Folégandros : les 9 lieux incontournables à voir

Laure, Rédactrice voyage
Laure, Rédactrice voyage

Ce qu'il ne faut pas rater à Folégandros :
- Flâner dans le village de Chora, construit sur une falaise vertigineuse dominant la mer, avec son quartier médiéval aux ruelles étroites et aux maisons blanchies à la chaux ;
- Grimper à l’église de la Panagia, au-dessus de Chora, accessible par un chemin dallé en zigzag et aux vues époustouflantes sur la mer ;
- Découvrir de petites plages à l’écart du monde, comme celle d’Agios Nikolaos et celle d’Agali, perdues au fond de criques sauvages baignées d’une eau turquoise.

Voir plus

Que voir sur l'île de Folégandros ?

Temps de visite : Une demi-journée

Le village de Chora et son quartier médiéval

Beau village Mer Gastronomie Points de vue

Le village de Chora, perché sur une falaise à plus de 300 mètres au-dessus de la mer, est le lieu emblématique de l’île. Ses maisons, pratiquement construites au bord du vide, sont d’un blanc éclatant. Elles se détachent sur les roches ocre, dans un paysage aride et majestueux.
Le village médiéval, construit en 1212, est très agréable à parcourir avec ses arcades, ses ruelles pavées, ses escaliers immaculés et ses bâtisses serrées les unes contre les autres, aux portes et aux fenêtres bleues. Au fil de votre promenade, vous pourrez vous attarder sur l’une des charmantes places du village que bordent des boutiques. Avec leurs chaises colorées, sous des tonnelles ombragées et fleuries, les cafés et tavernes sont très animés le soir. Vous pourrez y déguster les spécialités locales, comme le Matsata, plat officiel de l’île à base de pâtes, ou bien siroter un café grec traditionnel.

Comment y aller : Chora n’est qu’à 4 km du port de Karavostasi. Vous pouvez vous y rendre en voiture de location, en scooter, à vélo ou simplement en marchant.

Le conseil de Laure : Afin de préserver la quiétude des lieux, les voitures et autres véhicules à moteur ne sont pas autorisés à l’intérieur du village.

Temps de visite : 1 heure

L'église de la Panagia et son panorama unique sur la mer

Patrimoine Points de vue Rando

Autre lieu incontournable de l’île, l’église de la Panagia vaut le détour. Elle se détache à l’horizon, avec ses coupoles blanches, et surplombe le village de Chora. On y accède par un chemin dallé, bordé d’un muret blanc, qui part du haut du village et monte en zigzag sur les pentes d’une colline abrupte. Il faut compter environ une vingtaine de minutes de marche pour atteindre ce lieu de culte qui abrite une icône de la Vierge. Pour visiter l’intérieur, sachez que l’église n’ouvre qu’à partir de 18 heures. Du sommet, vous bénéficierez d’une vue imprenable sur la mer et l’ensemble de l’île.

Le conseil de Laure : visitez l’église plutôt le soir, lorsque le soleil tape moins fort, car la montée est raide. Au crépuscule, vous aurez également la joie d’assister aux plus beaux couchers de soleil de Folégandros.

Temps de visite : 2 heures

Le village d'Ano Meria, rural et authentique

Beau village Musées Nature

En vous rendant au village d’Ano Meria, vous aurez un aperçu de la vie simple des habitants de l’île. Avant le tourisme, les paysans menaient une existence particulièrement rude, dans un environnement âpre, et seul ce bourg, composé en fait de trois hameaux éparpillés, en garde la trace. Les murs en pierres sèches, autour du village, délimitent des champs en terrasses qui témoignent de l’activité agricole du bourg. Vous ne trouverez ici ni boutiques, ni logements, ni centre animé, contrairement à Chora, mais simplement l’ambiance calme d’un village rural authentique.
Si vous voulez en savoir plus sur la vie des habitants, nous vous conseillons de visiter le musée folklorique, qui retrace la vie des paysans. Vous y trouverez une maison rurale traditionnelle reconstituée, avec son mobilier, sa vaisselle, son métier à tisser et divers instruments de cuisine. À l’extérieur, vous verrez également un vieux four à pain et une meule d’époque.

Le conseil de Laure : faites un petit tour à l’église paroissiale, construite un peu à l’écart des habitations. Elle est imposante mais charmante, avec ses murs blancs et son dôme bleu.

Temps de visite : 1 heure

Karavostasi, le port de Folégandros

Port Mer Détente

Ce petit port, situé dans un environnement minéral, est la porte d’entrée de l’île. Les bateaux et ferries, en provenance d’Athènes et des autres îles des Cyclades, accostent ici. Dès l’arrivée, on peut admirer les petites maisons cubiques du village, aux murs blanchis à la chaux, qui se détachent sur le fond ocre de collines arides.
Vous trouve rez sur place quelques tavernes qui vous serviront du poisson frais, ainsi que deux plages pour vous baigner dès votre arrivée. La zone portuaire est la plus animée du village, sans pour autant égaler la vitalité du vieux centre de Chora.
C’est de Karavostasi que démarre la route centrale qui traverse Folégandros, unique voie goudronnée qui relie le Nord au Sud. Vous pourrez trouver sur place des agences de location de voitures qui vous permettront d’obtenir un véhicule pour parcourir l’île en toute liberté. Vous aurez également la possibilité de partir en bateau la journée, pour une escapade inoubliable autour des côtes.


Temps de visite : Une demi-journée ou 1 journée

Les plages d'Agios Georgios, d'Agios Nikolaos et de Livadi

Plage Nature Points de vue Rando Mer

En allant à Folégandros, ne vous attendez pas à trouver des plages aménagées, avec Bars et restaurants, ou de grandes étendues de sable. La plupart des plages se trouvent en effet dans des criques sauvages, difficiles d’accès. On ne vient pas à Folégandros pour faire la fête ou parader sur les plages. Ici, c’est la nature qui gouverne, le silence qui domine, et seul le bruit des vagues et du vent viennent rompre la tranquillité des lieux.
Le point commun entre toutes ces plages est leur indicible beauté, entre falaises, rochers, eaux translucides et mer d’un bleu éclatant ! La plage d’Agios Georgios est une des rares accessible en voiture, car la plupart des plages ne peuvent être rejointes qu’à pied, après quelques minutes de marche sur un sentier pentu. Celle de Livadi, également d’accès facile, est, en général, assez fréquentée par les familles, avec son sable fin et ses quelques arbres où l’on trouve de l’ombre. La plus sauvage des plages, celle d’Agios Nikolaos, se mérite après 15 minutes de marche, mais vous aurez la chance d’y trouver une taverne pour vous restaurer.
Au fil de vos pérégrinations, vous trouverez d’autres petites criques aux plages secrètes, peu fréquentées. Certaines ne se découvrent que lors d’une balade en bateau le long des côtes.


Temps de visite : Une demi-journée ou 1 journée

Les chemins de randonnée qui sillonnent l'île

Rando Nature Points de vue

Explorer l’île à pied est la plus belle expérience que vous puissiez vivre à Folégandros ! Le rythme lent de la marche permet de s’imprégner de l’atmosphère si particulière de l’île. C’est le meilleur moyen pour explorer la nature, découvrir des criques sauvages, ou encore dénicher, au hasard des chemins, de petites chapelles perdues dans les collines et de vieux moulins abandonnés. À chaque pas, vous sentirez le parfum odorant du maquis, dans des paysages sauvages aux panoramas splendides. Ils s’ouvrent sur une mer dont le bleu intense se confond avec celui du ciel.
Ces nombreux sentiers de randonnée, qui traversent l’île de part en part, ont été jadis tracés par les paysans qui se déplaçaient à dos d’âne ou de mulet au cœur de ces terres âpres. De villages en villages, vous pourrez parfois en croiser quelques-uns sur leur monture. En empruntant ces chemins caillouteux, vous rencontrerez souvent sur votre passage des moutons et des troupeaux de chèvres.

Le conseil de Laure : Le dénivelé est parfois important, munissez-vous de bonnes chaussures de marche ! Méfiez-vous aussi de la chaleur en été : chapeau, crème solaire et bouteilles d’eau sont indispensables pour marcher en toute sérénité !

Temps de visite : Une demi-journée ou 1 journée

Partir en bateau à la découverte de la côte rocheuse

Mer Détente Plongée

Partir en excursion en bateau est un autre moyen de découvrir l’île. Vous pourrez longer les côtes à la recherche de criques peu fréquentées, difficilement accessibles depuis la terre. Le spectacle des falaises tombant à pic dans la mer et celui des rochers qui s’enfoncent dans l’eau est de toute beauté ! En bateau, vous vous approcherez de grottes mystérieuses, comme celle de Chryssospilia, interdite d’accès, tandis qu’au loin vous apercevrez peut-être le phare d’Aspropunta, érigé en 1919 sur un promontoire. À cette occasion, pourquoi ne pas piquer un plongeon dans les eaux translucides de la mer Égée pour explorer les fonds marins peuplés de magnifiques poissons méditerranéens ?


Comment y aller ?

L’île de Folégandros est accessible en ferry depuis Athènes. Comptez environ 10 heures pour la traversée. Vous pouvez également y accéder depuis les autres îles des Cyclades.


Où dormir ?

Vous pouvez trouver des logements au port de Karavostasi, mais nous vous conseillons plutôt de dormir à Chora, plus animée, et où l’offre d’hôtels est beaucoup plus importante et variée.



Carte interactive des lieux à visiter