Les plus beaux atouts de Pico

Entre son pic et ses baleines

Asservie par son volcan gargantuesque, on ne sait plus qui de l’île ou du volcan à donner son nom à l’autre. Celui-ci se cache souvent derrière un chapeau de nuage… Pour mieux vous inciter à venir à sa rencontre ! Entre 2 jours à 1 semaine sur l’île, vous trouverez bien un moment. Pico c’est aussi une halte pour les amateurs de bons vins. Les vignes miraculeuses percent au milieu des pierres de lave. C’est aussi l’une des meilleures localisations pour l’observation des cétacés. Alors dites-moi, plutôt géants bleus, plateaux verts ou verre de rouge ?

Voir plus

Pour le mont Pico bien sûr ! Qu’il s’agisse de la beauté du panorama ou de l’ascension du mont. Sans oublier, les terrains viticoles (le bon vin, naturellement) et les paysages à parcourir.

Liaisons aériennes depuis l’aéroport à moins de 10 km de Madalena. Depuis/vers Ponta Delgada, Terceira. Par bateau vers Faial et Sao Jorge également, tout au long de l’année. Plus d’infos sur azoresairlines et atlanticoline.

Là aussi, tout dépendra de vos aspirations. Pour la découvrir sans trop grimper, 2 jours sur place seront suffisants. En revanche, prévoyez 1 bonne semaine si l’ascension de Pico est au programme. Question météo, la flexibilité sera votre meilleure alliée.

En taxi ou en location de voiture, vous devrez compter sur un véhicule pour découvrir Pico. C’est indispensable.

On se love à Madalena pour le côté pratique. On pousse plus loin, à la recherche d’une chambre d’hôtes pour plus d’authenticité.

Notre sélection de lieux à voir

Volcan de Pico note 3

Volcan Randonnée Points de vue

Du fait de ses 2351m, ce volcan n’est rien de moins que le point culminant des Açores et du Portugal ! 🏔
Le mont Pico est si colossal qu’il est visible de toutes parts, où que vous soyez sur l’île. Quant à cette dernière, elle ne lui doit rien de moins que son nom. Une chose est sûre, à admirer d’en bas ou à gravir, les lignes parfaites de ce cône rocailleux valent leur pesant d’or. Tantôt recouvertes d’un duvet neigeux en hiver, tantôt cachées sous une ombrelle de nuages... Le fait est que Pico est rarement nu !
Une telle vision fait forcément de l’œil à tous les marcheurs des environs. Un régal pour la plupart d’entre eux (d’entre vous peut-être ?) à condition que la météo ne joue pas les trouble-fêtes.

Voir plus

L'ascension de Pico note 3

Volcan Randonnée Points de vue
Le conseil de Lolita : Randonneurs, ne filez pas trop vite ! Avant chaque départ pour l’ascension de Pico, passage obligatoire par la Casa da Montanha pour votre enregistrement. Il est possible d’effectuer la montée de nuit pour voir le soleil se lever sur Pico. Si tel est votre souhait, un guide ne sera pas de trop ! Une fois les menus détails réglés, c’est à vous de jouer 😊.

Les questions qui vous brûlent les lèvres : combien de temps pour cette ascension ? Et est-ce difficile ? Pas de panique, je vous dis tout : Le départ se fait à 1200m d’altitude. À partir de là, il vous faudra en moyenne 8 heures aller-retour pour gravir Pico des pieds à la tête. Aussi, vous vous en doutez, cette ascension se destine aux marcheurs aguerris. On la qualifiera de difficile en raison du temps et du dénivelé important.
Pour les valeureux qui n’ont pas fait demi-tour, retenez bien : ne faîtes pas confiance au soleil, aussi éclatant soit-il. Une montagne reste une montagne et l’hiver peut y régner même en été ! Des vêtements chauds seront donc à prévoir. De plus, le brouillard aime s’inviter occasionnellement au voyage, surtout lorsqu’il n’y est pas convié. Alors, dès ses premières apparitions, redescendez au plus vite. Autrement, dans une meilleure conjoncture, vous devriez atteindre les hauteurs sans difficulté - météorologiquement parlant, bien entendu.
Une fois aux abords du sommet, vous devriez apercevoir Sao Jorge et Faial sans difficulté. La vue est un régal. Reprenez votre souffle et saluez le cratère de Pico, de 700m de diamètre et 30m de profondeur ! Tout autour du cercle, avec ses couleurs charbonneuses et sa végétation fragilisée, le paysage est comme à vif.

Voir plus

Vinhas das criaçao Velha note 2

Vignes Nature Vin
Le conseil de Lolita : La photo parfaite du vignoble vous attend près du Moinho do Frade (Moulin Rouge). De là, vous pourrez capturer les cultures vertes et ténébreuses, le mont Pico et le beau moulin rouge vif !

Voici un aperçu des étranges terres viticoles de Pico. 🍇 En voiture et au premier coup d’œil, d’aucun imaginerait que cette gigantesque et supposée ville en ruine est en fait une terre agricole. Et pourtant ! Elle prend pied sur une vaste coulée de lave, étrangement hospitalière. C’est bel et bien grâce à ces vignobles miraculeux qu’on cultive et produit l’excellent vin de Pico. Les murets noirs qui segmentent soigneusement l’endroit sont constitués de gravats volcaniques. Tous tiennent parfaitement les uns sur les autres, sans ciment ni béton. Chaque pierre a une utilité particulière et participe ingénieusement à la culture de ce vin unique. C’est presque un miracle de la nature qui contribue en grande partie à l’économie locale.

Voir plus

Gruta das Torres note 2

Grotte
Le conseil de Lolita : Soyez malins et évitez les frustrations inutiles 😉 ! Un petit coup de fil ne mange pas de pain et vous permettra de réserver vos places lors des prochaines visites.

À quelques kilomètres de Madalena, la ville principale, la Gruta das Torres s’explore sous la forme d'un parcours. Eurêka ! La visite est guidée - au cœur du tunnel de lave de 5km - votre éclaireur vous dévoilera tous les secrets et spécificités des formations rocheuses qu’abrite cette grotte fabuleuse. La majorité du site est restée brute, sans aménagement ou presque, ce qui rend la visite très authentique. Casque sur la tête et lampe à la main, vous aurez vite l’impression de découvrir la face cachée de l’île.


Madalena note 1

Port Observation de la faune Piscines naturelles

Située sur la côte ouest de Pico, Madalena sera certainement votre premier pied-à-terre sur l’île. 🌟 On lui trouve davantage les traits d’un bourg que d’une capitale, pourtant, elle n’en est pas moins un carrefour mouvant et agréable. Son vivier se trouve aux abords de sa gare maritime, d’où l’on savoure volontiers un café en terrasse en observant les habitants vaquer à leurs occupations. Vous relèverez aisément l’attachement qui unit Madalena à la mer. Son port animé, ses piscines naturelles ou de surcroît, la cohue des colonies d’oiseaux maritimes qui nichent sur les 2 îlots - Em Pé et Deitado - protecteurs de la ville. Et la foi, naturellement, via l’église Santa Maria Madalena dont les retables de bois dorés en son sein clôtureront convenablement votre tour.

Voir plus

Museu do Vinho note 1

Musée Vin

Un point d’intérêt qu’apprécieront les amateurs de viticulture de passage à Pico. 🍷 À votre arrivée, vous fonderez instantanément pour le charme du site ! Il s’agit d’une ancienne maison de Carmélites cernée de dragonniers. Pierres volcaniques et peinture rouge emblématique se joignent également au tableau. Dans ce musée, on stimulera vos sens pour retracerer l’histoire du vin à Pico. Odorat et toucher seront mis à l’honneur avec dégustation à la clef.


Lajes do pico note 1

Village Port Observation de la faune

Cette localité est une des plus agréables de Pico. Il faut dire, Lajes do Pico a tout du parfait petit village de vacances d’été. D’adorables habitations blanches pullulent au milieu des champs de maïs. Le front de mer y est profitable à tous, notamment les piscines naturelles qui font le bonheur des touristes.
Aujourd’hui, c’est une localisation extrêmement privilégiée pour l’observation des mammifères marins : baleines bleues, dauphins, cachalots et plus encore… 🐬 Une telle affluence bénéficiait aux baleiniers du XIXe siècle, garantissant ainsi la prospérité des villageois de Lajes do Pico. Une vraie démarche de préservation s’est construite autour des cétacés depuis. Tous sont protégés et trouvent aux Açores un refuge comme nulle part ailleurs.
Au port, vous pourrez observer les embarcations traditionnelles açoriennes, autrefois utilisées pour la chasse à la baleine. Heureusement, cette pratique est interdite depuis les années 80, pour le mieux. Mais fiers de leur patrimoine, les habitants sont toujours de fervents navigateurs de ces élégants bateaux à voiles. Pour le plaisir de la mer, bien entendu !

Voir plus

Sao Roque do Pico note 1

Visites Musée Piscines naturelles
Le conseil de Lolita : Si l’usine ne vous tente pas (et si la météo est de votre côté), évadez-vous plus longtemps aux piscines naturelles de Sao Roque. L’aménagement et le panorama est idéal font qu’elles méritent largement qu’on s’y attarde.

Sao Roque do Pico fait office de deuxième ville sur Pico. Elle doit sa prospérité à l’industrie baleinière dont les vestiges sont encore visibles (et visitables) à Cais do Pico, son port. Vous y verrez l’emblème de toute une époque : l’unique usine baleinière des Açores. Dès votre arrivée, ce grand bâtiment blanc vous met tout de suite au parfum. Revendiquant de tout son long, en capitales rouges, ce qui fût autrefois préparé en ce lieu : Vitaminas, Oleos, Farinhas, Adubos, Armaçoes Baleeiras reunidas Lda. Comprenez « Vitamines, huiles, farines et engrais au nom de la compagnie ».
L’usine fut désaffectée au début des années 1980 puis symboliquement transformée en Museu da industria da Baleeria. 🐋 Vous y découvrirez comment baleines et cachalots étaient remorqués des 4 coins de l’archipel pour venir s’échouer sur le quai de l’usine avant l’ultime préparation. Les immenses machines conservées en attestent, toutes témoignent des pratiques méthodiques visant à transformer les géants bleus en produits de première nécessité.
De retour en ville, on est allés chercher un peu de lumière entre les murs de l’église de Sao Roque. D’extérieur, l’édifice est simple, blanc au style traditionnel. Pourtant, son intérieur est lumineux de beauté ! De belles statues vous accueillent, bois de jacaranda incrusté d’ivoire et pièces d’argent. La surprise est totale.
Enfin, pour vous tourner définitivement vers de plus beaux horizons : les superbes piscines naturelles de Sao Roque. Vraiment très agréables et raisonnablement aménagées, on a adoré ce moment qui vide la tête et clôture merveilleusement la visite !

Voir plus

Lagoa do capitao note 1

Lac Nature
Le conseil de Lolita : Nul besoin d’effort, un parking est à disposition juste à côté. Sinon, à pied, suivez PR13PIC, le sentier en ligne droite jusqu’au lac. Cette randonnée en ligne droite, moyennement difficile reste accessible au plus grand nombre. Des photos dignes des plus belles galeries d’Art vous feront vite oublier les efforts fournis.

Ce lac figure parmi les quelques lagoas de cratère, nichés sur les hauteurs centrales de Pico. Accessible en quelques heures de marche ou bien moins en voiture, il offrira à qui s’aventura près de son eau, une scène épatante sur la biodiversité de l’île et le mont Pico. Même si la montagne joue rarement les timides, je vous l’accorde…
À la surprise générale, plus qu’un lac c’est une toile d’inspiration japonaise qui vous attend ! ⛰
Le lagoa du Capitao est blotti sur un lit de verdure et de terre chaude, la montagne se reflète poétiquement dans l’eau et quelques arbres tortueux complètent harmonieusement le décor. Pico au loin prend ses airs de Fuji Yama de l’Atlantique et vous offre une échappée au Pays du Soleil Levant.

Voir plus

Lagoa da rosada note 1

Lac Nature Insolite
Le conseil de Lolita : Le long de la petite randonnée qui mène au lac, vous profiterez d’un environnement calme et reposant. Malheureusement, ce parcours est aussi beau qu’il est humide. Prenez donc le nécessaire pour contrer de la fraicheur et pour éviter un passager clandestin dans vos sinus !

Plutôt semblable à un gros point d’eau, le Lagoa da Rosada n’a rien d’un Loch Ness. Sa particularité ? Il est entouré d’une mer de collines, vallonées, agitées et responsables d’un effet d’optique plutôt étonnant ! Selon notre position, on croirait que le lac n’est pas droit mais courbé. Oui oui, courbé comme une feuille ou un pétale de fleur. 🍃 C’est amusant mais un peu perturbant je dois dire… De plus, avec l’air humide et la fertilité du sol, l’horizon est herbeux à 360°. Il n’est donc pas rare de croiser une ou deux vaches en plein déjeuner. Incluez-les dans vos photos mais laissez-les en paix, ni vous ni personne n’aime être dérangé entre 2 bouchées.


Rédacteur
Article écrit par Lolita, rédactrice Partir.com.
Publié le 2021-12-22

Carte interactive des lieux à visiter