Sao Nicolau

La curiosité verte

Voilà une étrange petite île… Elle semble avoir plusieurs visages et connaître le secret de l’auto-préservation. Peu touristique et peuplée de pêcheurs ou d’agriculteurs, elle offre des paysages frappants et authentiques, ainsi qu’un parc naturel reconnu pour sa flore rare et ses magnifiques randonnées, parmi les plus belles du pays. À Sao Nicolau, vous vivrez, chanterez, danserez et surtout, vous y ressentirez la grande profondeur de la sodade Capverdienne.

Voir plus

La nature extraordinaire, les randonnées et la culture traditionnelle capverdienne.

Explorez l’île sur 3 jours pour en voir tous les aspects.

Arrivez via l’aérodrome de Preguiça depuis Santiago (Praia) et Sal. Les ferries sont moins réguliers, mais vous permettent de transiter entre le port de Tarrafal (Sao Nicolau) et Santiago, Sao Vincente, Sal et Boa Vista. Toutes les infos sur CV Interilhas.

Les taxis sont rares à Sao Nicolau, heureusement les aluguers (taxi public) nous sauvent généralement la mise. De plus, certaines parties de l’île sont assez isolées. D’où l’importance de prévoir plusieurs jours sur place, les moments de transports pourraient s’avérer chronophages.

Tarrafal, pour l'énergie et la localisation du lieu.

Notre sélection de lieux à voir

Les douceurs culinaires et les couleurs de Ribeira Brava
Temps de visite : 2 à 3 heures

Les douceurs culinaires et les couleurs de Ribeira Brava note 3

Village Fête Gastronomie Charme
Le conseil d'Emité : Chers voyageurs de février, retrouvons-nous à Ribeira Brava pour le carnaval ! Ce n’est pas un secret, les Capverdiens ne ratent pas une occasion de faire la fête. Bien que le carnaval de Mindelo (Sao Vicente) jouisse d’une plus grande popularité, celui de Sao Nicolau figure dans le top des événements favoris du pays. Adoré de tous, on s’y rend vêtu de splendides tenues colorées pour rire et danser tout au long de la journée.

Douceur de vivre, street-food et symphonie colorée… Pas de doute, nous sommes bien arrivés à Ribera Brava. On s’attend à retrouver l’effervescence liée à la plupart des chefs-lieux et pourtant, c’est tout le contraire – pour le mieux. Une succession de maisons coloniales aux couleurs vitaminées composent la plupart des rues pavées. Les fleurs, les arbres et les plantes subtropicales ramènent la verdure citadine qu’on aime tant. L’ensemble de Ribeira Brava est à la fois pittoresque et si élégant, on adore cela ! Nous étions déjà enchantés par la ville, lorsque l’odeur de la cuisine de rue et des produits frais est arrivée à notre nez. On se replonge alors dans l’ambiance d’Afrique de l’Ouest de Praia, à Santiago, sans subir l’agitation grouillante. La street-food est un délicieux moyen de découvrir le patrimoine culturel du pays tout en régalant ses papilles. Dépêchez-vous d’attraper une spécialité encore fumante avant de partir à l’assaut des jolies ruelles de la ville. La visite n’en sera que meilleure. 😉
C’est donc le ventre un peu plus plein et les doigts légèrement luisants que l’on poursuit notre route à travers la ville jusqu’à la place principale, la praça do Terreiro. Les habitants ne ratent jamais une occasion de s’y retrouver pour profiter d’un verre ou déjeuner dans l’un des restaurants qui encerclent la vedette des lieux. Cette dernière n’est autre que la sublime Igreja Nossa Senhora do Rosario datant du XVIIe siècle. La vue sur sa façade jaune et noire est bien trop belle pour ne pas prendre le temps de déjeuner sur place.
Continuez jusqu’au parc fleuri situé en centre-ville, asseyez-vous un moment sur un banc pour saisir toute la beauté de la végétation et le calme ambiant. La vue sur la nature en périphérie vous rappellera qu’il est l’heure de quitter la ville pour de plus vastes horizons. N’oubliez pas de reprendre une gourmandise avant de filer. Une ou deux ou même dix, vous n’en aurez jamais assez !

Voir plus

Temps de visite : Une demi-journée

Parque natural de Monte Gordo note 2

Parc Nature Rando
Le conseil d'Emité : La route partant de Ribeira Brava vers Tarrafal passe par Monte Gordo. Situé à 6km de Ribeira Brava, vous pourrez vous y rendre en voiture, vélo ou à pied si l’endurance ne vous manque pas. À éviter par temps de brouillard, vous raterez le plus beau. Dans le parc se trouvent aussi les deux adorables villages de Faja do Baixo (250m) et Faja de Cima (800m). N’hésitez pas à une faire halte pour rencontrer les habitants et comprendre leur mode de vie particulier au cœur d’un parc naturel protégé.

Le parc naturel de Monte Gordo est une réserve naturelle et sauvage absolument fabuleuse, connu et reconnu pour sa biodiversité préservée et les randonnées extraordinaires qui le sillonnent 🌿. Vous y verrez les plus beaux paysages verts de Sao Nicolau. En arrivant à l’entrée du parc, Cachaço est un passage obligé. On vous donnera toutes les informations nécessaires sur la faune et la flore du parc. Ce sera également l’occasion de s’offrir les services d’un guide, pour ceux qui le souhaitent. Les cultures en terrasses sont reines dans la ribeira. Faisant regorger les montagnes de maniocs, de maïs, de café et de fruits tropicaux. Toutes les denrées essentielles de la cuisine Capverdienne y poussent.
Randonnez à travers le parc en suivant la route qui jalonne la montagne. Si le brouillard ne s’invite pas, l’ascension vous offrira des points de vue royaux dont plus d’une vue panoramique sur les montagnes volcaniques, recouvertes de végétation. Idéal pour aiguiser votre œil en tentant de repérer (si vous le pouvez) les dragonniers ancestraux 😍. Cette espèce d’arbres endémiques - parmi les plus anciens de la création – est à l’origine de la renommée internationale de Monte Gordo. De nos jours, vous ne pourrez les voir qu’au Cap-Vert, aux Açores et à Madère.
Inutile d’être biologiste pour constater le caractère exceptionnel de ces arbustes à la forme reconnaissable entre tous. Les dragonniers sont en voie de disparition et la plupart des spécimens restants sur l’île sont logés dans la superbe vallée de Faja. Une fois face à eux, on peut ressentir le poids des saisons passées, siècle après siècle, dans cette nature isolée de tout.
Leur préservation – ainsi que celle du parc tout entier – est une priorité absolue pour le pays comme à l’échelle internationale. D’autres arbres remarquables, comme des eucalyptus, des sisals et des conifères, méritent aussi quelques rayons du feu des projecteurs.
L’exploration se poursuivra ensuite plus haut, vers le point culminant de Sao Nicolau à 1312m d’altitude.

Voir plus

Temps de visite : 1 à 3 jours

Tarrafal, le port vedette de Sao Nicolau note 2

Village Port Charme Fête
Le conseil d'Emité : Pour atteindre Tarrafal depuis les terres, vous passerez certainement par les hauteurs de l’Altiplano, une zone sèche et minéralisée épargnée des fortes chaleurs. Jusqu’ici, tout va bien, cependant la montée brutale en température lors de la descente vers Tarrafal peut faire (très) mal. Prenez garde au choc thermique selon la saison et restez bien hydraté !

Sao Nicolau à elle aussi sa Tarrafal, n’en déplaise à la star de Santiago, l’île principale du Cap-Vert. La ville est le principal port de Sao Nicolau ainsi que le pied-à-terre favori des touristes. Cela va de soi, en plus de bénéficier d’une entrée privilégiée et extrêmement agréable à la mer, le reste de l’île vous sera très facile d’accès depuis ce port.
Tarrafal s’annonce comme un merveilleux compromis entre ville, baignade et accès à la nature de Sao Nicolau. Les débuts de journée s’annoncent follement citadins pour bénéficier des heures clémentes côté thermomètre. Sachez que Sao Nicolau (et de surcroît Tarrafal) est connue pour être suffocante lors des saisons chaudes. L’attraction touristique principale du centre-ville est le musée de la pêche. Un petit musée fort instructif qui vous en apprendra beaucoup sur l’histoire de la pêche au Cap-Vert. Si les rues de la ville vous intriguent davantage que le sable chaud, poursuivez la promenade mais sans espérer tomber sur une merveille en particulier.
Finalement, on se dirige vers la plage pour y trouver d’autres activités. Après un après-midi sur le sable chaud de la baie ou à nager dans ses eaux turquoise, le retour des pêcheurs marque le début d’un nouveau temps fort. Les habitants investissent la plage pour observer et discuter l’arrivage du poisson frais. Suivez-les, vous ne voulez pas rater cela !
Clôturez la journée en musique grâce à l’animation bien plus présente qu’à Ribeira Brava. Cette dernière est pourtant la principale ville de Sao Nicolau mais Tarrafal la surpasse de loin côté festivités. Les nombreux bars et restaurants vous montreront le chemin pour explorer la ville le ventre plein et, à la nuit tombée, ils vous dévoileront de belles manières de faire dignement la fête à la Capverdienne 💃🏼.

Voir plus

Temps de visite : Quelques heures

L’érosion artistique de Carbeirinho note 2

Nature Insolite
Le conseil d'Emité : Une pierre, deux coups ! Le site fantastique de Carbeirinho avoisine le célèbre village de Praia Branca. Ajoutez sans tarder cette étape à votre itinéraire, l’endroit est si marquant que vous pourriez vouloir y rester plus longtemps que prévu. Prévoyez donc un pique-nique, je dis ça, je ne dis rien. 😉

Le temps et les éléments ont parfois une merveilleuse manière de façonner les choses. En voici un exemple aux falaises de Carbeirinho, où l’érosion a pris une forme assez inattendue. Regardez la pierre noire-marron, éclaircie par la blancheur des veines de sel. Sa forme linéaire et langoureuse ne vous rappelle rien ? On dirait la mer bien sûr ! Voyez comme ses courbes sont harmonieuses. On croirait presque que quelqu’un est secrètement venu les polir, tant on n’imagine pas que de telles ondulations puissent être 100 % naturelles. Paradoxalement, certains pans de falaise ou plusieurs pierres isolées semblent avoir été créés à coup de masse, créant un contraste dynamique dans une nature à vif.
Devant l’élégance design de ces falaises, on se laisse facilement aller à la contemplation. Les couleurs minérales se succèdent merveilleusement d’une strie à l’autre, avec le son des vagues dans notre dos, cela en devient presque hypnotique.

Voir plus

Tous à la mer et aux canons de Preguiça
Temps de visite : 1 à 2 heures

Tous à la mer et aux canons de Preguiça note 1

Village Détente Mer
Le conseil d'Emité : À Preguiça, observer les pêcheurs en pleine activité est un divertissement à part entière. Ils perpétuent les techniques traditionnelles de pêches capverdiennes. Observez leur savoir-faire et les fruits de leur travail à leur retour. Vous pourrez ensuite vous initier à la cuisine locale lors d’un cours donné au village.

Les premiers pas au village de Preguiça font une drôle de sensation. Il semble incrusté dans la falaise, calqué sur les pierres noires pour bénéficier au mieux de la vue sur l’Atlantique. Le cadre est superbement contrasté avec une nature marquée et un village dont la décadence n’échappe à personne. Preguiça est avant tout un village peuplé de familles de pêcheurs 🐠. Il fut longtemps le port principal de Sao Nicolau avant de céder la place à celui de Tarrafal. Cela n’a pas empêché les habitants au pied marin d’y rester pour profiter de l’accès stratégique à la mer et du chemin pratique vers l’aéroport.
Preguiça est aussi célèbre pour son ancien fort portugais datant de 1818. La vue depuis l’allée des canons est majestueuse. Explorez ces vestiges dont le passé certainement tumultueux se ressent jusqu’au bout des canons.

Voir plus

Les plages magiques de Tarrafal
Temps de visite : Quelques heures

Les plages magiques de Tarrafal note 1

Plages Détente
Le conseil d'Emité : Pour accéder aux plages, longez tranquillement le littoral à pied. Si vous désirez aller plus loin, comme à la Praia do Baixo Rocha, prenez directement un taxi ou un aluguer depuis Tarrafal.

Venir s’étendre sur les plages de Tarrafal c’est un peu comme tirer à pile ou face, on ne sait jamais sur quoi on va tomber ! Simplement parce que la fréquentation n’est jamais la même, tantôt déserte tantôt prise d’assaut, disons Étretat puis Cap d’Agde version Capverdienne.
Il y a bien sûr la plage de la ville, ponctuée de barques et de petits bateaux de pêche très colorés hissés sur le sable brun. À quelques kilomètres de là, se trouvent également l’attrayante praia do Baixo Rocha, très appréciés des insulaires, qui s’y rendent régulièrement en fin de semaine. Des roches et quelques restes de coulées de lave ont pris place sur le ruban de sable brun. Il y a également les plages do Francès et Barril et da Luz. Elles sont diverses et proposent un cadre varié : plus intime et protégée pour la première ; plus étendues et exposées aux bourrasques pour les deux autres.
Qu’importe l’influence, ces plages sont ravissantes en plus de détenir un secret. Figurez-vous que leur particularité ne se trouve pas dans l’eau, mais bien sous vos orteils… C’est le sable ! Grâce à leurs taux de titane et d’iode, ces grains ont des vertus curatives naturelles. Ils apaisent notamment les rhumatisme, l’arthrite et l’arthrose… Vous n’aurez jamais eu une aussi bonne raison de vous éterniser à la plage 😎 !

Voir plus

La faune marine de Sao Nicolau note 1

Observation de la faune Port
Le conseil d'Emité : Si vous tenez à voir quelques spécimens, orientez-vous vers le musée de la pêche ou les agences d’excursions marines avoisinant le port de Tarrafal. Pensez également à notre planète, de multiples solutions existent pour en apprendre davantage sur eux sans aller jusqu’à les pêcher.

Les atouts les plus significatifs de l’île ne se trouvent pas qu’en surface 🐟. En effet, les fonds marins de Sao Nicolau sont si prolifiques qu’ils nourrissent littéralement le pays. La faune marine recense plusieurs spécimens notables qui attirent de plus en plus de curieux et d’experts. Parmi eux, l’impressionnant espadon et le fameux marlin bleu n’ont pas fini de faire tourner la tête des admirateurs de la grandeur marine et d’assurer l’économie locale.
Les gros poissons des eaux de l’île nourrissent les habitants et alimentent les conserveries locales, tandis que d’autres partent en direction des autres îles du Cap-Vert.


Ressentez la sodade originelle à Praia Branca
Temps de visite : 1 heure

Ressentez la sodade originelle à Praia Branca note 1

Village Ambiance Nature
Le conseil d'Emité : Si vous décidez de vous y rendre à pied, prenez les sentiers au départ de Ribeira da Prata. Sur place, les locaux vous préconiseront le meilleur sentier à emprunter en fonction de la météo du jour. Je vous conseille également de vous y rendre pour le coucher du soleil pour admirer la partie nord-ouest du parc naturel sous une divine lumière orangée.

« Sodade, sodade, sodade… Dessa minha terra, São Nicolau… » Chantait frénétiquement Césaria Evora. Ce qui signifie « Sodade de ma terre de Sao Nicolau », et sur cette île se trouve Praia Branca. Un hameau d’un demi-millier d’âmes que l’on dit être le berceau de la sodade Capverdienne 💚.
Plus qu’un sentiment, la sodade est un art de vivre transmis et appliqué de part et d’autre du Cap-Vert. Ce mot est également évoqué comme une expression, rappelant à tous l’amour mélancolique qui nous lie les uns aux autres. Peut-être le ressentirez-vous pour la première fois lors d’un pèlerinage vers cette modeste localité. Au fur et à mesure que l’on approche, la perplexité nous envahit. Comment ce village est-il construit ?? Entre un taillage ou un accrochage à même la montagne, à vous de voir, personnellement je n’ai toujours pas tranché la question !
Praia Branca est à aborder selon différentes perspectives. Après une courte excursion dans les petites rues de fortune, prenez du recul sur le village. Vous apprécierez l’aspect du duo de monts bossus à proximité qui, en plus d’être plus hauts que leurs voisins, apportent douceur et rondeur au paysage accidenté caractéristique de Sao Nicolau.

Voir plus

Déchiffrez le message de Ribeira da Prata
Temps de visite : Quelques heures

Déchiffrez le message de Ribeira da Prata note 1

Village Nature Patrimoine
Le conseil d'Emité : Les aluguers vers Ribeira da Prata sont peu fréquents pour ne pas dire rares. Prenez les devants et envisagez d’y aller par vos propres moyens, en taxis ou à pied par exemple. Pour les marcheurs, empruntez le sentier qui traverse les cultures de Praia Branca jusqu’à Ribeira da Prata (5km en 2h).

Voici un nouveau hameau qui attend votre visite. Ribeira Prata est reconnaissable à la vallée humide et verdoyante dans lequel il se trouve, ainsi qu’à la rivière qui le traverse. Il se distingue également par ces rues inclinées voire très pentues qui testent vos jambes avant votre départ à l’assaut des randonnées de Monte Verde. Les chemins sont nombreux depuis ce village, ce qui en fait un lieu de passage aussi agréable que stratégique pour les randonneurs. Humez l’air qui vous entoure, que sentez-vous ? L’humidité, la fraîcheur et de généreuses marmites sursautant sur le feu en tentant de voler la vedette aux odeurs de la végétation subtropicale. Et peut-être entendrez le bruit des machines en route ? Elles sont plus reconnaissables au son qu’à l’odeur, si vous avez l’oreille fine et que le vent ne traverse pas la vallée trop bruyamment. Pourtant oui, ce sont bien des distilleries qui chahutent. Les Capverdiens de Sao Nicolau ont fait de Ribeira Prata le fief de leurs distilleries de grog 🥃.
Ribeira Prata héberge également un site étonnant à l’origine de plusieurs histoires : la Rocha Scribida. Comprenez « la roche écrite » dont l’origine est aussi floue que la boisson qui est produite ici. Les uns l’attribuent simplement à la nature, les autres y voient une trace concrète des premiers peuples Capverdiens… Allez savoir ! Ce que je sais en revanche, c’est que si vous confrontez les deux partis sur ce sujet, le débat sera sans fin !

Voir plus

Guide Rédacteur
Article écrit par Lolita, rédactrice Partir.com.
Revu par Emité, Guide locale Cap-verdienne.
Publié le 2022-03-03

Carte interactive des lieux à visiter