiques couchers de soleil ;
- Flâner en compagnie des chats, dans les ruelles sinueuses de Chora, magnifique village aux maisons blanches recouvertes de bougainvilliers en fleur

Voir plus

Que voir à Amorgos ?

Temps de visite : Une demi-journée

Le port de Katapola

Port Plage Station balnéaire Site archéologique

Dès votre arrivée sur l’île d’Amorgos, vous accosterez au port de Katapola. C’est ici que les ferries venant d’Athènes et des autres îles grecques font escale. Ce village, porte d’entrée de l’île, est très animé, avec ses boutiques, ses restaurants et ses bateaux de pêche. Il est collé au village de Xylokeratidi, sur la rive nord, et à celui de Rahidi, plus au centre.
En vous perdant dans les ruelles de cet ensemble de villages, aux maisons éclatantes de blancheur, aux portes et aux volets bleus, vous pourrez découvrir plusieurs églises de style byzantin, avant de partir vous baigner à quelques encablures du centre animé. À quelques kilomètres de là, vous pourrez également faire une escapade en direction des vestiges de la cité antique de Minoa, ancienne résidence d’été du roi de Crète Minos.

Où dormir : Vous n’aurez aucun problème pour vous loger à Katapola, avec son large choix d’hôtels, de pensions et de chambres d’hôtes.

Le conseil de Laure : C’est à Katapola que vous trouverez plusieurs agences de voitures de location pour parcourir l’île en toute liberté. La compagnie publique d’autobus propose aussi des lignes qui relient régulièrement les principaux villages.

Temps de visite : Une demi-journée

Le port d'Aegiali

Port Plage Station balénaire Points de vue Beau village

Deuxième port d’Amorgos, après Katapola, le village d’Aegiali, plus au nord, s’est développé autour d’une vaste baie. Les montagnes entourent le village et c’est ici que vous trouverez les plus grandes plages pour vous baigner. L’ambiance de cette petite ville est très familiale, complètement à l’opposé de certaines îles des Cyclades où l’environnement se prête plus aux fêtes nocturnes.
En grimpant vers les hauteurs, vous pourrez facilement atteindre les villages de Langada, Potamos et Tholaria, qui surplombent la baie, offrant de magnifiques vues sur la mer et les alentours. Ces trois petits villages sont également très pittoresques et compléteront agréablement votre visite. Ce sont les plus beaux sites de l’île pour assister à de flamboyants couchers de soleil.

Où dormir : Sur place, de nombreux hébergements, hôtels, pensions et gîtes, sont à votre disposition pour passer une ou plusieurs nuits.

Le conseil de Laure : Si vous le souhaitez, vous aurez l’opportunité de louer une voiture sur place, pour découvrir la région. Vous pouvez aussi prendre le bus pour vous déplacer facilement d’un village à l’autre.

Temps de visite : Une demi-journée

Chora, au centre de l'île

Beau village Patrimoine Gastronomie

Avec ses ruelles joliment dallées, ses maisons blanchies à la chaux recouvertes de fleurs, aux volets aussi bleus que la mer, Chora, bien qu’étant la capitale d’Amorgos, est un village tranquille et très peu peuplé. C’est un des plus beaux villages des Cyclades qui a su garder son cachet et son authenticité. Vous pourrez flâner dans le labyrinthe de ses ruelles escarpées, passer sous ses passages voûtés, avant de vous reposer dans une taverne pour déguster un café frappé ou savourer une pâtisserie.
Il vous faudra grimper au cœur du village pour découvrir, sur un rocher imposant, les murailles d’une ancienne citadelle vénitienne du XIIIème siècle (Kastro) d’où la vue sur la mer est imprenable. En sortant de ces ruelles, vous emprunterez un chemin qui vous conduira auprès de plusieurs anciens moulins qui dominent fièrement le village et font face à la mer.

Où dormir : Le village a moins de possibilités de logement que les deux ports principaux, mais vous pourrez quand même trouver quelques locations, pensions et gîtes pour dormir sur place.


Temps de visite : Une demi-journée

Le monastère de Panaghia Hozoviotissa

Patrimoine Monuments Points de vue Mer

Le monastère de Panaghia Hozoviotissa, encore habité par les moines, est le lieu le plus emblématique de l’île. Imaginez un bâtiment d’un blanc éclatant, creusé directement dans la roche, qui surplombe la mer sur plus de 300 mètres de hauteur ! Y accéder demande un petit effort : au moins vingt minutes de marche en plein soleil, par un escalier de 300 marches ! Eau et chapeaux sont obligatoires pour atteindre en toute sérénité ce lieu exceptionnel ! Vos efforts ne seront pas vains car, une fois sur place, vous serez éblouis par la beauté de l’édifice et du paysage qui l’entoure.
La visite de l’intérieur de ce monastère du XIème siècle est très rapide, mais vous pourrez y contempler des icônes byzantines de toute beauté. Vous apprécierez l’hospitalité des moines qui auront le plaisir de vous offrir un bon verre d’eau fraîche et quelques friandises. Le monastère est à moins de trois kilomètres de Chora et il est possible de visiter les deux sites dans la journée.

Le conseil de Laure : Ici, tenue correcte exigée ! Si vous êtes en short, des habits sont mis à votre disposition pour couvrir bras et épaules !

Temps de visite : Une demi-journée

Se prélasser sur les plages d'Amorgos

Plages Station Balnéaire Mer Détente

Entre petites plages de galets, longues plages de sable fin ou criques secrètes, vous aurez l’embarras du choix pour vous baigner ou pratiquer le farniente au bord de l’eau. Où que vous soignez, les eaux sont limpides et la mer d’un bleu éclatant, les plages d’Amorgos rivalisant de beauté.
La plus grande plage se trouve à Aegiali. Avec celle de Katapola, ce sont les deux plages les mieux aménagées de l’île, parfaites pour venir en famille ou avec des enfants. Vous trouverez sur place tout le nécessaire pour vous restaurer ainsi que de nombreux clubs de plongée.
Les autres plages d’Amorgos, île aux côtes escarpées, sont beaucoup plus sauvages et se découvrent au hasard d’une marche, après une descente par des sentiers tortueux, ou lors d’une balade en bateau. Ces criques isolées sont beaucoup moins fréquentées que les plages principales et vous pourrez profiter pleinement de la sérénité des lieux.

Le conseil de Laure : Vous pouvez faire un tour du côté d’une des plages les plus célèbres d’Amorgos, celle d’Agia Anna, tout près du monastère de Panagia Hozoviotissa, avec son épave qui a servi de décor, dans les années 80, au film « Le Grand Bleu ».

Temps de visite : Une demi-journée ou 1 journée

Pratiquer la plongée sous-marine

Plongée Mer Détente

Si vous appréciez la plongée sous-marine, sachez que l’île est un véritable paradis pour les plongeurs. De nombreux spots de plongée vous permettront de partir à la découverte des merveilles de la vie aquatique. Vous découvrirez des fonds marins peuplés de plusieurs espèces de poissons méditerranéens multicolores, que côtoient éponges et coraux. Vous croiserez des barracudas, des thons, des mérous, dans des eaux particulièrement translucides qui ont l’avantage d’offrir une excellente visibilité.
Des cavernes sous-marines abritent des poulpes et des seiches et vous traverserez des champs de posidonies remplis de vie. Vous aurez également la surprise de découvrir des vestiges antiques, comme des amphores ou les épaves d’anciens bateaux.

Le conseil de Laure : Pour un baptême de plongée, comptez une demi-journée. Vous pouvez également vous contenter d’une petite plongée, en masque et tuba, dans l’une des nombreuses criques de la côte, accessibles à pied mais aussi en bateau.

Temps de visite : 1 journée

Partir en randonnée

Rando Nature Observation de la faune Points de vue

Pour découvrir Amorgos, rien ne vaut la marche à pied ! D’anciens chemins muletiers, bordés de murets en pierres sèches, sillonnent l’île. Ils permettent de parcourir la région à un rythme plus lent et de mieux s’imprégner des paysages. Pour la plupart balisés, ces chemins relient tous les villages entre eux, à travers une nature sauvage, aux paysages arides et aux vues imprenables sur la mer. Au cours de vos pérégrinations, vous découvrirez les nombreuses petites chapelles qui parsèment l’île ainsi que des criques secrètes où se baigner. Vous aurez également la joie de faire quelques rencontres inattendues : chèvres, boucs et ânes se baladent en effet librement dans la nature et il n’est pas rare d’en rencontrer.
Il existe huit sentiers historiques balisés qui vont de deux heures à neuf heures de marche. Pour plus de précisions, renseignez-vous avant de partir sur le site internet d'Amorgos. Vous aurez toutes les informations pour organiser votre journée et connaître le niveau de difficulté des sentiers, ainsi que le temps de marche.

Le conseil de Laure : Avant d’arpenter ces chemins caillouteux, prévoyez des chaussures adaptées à la marche. En Grèce, le soleil tape fort, surtout durant les périodes les plus chaudes de la journée, et il est prudent de prévoir un chapeau, de la crème solaire et surtout de quoi s’hydrater !

Carte interactive des lieux à visiter