Les 8 lieux incontournables à voir au Cap-Vert

Julia, Journaliste voyages
Julia, Journaliste voyages

Parmi les dix îles que compte l’archipel du Cap-Vert, la variété des paysages et d’activités à faire sur chacune de ces îles comblera tous les profils de voyageurs ! Les amateurs de farniente et de grandes plages de sable fin auront le choix entre Sal, l’île sans doute la plus touristique du Cap-Vert, ou encore Boa Vista, « l’île aux dunes », incontournable non seulement pour ses plages, mais aussi pour le désert de Viana, l’une des sept merveilles du Cap-Vert.
À la recherche d’îles plus sauvages et moins fréquentées ? Direction, Brava, la plus petite île de l’archipel, ou encore Sao Nicolau, l’île authentique caractérisée par la gentillesse de ses habitants. Amoureux de la randonnée, le Cap-Vert est à placer en tête sur votre to-do-list : gravissez les pentes abruptes du Pico de Fogo, le volcan-gardien de l’île de Fogo ; ou optez pour un trekking aventure sur les sentiers de Santa Antao, à travers de superbes paysages naturels, entre vallées luxuriantes et désert volcanique. Le Cap-Vert, c’est également un patrimoine historique et culturel, que l’on découvre au contact de ses habitants, de sa gastronomie, ou encore de ses chants et danses traditionnels. Incontournable, la capitale culturelle du Cap-Vert, Mindelo, sur l’île de Sao Vicente, vous offrira un bon aperçu de la culture cap-verdienne, au carrefour des cultures portugaises, africaines et brésiliennes.

Notre sélection de lieux à voir

Boa Vista
carte

Boa Vista

Parmi toutes les îles du Cap-Vert, celle que l’on surnomme « l’île aux dunes », abrite de nombreux trésors. Avec le développement du tourisme, Boa Vista séduit de plus en plus de visiteurs en quête de soleil et de plages paradisiaques. L’île possède en effet les plus belles plages de l’archipel, comme l’incontournable plage de Santa Monica, une immensebande de sable blanc, où les amoureux du farniente seront comblés. Mais Boa Vista est bien loin de se résumer uniquement à son littoral de rêve : dans le nord de l’île, se trouve l’une des sept merveilles du Cap-Vert : le désert de Viana. « La miette du Sahara », comme l’appelle les locaux ici. Un mini désert de dunes d’une clarté éblouissante, et le terrain de jeu prisé pour de superbes randonnées en quad. Enfin, pour découvrir un peu plus la culture locale, on ne repart pas sans avoir visité sa capitale, Sal Rei, et les petites bourgades pleines de charme disséminées sur l’île.


Pour en savoir plus
Que voir à Boa Vista ?
Vous aimerez Boa Vista pour :
Nature | Plage | Mer | Merveilles naturelles

Fogo
carte

Fogo

La principale attraction de l’île est, bien entendu, son majestueux volcan, le Mont Fogo, situé en plein centre de l’île, et d’où elle tire son nom. Lequel signifie « feu », tout un symbole donc. Si la dernière éruption date de 1995, le volcan est toujours en activité. Les plus courageux tenteront l’ascension de cette impressionnante montagne conique recouverte de cendres. À la clé de ce périple, des paysages lunaires à couper le souffle sur la caldeira, avant d’atteindre enfin le pico qui culmine à plus de 2800 mètres d’altitude. Durant son séjour sur Fogo, on ne manquera pas également de visiter son chef-lieu, Sao Felipe, ville tranquille, et point de départ pour l’ascension de Fogo. Les moins aventureux pourront, quant à eux, vadrouiller au pied du volcan, le long des plages de sable noir, et dans les villages construits sur les flancs du volcan, où miracle, les habitants parviennent à cultiver des vignes, ou encore des plantations de café.

Vous aimerez Fogo pour :
Nature | Plage | Mer | Merveilles naturelles | Volcan

Sal
carte

Sal

Avec l’île de Boa Vista, Sal est réputée pour ses grandes plages de sable fin, dont la plus belle est celle de Santa Maria, longue de 8 km. L’île est en effet la destination idéale pour les amateurs de farniente et de sports nautiques dont le kitesurf, et également celle qui profite le plus du développement du tourisme.
En dehors de ses plages paradisiaques, quelques excursions sont incontournables : citons en premier lieu les salines de Pedra de Lume, situées dans le creux d’un cratère aujourd’hui éteint ou encore les superbes piscines naturelles de Buracona, d’un bleu azuréen. À voir également lors d’un séjour à Sal, la charmante ville de Santa Maria, dont les ruelles pavées sont bordées de petits restaurants typiques, et de boutiques artisanales.

Vous aimerez Sal pour :
Nature | Plage | Mer | Sports nautiques | Merveilles naturelles

Santiago
carte

Santiago

Plus grande île de l’archipel du Cap-Vert, c’est également la plus peuplée avec un quart de la population cap-verdienne installée dans la capitale, Praia. Si la ville n’abrite pas de sites touristiques majeurs, elle vaut néanmoins un petit tour pour apprécier l’ambiance et la musique traditionnelle, en particulier le soir venu, où plusieurs bars et boîtes de nuit feront le bonheur des noctambules. Surnommée « l’Africaine », l’île rassemble une belle diversité de paysages : sommets volcaniques, déserts arides, vallées profondes, belles plages de sable noir, mais aussi de sable blanc telles que celle de Tarrafal, ou encore petits villages historiques tels que celui de Cidade Velha.

Vous aimerez Santiago pour :
Nature | Plage | Mer | Désert | Montagne

Santo Antão
carte

Santo Antão

Deuxième plus grande île de l’archipel du Cap-Vert, Santo Antao figure bien souvent dans les circuits aventures et trekkings, en raison de ses nombreux sentiers de randonnée qui serpentent entre vallées et montagnes. D’origine volcanique, l’île a la particularité d’offrir à ceux qui viennent la découvrir, une multitude de paysages : d’un décor aride et désertique au sud, le relief se transforme en vallées verdoyantes propices à l’agriculture, dans la partie nord. Paradis des randonneurs, ces derniers pourront découvrir les lieux incontournables de l’île en parcourant ses sentiers balisés, de la luxuriante vallée de Paul, en passant par les vallées tropicales dans la région de Ribeira Grande. Un périple sur Santo Antao est également l’occasion de partir à la rencontre des locaux, et de découvrir le potentiel rural de l’île, avec ses nombreux champs de canne à sucre, d’arbres tropicaux, ou de patates douces. Et on ne repart pas sans avoir dégusté le rhum local, réputé comme le meilleur du pays !

Vous aimerez Santo Antão pour :
Nature | Plage | Mer | Montagne

Sao Vicente
carte

Sao Vicente

Petite sœur de Santo Antao, Sao Vicente, accessible facilement grâce à son aéroport, est également plébiscitée pour ses chemins de randonnée, mais également pour le charme de ses villages typiques. Incontournable, Mindelo, la capitale culturelle de l’île, vibre sans cesse au rythme des sons portugais, africains et brésiliens. Une ambiance festive de jour comme de nuit, qui lui valut son surnom de « petit Brésil ». Mindelo est d’ailleurs le berceau de la chanteuse Césaria Evora, fière ambassadrice du Cap-Vert. Si les amoureux de la randonnée pourront explorer le relief volcanique de l’île, notamment en parcourant le parc naturel de Monte Verde, l’île très venteuse, abrite également quelques plages qui feront le bonheur des surfeurs.

Vous aimerez Sao Vicente pour :
Nature | Plage | Mer | Parcs | Sports nautiques

Brava
carte

Brava

Cachée juste derrière Fogo, c’est la plus petite île de l’archipel, et celle située le plus au sud. Surnommée « l’île aux fleurs » par les locaux, l’île encore peu fréquentée des touristes, car très isolée, offrent de belles balades pédestres. Uniquement accessible par bateau depuis Fogo, ce petit bout de terre abrite pourtant une population chaleureuse et des paysages enchanteurs que l’on découvre au gré des promenades. Du superbe panorama sur l’océan depuis le pico de Fontainhas, point culminant de l’île, on redescend pour se baigner dans les piscines naturelles de Faja de Agua, avant d’aller découvrir le temps d’une journée sa capitale, Nova Sintra, animée le soir, ou encore de faire une halte dans le charmant village de pêcheurs de Furna.

Vous aimerez Brava pour :
Nature | Plage | Mer | Rando

Sao Nicolau
carte

Sao Nicolau

Encore méconnue des touristes, l’île de Sao Nicolau est délaissée au profit de sa voisine, Sao Vicente. C’est pourquoi, l’île a su conserver son caractère authentique, et une nature quasi intacte. Les habitants de l’île vivent principalement de l’agriculture. Désertique sur la partie Est, une grande partie de l’île est tout de même dédiée aux cultures en terrasses : canne à sucre, manioc, fruits, légumes… sous son aspect à priori austère, l’île abrite des terres bien fertiles. Résultat de son origine volcanique, on y trouve aussi quelques plages de sable noir. Mais ce qui séduit lorsque l’on pose le pied sur Sao Nicolau, c’est avant tout la gentillesse des habitants. Très accueillants, c’est aussi l’un des rares endroits de l’archipel où l’on peut facilement découvrir les coutumes et chants traditionnels cap-verdiens. L’île est également un petit bijou pour les amoureux de la randonnée, qui parcourront à pied les plus beaux sites naturels de l’île, tels que la vallée de Faja, ou encore le parc naturel de Monte Gordo, point culminant de l’île.

Vous aimerez Sao Nicolau pour :
Nature | Plage | Mer | Rando

Carte des lieux à visiter